Sophie Doudet

  • une biographie romancée envoutante de deux génies de la Renaissance

    Florence 1488, Fils de Ludovico Buonarroti, magistrat, Michel-Ange suit des études de lettres mais préfère se consacrer à l'art, contre l'avis de son père. Il est doué, intelligent mais laid et sauvage. Il est vite repéré par l'artiste Ghirlandaio qui paye son père pour l'avoir dans son atelier. De fil en aiguille, il entre sous la protection de Laurent le magnifique, qui règne sur Florence, puis d'autres humanistes qui lui permettent d'exprimer son talent de sculpteur. C'est à Bologne qu'il rencontre l'artiste le plus en vue du moment, Léonard de Vinci, de vingt ans son aîné. Celui-ci l'invite à partager son atelier, mais très vite une rivalité s'installe avec le jeune ami du peintre, Salaï. Quels sentiments dévorent Michel-Ange à ce moment ? De la fascination pour Léonard, élégant, séducteur, sociable ? de la jalousie pour celui qu'il trouve injustement glorifié ? de la rancœur car il lui a préféré Salaï ? Un besoin en tous cas de démontrer à tous qu'il est plus talentueux que son rival. Chaque œuvre, du David de Florence aux peintures de la Chapelle Sixtine, sera une occasion de pousser les limites de l'excellence.

  • Churchill

    Sophie Doudet

    "Le peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre."
    Surtout connu pour avoir été le Premier ministre du Royaume-Uni durant la Seconde Guerre mondiale, puis de 1951 à 1955, sir Winston (1874-1965) fut un homme aux multiples facettes. Ministre du Commerce, secrétaire du Home Office, Premier Lord de l'Amirauté, ministre de l'Armement, secrétaire d'État à la Guerre et secrétaire d'État à l'Air, chancelier de l'Échiquier, il occupa de nombreux postes politiques et ministériels. Mais il fut aussi officier dans l'armée britannique, correspondant de guerre, peintre, journaliste, historien, et obtint même le prix Nobel de littérature. Cette biographie alerte dresse un portrait sans concession d'un homme qui prétendait que la guerre était presque aussi dangereuse que la politique : "Pendant la guerre vous pouvez être tué une seule fois seulement, en politique plusieurs."

  • Winston Churchill (1874-1965) a connu deux siècles et deux guerres mondiales. Sa volonté suprême a été durant toute son existence de "faire l'histoire" à la fois en y imprimant sa marque par ses actions politique et historique et en l'écrivant puisqu'il fut à la fois journaliste, historien, prix Nobel de littérature et finalement artiste (peintre).
    Cet ouvrage entend offrir au grand public à partir d'éléments biographiques le parcours hors normes de ce personnage perçu comme un visionnaire à l'instar des grands hommes qui ont "fait l'Histoire". En mettant sa pensée à la portée de tous, l'auteure nous fait découvrir un homme aux multiples contradictions mais dont la lucidité et le courage ont guidé ses actions.

  • "Il faut s'étourdir, il faut se laisser emporter par le tourbillon [...] ; je cède au torrent, j'aime tout ce qui me dérobe au temps."

    Fille de Jacques Necker, futur ministre des Finances de Louis XVI, Anne Louise Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein, plus connue sous le nom de Madame de Staël (1766-1817), est une femme aux talents multiples. Écrivain (Corinne ou l'Italie), philosophe (De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales), propagatrice des romantismes allemand et anglais, féministe avant la lettre, elle ne cesse aujourd'hui encore de nous surprendre. Dans son approche attentive et empathique, Sophie Doudet nous donne de celle qui affirmait que sa vie "était un témoin qu'il fallait entendre aussi" l'image d'une femme curieuse de tout, agile, novatrice, revendiquant pour elle comme pour ses consoeurs un droit absolu au bonheur.

  • "Il est peu d'actions que les rêves nourrissent au lieu de les pourrir."

    Parti à l'aventure en Asie à vingt-deux ans, Prix Goncourt avec La Condition humaine à trente-deux, héros de la lutte antifasciste dans l'entre-deux-guerres, chef d'une escadrille d'aviateurs pendant la guerre civile espagnole, ministre des Affaires culturelles du général de Gaulle, romancier, essayiste, orateur de génie... André Malraux (1901-1976) eut plusieurs vies, comme les chats qu'il aimait tant. Flamboyant, révolté mais hanté par la mort, il a traversé son siècle et sillonné le monde, avide de grandeur et de beauté. Fascinant et agaçant, pudique et ambitieux, fraternel et secret, Malraux fut l'artisan de sa propre légende et s'inventa un destin. On a souvent dit que sa vie était sa plus belle oeuvre. Et si ses livres étaient plus grands encore?

  • Un roman sublime sur les convictions, les combats et les passions de l'un des plus grands poètes du XIXe siècle, à l'âge adolescent.

    En ce début de l'été 1870, Arthur brille au collège de Charleville, où il rafle un par un les prix d'excellence. Son avenir semble tout tracé. Sa mère imagine pour lui une vie paisible et convenable, une carrière sans panache et respectable. Mais Arthur étouffe et ne supporte pas cet horizon étriqué.

    Il rêve de Paris et de gloire : il veut être Poète !

    Une année, douze mois fulgurants et quatre saisons colorées vont bouleverser son existence et l'arracher à l'enfance. Alors que la France est en guerre et que la révolution gronde, le bon élève se rebelle avec pour seules armes ses mots...

    Et c'est ainsi qu'Arthur devient Rimbaud.

  • Entre barbarie et trahison, comment survivre, lorsqu'on a dix-sept ans et ses rêves pour seule arme ?

    Espagne. Janvier 1937.

    La guerre civile fait rage. Alors que les rebelles du général Franco ont conquis une grande partie du Pays basque, Maria est envoyée par ses parents dans la petite cité de Guernica, pour l'éloigner du danger. Mais l'Histoire va en décider autrement... Elle rencontre Tonio, adolescent romantique et poète à ses heures perdues.

    Ensemble, ils découvrent la passion, la mort et l'engagement politique. Commence leur errance à travers une Espagne déchirée, où le danger se cache sous bien des rochers.

  • Automne 1886. Le jeune Winston étudie au collège d'Harrow près de Londres, loin de ses parents qui ne viennent jamais le voir. Insolent, orgueilleux et néanmoins brillant, l'adolescent ne cherche qu'une chose : la reconnaissance de son père, le grand Randolph Churchill, homme politique célèbre qui le méprise. Pour attirer son attention, Winston multiplie les provocations et les mauvaises plaisanteries, mais rien ne semble fonctionner. Comment alors, convaincre celui qu'il admire par-dessus tout qu'il est digne de sa confiance ?

    Du collège d'Harrow au poste de Premier ministre, découvrez comment Winston devint Churchill, l'un des plus grands hommes du XXème siècle...

empty