Sylvie Desrosiers

  • Lorsque Tom s'envole pour le Grand Nord pour passer quelque temps avec son père qui s'y est installé, il ne se doute pas de l'aventure qui l'attend. Son père est bloqué quelque part à cause d'un blizzard, et Tom décide de partir à sa recherche, au péril de sa propre vie. Comment pourra-t-il survivre, au coeur de la tourmente, dans ce grand désert blanc qui lui est étranger ?

  • «Lentement mais assurément, alors que je voulais écrire sur les autres, je nai pu faire autrement que de me retrouver sur le chemin du retour sur soi. Tous les chemins y mènent quand on a eu ou quon a un cancer. Jai cette chance immense davoir reçu en cadeau à ma naissance la capacité de rêver ma propre vie, de la récupérer, de la transformer à ma guise, de lui donner la démesure de lintensité, la justification de la contemplation de mon nombril, pour enfin lécrire et la rendre. Bref, je suis une artiste. Mais elle, la femme à côté de moi, celle qui ne dit mot ne prend pas la plume, elle souffre, elle aussi.» Extrait du Jeu de loie.

  • Babette vit dans un immense manoir avec son oncle et ses animaux préférés. Tout va bien dans la vie de la petite fille jusqu'au jour où les biscuits d'Adèle, la gouvernante, commencent à disparaître. Équipée d'une loupe de lecture, Babette décide de mener l'enquête. Malheureusement, tous les indices rendent suspect tout le monde. Comment identifier le voleur dans cette bande de gourmands ? Pour le savoir, Babette élabore un plan. Un soir, elle remplit une assiette de biscuits au gingembre et s'en sert d'appât pour attraper le coupable. Elle sera bien surprise de découvrir son identité.

  • Je n'ai pas dormi de la nuit ; je ne pensais pas qu'on pouvait contenir autant d'eau. Ça pince, juste là, à gauche. Ça bloque, juste ici, dans mon cou. Ça pique, juste là, dans mes yeux. Il y a comme une main qui me serre le coeur tellement fort que j'aurai des bleus. Mais tu es toujours aussi belle, paisible comme je t'ai rarement vue l'être.
    Émouvant de vérité et de tendresse, ce roman toujours aussi marquant se veut le bouleversant témoignage de Mathieu, qui se vide le coeur. Au chevet d'Alice, il est déchiré et cherche à comprendre son geste. Il partage sa peine et sa rage devant celle qu'il aime, mais qui l'a trahi.

  • "« Le policier passe à côté de moi, m'envoie un petit signe de la main. Sur ma banquette arrière, un noyé dégage tellement d'humidité que les vitres sont déjà couvertes de buée, un noyé qui renifle, éternue et claque des dents. Question : est-ce qu'un mort peut attraper une pneumonie ? Mais est-ce bien un mort ? Oh, oh, je sens la crise d'angoisse, les tremblements, les spasmes et les coups de sang qui vont me faire mourir d'une implosion. » Léa est écrivaine. Alors qu'elle se rend au salon du livre de Lointainville, elle assiste à un accident. Une automobile s'engage sur un pont de glace. La glace cède, la voiture s'enfonce dans l'eau. Lorsque Léa reprend la route, elle retrouve sur la banquette arrière le noyé, tout dégoulinant. Il est mort et pourtant il est là à lui faire la conversation. Est-ce un ange gardien ou le fruit de l'imagination de Léa ? Un roman humoristique et doux-amer sur les relations amoureuses.

  • Les élèves du Collège sont atterrés quand ils apprennent que leur voyage humanitaire au Guatemala n'aura pas lieu, à cause d'une crise politique majeure. « Et si on faisait notre aide humanitaire ici ? Dans le quartier d'en bas ? » Bien que des «T'es malade! À ce qu'il paraît, il y a des punaises de lit jusque dans les pupitres dans ce quartier-là!» fusent d'un peu partout, la professeure, elle, trouve l'idée géniale. C'est décidé: Tom, Sacha, Lucius, Sonia et Lee iront passer une semaine dans une école publique, dans le coin le plus pauvre de la ville, et ils seront même hébergés chez des élèves. De leur côté, Sympathy, Yannick, Tahfa et Kevin n'accueillent pas la nouvelle de cette visite avec plus d'entrain. « Combien de temps faudrait endurer une gang de snobs qui s'habillent avec des faux vieux vêtements pour avoir l'air cool ? » Ils accepteront tout de même l'épreuve : la promesse d'un A en français faite par le directeur est beaucoup trop alléchante.

  • Au cours d'un été caniculaire, le maire Michel lance trois projets de front dans l'espoir de stimuler le tourisme au village : un centre d'interprétation de la confiture, un concours d'agilité canine et une course de chevaux.
    Mais les festivités sont à peine commencées qu'un drame survient: Étincelle, le cheval de John disparaît. Les trois inséparables de l'agence Notdog lancent aussitôt l'enquête. Qui a volé Étincelle ? M. Oldenburg, qui rêve d'acheter le fougueux cheval? La mystérieuse vétérinaire, qui ne parle que de licornes ? Bob Les Oreilles Bigras, qui traficote de drôles de choses dans la forêt? Et si la réponse était plus étonnante encore ?

  • Un soir de tempête, un curieux chaton se réfugie dans la maison de Babette. Il est minuscule et il a une queue toute ronde, comme un beigne. La petite fille est bien décidée à le garder malgré l'avis contraire de la cuisinière. Mais au matin, le chaton à la queue ronde a disparu et Babette est convaincue qu'on l'a enlevé.

empty