Langue française

  • L'aparté dans le théâtre antique existe-t-il?? Les manuscrits l'ignorent, les contraintes matérielles et les conventions de ce théâtre (de plein air, le plus souvent masqué?; ni vraisemblable ni bienséant, mais codé et stylisé) semblent proscrire son usage.
    Pourtant, certains passages exigent un jeu de l'acteur qui marque un tel décrochage énonciatif. Mais ce jeu étant mal connu, nous abordons les apartés en cherchant en priorité dans le texte les bornes, formes et fonctions de leurs occurrences possibles, sans nous interdire une réflexion sur leur mise en scène?: l'épreuve du plateau fait l'objet d'un enregistrement présentant diverses solutions pour des extraits choisis.

  • Niccolò Paganini, le plus spectaculaire violoniste de tous les temps, a payé, durant toute sa vie, le tribut de la gloire : les médisances, les calomnies, les légendes les plus sordides ou les plus sulfureuses ont été abondamment répandues sur son compte. Pourtant, ce génie musical, qui a marqué l'histoire du violon de son indélébile empreinte, était en réalité un artiste complet et d'une phénoménale puissance au travail, un homme timide, amoureux de la vie, bon et généreux, sans aucun rapport avec l'homme que l'on nous a trop souvent décrit.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le mystère Dali n'a pas fini d'intriguer. Génie ou imposteur ? Pour la première fois, se tenant à égale distance du dithyrambe et du dénigrement, un livre tente de faire le point en toute objectivité, à partir d'éléments raisonnés.D'abord, la race : nul ne peut comprendre Dali sans connaître la force de son enracinement dans la terre espagnole, plus précisément dans la Catalogne, foyer de démesure, de morosité, de génie et de mauvais go-t. Ensuite la famille, petite-bourgeoise, qui inculque à l'enfant les notions sacrées d'argent et d'ordre. Puis le triple apprentissage social : le stage universitaire à Madrid, entre Lorca, qui incarne la trouble ardeur méditerranéenne, et Bunuel, l'ange noir ; la rencontre avec les surréalistes, tremplin d'où l'artiste prend son vol ; la fréquentation de la Hight Society, qui permet au peintre de vivre de son art et de vérifier sur ses clients l'efficacité de sa provocation.Le caractère de Dali étant historiquement et psychologiquement expliqué, tous les problèmes s'éclairent : celui de la " folie " du personnage, celui de l'onirisme de son oeuvre. Henri-François Rey s'appuie sur la connaissance intime qu'il a du peintre et sur sa propre intuition de romancier pour dégager la véritable originalité de Dali, et montrer en quoi son art est un effort pour libérer l'homme et le restituer dans sa totalité délirante.

empty