Généralités sur l'art

  • Le projet scientifique et artistique « Babel » de l'Université Nice Sophia Antipolis avait pour but de poursuivre l'enquête sur le mythe de Babel, considéré comme un mode possible d'approche et de découverte, ou comme un angle d'attaque permettant un décryptage original des arts vivants d'aujourd'hui. Ce parcours de recherche achève aujourd'hui sa troisième phase et réunit dans ce dernier volume des articles autour du thème de « Babel transgressée - La subversion d'un art vivant à l'autre, de la jouissance au blasphème ».

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le mystère Dali n'a pas fini d'intriguer. Génie ou imposteur ? Pour la première fois, se tenant à égale distance du dithyrambe et du dénigrement, un livre tente de faire le point en toute objectivité, à partir d'éléments raisonnés.D'abord, la race : nul ne peut comprendre Dali sans connaître la force de son enracinement dans la terre espagnole, plus précisément dans la Catalogne, foyer de démesure, de morosité, de génie et de mauvais go-t. Ensuite la famille, petite-bourgeoise, qui inculque à l'enfant les notions sacrées d'argent et d'ordre. Puis le triple apprentissage social : le stage universitaire à Madrid, entre Lorca, qui incarne la trouble ardeur méditerranéenne, et Bunuel, l'ange noir ; la rencontre avec les surréalistes, tremplin d'où l'artiste prend son vol ; la fréquentation de la Hight Society, qui permet au peintre de vivre de son art et de vérifier sur ses clients l'efficacité de sa provocation.Le caractère de Dali étant historiquement et psychologiquement expliqué, tous les problèmes s'éclairent : celui de la " folie " du personnage, celui de l'onirisme de son oeuvre. Henri-François Rey s'appuie sur la connaissance intime qu'il a du peintre et sur sa propre intuition de romancier pour dégager la véritable originalité de Dali, et montrer en quoi son art est un effort pour libérer l'homme et le restituer dans sa totalité délirante.

empty