Selma Selma

  • La Zigzaguie est un petit pays d'une surprenante beauté, qui pourrait être un paradis. Mais Zigs et Zags vivent séparés, déchirés par un héritage historique conflictuel.
    Ces deux communautés considèrent chacune que les terres de l'autre lui reviennent. De ce fait, elles sont traversées par des affrontements perpétuels et violents.
    Des deux côtés du fleuve, des personnages cherchent passionnément à ramener la paix.
    Parmi eux, Nurad Ulat et sa fiancée Olya, étudiants zags, se lancent dans la création d'une Ligue féminine en faveur de la paix. Imar Zalki et Nila Belam, couple mixte, tentent de faire de leur union le symbole d'un espoir. Kiro Arel, jeune zig, part en Zaguie avec le fol espoir de fraterniser avec le peuple « ennemi ». Le Zig Bibi Taül, en accueillant chez lui des enfants zags réfugiés, tente de faire évoluer les mentalités de son entourage.
    Au fil des événements, un mouvement d'opinion se crée, qui aspire à la paix. C'est une voix nouvelle, bientôt irrésistible, la voix du peuple et des gens de bonne volonté qui, par sa puissance, submerge les autorités politiques et les amène à évoluer.
    De part et d'autre du fleuve, allégorie du conflit israélo-palestinien, se veut un message d'espoir lancé aux peuples piégés par l'Histoire. Il est aussi le récit d'une résilience entre communautés ennemies, ainsi qu'un credo de foi envers l'Humanité.

    De part et d'autre du fleuve est le troisième roman de Selma publié aux Éditions Amalthée.

  • Pour avoir voulu se jouer d´un tomte, sorte de lutin du folklore suédois, le jeune Nils devient pareil à sa victime, c´est-à-dire à peine plus haut que la main.
    Voulant retenir son jars blanc, tenté par l´appel des oiseaux migrateurs, Nils oublie sa taille minuscule, et le voici emporté dans les airs.
    S´ensuivent un voyage à travers la Laponie et la Suède, en compagnie des oies sauvages, et une série d´aventures mi-merveilleuses mi-réelles.
    Comme toutes les grandes oeuvres pour la jeunesse, ce texte, paru en 1907, est devenu un classique qui a enchanté des générations de lecteurs.

    Traduction entièrement nouvelle et pour la première fois intégrale de Marc de Gouvenain.
     

  • Mon nom est Selma

    Selma Van De Perre

    • Alisio
    • 12 Janvier 2021

    « Ma chère Gretchen, Suis avec douze autres personnes dans un wagon à bestiaux, à Vught. Destination probable, Sachsenhausen ou Ravensbrück. Tiens bon. C'est ce que je fais moi aussi. Même si j'aimerais que ce cauchemar prenne fin. Je vais jeter ce message du train, par une fente dans la paroi. Au revoir mes chéries. Baisers, Marga »

    Amsterdam, 1940.

    Selma van de Perre a dix-sept ans lorsque la Seconde Guerre mondiale s'abat sur les Pays-Bas et que son existence d'adolescente juive bascule brutalement. Elle échappe de justesse aux camps de travail et décide très vite de rejoindre la Résistance sous le pseudonyme de Margareta van der Kuit. Durant deux ans, « Marga » risque tout. Munie d'une fausse carte d'identité qui lui permet de se faire passer pour Aryenne, elle sillonne le pays et fait « ce qui doit être fait ». Jusqu'à la trahison, en juillet 1944.
    Déportée à Ravensbrück, elle connaît la peur, le froid, l'horreur. Mais elle survit grâce à son pseudonyme et son statut de déportée politique, car personne ne sait qu'elle est juive. Il faudra attendre la fin de la guerre pour qu'elle ose se réapproprier son identité et à nouveau dire : « Mon nom est Selma ».

    Aujourd'hui âgée de 98 ans, Selma van de Perre nous livre le témoignage fascinant d'une vie de combat et de résilience.

    Biographie de l'auteure :
    Membre active de la Résistance néerlandaise durant la Seconde Guerre mondiale, Selma van de Perre rejoint Londres à la fin de la guerre où elle travaille pour la BBC et officie également comme correspondante pour des télévisions néerlandaises. En 1983, elle reçoit la Croix commémorative de la Résistance néerlandaise. Elle est aujourd'hui l'une des dernières survivantes de Ravensbrück.

  • Nourris de légendes suédoises, huit récits de Noël, auxquels le talent de conteuse de Selma Lagerlf confère un charme incomparable.

  • Gaza est bombardée. Rashid est en train de regarder les obus tomber en fumant un joint quand il reçoit ­l'e-mail lui annonçant qu'il peut partir à Londres. Iman, sa soeur jumelle, ne supporte plus les atrocités et l'inaction qui les entourent, elle envisage de rejoindre un groupe de résistance islamique. Sabri, leur frère aîné, a perdu sa famille et ses deux jambes dans un attentat à la voiture piégée. Leur mère semble avoir un passé trouble. Leur père a fui pour s'établir dans un pays du Golfe.
    Le récit suit la vie de cette famille, la façon dont chacun essaie de se trouver une place au monde, le fossé croissant entre les factions palestiniennes, la montée du fondamentalisme... Roman noir car la pression est constante, la réalité dépeinte tragique, mais écrit avec une humanité et un humour extraordinaires, il donne à voir une autre Palestine.

    « Énergique, palpitant, audacieux... » The Guardian
    « Captivant ?! » Publisher's Weekly

    Selma Dabbagh, ancienne avocate des droits de l'homme, est née en 1970 en Écosse, d'un père palestinien de Jaffa et d'une mère anglaise. Elle se rend chaque année en Palestine. Gaza dans la peau est son premier roman.

  • Ce recueil de poèmes écrits par une musulmane éclaire les valeurs de l'islam pour en partager l'essence même.
    L'islam ressenti, vécu au quotidien.
    Ces poèmes accompagneront les musulmans à la recherche de sensations et de méditations profondes pour se rapprocher de leur Seigneur, mais ils sont aussi destinés à toute personne désirant connaître la foi lorsqu'elle est appliquée par une musulmane dévouée.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Médecin, jeune écrivaine passionnée de lecture, plus particulièrement dans le domaine médical, religieux, spirituel et intellectuel. Selma Lebnane est née à Sétif, en Algérie. Elle écrit en arabe, en anglais et en français.
    Diplômée de l'université de Ferhat Abbas à Sétif en médecine générale en 2018, elle a édité son premier livre en arabe sous le titre « Mounajat qalam » en janvier 2019 en Algérie, un recueil de poèmes.

  • Le 15 septembre 2008, les dirigeants américains laissent la banque d'affaires Lehman Brothers faire faillite et déclenchent une panique financière. Pourquoi cette méprise ? Début 2011, la zone euro fait le choix de l'austérité budgétaire. La fragile reprise européenne est cassée net. Pourquoi cet égarement ? Depuis plus de trente ans, la France ne parvient pas à réduire son chômage alors que bien d'autres l'ont fait. Pourquoi cette impuissance ? Économiquement et socialement, ces erreurs ont été extrêmement coûteuses. Elles sont pour beaucoup dans le discrédit dont souffrent aujourd'hui les gouvernants. En politique économique, il y a bien des manières de faire fausse route. À qui la faute ? démonte les mécanismes de l'erreur. Il montre comment des dirigeants bien intentionnés peuvent prendre des décisions catastrophiques. Il met au jour les logiques qui les conduisent à la défaillance ou à l'échec. Et il formule des propositions pour des décisions mieux conçues et mieux exécutées. Selma Mahfouz a exercé des responsabilités au ministère des finances, au ministère des Affaires Sociales et à France Stratégie. Elle est directrice de l'animation de la recherche, des études et des statistiques au ministère du Travail. Jean Pisani-Ferry est commissaire général de France Stratégie et professeur à la Hertie School of Governance de Berlin. Après avoir exercé à Bercy et au Conseil d'analyse économique, il a dirigé jusqu'en 2013 le think tank européen Bruegel.

  • Anglais Out Of It

    Selma Dabbagh

    Gaza is being bombed. Rashid - an unemployed twenty-seven year old who has stayed up smoking grass watching it happen - wakes to hear that he's got the escape route he's been waiting for: a scholarship to London. His twin sister, Iman - frustrated by the atrocities and inaction around her - has also been up all night, in a meeting that offers her nothing but more disappointment. Grabbing recklessly at an opportunity to make a difference, she finds herself being followed by an unknown fighter.
    Meanwhile Sabri, the oldest brother of this disparate family, works on a history of Palestine from his wheelchair as their mother pickles vegetables and feuds with the neighbours.
    Written with extraordinary humanity and humour, and moving between Gaza, London and the Gulf, Out of It is a tale that redefines Palestine and its people. It follows the lives of Rashid and Iman as they try to forge paths for themselves in the midst of occupation, religious fundamentalism and the divisions between Palestinian factions. It tells of family secrets, unlikely love stories and unburied tragedies as it captures the frustrations and energies of the modern Arab world.

  • A Swedish Gone with the Wind by the first woman to win the Nobel Prize in Literature--published here in the first new English translation in more than 100 years One hundred years ago, Selma Lagerlöf became the first woman to win the Nobel Prize in Literature. She assured her place in Swedish letters with this sweeping historical epic, her first and best-loved novel, and the basis for the 1924 silent film of the same name that launched Greta Garbo to stardom. Set in 1820s Sweden, it tells the story of a defrocked minister named Gösta Berling. After his appetite for alcohol and previous indiscretions end his career, Berling finds a home at Ekeby, an ironworks estate owned by Margareta Celsing, the Majoress, that also houses an assortment of eccentric veterans of the Napoleonic Wars. Berlings defiant and poetic spirit proves magnetic to a string of women, who fall under his spell against the backdrop of political intrigue at Margaretas estate and the magnificent wintry beauty of rural Sweden.

  • Elles sont parties pour le nord 1917. Wilma, onze ans, se réveille par un matin d'hiver glacial dans la cabane qu'elle habite avec son père, trappeur dans le Grand Nord canadien. De retour d'une expédition en ville, il lui rapporte un cadeau : un livre finement illustré, Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède. C'est là, dans ces pages, qu'elle rencontre Akka, l'oie sauvage. Cette lecture va bouleverser à jamais la vie simple et rude de la jeune fi lle, qui se lance dans un combat héroïque pour la sauvegarde du plus grand oiseau migrateur d'Amérique du Nord.  Un premier roman intense et inspirant qui tisse les destins croisés d'une jeune femme passionnée et d'un oiseau mythique. Un récit envoûtant, promesse d'évasion, où la poésie de la nature rencontre la magie de l'écriture. Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la SuèdeÉdition enrichie (Préface et notes)Pour avoir voulu se jouer d'un tomte, sorte de lutin du folklore suédois, le jeune Nils devient pareil à sa victime, c'est-à-dire à peine plus haut que la main. Voulant retenir son jars blanc, tenté par l'appel des oiseaux migrateurs, Nils oublie sa taille minuscule, et le voici emporté dans les airs. S'ensuivent un voyage à travers la Laponie et la Suède, en compagnie des oies sauvages, et une série d'aventures mi-merveilleuses mi-réelles. Comme toutes les grandes oeuvres pour la jeunesse, ce texte, paru en 1907, est devenu un classique qui a enchanté des générations de lecteurs. Traduction entièrement nouvelle et pour la première fois intégrale de Marc de Gouvenain.

  • Scandinavia's best-loved children's classic - the enchanting story of a naughty little boy who learns to love nature 'Never before had Nils travelled around at such good speed, and he had always liked riding fast and wild. And he had never thought that it could feel as fresh as it did up in the air, and that such a good smell of topsoil and resin rose up from the earth. It was like flying away from worries and sorrows and annoyances of any sort that could be imagined.'

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Selma Lagerlf. Recueil de nouvelles, de souvenirs et de contes. Dans le premier récit, "L'Anneau du pêcheur", l'auteur du "Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède" choisit pour toile de fond Venise et l'Italie qui tiennent dans son oeuvre une place non négligeable. Dans "L'Eau pure" et "L'Inscription sur le sol", elle développe des passages de l'Evangile, auxquels son imagination donne un cadre plein d'un charme simple et poétique. Une partie du recueil contient des récits féériques, tels "La Reine des bois" et "L'antique Kungahälla", où revivent les légendes du grand nord. "La Cravache", "Une histoire de Hallstanaes" ou "Paix sur terre" témoignent du sens du merveilleux de Selma Lagerlf, qui distingue peu entre le monde du réel et celui de la fantaisie poétique. Sous l'ironie légère, parfois satirique, elle laisse percer son profond humanisme et son indestructible confiance en l'homme. Glorification de Dieu et de l'homme, "L'Anneau du pêcheur", qui peut être considéré comme un raccourci de l'oeuvre entière de Selma Lagerlf, est aussi une glorification de la nature. Le sentiment de la beauté des paysages qui emplit chaque récit prend toute sa signification dans le texte intitulé "Parmi les rosiers grimpants", simple souvenir d'un après-midi d'été que l'auteur a passé à observer, dans la paix de son jardin, les couleurs changeantes du ciel et les travaux des insectes courant parmi les fleurs.

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Selma Lagerlf. Selma Lagerlf compte parmi les écrivains les plus importants de Suède. Elle fut la première femme à recevoir le prix Nobel de littérature, en 1909, et à être élue à l'Académie suédoise, en 1914. Si ses histoires se déroulaient dans un cadre local, elle les utilisait, avec sa notoriété nationale et internationale, pour défendre des causes bien plus grandes, dont le droit de vote des femmes en Suède et les initiatives internationales de paix. En 1890, elle participa à un concours d'écriture de roman organisé par la revue "Idun", à qui elle soumit cinq chapitres de "Gsta Berlings saga" ("La légende de Gsta Berling"). Les légendes et l'histoire de certaines familles de sa province de Värmland, dans l'ouest de la Suède, qu'elle a entendu raconter dans son enfance, fournirent la matière première sur laquelle travailla ensuite son imagination lyrique. L'année suivante, après avoir remporté le premier prix, elle développa l'histoire en un roman à part entière qui fut publié en volume. Le roman relate, dans un contexte fictif, un an de la vie de Gsta Berling, pasteur ivrogne et défroqué. Celui-ci est accueilli par la commandante autoritaire du manoir Ekeby, où une douzaine de cavaliers hédonistes étaient également hébergés. Gsta Berling prend la tête du groupe et fait un pacte avec le riche maître de forges Sintram, possible complice du diable, qui promet aux chahuteurs qu'ils pourront prendre le manoir s'ils parviennent à ne rien faire d'utile pendant une année entière. "La légende de Gsta Berling" connut un immense succès dès sa parution et fut traduit en plus de 50 langues. Il est constitué d'une introduction en deux parties et de 36 chapitres. Plusieurs chapitres racontent d'autres histoires avec des personnages différents. Épopée romantique de la province suédoise, née d'une imagination naïve et fantastique, on lit "La légende" un peu comme on assiste à une longue veillée où des personnages rudes, impulsifs, fantasques, viennent chacun raconter leur histoire.

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Selma Lagerlf. Le pauvre Jan de Skrolycka entend un jour Claire-Belle, son unique fille adorée, chanter de joie car elle va quitter l'humble toit paternel pour occuper un emploi de femme de ménage à Stockholm. Quand, plus tard, la rumeur lui apprend que la jeune fille se livre à la prostitution, il devient fou et son cerveau détraqué lui représente Claire-Belle devenue impératrice du Portugal. Elle paraît bientôt "avec la couronne sur la tête, sept rois autour de son manteau, sept lions couchés à ses pieds et soixante-dix colonels la précédant, l'épée nue". Puis, comme le père d'une impératrice doit nécessairement être empereur, le pauvre Jan se rend à l'église déguisé en empereur, fier et heureux de se sentir tout-puissant. Certaines scènes de ce roman, où le folklore suédois s'allie au fantastique et la tragédie au conte celle, par exemple, où Jan rencontre le roi de Suède, Oscar II, un inférieur qu'il s'efforce de ne pas humilier , sont d'une richesse d'invention admirable.

  • Un craquement sourd, d'une violence inouïe, déchira l'atmosphère... L'avion n'était plus qu'un jouet livré aux éléments en fureur. Le tonnerre ne cessait de gronder, les éclairs sillonnaient le ciel. Entre deux illuminations, le pilote réussit à redresser l'appareil. À présent qu'il pleuvait, il semblait que l'orage s'éloignait peu à peu. Profitant de cette accalmie momentanée, Alain sauta, suivi de ses camarades... ils étaient sept, sept parachutistes, jeunes, ardents, pleins d'enthousiasme...

  • Anglais Christ Legends

    Selma Lagerlof

    Selma O. Lagerlof was the first woman to win the Nobel Prize in Literature in 1909.


    "It happened at the time when Augustus was Emperor in Rome and Herod was King in Jerusalem. It was then that a very great and holy night sank down over the earth. It was the darkest night that any one had ever seen. One could have believed that the whole earth had fallen into a cellar-vault. It was impossible to distinguish water from land, and one could not find one's way on the most familiar road. And it couldn't be otherwise, for not a ray of light came from heaven. All the stars stayed at home in their own houses, and the fair moon held her face averted. The silence and the stillness were as profound as the darkness. The rivers stood still in their courses, the wind did not stir, and even the aspen leaves had ceased to quiver. Had any one walked along the seashore, he would have found that the waves no longer dashed upon the sands; and had one wandered in the desert, the sand would not have crunched under one's feet. Everything was as motionless as if turned to stone, so as not to disturb the holy night. The grass was afraid to grow, the dew could not fall, and the flowers dared not exhale their perfume. On this night the wild beasts did not seek their prey, the serpents did not sting, and the dogs did not bark. And what was even more glorious, inanimate things would have been unwilling to disturb the night's sanctity, by lending themselves to an evil deed. No false key could have picked a lock, and no knife could possibly have drawn a drop of blood.

    In Rome, during this very night, a small company of people came from the Emperor's palace at the Palatine and took the path across the Forum which led to the Capitol. During the day just ended the Senators had asked the Emperor if he had any objections to their erecting a temple to him on Rome's sacred hill. But Augustus had not immediately given his consent. He did not know if it would be agreeable to the gods that he should own a temple next to theirs, and he had replied that first he wished to ascertain their will in the matter by offering a nocturnal sacrifice to his genius. It was he who, accompanied by a few trusted friends, was on his way to perform this sacrifice. Augustus let them carry him in his litter, for he was old, and it was an effort for him to climb the long stairs leading to the Capitol. He himself held the cage with the doves for the sacrifice. No priests or soldiers or senators accompanied him, only his nearest friends. Torch-bearers walked in front of him in order to light the way in the night darkness and behind him followed the slaves, who carried the tripod, the knives, the charcoal, the sacred fire, and all the other things needed for the sacrifice."

  • Un craquement sourd, d'une violence inouïe, déchira l'atmosphère... L'avion n'était plus qu'un jouet livré aux éléments en fureur. Le tonnerre ne cessait de gronder, les éclairs sillonnaient le ciel. Entre deux illuminations, le pilote réussit à redresser l'appareil. À présent qu'il pleuvait, il semblait que l'orage s'éloignait peu à peu. Profitant de cette accalmie momentanée, Alain sauta, suivi de ses camarades... ils étaient sept, sept parachutistes, jeunes, ardents, pleins d'enthousiasme...

  • This book introduces readers to the design of adaptive equalization solutions integrated in standard CMOS technology for high-speed serial links. Since continuous-time equalizers offer various advantages as an alternative to discrete-time equalizers at multi-gigabit rates, this book provides a detailed description of continuous-time adaptive equalizers design - both at  transistor and system levels-, their main characteristics and performances. The authors begin with a complete review and analysis of the state of the art of equalizers for wireline applications, describing why they are necessary, their types, and their main applications. Next, theoretical fundamentals of continuous-time adaptive equalizers are explored. Then, new structures are proposed to implement the different building blocks of the adaptive equalizer: line equalizer, loop-filters, power comparator, etc.  The authors demonstrate the design of a complete low-power, low-voltage, high-speed, continuous-time adaptive equalizer. Finally, a cost-effective CMOS receiver which includes the proposed continuous-time adaptive equalizer is designed for 1.25 Gb/s optical communications through 50-m length, 1-mm diameter plastic optical fiber (POF).       

  • This book analyzes automatic gain control (AGC) loop circuits and demonstrates AGC solutions in the environment of wireless receivers, mainly in wireless receivers with stringent constraints in settling-time and wide dynamic range, such as WLAN and Bluetooth receivers.  Since feedforward AGCs present great advantages in this context, as an alternative to conventional feedback AGCs, this book includes a detailed study of feedforward AGCs design -at the level of basic AGC cells, as well as the system level, including their main characteristics and performance.

  • This book describes optical receiver solutions integrated in standard CMOS technology, attaining high-speed short-range transmission within cost-effective constraints.  These techniques support short reach applications, such as local area networks, fiber-to-the-home and multimedia systems in cars and homes. The authors show how to implement the optical front-end in the same technology as the subsequent digital circuitry, leading to integration of the entire receiver system in the same chip.  The presentation focuses on CMOS receiver design targeting gigabit transmission along a low-cost, standardized plastic optical fiber up to 50m in length.  This book includes a detailed study of CMOS optical receiver design - from building blocks to the system level. 

empty