Langue française

  • Depuis quelques années, les Alsaciens se divisent sur le thème de la croissance de l'économie. Pour les uns, la croissance est inutile, voire nuisible. Pour d'autres, elle demeure indispensable et doit se poursuivre. Les occasions sont nombreuses, qui provoquent de sérieux affrontements entre les tenants des deux thèses. En fait, c'est l'élévation du niveau de vie des Alsaciens - due à la croissance de ces vingt dernières années - qui les a conduits à cette nouvelle aspiration à la qualité de la vie. Or, s'il est vrai que la qualité de la vie est une partie - et une illustration - du niveau de vie atteint, il serait illusoire de penser que tout peut à présent s'arrêter là. La croissance - rendue difficile par l'actuelle conjoncture - doit permettre à la fois de créer des emplois, de corriger les inégalités sociales, et d'améliorer davantage encore la qualité de la vie. Dans ce livre, René Uhrich, constatant l'exceptionnel effort qu'exigent les emplois qui devraient être créés au cours des prochaines années, lance un appel à la réconciliation des Alsaciens sur le thème suivant : le développement économique demeure indispensable, mais il doit être conduit dans le respect de ce qui doit - impérativement - être considéré comme acquis, la qualité de la vie des Alsaciens. À l'instar du schéma d'orientation et d'aménagement de l'Alsace, qui vient d'être approuvé par le Conseil régional et le Comité économique et social, ce livre, préfacé par le Président Pierre Pflimlin, se veut une contribution à une économie alsacienne réconciliée.

  • La formation de l'Alsace, sa présence et son avenir, tels sont les thèmes sur lesquels le président Pflimlin et R. Uhrich ont construit un livre d'une grande densité. Le passé y paraît avec tant de couleur et d'exactitude qu'il s'inscrit tout naturellement dans l'actualité, traitée, elle aussi, avec une grande force de persuasion due à l'attachement des auteurs à leur terre alsacienne et à la connaissance approfondie qu'ils en ont. Fondées sur l'or du Rhin, c'est-à-dire sur la navigation, soutenues par le caractère opiniâtre et inventif de ses habitants qui ont créé, dès le XVIIIe siècle, comme on le voit par l'exemple de Mulhouse, les conditions d'une industrie moderne, la fortune de l'Alsace et sa vocation économique se sont affirmées au cours des âges, malgré de grandes vicissitudes au nombre desquelles il faut compter un demi-siècle d'annexion et cinq ans d'occupation. A l'heure présente, les perspectives franco-allemandes et le Marché commun permettent d'envisager une Alsace plus riche qui soit un trait d'union entre l'Europe septentrionale et l'Europe méditerranéenne si l'on relie le Rhône au Rhin par une voie d'eau à l'échelle continentale. Ainsi, les auteurs de ce livre, à la fois technique et psychologique, puisqu'il donne de l'homme alsacien une fidèle image, ouvrent les portes de l'avenir en signalant les chances nouvelles qui s'offrent à leur région, l'une des mieux placées de France pour desservir les débouchés européens.

empty