Pietri

  • Marion, la fille d'un jardinier du château de Versailles, a été choisie pour servir la favorite du Roi-Soleil, madame de Montespan. La marquise est exigeante et capricieuse ; il est bien difficile de la satisfaire. Heureusement, Marion possède un don rare : elle sait créer des parfums extraordinaires qui plaisent à sa maîtresse. Mais la Montespan a plus d'un vilain tour dans son sac. Bientôt, Marion découvre qu'un terrible complot se trame contre la reine...

  • Domenico a dix-neuf ans quand il quitte Venise pour Paris, où il va travailler dans
    la nouvelle fabrique de  miroirs du faubourg Saint-Antoine. Les fortes sommes offertes par Louis XIV l'ont finalement convaincu de passer outre les menaces du doge de Venise qui veut protéger jalousement le secret de  fabrication des glaces pour en 
    conserver le monopole. Bientôt, l'ambassadeur de Venise à Paris met ses menaces à exécution : le jeune miroitier est puni de terrible manière... Fou de douleur, il va se venger, et sa vengeance sera plus terrible encore.

  • Une nouvelle vie, pleine de promesses commence pour Angelina, la fille de Domenico. À peine arrivée de Venise, elle assiste à l'inauguration de la galerie des Glaces. Louis XIV tombe aussitôt sous son charme. Françoise de Maintenon, que le Roi a épousée en secret un an auparavant, en devient folle de jalousie. Elle est prête à tout pour éloigner Angelina de la Cour de Versailles. Pour parvenir à ses fins, elle n'hésite pas à se servir du Grand Diamant Bleu. Mais c'est sans compter sur le courage d'Angelina, la ruse de son frère Fabio, et la malédiction des miroirs dont le jeune homme est dépositaire.
     

  • Dix-sept ans après s'être vengé, Domenico doit de nouveau honorer une commande exceptionnelle. Le roi Louis XIV lui confie la fabrication des miroirs qui orneront sa grande galerie des glaces ! Pour les réaliser, le miroitier aurait bien besoin de l'aide de son fils, Fabio, quinze ans. Mais le garçon fuit l'atelier de Domenico comme la peste... Malgré lui, Fabio va se trouver mêlé aux affaires de son père. En effet, sa forte ressemblance avec le fils du roi le conduit auprès de Louise de La Vallière. Depuis qu'elle a été victime de la malédiction des miroirs, l'ancienne favorite de Louis XIV s'est retirée de la cour. Et, en croisant son regard, le jeune homme est ensorcelé à son tour.

  • Au lendemain d'une grande fête de nuit en 1687, on découvre le cadavre d'une jeune fille dans le bosquet d'Encelade, à Versailles. Apolline, 17 ans, fille de la duchesse Herminie de Flez-Cuzy, a été étranglée et poignardée en plein coeur. Et ses bijoux lui ont été arrachés. A côté du corps, on retrouve l'arme qui a servi à la poignarder : un couteau de cuisine aux armes de la marquise de Montespan. Dès lors Louis XIV ne veut pas que la police intervienne sur cette affaire, et il va confier l'enquête à Louis Alexandre Bontemps, fils de son Premier valet de chambre. Le jeune homme accepte la mission et, pour plus de discrétion, décide de prendre un pseudo : Mourlhame Kapell. Contre toute attente, il se fait aider par la suivante d'Apolline, Adélie, une jeune fille intrépide, intelligente, peintre à ses heures perdues, et qui se révélè être une aide précieuse...

  • Versailles, septembre 1687 Un hurlement de loup et des bruits de lutte ont été entendus, un midi, dans le bosquet du Labyrinthe. Le roi Louis XIV demande à Mourlhame Kapell et Adélie d'aller y jeter un coup d'oeil. Sur place, près de la fontaine « le renard et les raisins », l'endroit d'où provenait le hurlement, les deux enquêteurs remarquent des empreintes de pas et de pattes de loup, des branches cassées, et du sang sur les bords du bassin. Ils suivent les traces qui les conduisent dans le réseau de galeries souterraines, sous le parc du château de Versailles, jusqu'à l'immense réservoir d'eau appelé « l'Araignée ». Et là, ils découvrent le cadavre d'un jeune homme défiguré. Rien sur lui ne permet de l'identifier, si ce n'est la marque d'un cordonnier à l'intérieur de ses souliers...

  • Mourlhame Kapell a repris son apprentissage de Premier valet de chambre du roi, comme Louis XIV le souhaitait. Mais un jour, Angeline, une énigmatique jeune fille, l'aborde. Elle a des doutes quant à la disparition de son cousin, Sauveur de Barbechat. Depuis qu'il est revenu d'une ambassade au Siam, voilà un an, personne ne l'a revu... Est-il toujours en vie ? Angeline est si jolie que Mourlhame Kapell tombe sous le charme. Il se précipite chez le roi pour lui demander l'autorisation de mettre son apprentissage entre parenthèses, et de mener une nouvelle enquête. La troisième ! En compagnie d'Adélie de Lazenay, bien sur !

  • C'est quoi, être féministe aujourd'hui ?
    En direct de la quatrième vague féministe, Julia Pietri donne la parole aux femmes et aux hommes qui s'interrogent et s'engagent pour redéfinir les codes et parvenir enfin à l'égalité.
    Faits marquants de l'histoire du féminisme, nouvelles revendications, prises de position, témoignages de personnalités et d'anonymes, initiatives inspirantes, sondages inédits... un tour d'horizon sans concession du féminisme et de ses questionnements.
    Avec des illustrations percutantes de l'artiste She's angry.
    Julia Pietri est une féministe militante de la quatrième vague. Elle se définie comme une féministe humaniste : elle aime penser que le féminisme est pour tou.te.s et que le sexe n'est qu'un outil de plus, certes très contemporain, pour déconstruire les codes sexistes. Elle est l'autrice du best-seller Le Petit Guide de la masturbation féminine.
    Autodidacte, elle est la fondatrice :
    - du collectif de street art Merci Simone : mercisimone.eu
    - du mouvement @GangduClito : www.instagram.com/gangduclito
    - du hashtag #ItsNotaBretzel : www.itsnotabretzel.com
    Retrouvez son passage sur France Info : https://www.youtube.com/watch?v=kS4g-MjGdpc

  • 1703. Marie-Adélaïde de Savoie, mariée depuis cinq ans au duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV, illumine la cour de Versailles. Pétillante jeune femme de dix-sept ans, elle aime rire et s'étourdir de distractions. Mais, au fond, Marie-Adélaïde est beaucoup moins frivole qu'elle n'y paraît. Car elle porte en elle le poids d'une vengeance, celle de son père et du peuple savoyard qui fut massacré sur ordre du roi. Or, un jour, elle croise à Versailles le beau marquis de Nangis, brillant militaire couvert de gloire, et elle en tombe éperdument amoureuse.

  • Parce que son père Antoine est jardinier dans les jardins du roi, Marion entre au service de la favorite de Louis XIV, la marquise de Montespan. Quel changement pour la jeune fille de découvrir dans le sillage de sa maîtresse le luxe de la vie à la cour, se faire des amies parmi ses dames de compagnie, approcher le roi en personne... Pourtant, des ombres se dessinent peu à peu dans ce paysage merveilleux. La marquise est-elle si angélique qu'elle le paraît ? Pourquoi serre-t-elle ainsi Marion dans ses bras les soirs d'orage ? D'autant plus qu'ayant découvert le talent extraordinaire de Marion pour créer des parfums, elle se les approprie sans vergogne. Mais il y a pire, comme ces bribes de phrases qui lui échappent
    quand elle dort... Sur la reine plane un terrible danger !
    Du best-seller d'Annie Pietri, véritable fresque historique de la vie à Versailles, Christine Circosta tire une émotion délicate et des dessins aussi fins que les costumes qu'elle représente. Une bande dessinée qui vous transporte dans les coulisses de Versailles, comme si vous y étiez !

  • Histoires de poisons à la cour du Roi-Soleil Cour de Versailles, 1679. Marion Dutilleul, la jeune parfumeuse virtuose de la reine, est en danger : ses senteurs exquises attisent la jalousie des nobles dames, en particulier de la Montespan, maîtresse en titre du roi, qui ne supporte aucune rivalité. Et celle-ci n'hésite pas à solliciter la Voisin, sinistre empoisonneuse, pour inventer un parfum mortifère qui permettrait d'évincer ses ennemies.À cette fin, Marion est enlevée et séquestrée par la Voisin, qui craint qu'elle ne dénonce ses sinistres agissements. Or, l'empoisonneuse commet l'erreur de laisser la jeune parfumeuse en vie, désirant tirer parti de ses dons... Marion trouve alors le moyen d'envoyer un message parfumé à la cour, pour déjouer les plans de la Montespan et faire arrêter la Voisin, juste à temps !

  • À peine arrivée d'Italie, Angelina assiste à l'inauguration de la galerie des Glaces du château de Versailles... Une nouvelle vie, pleine de promesses mais mouvementée, commence pour la fille de Domenico, car Louis XIV, en la voyant, tombe aussitôt sous son charme, ce qui rend folle de jalousie Françoise de Maintenon que le Roi a épousée en secret... Prête à tout pour éloigner la jeune fille de la cour, la marquise n'hésite pas à se servir du Grand Diamant Bleu que le Roi vient de lui offrir. Mais, c'est sans compter sur le courage d'Angelina, la ruse de son frère Fabio, et la malédiction des miroirs dont le jeune homme est dépositaire.

  • Une surprise de taille attend Tristan lorsqu'il revient en Corrèze après des années d'absence...
    À Eiberlacho, il ne se passait pas grand-chose, la vie était simple. L'été s'étirait en famille, rythmé par les devoirs de vacances et les baignades le long de la Vézère. Je faisais l'expérience de perceptions nouvelles, l'épaisseur du silence, le grincement des portes, le goût du lait, la sonnerie du gros téléphone, les baisses de tension le soir, le picotement des draps en lin, et même l'eau du bain qui ne rinçait pas. C'est à la faveur de ce pas grand-chose que j'ai découvert et appris plus que partout ailleurs.
    Après des années à l'étranger, Tristan revient en Corrèze avec ses deux filles pour un dernier été à Eiberlacho, la maison de famille qu'il s'est résolu à vendre. À peine arrivé, il apprend que Louise Carter l'a désigné comme exécuteur testamentaire d'une somme vertigineuse.
    Le problème, c'est qu'il n'a jamais entendu parler de Louise Carter.
    Découvrez le roman de Xavier Pietri qui explore avec finesse la mémoire des lieux, comme un incroyable espace où revisiter nos vies.
    EXTRAIT
    Je réorientais le cours des choses et j'abandonnais la douce nostalgie de tout ce qui s'était créé là. Je me libérais du mausolée des souvenirs, de la présence d'êtres inanimés, de ce que les pierres avaient à me dire, du regard des arbres, des murmures du jardin. La vente de la maison ne réjouissait ni ne blessait personne, elle ne provoquait ni révolte ni indignation, si ce n'est le tumulte intérieur de quelques souvenirs qui vagabondaient encore, rebelles et insoumis. Eiberlacho nécessitait un projet complet à mener en France et la soudaine disparition de ma compagne avait mis fin à toute velléité d'installation. Ainsi s'évanouissaient la douceur de ces moments sensuels dont seul l'été français a le secret, la parenthèse solaire qui s'étire langoureusement entre paresse et convivialité, où on se réchauffe de retrouvailles, autour d'une grande table ombragée à goûter de tout, à débattre de rien, où on s'abandonne lascivement au soleil et à quelques pages de littérature et où on comprend qu'on ne dormait pas assez pour que la caresse de l'ombre sonne l'heure d'enfiler une chemise sur nos peaux brunies pour l'inévitable apéritif du soir. Il fallait être amoureux pour embrasser cet été-là.
    Nous ne l'étions plus. L'idée de la séparation s'était imposée au fil du temps, presque naturellement. J'arrachais cette page d'autant plus facilement que Charlotte et Annabelle ne se projetaient pas à Eiberlacho. Je croyais cette décision banale, détachée de conséquences. Je n'imaginais pas le souffle des forces mystérieuses, venues de loin pour déranger les pierres.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Xavier Pietri vit à Toronto et trouve son inspiration dans la région de Brive où sa maison pourrait s'appeler Eiberlacho.

  • La destinée de Marion nous est contée par Amélie. Grâce au journal de Marion, retrouvé à Versailles, Amélie et son père, un fervent royaliste, restitueront le coeur embaumé de Louis XIX à la famille royale...Février 1819. Quelques jours après une terrible tempête, Philippe-Henri Schunck et sa fille Amélie se promènent dans le parc du château de Versailles. Les dégâts sont énormes. Au pied d'un chêne déraciné, ils trouvent un coffret en métal. À l'intérieur se trouve le journal intime de Marion Dutilleul, parfumeuse de la reine Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV. Elle a commencé à l'écrire au lendemain de sa libération, après son macabre séjour chez la sorcière la Voisin (Parfum de meurtre). Peu après, dans une vente aux enchères, Philippe-Henri Schunck acquiert la plaque de cuivre d'une urne funéraire, couverte d'inscriptions, datant également du règne de Louis XIV. Coïncidence intrigante ! qui poussera le père et sa fille à mener une passionnante enquête... Elle les conduira chez un peintre, puis au coeur du roi , à un livre sur les méthodes d'embaumement , ainsi qu'à une descendante de Marion, la jeune Ombeline, 19 ans, qui a hérité du nez de son aïeule. Le coeur du roi... Une histoire d'amour et de mort. Une histoire dans l'Histoire.

  • La french doctor

    Pietri Jacque

    Dans un pays imaginaire en proie à la guerre civile, une jeune femme médecin appartenant à une organisation humanitaire est enlevée par des intégristes islamistes. Cruel et émouvant face à face de l'otage et de son geôlier, cette pièce est aussi un cri de révolte contre l'obscurantisme et la barbarie. D'une dramatique actualité.

  • Carla, jeune couturière, vit avec son frère à Venise, aux côtés de sa grand-mère. Cette dernière lui transmet son savoir sur les plantes guérisseuses, ainsi qu'un don héréditaire dans leur famille, qui fait disparaître la douleur. A dix-sept ans, Carla doit quitter l'Italie pour la cour du Roi-Soleil, à Versailles, où une jeune cousine est très malade. Malheureusement Carla arrive trop tard pour soigner l'enfant, mais ses talents de couturière font d'elle une des servantes favories de la Grande-Mademoiselle, cousine de Louis XIV en personne. Cette dernière est une femme excentrique, qui n'a pas que des amis dans l'entourage du roi. Et les privilèges qu'elle accorde à Carla créent des jalousies, qui deviennent menaçantes lorsque les talents de guérisseuse de Carla sont découverts...

  • La rencontre de Rome et de la Bible fut un événement spirituel décisif, à l´origine des civilisations occidentales. Cette rencontre ne signifiait pas seulement un dernier apport de l´Orient grec au monde latin antique. Tradition juive et nouveauté chrétienne, conjointes dans les deux Testaments, étaient porteuses d´une vision religieuse de l´homme et de son histoire fort distincte de celles de l´hellénisme. L´alliance de cette double tradition biblique avec le génie romain s´est traduite à son tour dès la fin de l´Antiquité (du IIIe et VIe siècle) en des valeurs de vie et des formes d´expression, littéraires et artistiques, liturgiques aussi, dont nous sommes les héritiers.
    Il importait donc d´explorer, dans la richesse de ses étapes les plus anciennes, une mutation qui a si profondément marqué les sociétés et les idéologies de l´Europe, et nourri si diversement leurs cultures et leurs spiritualités.

  • Les verdoyants, venus d'une autre planète, sont étudiants en histoire de la terre. Ils ont été déposés à Gardanne, pour faire un stage avec les enfants du lieu. C'est l'occasion pour les 3 jeunes héros, Manu, Benjamin et Rosette, de découvrir, d'une manière ludique, l'histoire de leur ville.

  • Sur un ensemble régional isolé de l'Equateur, quelles sont les modifications apportées par la modernisation?

  • Ces chroniques sont gourmandes parce qu'elles racontent les recettes en les replaçant dans leur contexte culturel, dans leurs liens aux souvenirs fondateurs du goût, dans leurs racines au coeur des saisons qui passent et reviennent. Ici, le discours gourmand est une variante du discours amoureux.

  • 1793. En pleine Terreur, la Convention nationale crée le Muséum national d'Histoire naturelle. Le décret du 10 juin confie, à ce qui fut le Jardin du roi, la tâche d'enseigner les sciences naturelles au peuple. Le présent ouvrage retrace les grandes étapes du développement du Muséum en tant qu'Institution, en tant qu'organisme de recherches et en tant que modèle pour l'Europe et le monde. Sur un siècle d'histoire, défilent les difficultés de sa construction administrative dans un contexte politique mouvementé, l'organisation et le développement du travail scientifique de ses savants, la participation de l'établissement aux grandes missions de découvertes comme aux débats scientifiques qui agitent le monde de cette époque. Un siècle, trois générations c'est beaucoup et c'est peu, de la période cruciale de sa fondation, à l'« âge d'or » jusqu'en 1850, jusqu'à la période incertaine précédant la 1ère Guerre mondiale. Ce livre, qui se présente sous forme de contributions d'éminents spécialistes d'histoire des sciences, aborde dans une langue claire et accessible l'histoire des idées et l'histoire d'une institution prestigieuse. À cet égard, son public est aussi vaste que celui qui fréquente le Muséum : chercheurs du monde entier, connaisseurs du patrimoine, amoureux du Jardin des Plantes.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Une vaste fresque où figurent les traits marquants et les faits essentiels de l'histoire du monde. L'ouvrage se termine par des cartes, une chronologie, une bibliographie et un index.

  • When Marion Dutilleul enters the service of the Marquise de Montespan, she never imagines that her ability to recognize scents and to blend them into perfumes will win her the favor of Louis XIVyes'>#8217;s mistress. But the marquise quickly has the young girl creating new perfumes for her. Eager to please and hopeful that her olfactory gifts will win her recognition, Marion concocts memorable fragrances. Then, to her horror, credit is bestowed on someone else. Marion feels betrayed.Now Marion opens her eyes and ears (in addition to her nose!) and realizes that beneath the splendor of palace life is a place teeming with deceit. To survive, she must use her keen sense of smell not to create perfumes, but to thwart those who would do heryes'>#8212;and one of Franceyes'>#8217;s beloved monarchsyes'>#8212;great harm.From the Hardcover edition.

empty