Albin Michel

  • Feu le palais d'Hiver : un pamphlet étourdissant où Henri François Rey tour à tour brillant, drôle et sarcastique, démonte les vieux mécanismes du Parti communiste français, « abandonné par l'Histoire ». Pour l'auteur, homme de gauche depuis la guerre d'Espagne, ce parti est devenu préhistorique tant dans sa stratégie que dans ses objectifs, faisant ainsi de plus en plus, ce qui est grave, le jeu d'une droite dépourvue d'idées mais toujours pragmatique. Pour Henri François Rey, expliquer la crise actuelle et celles à venir, c'est expliquer la crise d'une gauche dépassée où les communistes rêvent encore de prendre le palais d'Hiver, ignorant sans doute que ce palais d'Hiver est devenu un musée. Afin d'obtenir plus de justice pour les hommes, une seule solution, selon l'auteur, même si elle n'est guère exaltante, ce qu'il reconnaît volontiers : instaurer en France une social-démocratie flanquée d'un contre-pouvoir dans le style des radicaux italiens. Un jour futur peut-être...

  • Abel Rey (1873-1940) était un philosophe français et historien de la science.
    « Comme tous les domaines scientifiques, celui de l'histoire des sciences est abordé dans deux formes d'esprit bien différentes, selon la personnalité de chacun. Les uns s'appliquent surtout à l'étude analytique des faits, tandis que les autres exposent en de vastes synthèses les idées directrices qu'ils estiment présider à l'évolution de ces faits. Abel Rey fut incontestablement un des esprits les plus brillants de cette dernière catégorie.  »
    Maurice Michaux

empty