Langue française

  • "Lundi 23 octobre 2006. 10 h 48.
    J'ai affreusement peur. Je n'ose parler à personne, chez moi, de ce que je crois avoir découvert hier dans cette maison du vieil Annecy... Je dois pourtant en avoir le coeur net. C'est sans doute de la folie, mais je vais y retourner."
    Il se passe des choses étranges dans les Alpes. À Annecy, un homme découvre l'indicible dans une vieille maison. Un peu plus loin dans les montagnes, une légende horrifie un petit garçon. Enfin Nicolas, le héros de Caviardages à la Clef d'Argent, enquête sur les croyances d'un petit village... À lui aussi l'enfer est promis...
    Auteur remarqué des recueils Dans la Forêt des astres et Des Nouvelles du Tibbar aux Éditions des Moutons Électriques, mais aussi de Caviardages à la Clef d'Argent, Timothée Rey s'est fait une spécialité des nouvelles. Avec La Providence du reclus, il nous offre trois nouvelles dans la plus pure tradition du fantastique. L'ombre de Lovecraft n'est jamais loin...

  • Un jour la compétition a cessé. Un jour la souffrance a disparu. Un jour la mort a perdu son sens... Les hommes en ont-ils été plus heureux ?
    Jeune auteur ultra prometteur de la science-fiction et du fantastique, Timothée Rey nous propose une nouvelle étonnante qui joue avec l'histoire aussi bien qu'avec la langue. Cette nouvelle est une expérience de lecture... Impressionnante !

  • Si le mythe du loup-garou est l'un des plus classiques et tenaces de la culture populaire, ce n'est pas un hasard : ces créatures n'amusaient pas du tout nos ancêtres, qui jugèrent et brûlèrent environ 100 000 personnes pour « lycanthropie » entre 1500 et 1700.
    11 auteurs vous livrent ici 11 histoires de loups-garous, du passé, du présent ou du futur, de ce monde ou d'un autre, fleurant bon le terroir, la chair fraîche et le sang qui fume. Le loup-garou peut y être un prédateur, un monstre, un fou ou une victime, mais aussi parfois une allégorie de la nature sauvage et indomptée. Son dernier rempart contre la civilisation humaine. Un écolo de la première heure, en quelque sorte !

    S'il est vrai que le monstre n'est pas toujours celui qu'on croit, vous resterez toutefois libres de hurler avec les loups... À moins que vous ne préfériez libérer la bête qui sommeille en vous ?

empty