Rey

  • Wanda Maximoff entreprend un voyage à travers le monde dans le but de sauver la magie. Lors de son long périple, elle affronte d'anciens et de nouveaux ennemis. La Sorcière Rouge découvre également une vérité inquiétante sur elle-même et la réalité qui l'entoure. Ce qu'elle trouvera à la fin de la Route des Sorcières risque de bouleverser son existence à jamais... Pour la première fois présentée dans un même volume, découvrez la série de James Robinson (Fantastic Four) qui a redéfini le personnage de la Sorcière Rouge et son rôle dans l'univers Marvel. Il est accompagné de dessinateurs de renom tels que Vanesa Del Rey, Steve Dillon, Javier Pulido et Marguerite Sauvage, ainsi que David Aja pour les couvertures.

  • Ce livre – le dernier volume d’une série de trois – a été conçu au départ pour des personnes soucieuses d’avoir des bases solides en mathématiques. Il pourrait tout à fait servir, également, de manuel de mathématiques offrant un cours exigeant pour des élèves de niveau terminale qui veulent aborder des études supérieures en ayant un raisonnement rigoureux et de qualité.En évitant autant que possible les deux écueils principaux – le manque de rigueur et le manque d’applications – les auteurs proposent un cours susceptible d’intéresser les enseignants souhaitant compléter leur cours comme les étudiants préparant le capes de mathématiques.Grâce à des exercices variés et corrigés pour la plupart, il pourra servir également aux élèves préparant le Concours Général des Lycées.Le contenu se veut le plus exhaustif possible en présentant tous les thèmes nécessaires à la bonne compréhension des mathématiques et c’est pour cette raison que tous les résultats importants sont démontrés. Le lecteur va ici – au prix d’un effort certain – se familiariser avec les mathématiques du lycée, mais avec une approche bien différente !Le cours, les problèmes, les exercices et même leurs solutions demandent du soin et de l’attention. Le lecteur devra acquérir une aisance en calcul disparue actuellement.Ce troisième tome est consacré à l’intégration, aux fonctions logarithmes et exponentielles. La géométrie n’est pas oubliée.

  • Ce livre – le premier volume d’une série de trois – a été conçu au départ pour des personnes soucieuses d’avoir des bases solides en mathématiques. Il pourrait tout à fait servir, également, de manuel de mathématiques offrant un cours exigeant pour des élèves de niveau seconde qui veulent aborder des études supérieures en ayant un raisonnement rigoureux et de qualité.En évitant autant que possible les deux écueils principaux – le manque de rigueur et le manque d’applications – les auteurs proposent un cours susceptible d’intéresser les enseignants souhaitant compléter leur cours comme les étudiants préparant le capes de mathématiques.Grâce à des exercices variés et corrigés pour la plupart, il pourra servir également aux élèves préparant le Concours Général des Lycées.Le contenu se veut le plus exhaustif possible en présentant tous les thèmes nécessaires à la bonne compréhension des mathématiques et c’est pour cette raison que tous les résultats importants sont démontrés. Le lecteur va ici – au prix d’un effort certain – se familiariser avec les mathématiques du lycée, mais avec une approche bien différente !Le cours, les problèmes, les exercices et même leurs solutions demandent du soin et de l’attention. Le lecteur devra acquérir une aisance en calcul disparue actuellement.Ce premier tome est consacré aux nombres, aux raisonnements ainsi qu’à un peu de géométrie plane.

  • Ce livre – le deuxième volume d’une série de trois – a été conçu au départ pour des personnes soucieuses d’avoir des bases solides en mathématiques. Il pourrait tout à fait servir, également, de manuel de mathématiques offrant un cours exigeant pour des élèves de niveau première qui veulent aborder des études supérieures en ayant un raisonnement rigoureux et de qualité.En évitant autant que possible les deux écueils principaux – le manque de rigueur et le manque d’applications – les auteurs proposent un cours susceptible d’intéresser les enseignants souhaitant compléter leur cours comme les étudiants préparant le capes de mathématiques.Grâce à des exercices variés et corrigés pour la plupart, il pourra servir également aux élèves préparant le Concours Général des Lycées.Le contenu se veut le plus exhaustif possible en présentant tous les thèmes nécessaires à la bonne compréhension des mathématiques et c’est pour cette raison que tous les résultats importants sont démontrés. Le lecteur va ici – au prix d’un effort certain – se familiariser avec les mathématiques du lycée, mais avec une approche bien différente !Le cours, les problèmes, les exercices et même leurs solutions demandent du soin et de l’attention. Le lecteur devra acquérir une aisance en calcul disparue actuellement.Ce deuxième tome est consacré à l’analyse, à la géométrie dans l’espace ainsi qu’aux nombres complexes.

  • Amelia, 16 ans, vit loin de sa famille. C'est une jeune fille timide, régulièrement harcelée par les autres filles de l'institut où elle étudie. Dès qu'elle le peut, Amelia trouve refuge dans une très ancienne bibliothèque, où elle passe ses après-midi à lire pour oublier les brimades dont elle est victime. Un jour Amelia remarque une salle à l'écart qui attise sa curiosité. D'abord réticent à l'idée de la laisser entrer, le bibliothécaire finit par céder sous l'injonction d'Apnea, une énigmatique jeune femme, habituée des lieux, qui ne vient qu'à la tombée de la nuit. Amelia y découvre d'étranges ouvrages traitant d'arts occultes, faisant mention d'un mystérieux talisman, identique au médaillon qu'elle porte depuis petite.

  • A la croisée de l'astrophysique et de la physique des particules, la cosmologie offre une connaissance de plus en plus riche de l'Univers et de son origine.
    Cet ouvrage est volontairement synthétique. A partir de quelques principes de base, il élabore des raisonnements physiques et mathématiques, simples mais rigoureux, qui permettent d'élaborer des modèles d'Univers (infini, fini, courbe...) . Cette cinquième édition est une actualisation globale de l'ouvrage, rendue nécessaire car la cosmologie est un domaine où les découvertes et les interprétations sur les processus d'organisation de l'Univers foisonnent.

  • Hommage aux mots

    Alain Rey

    • Hermann
    • 19 Septembre 2018

    Alain Rey a « passé sa vie à interroger les mots de tous les jours, à les pousser du coude pour éprouver leur résistance, pour savoir ce qu'ils ont dans la peau » (ainsi que le disait Georges Perros à propos des lexicographes).
    Grand artisan du dictionnaire Le Robert et amoureux de la langue française, Alain Rey rend ici un nouvel hommage aux mots à la fois savoureux et érudit : « Faire revivre les mots, grâce notamment à leur usage le plus fort, le plus élevé, qui est littérature et poésie, telle est la tâche de l'artisan, du "tâcheron" - disait le grand Samuel Johnson - qu'est l'auteur de tout dictionnaire, fût-il génial. » (Alain Rey)

  • Pour la Sorcière Rouge, le moment est venu d'entreprendre un voyage à la recherche de ses origines. Ce n'est qu'en trouvant les réponses à ses questions qu'elle parviendra à se sauver... et à sauver la magie.

  • Henri Reymond a traversé la période agitée de l'Ancien Régime à la Restauration en passant par l'Empire. Dauphinois né à Vienne, ardent défenseur du bas-clergé, il présente en 1789 un programme de réforme de l'Eglise. Elu évêque de l'Isère en 1792, il s'efforce de faire revivre une Eglise à bout de souffle. En 1801, à la suite du Concordat, il démissionne. Nommé évêque de Dijon en 1802, il s'attelle à la reconstruction du diocèse avec un grand souci des pauvres. Il meurt à Dijon en 1820.

  • L'aparté dans le théâtre antique existe-t-il?? Les manuscrits l'ignorent, les contraintes matérielles et les conventions de ce théâtre (de plein air, le plus souvent masqué?; ni vraisemblable ni bienséant, mais codé et stylisé) semblent proscrire son usage. Pourtant, certains passages exigent un jeu de l'acteur qui marque un tel décrochage énonciatif. Mais ce jeu étant mal connu, nous abordons les apartés en cherchant en priorité dans le texte les bornes, formes et fonctions de leurs occurrences possibles, sans nous interdire une réflexion sur leur mise en scène?: l'épreuve du plateau fait l'objet d'un enregistrement présentant diverses solutions pour des extraits choisis.

  • Cet ouvrage retrace les conditions de vie d'handicapés mentaux isolés à la campagne dans le département de la Somme. Dans ce lieu sordide, plus de cent hommes abandonnés sont reclus. En racontant leur vie quotidienne, l'auteur révèle des conditions inhumaines, mais bien réelles. Aussi, les dégâts de la chronicité institutionnelle et de l'aliénation sur la santé mentale des plus vulnérables. L'auteur évoquera les pensées obsédantes que provoquent de tels lieux sur un être normalement constitué. Sans concession, il livrera ce que vit un éducateur au plus profond de soi.

  • Homme et écrivain libre, Mokhtar Chaoui vogue entre plusieurs genres, du récit réaliste au merveilleux, du caustique au philosophique, de la chronique au fantastique...Héritier d'une tradition littéraire et d'une profonde culture marocaine, il les module, les renouvelle dans les espaces, comme dans les hybridations qui accordent originalité et pertinence à son oeuvre, bien qu'encore en devenir. Ses romans parus à ce jour dévoilent non seulement un portrait du Maroc contemporain, mais aussi posent un regard sur la complexité humaine, ses contradictions, sa grandeur et ses failles, interrogent sur la nature de l'art, tout en décryptant l'alchimie de l'écriture comme cheminement vers une rédemption espérée. Il trace ainsi un véritable projet littéraire qu'il met au service de l'humanisme qui rayonne dans ses oeuvres.

  • La station de Makokou au Gabon, fondée en 1962 par Pierre-Paul Grassé (1895-1985), et la station biologique de Paimpont, qui ouvre en 1967, accueillent des biologistes, dont des primatologues. Ces stations sont liées par plusieurs chercheurs mais aussi par les singes étudiés : les premiers primatologues de Makokou, notamment Annie Gautier-Hion (1940-2011) dès 1964, sont aussi les instigateurs de l'implantation de la discipline en Bretagne en y transférant en 1969 un élevage de cercopithécinés forestiers. À partir de documents d'archives, l'auteur questionne le développement des deux stations en prenant en compte leurs contextes naturels, scientifiques, politiques et sociologiques ainsi que leur évolution. Nombre de problèmes soulevés par cette étude de cas justifient qu'on envisage celle-ci à l'échelle de l'histoire de la primatologie. Elle confirme en particulier que « la station », en tant que lieu hybride d'investigation, est productrice de compromis entre méthodologie de terrain et méthodologie de laboratoire pour l'étude du comportement animal.

  • L'originalité de ce numéro consiste à réunir des articles passant en revue des aspects aussi divers que l'histoire de l'élaboration du Dictionnaire de l'Académie française, les dictionnaires régionaux et créoles, le reflet des réformes orthographiques dans les dictionnaires actuels, les dictionnaires bilingues, le traitement métalexicographique des emprunts, le marquage du parler enfantin, l'iconographie dictionnairique, la synonymie dans les dictionnaires anciens, etc.

  • Comment évoquer le regain énigmatique de l'intérêt du public pour les différents modes d'expression de la spiritualité : mystique, sagesse, tradition renouées, attrait pour l'ésotérisme... ? Loin d'une exhaustivité par définition impossible, loin d'une apologétique déplacée, l'espace laïc de l'université a voulu sur ce sujet répondre à sa seule " vocation " : permettre l'examen critique et argumenté. Question de tolérance.

  • Niccolò Paganini, le plus spectaculaire violoniste de tous les temps, a payé, durant toute sa vie, le tribut de la gloire : les médisances, les calomnies, les légendes les plus sordides ou les plus sulfureuses ont été abondamment répandues sur son compte. Pourtant, ce génie musical, qui a marqué l'histoire du violon de son indélébile empreinte, était en réalité un artiste complet et d'une phénoménale puissance au travail, un homme timide, amoureux de la vie, bon et généreux, sans aucun rapport avec l'homme que l'on nous a trop souvent décrit.

  • Krik ? Krak ! Si le moulin m'était conté... Marie-Galantais d'ici ou d'ailleurs, ou touriste curieux, l'occasion m'est donnée d'apprendre à lire les paysages de Marie-Galante, à déchiffrer les voix de ses vents et les paroles de ses femmes et de ses hommes. Krik ? Krak ! La rénovation du moulin Bézard a permis la réunion de chercheurs : historiens, ethnologues, écologistes, économistes, d'ouvriers de la parole : chanteurs, poètes, conteurs, d'ouvriers de la matière : charpentiers, tailleurs de pierre, charrons, et de formateurs, qui, en des textes inédits, livrent les résultats de leurs recherches et de leurs expériences. Mon beau moulin a fait se croiser les voies de la tradition et de l'avenir Si le moulin m'était conté... Je saurai que la terre Aulinagon, à Bézard de Capesterre de Marie-Galante, comme en tous lieux de l'île, distribue généreusement les fruits de son histoire à ceux qui savent les cueillir avec délicatesse et retenue à l'heure propice.

  • En septembre 1995, un collège de province est le lieu d'événements troublants. On escamote en hâte des tags insultants pour le chef d'établissement. Une photo un peu inhabituelle est retrouvée dans une salle de classe et des « cartes postales » compromettantes tombent dans la boîte aux lettres du même principal. L'image numérique est alors peu répandue ; cette donnée technique va jouer un rôle essentiel. Une enquête commence, racontée par un narrateur bien placé pour observer et comprendre.

  • Ce qui est directement connaissable est fini, pourtant dès que nous pensons surgit alors la notion d'infini. Depuis la plus haute Antiquité, les hommes ont ainsi été confrontés à la notion d'infini. En mathématiques le simple fait de vouloir diviser un nombre par zéro implique d'envisager ce concept. Par ailleurs, il existe plusieurs sortes d'infinis mathématiques : par exemple, l'infini de l'ensemble des nombres réels est plus «peuplé» que celui des nombres naturels. Les physiciens, hommes de l'expérimentation, ont toujours concentré leurs efforts sur l'élimination des infinis. Pourtant, les théories les plus modernes, comme celles des quantas ou des trous noirs, font surgir de nouveaux infinis. Et que dire des fractales, de la théorie des cordes, de la cosmologie quantique ? L'infini y renaît sans cesse de ses cendres. Entièrement révisé à la lumière des derniers résultats de la recherche, cette nouvelle édition retrace quelques grandes étapes des «histoires parallèles» de l'infini en cosmologie, en mathématiques et en physique fondamentale et leurs inextricables relations avec le statut métaphysique qu'a également l'infini. Deux nouveaux chapitres développent les notions d'horizon cosmique et d'univers multiple.

  • Le projet scientifique et artistique « Babel » de l'Université Nice Sophia Antipolis avait pour but de poursuivre l'enquête sur le mythe de Babel, considéré comme un mode possible d'approche et de découverte, ou comme un angle d'attaque permettant un décryptage original des arts vivants d'aujourd'hui. Ce parcours de recherche achève aujourd'hui sa troisième phase et réunit dans ce dernier volume des articles autour du thème de « Babel transgressée - La subversion d'un art vivant à l'autre, de la jouissance au blasphème ».

empty