Philippe Duval

  • Le 19 septembre 2002, la Côte d'Ivoire est coupée en deux à la suite d'un coup d'Etat manqué. Le 11 avril 2011, Laurent Gbagbo sort de son palais présidentiel bombardé par l'armée française. Entre ces deux dates, neuf ans de guerre larvée, de souffrances pour les populations civiles, de désordres. L'auteur raconte la longue descente aux enfers d'un pays africain autrefois présenté comme modèle.

  • Ce recueil est composé de nouvelles et de petites chroniques de notre époque. Il balaie l'actualité, de 1945 à nos jours, en mêlant l'Histoire avec un grand H et les petites histoires de tous les jours. Les chroniques ont été écrites au sein d'ateliers de lecture et sont livrées spontanément aux lecteurs, à l'exception d'une dizaine d'entre elles. Les récits privilégient la légèreté, l'ironie, une certaine distance souvent bienveillante. L'auteur ne peut cacher sa tendresse à l'égard de certains personnages comme Miklos, le chauffeur de taxi grec, ou sa colère devant l'impunité de certains édiles corrompus à travers le journal d'une concierge portugaise. Certaines histoires sont un peu loufoques, d'autres courtes et à la limite du pamphlet, certaines frôlent la biographie. À vous de les aimer !

  • 19 septembre 1969. Les Soviétiques sont les premiers à se poser sur la Lune. À Washington, le président Nixon donne carte blanche à la NASA pour que l'Amérique devienne la première nation à établir une base lunaire permanente. Dix ans plus tard, alors que la tension monte entre les USA et l'URSS, la Lune se prépare à devenir le théâtre inédit d'un nouvel épisode de la guerre froide.

  • Nadau, jeune ébéniste, s'est épris de la Gitane Angélina. Un amour déjà controversé au vu des relations entre les romanichels et les habitants de Lupiac, paisible village en ce début d'avril 1660. Mais Nadau est aussi mordu que déterminé : il épousera Angélina ! Or, sa soeur jumelle Léane a elle aussi le coeur qui bat pour l'artisan. Qu'à cela ne tienne, elles seront toutes deux "sa femme". Jetés sur la route puis à travers les mers à la recherche d'un havre de paix, Nadau, Angélina et Léane affrontent bientôt maints préjugés, menaces et dangers. L'intuition hors du commun des deux soeurs les mène à découvrir des crimes dont le trio se retrouve fatalement accusé - à tort. Poursuivis par la malchance, les amants quittent donc la France pour Saint-Domingue, où de nouveaux dangers et de nouveaux défis les attendent... Car si l'homme est un loup pour l'homme, il leur faudra une bonne dose de courage et de témérité pour échapper à la bêtise et à la violence de leurs semblables. Aventures, combats à l'épée et amours contrariées, voici LE grand récit de Bonifay et Duval, dans la pure veine de la flibusterie. Huit ans après la parution du premier volume, cette intégrale rassemble l'histoire complète de ces Gitans pas comme les autres... Cap sur le grand large !

  • Le futur ne sera pas tout à fait celui que l'Amérique semblait prévoir.
    Staline1947. Deux soucoupes volantes s'écrasent aux USA et en URSS. Une lutte sans merci pour la suprématie technologique s'engage entre les superpuissances. Vingt ans plus tard, Nico, agent de la CIA, part en mission à Paris. Celle-ci échoue et Nico est accusée de meurtre. Son père adoptif, le capitaine Moog, l'aide à fuir. Dans le train qui emmène Nico à Vienne, un homme armé, qui prétend avoir retrouvé la trace de sa mère, lui présente Fidel Castro. Pendant ce temps, un drame se noue sous les mers...

    Philippe Berthet au dessin, Fred Duval au scénario et Hubert pour les couleurs ! Un superbe album que vous pourrez retrouver également dans sa version collector, avec une nouvelle couverture, un dos toilé et un cahier de croquis.

  • Retrouvez ce tome 2 dans sa version collector, avec une nouvelle couverture, un dos toilé et un cahier de croquis.



    Depuis la découverte de deux soucoupes volantes sur les territoires russes et américains, la lutte pour la suprématie technologique entre les superpuissances s'intensifie. L'agent de la CIA Nico et l'espion russe Fidel Castro s'allient pour empêcher Ike Eisenhower de lancer un missile sur le centre de recherche de Guantanamo qu'inaugure le président Kennedy. De son côté, l'agent Moog, père adoptif de Nico, cherche des preuves pour innocenter sa fille, accusée du meurtre du milliardaire Max Wonder, l'inventeur du disque laser. Pendant ce temps, la police est-allemande retrouve la mère de Nico.

  • Depuis sa naissance, la psychanalyse n'a cessé d'être adulée ou rejetée. La résilience, que rend possible l'attachement, connaîtra-t-elle le même destin ? La psychanalyse sait décrire les défenses et en faire une psychothérapie. L'attachement sait expliquer comment affronter le fracas et devenir résilient. Pour faire le point des rapports entre résilience et psychanalyse, nous avons invité dix-sept grands noms de la psychanalyse actuelle à prendre position. Ils montrent comment la résilience a été mise au monde par la pratique psychanalytique adossée sur la théorie éthologique de l'attachement et interpellée par les traumatisés qui ont pu évoluer favorablement. Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, directeur d'enseignement à l'université de Toulon, anime plusieurs groupes de recherche en biologie de l'attachement. Philippe Duval, psychologue, enseigne à l'université Paris-VII et dirige un groupe de presse professionnelle consacré aux enfants, aux adolescents et aux jeunes adultes. Contributions de Marie Anaut, Lionel Bailly, Michèle Bertrand, Odile Bourguignon, Colette Chiland, Bernard Golse, Antoine Guedeney, Philippe Gutton, Michel Hanus, Didier Houzel, Serban Ionescu, Michel Lemay, Joëlle Lighezzolo, Sophie de Mijolla-Mellor, Jean-Louis Pedinielli, Serge Tisseron, Claude de Tychey.

  • Le mot recueil (du latin recolligere : rassembler) représente l'une des nombreuses expressions désignant, au XVIe siècle, un ouvrage formé d'une pluralité de composantes dont le degré de parenté est variable. Il apparaît aujourd'hui comme le terme le plus général pour rendre compte des Meslanges, OEuvres, Tombeaux et autres compilations dont le lectorat de la Renaissance était manifestement friand. Par leur intitulé pluriel (Nouvelles Recreations et Joyeux Devis) ou singulier collectif (Heptaméron), ces ouvrages donnent à entendre qu'ils reposent sur une dialectique du simple et du multiple, du long et du bref, puisque la juxtaposition de textes plutôt courts (maximes, poèmes, épîtres, nouvelles) résulte en un ensemble parfois monumental. Aux yeux des lecteurs des XIXe et XXe siècles, de tels agencements sont souvent apparus aléatoires. Pourtant, l'on peut sentir, dans certains textes de la
    Renaissance, une volonté de soumettre le recueil à une force unificatrice qui ordonne les manifestations du multiple. L'ouvrage se révèle alors tributaire d'effets d'ensemble, ne serait-ce que ceux résultant de
    la simple contiguïté des textes.

  • Dès sa parution en 1979, le livre de Pierre Bourdieu, La Distinction, fait l'objet de vifs débats. Mettant au jour les déterminants sociaux de nos goûts et de nos choix dans des domaines très divers (culture, alimentation, politique...) et il montre la " lutte des classes " à l'oeuvre dans les jugements les plus quotidiens. Il bouscule simultanément les routines de la recherche en sciences sociales. À partir des années 1980, les débats ont pris un tour international. Aujourd'hui, La Distinction est le livre de sociologie le plus cité au monde et il continue d'alimenter les discussions.
    Le présent ouvrage dresse un bilan de sa postérité et de son actualité. La culture savante joue-t-elle, dans les sociétés contemporaines, le même rôle qu'il y a trente ans ? Comment l'élévation générale du niveau d'instruction, le développement d'un chômage de masse, ou encore la ségrégation spatiale croissante, ont-ils affecté les rapports entre les groupes sociaux ? Et que nous apprennent les sociologues étrangers qui transposent le cadre théorique de La Distinction à d'autres contextes nationaux ?
    En rassemblant une trentaine de spécialistes, français et étrangers, cet ouvrage invite à réfléchir aux transformations qui travaillent nos sociétés et, simultanément, au destin unique (quoique paradoxal) de La Distinction et de la sociologie de Pierre Bourdieu dans les sciences sociales contemporaines.

empty