Rachid Bennegadi

  • La question de la parole, celle du patient comme celle du psy, est centrale dans le pacte thérapeutique. L'ouvrage propose de détailler toutes les modalités de sa mise en oeuvre à travers les principaux courants des thérapies humanistes (EMDR, ICV, Hypnose).

  • 15 auteurs experts dans leur domaine proposent 10 idées chacun pour développer le bien être ou prévenir les conflits et la souffrance psychique.

  • Parallèlement à la recherche des qualités « cachées » dans la dynamique de la résilience : lucidité, courage, optimisme, créativité, humour, imaginaire, ce livre s´intéresse à tout ce qui se joue de résilient dans les relations interpersonnelles, que ce soit dans des espaces clos (couple, famille, institution, entreprise) ou dans l´environnement social (société, cultures). Quant aux facteurs culturels, le défi pour la psychiatrie sociale est de les prendre tous en compte ; en situant la complémentarité d´une ethnopsychiatrie qui surligne les différences, et une ethnopsychiatrie humaniste qui souligne l´universalité de certains ressorts de l´âme humaine. L´originalité de cet ouvrage est de mettre en lumière les souffrances, intrapsychiques ou propres à la relation interpersonnelle ou au groupe, afin de les surmonter et de faire de chacun d´entre nous un sujet capable de résilience pour qu´il retrouve son identité et sa place au sein du groupe.

  • Quelle est la souffrance spécifique d´un père, d´une mère, d´un enfant, d´une compagne ou d´un compagnon, dans leurs relations réciproques ?
    Cet ouvrage propose un regard sur les aléas de la souffrance dans la filiation, dans le lien du couple, dans l´exercice de la parentalité.
    À l´arrière-plan de la souffrance émerge une représentation ou un imaginaire, dont le sujet est victime.
    En filigrane, sont traitées les questions qui font débat autour de la sexualité (hétérosexualité, homosexualité), du mariage « pour tous », de l´adoption, et de la procréation assistée.
    Parallèlement sont prises en considération différentes cultures, dans leur rapport à la famille.
    Déterminer et favoriser les conditions d´émergence d´une possible résilience, pour le sujet, la famille, ou les imaginaires culturels souffrants, est une finalité de cet ouvrage valorisant à la fois la réflexion introspective, le travail sur soi, la psychothérapie et la médiation.

  • La bonne santé mentale implique d'avoir établi un équilibre entre les divers aspects de sa vie : social, physique, mental, économique, et spirituel. Dans cet ouvrage, des psys montrent comment dans chacun de ces aspects, et quelles que soient les situations, les patients peuvent mobiliser leurs qualités psychiques afin de trouver l'équilibre, l'humeur stable, et le plaisir relationnel et intra-psychique. Avec: Philippe Brenot, Michel Delage, Professeur Lejoyeux, Professeur Michel Debout, Bernard Durand, Patrick Lemoine, Marie-France Hirigoyen, Patrick Legeron, Eric Verdier, Odon Vallet, Pierre Canoui, Stéphanie Larchanche, Marie Jo Bourdin, Daria Rostirolla

  • La réflexion sur la souffrance au travail s'est développée en trois étapes :Compréhension du phénomène avec des thématiques comme le stress, le burn-out, le harcèlement ;Mise en place d'analyse de situations avec une première prévention, celle des signes psychosociaux ;Émergence d'une véritable réflexion sur le management qualitatif.Ce livre restitue ce mouvement en trois vagues successives. Dans une société en mutation, les rapports et les relations au travail méritent un regard lucide, réaliste mais aussi créatif. Les tensions sont dans l'ordre des choses, même si leur chronicisation peut être problématique. Le fil conducteur du livre est de faire émerger une réflexion sur le management qualitatif et de nouvelles inspirations, dans les relations au travail. Dans le collectif d'auteurs, des références sur le sujet : Patrick Legeron, Eric Albert, Pr. Michel Debout, Pr. Nicolas Combalbert, Olivier Tirmarche, Marie Peze...Mais aussi des analystes de la santé mentale : Boris Cyrulnik, Rachid Bennegadi, Serge Bornstein, Marie France Hirigoyen, Roland Coutanceau.

empty