Stanislas Dehaene

  • « Notre cerveau possède, dès la naissance, un talent que les meilleurs logiciels d'intelligence artificielle ne parviennent pas encore à imiter :?la faculté d'apprendre. Même le cerveau d'un bébé apprend déjà plus vite et plus profondément que la plus puissante des machines actuelles. Et cette remarquable capacité d'apprentissage, l'humanité a découvert qu'elle pouvait encore l'augmenter grâce à une institution : l'école. Au cours des trente dernières années, d'importants progrès ont été réalisés dans la compréhension des principes fondamentaux de la plasticité cérébrale et de l'apprentissage. Il est temps que chaque enfant, chaque adulte prenne la pleine mesure du potentiel énorme de son propre cerveau - et aussi, bien sûr, de ses limites. Le fonctionnement de la mémoire, le rôle de l'attention, l'importance du sommeil sont autant de découvertes riches de conséquences pour chacun d'entre nous. Des idées très simples sur le jeu, le plaisir, la curiosité, la socialisation, la concentration ou le sommeil peuvent augmenter encore ce qui est déjà le plus grand talent de notre cerveau : apprendre ! » S. D. Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale, membre de l'Académie des sciences. Il préside le Conseil scientifique de l'Éducation nationale. Il a publié Les Neurones de la lecture, La Bosse des maths et Le Code de la conscience, qui ont rencontré un très grand succès.

  • ?« Comment faisons-nous pour lire ? Au cours des vingt dernières années, la recherche scientifique sur le cerveau et la lecture a progressé à grands pas. Nous disposons aujourd'hui d'une véritable science de la lecture. Toutefois, ces recherches restent méconnues du grand public et, surtout, des premiers concernés : les parents et les enseignants des enfants des écoles primaires. Nous avons écrit ce livre avec un objectif bien précis : que les connaissances scientifiques sur les neurosciences cognitives de la lecture soient diffusées et mises en pratique dans les écoles.  Nous espérons également avec ce livre que les parents trouveront un plaisir plus grand encore à comprendre l'esprit de leurs enfants, à suivre leurs progrès en imaginant les étonnantes transformations qui se produisent dans leur cerveau et à prolonger le travail de l'école à la maison par des jeux pertinents.  Un seul objectif doit nous guider : aider l'enfant à progresser pour qu'il devienne un lecteur autonome, qui lit autant pour apprendre que pour son plaisir. » S. D. Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale, et membre de l'Académie des sciences. Il est notamment l'auteur de La Bosse des maths et des Neurones de la lecture, qui ont été d'immenses succès. Avec Ghislaine Dehaene-Lambertz, Édouard Gentaz, Caroline Huron, Liliane Sprenger-Charolles  

  • D'où viennent nos perceptions, nos sentiments, nos illusions et nos rêves ? Où s'arrête le traitement mécanique de l'information et où commence la prise de conscience ? L'esprit humain est-il suffisamment ingénieux pour comprendre sa propre existence ? La prochaine étape sera-t-elle une machine consciente de ses propres limites ? Depuis plus de vingt ans, Stanislas Dehaene analyse les mécanismes de la pensée humaine. Dans ce livre, il invite le lecteur dans son laboratoire où d'ingénieuses expériences visualisent l'inconscient et démontent les bases biologiques de la conscience. Grâce à l'imagerie cérébrale et même à des électrodes introduites dans la profondeur du cortex, nous commençons enfin à comprendre les algorithmes qui nous font penser. Détecter la présence de la conscience, décoder à quoi pense un individu, un bébé ou même un animal, sortir les patients du coma, doter les machines d'un début de conscience... Le Code de la conscience ouvre d'extraordinaires perspectives pratiques et intellectuelles, en accordant une importance égale aux implications technologiques, philosophiques, personnelles et éthiques de la résolution du dernier des mystères. Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale et membre de l'Académie des sciences. Il a publié Les Neurones de la lecture et La Bosse des maths, qui ont rencontré un très grand succès. 

  • Les Neurones de la lecture s'ouvre sur une énigme : comment notre cerveau de primate apprend-il à lire ? Comment cette invention culturelle, trop récente pour avoir influencé notre évolution, trouve-t-elle sa place dans notre cortex ?Voici qu'émerge une nouvelle science de la lecture. Tandis que l'imagerie cérébrale en révèle les circuits corticaux, la psychologie en dissèque les mécanismes. Ces résultats inédits conduisent à une hypothèse scientifique nouvelle. Au cours de l'acquisition de la lecture, nos circuits neuronaux, conçus pour la reconnaissance des objets, doivent se recycler pour déchiffrer l'écriture - une reconversion lente, partielle, difficile, qui explique les échecs des enfants et suggère de nouvelles pistes pédagogiques. Qu'est-ce que la dyslexie ? Certaines méthodes d'enseignement de la lecture sont-elles meilleures que d'autres ? Pourquoi la méthode globale est-elle incompatible avec l'architecture de notre cerveau ? Utilise-t-on les mêmes aires cérébrales pour lire le français, le chinois ou l'hébreu ? La lecture subliminale existe-t-elle ? Autant de questions auxquelles Stanislas Dehaene, spécialiste de la psychologie et de l'imagerie cérébrale, apporte l'éclairage des avancées les plus récentes des neurosciences. ?Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale et membre de l'Académie des sciences. Il est l'auteur de La Bosse des maths.

  • Oui, la bosse des maths existe ! Enfants ou adultes, calculateurs prodiges ou simples mortels, nous venons tous au monde avec une intuition des nombres. Peut-on localiser des zones spécifiques du cerveau ? L'imagerie cérébrale permet-elle d'identifier les neurones dédiés aux mathématiques ? Et comment aider l'enfant qui rencontre des difficultés à calculer ?Pour comprendre pourquoi vous n'arrivez pas à retenir 7 x 8, comment une lésion cérébrale peut vous faire oublier 3 - 1 ou comment apprendre à extraire la racine cinquième de 759 375, suivez l'auteur dans les circonvolutions cérébrales de La Bosse des maths !« Le livre de Stanislas Dehaene allie qualité scientifique et richesse des références historiques. Une lecture passionnante qui conduit des animaux mathématiciens aux bébés qui comptent et aux calculateurs prodiges. Une très belle illustration des sciences cognitives. » La Recherche.?Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale et membre de l'Académie des sciences. Il a publié Les Neurones de la lecture, qui a rencontré un très grand succès.

  • L'apparition de nouvelles techniques d'imagerie cérébrale a renouvelé le champ de la neurologie et de la psychologie cognitive en permettant de visualiser directement l'activité cérébrale lorsqu'une personne lit un mot, imagine une scène, résout un problème... Cet ouvrage rappelle dans une première partie les principes d'études liés à chaque technique d'imagerie cérébrale, puis les applications actuelles dans le domaine de la perception visuelle, du contrôle moteur, du langage, des fonctions cognitives, de la psychiatrie...


  • D'où vient l'intelligence ? Est-elle une exclusivité humaine ? Les machines peuvent-elles nous dépasser ?

    Elle a émergé avec la vie, s'est développée au fil de l'évolution, s'est magnifiée avec l'espèce humaine... Grâce à cette mystérieuse intelligence, nous avons tout inventé : l'outil, le langage, l'écriture, l'éducation, la science, et la faculté de nous interroger sur le monde. Aujourd'hui, cette belle histoire connaît une révolution sans précédent. Pour la première fois, le cerveau humain peut visualiser son propre fonctionnement. Pour la première fois, il transfère une partie de son intelligence dans des machines capables d'apprentissage.
    Au fil d'un dialogue fascinant, le grand spécialiste du cerveau Stanislas Dehaene et celui des neurones artificiels Yann Le Cun racontent, avec Jacques Girardon, cette longue aventure, des origines animales à nos jours, et s'interrogent sur notre futur. Les ordinateurs vont-ils bientôt éprouver des émotions, se doter d'une morale ? L'art, la beauté, la capacité d'improviser, d'anticiper, sont-ils à la portée de cerveaux immatériels ?
    Ce que les auteurs esquissent ici, ce n'est rien moins que la prochaine étape de notre évolution. À l'évidence, la lecture d'un tel livre change déjà radicalement le regard que nous portons sur nous-mêmes.

  • « La recherche sur les mécanismes cognitifs et cérébraux des apprentissages a produit des résultats majeurs ces vingt dernières années. Mais la clé de toute pédagogie, ce sont les enseignants. Nous devons leur donner plus de moyens pour réussir pleinement leur mission. Dans ce livre, nous avons souhaité leur apporter un éclairage scientifique sur les grands enjeux éducatifs de notre temps. Comment réduire les inégalités scolaires en détectant les besoins des enfants et en y répondant dès la première année d'école ? Comment enseigner la lecture et la compréhension des mots et des textes ? Comment motiver les enfants et faire croître leur envie d'apprendre ? Autant d'exemples que nous développons ici avec Liliane Sprenger-Charolles, Joëlle Proust et tous les experts du Conseil scientifique de l'éducation nationale. L'usage de la raison, appuyée sur l'expérimentation et la comparaison internationale, peut conduire à d'immenses progrès pédagogiques. C'est le message de notre Conseil scientifique. » S. D. Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Psychologie cognitive expérimentale et membre de l'Académie des sciences. Il a publié Les Neurones de la lecture, La Bosse des maths, Le Code de la conscience et, plus récemment, Apprendre !, qui ont rencontré un très grand succès. Depuis 2018, il préside le Conseil scientifique de l'éducation nationale, qui livre ici ses premiers travaux. 

  • Parole et musique façonnent notre vie sociale et notre relation au monde. Mais d'où provient l'aptitude singulière de notre espèce à donner du sens à l'expression de signaux acoustiques ? Pourquoi et comment ces systèmes de communication sont-ils apparus au cours de l'évolution ? Existe-t-il des parentés entre les sonorités émises et traitées par l'un et l'autre système ? Peut-on parler de langage musical ? Ou bien doit-on affirmer avec Wagner que la musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots ?Ces interrogations trouvent aujourd'hui des éléments de réponse dans les avancées réalisées depuis vingt ans par les neurosciences cognitives de la musique et du langage. De nouveaux concepts, outils et voies de recherche naissent de la rencontre entre neurobiologistes, spécialistes de l'évolution, philosophes, historiens, psychologues, anthropologues, psychoacousticiens, informaticiens, linguistes, musicologues. Ce colloque, qui les a rassemblés au Collège de France les 16 et 17 octobre 2008, montre combien cette réflexion est stimulante et féconde. Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, chaire de psychologie cognitive expérimentale. Il est notamment l'auteur de La Bosse des maths (2003), Vers une science de la vie mentale (2006), et Les Neurones de la lecture (2007). Christine Petit est professeur au Collège de France, chaire de génétique et physiologie cellulaire. Ses travaux sur la cochlée ont permis notamment la découverte de gènes impliqués dans la surdité. Contributions de S. Arom, A. Bargiacchi, E. Bigand, J. Bouveresse, R. Chartier, G. Dehaene-Lambertz, M. Edwards, D. Gnansia, C. Hagège, M. Hausberger, R. Kolinsky, C. Lorenzi, H. Neville, P-Y. Oudeyer, I. Peretz, J.-C. Risset, L. Rizzi, X. Rodet, P. Szendy, M. Zilbovicius.

  • Our understanding of how the human brain performs mathematical calculations is far from complete, but in recent years there have been many exciting breakthroughs by scientists all over the world. Now, in The Number Sense, Stanislas Dehaene offers a fascinating look at this recent research, in an enlightening exploration of the mathematical mind. Dehaene begins with the eye-opening discovery that animals--including rats, pigeons, raccoons, and chimpanzees--can perform simple mathematical calculations, and that human infants also have a rudimentary number sense. Dehaene suggests that this rudimentary number sense is as basic to the way the brain understands the world as our perception of color or of objects in space, and, like these other abilities, our number sense is wired into the brain. These are but a few of the wealth of fascinating observations contained here. We also discover, for example, that because Chinese names for numbers are so short, Chinese people can remember up to nine or ten digits at a time--English-speaking people can only remember seven. The book also explores the unique abilities of idiot savants and mathematical geniuses, and we meet people whose minute brain lesions render their mathematical ability useless. This new and completely updated edition includes all of the most recent scientific data on how numbers are encoded by single neurons, and which brain areas activate when we perform calculations. Perhaps most important, The Number Sense reaches many provocative conclusions that will intrigue anyone interested in learning, mathematics, or the mind.
    "A delight."
    --Ian Stewart, New Scientist
    "Read The Number Sense for its rich insights into matters as varying as the cuneiform depiction of numbers, why Jean Piaget's theory of stages in infant learning is wrong, and to discover the brain regions involved in the number sense."
    --The New York Times Book Review
    "Dehaene weaves the latest technical research into a remarkably lucid and engrossing investigation. Even readers normally indifferent to mathematics will find themselves marveling at the wonder of minds making numbers."
    --Booklist

  • Characterizing the computational architecture and neurobiological mechanisms underlying consciousness remains a major unsolved problem in cognitive neuroscience, but it has become an area of intense research. Thanks to new advances in stimulation paradigms, brain imaging techniques, and neuronal theorizing, the issue now appears to be empirically addressable. Yet a major challenge still confronts these novel empirical and theoretical proposals: will they be able to help clinicians confronted with patients in coma or vegetative state? Can they help define novel diagnostic or even therapeutic tools? In the present book, thirteen renowned neuroscientists and clinicians examine whether consciousness research is ripe for applications, from cognition to the clinic. 

empty