Parascolaire

  • L'ouvrage fournit toutes les clés pour analyser le roman de Camus.
    Le résumé détaillé est suivi de l'étude des problématiques essentielles, parmi lesquelles :
    - Sources et parentés de Camus
    - Meursault, un personnage de nouveau roman
    - Les autres personnages
    - Les principaux thèmes
    - Le sens du roman
    - L'écriture de Camus.

  • Comment mettre les élèves au travail ? Comment préparer la classe ? Comment ramener à la tâche les élèves distraits ou agités ? Comment mettre en place des activités qui fassent réellement apprendre ? Comment réagir à l'agressivité ou à l'insolence de tel ou tel ? Comment et quand évaluer ? Comment aider les élèves en difficulté ?
    À ce type de questions, ce livre donne des réponses précises et concrètes, et même ce qu'on pourrait appeler des « recettes ». Mais faire la classe n'est pas une activité ordinaire qu'on pourrait pratiquer mécaniquement. Il faut faire des choix et se donner des principes. Ce sont eux que Bernard Rey s'attache à éclairer.
    Il s'adresse ainsi aux enseignants débutants. Mais le livre provoquera aussi la réflexion des maîtres chevronnés. Quant aux parents d'élèves, ils trouveront grâce à lui un accès aux coulisses d'une activité qui concerne, jour après jour, leurs enfants.

  • Cet ouvrage, ici dans sa version ePub, offre une nouvelle perspective pour l'oral : et si les activités langagières n'étaient pas pensées comme des objets d'étude, mais incarnées dans des pratiques ritualisées et partagées au sein de la classe ?
    L'enseignement de la langue orale est devenu un défi majeur pour l'école du 21e siècle. Cette injonction aurait pu étonner il y a quelques années, tant
    l'apprentissage de l'écrit polarisait l'attention de la communauté éducative, tant le rôle de la langue orale, réputée acquise, était largement sous-évalué.
    L'évolution de nos modes de vie a généré une
    fragilité dans la transmission de la langue. Cela entraine des diffcultés dans les
    processus de socialisation des enfants ou de
    passage à l'écrit.
    Pour l'enseignant, l'enjeu consiste désormais à changer de regard et à devenir le chef d'orchestre d'une communauté de parole.
    Tel est le sens du parcours pédagogique proposé dans cet ouvrage. Il conduit le lecteur de la prise en compte des
    gestes articulatoires à celle de la
    pratique narrative.
    S'appuyant sur les
    recherches les plus récentes et sur des
    pratiques disciplinaires complémentaires, les auteurs proposent des
    outils de réflexion, ainsi que des
    actions concrètes (prototypes langagiers notamment) pour comprendre le
    processus de vocalisation et devélopper la
    richesse lexicale des enfants.
    Enfin, ils montrent comment
    la mise en scène assure le partage d'un vécu et construit une relation nouvelle impliquant l'enseignant et la classe.
    Pour chacun des chapitres, les auteurs proposent une
    approche théorique et quelques
    pistes d'activités (chant, contes, narration, récitation par coeur...).
    Les échanges et les rencontres, que les auteurs ont pu faire lors de leurs interventions en formation continue, ont permis de confronter leus références, aux difficultés rencontrées en classe par les enseignants et de proposer ici un cadre théorique qui amorce des outils pratiques exposés dans un ouvrage de la collection "Pédagogie Pratique".

  • Cette étude du roman moderne et contemporain est ponctuée de nombreux exemples empruntés aux oeuvres les plus connues et enrichie de textes critiques et d'un index.

  • Le théâtre a été, trop souvent, confondu avec un genre littéraire. Pour prépondérant que soit le texte, il convient de ne pas oublier que le théâtre est avant tout la scène où se jouent toutes les relations imaginaires de l'homme. Chaque société a inventé son théâtre. Ce système régi par ses lois, cohérent et clos, c'est la dramaturgie, au sens propre l'élaboration du drame. Mais aucun système ne se réduit à un autre. C'était donc s'engager dans une impasse que de chercher dans la dramaturgie médiévale la survivance du drame antique ou l'ébauche du théâtre moderne. En fait, cette dramaturgie élaborée et épanouie sur près de cinq siècles, est une des pièces maîtresses d'une civilisation et d'une littérature dont on commence à peine à reconnaître la cohérence et l'importance. La présente étude, centrée sur oeuvre maîtresse du théâtre médiéval, se propose d'esquisser cette dramaturgie qui, du douzième au seizième siècle, a mis en scène à travers toute l'Europe l'aventure humaine, jouant les désirs et les peurs, les affres et les rêves d'une société, pour nous tout à la fois présente et perdue. Dramaturgie exceptionnelle, traitant l'espace et le temps sur un mode inouï de l'homme moderne, abolissant las frontières raisonnables du comique et du tragique, où la grâce, envers christique de la fatalité, joue sa partie dans le sublime et la dérision. Ivre de liberté, le théâtre du Moyen Âge, dans le champ clos d'une aire fermée par le cercle des spectateurs, s'offre comme la scène exemplaire où se jouent l'aventure d'une société et la condition humaine. Voilà pourquoi, au Moyen Âge, le maître mot pour désigner le théâtre est celui de jeu, exemplairement illustré par le Jeu de saint Nicolas.

  • L'objectif de l'ouvrage qui apporte témoignage et analyse de dispositifs et de pratiques d'enseignement dans un lycée et collège public expérimental est, au vu d'une expérience réussie, de convaincre les parents, les enseignants et les pouvoirs publics de l'intérêt qu'il y aurait à multiplier en France des écoles « différentes ». Des élèves et des enseignants qui réussissent et qui sont heureux de travailler ensemble, ce n'est pas un rêve impossible ! Françoise Rey est agrégée de lettres classiques (Hérouville), André Sirota est professeur de psychopathologie sociale à l'Université d'Angers.

empty