Philippe Grimbert

  • Un secret

    Philippe Grimbert

    Souvent les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents.
    Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne vérifieront pas... Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste, et des millions de disparus sur qui s'est abattue une chape de silence.
    Suivi d'un entretien avec l'auteur.
    La voix chaude de Philippe Grimbert donne corps à cette histoire très personnelle. Qui mieux que lui pouvait nous révéler aussi justement ce "secret" 
    Psychanalyste né à Paris, Philippe Grimbert a précédemment publié quatre essais. La petite robe de Paul, sa première incursion dans l'univers romanesque, a connu le bonheur d'être à la fois apprécié des lecteurs et de la critique. Un secret, son deuxième roman, a été un immense succès de critique et de librairie.
    Durée : 2 h 50 min

  • Tristan Feller, psychanalyste parisien, a la réputation de recevoir dans son cabinet grand nombre de célébrités du monde du spectacle ou de la littérature. Fort de ses années de pratique, il aime ce retournement de situation : inaccessibles idoles, ces personnalités abandonnent sur son divan leurs habits de lumière pour redevenir, par la grâce du transfert, des enfants tremblants qui lui confient leur destin.
    Une rencontre avec un patient hors du commun va cependant bousculer ses habitudes d'analyste et l'amener, à son corps défendant, à vivre sa pratique sous un jour différent Un coup de téléphone sera à l'origine de ce bouleversement : le majordome du célèbre danseur Rudolf Noureev sollicite pour ce dernier un rendez-vous dans les plus brefs délais. Intrigué par cette façon pour le moins inhabituelle de procéder, le psychanalyste se surprend à accepter ce qui va constituer la première d'une longue série d'entorses à ses principes. En effet, la rencontre avec la star va rapidement déstabiliser Feller, tant l'aura de ce personnage singulier impose à la relation thérapeutique une couleur spécifique.
    De retour de sa première visite en Russie depuis son célèbre saut vers la liberté, Noureev est extrêmement déprimé et lui en confie la raison, marquant le début d'une cure peu orthodoxe : voyage dans l'histoire de cette légende vivante, mais aussi affrontement au cours duquel vont se déployer jeux de pouvoir et de fascination... de l'artiste mondialement connu ou du praticien expérimenté, qui va réellement mener la danse et devenir le psychanalyste de l'autre ?


  • Cinq ans après Un secret, Philippe Grimbert propose une nouvelle exploration des obscurités et des non-dits en nous emmenant à la suite de Mando et Loup, deux jeunes garçons qu'une amitié hors normes semble lier à la vie à la mort ; ils ne savent pas à quel point...


    Psychanalyste né à Paris, Philippe Grimbert a précédemment publié quatre essais. La petite robe de Paul, sa première incursion dans l'univers romanesque, a connu le bonheur d'être à la fois apprécié des lecteurs et de la critique. Un secret, son deuxième roman, a été un immense succès de critique et de librairie.




  • 39,4

    Philippe B. Grimbert

    François a mis le cap sur une soixantaine peu rugissante. Être perçu comme un préretraité de la vie alors qu'on a grenier plein agace, pousse à une certaine forme de fureur mêlée de morosité. Donc, réagir et mettre en place, le premier dans l'histoire de l'humanité, un putsch chronologique : ayant appris par une analyse médicale que son état physique correspond à celui d'un homme de 39 ans et des poussières, il demande révision de son âge légal auprès des autorités.

  • La traversée de la Seine est, pour certains, au moins aussi cruciale que celle de la Méditerranée. Livré aux affres de la sectorisation, Paul va, pour sauver sa fille au bord du naufrage scolaire, commettre l'irréparable. Il n'y a pas que chez les Gilets jaunes que l'on en bave, on souffre aussi dans la petite-bourgeoisie urbaine où les adultes sont de vrais enfants et les enfants quelque peu égarés.
    Ce roman n'est qu'une farce tragique mais par bonheur, la réalité est bien pire.

empty