Theodore Duret

  • Vincent van Gogh

    Theodore Duret





    VAN GOGH par Théodore Duret est un texte de référence sur l'artiste, par un contemporain engagé dans l'aventure de la peinture de son époque.

    On y suit l'artiste tout au long de sa vie, y compris dans les périodes antérieures à ses débuts artistiques. L'auteur analyse aussi l'oeuvre de Vincent : son évolution, ses innovations, ses techniques, mais aussi ses dessins et son oeuvre littéraire. Au-delà de l'aspect biographique très réussi, le texte est aussi celui d'un critique d'art perspicace, certainement le plus grand de son temps. Maints aspects de ce texte apparaissent avec le recul comme prophétiques. Duret était bien plus qu'un témoin, il était aussi un acteur (il a entre-autres introduit le japonisme en France en 1872) et a lui-même influencé Van Gogh , comme on le verra dans le livre.

    L'édition enrichie de VisiMuZ comprend en sus du texte 150 photos de tableaux, agrandissables en plein écran par simple-tap. Pour chacune, les dimensions, la localisation sont précisées.

    Tableaux, dessins, lithographies sont aussi commentés lorsque des informations complémentaires peuvent enrichir la lecture.
    S'il est d'abord une source de plaisir, le texte devient aussi un instrument d'étude pour les étudiants et professionnels de l'art. En sus de la lecture classique, vous pouvez parcourir les oeuvres sous forme de diaporama.
    Pour un livre d'art, voici au moins 4 bonnes raisons de préférer le numérique au papier :
    - Agrandissement de la photo pour mise en valeur des détails
    - Bénéficier grâce à la tablette d'un cadre qui met en valeur le tableau
    - Création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook
    - Adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun.
    Plusieurs catalogues raisonnés de l'oeuvre de Van Gogh ont été réalisés. Celui de Jean-Baptiste de La Faille (1928, dernière édition en 1970), malgré les découvertes faites depuis son élaboration, continue à servir de référence. Un catalogue plus récent a été établi par Giovanni Testori et Luisa Arrigoni en 1990. Pour faciliter le repérage dans l'oeuvre de Manet, nous indiquons donc pour chaque tableau le numéro de référence dans ces deux catalogues.

  • Histoire d'Édouard Manet et de son oeuvre est d'abord l'histoire d'une aventure hors du commun, celle de l'homme Manet, et celle de la révolution qu'il introduisit à son corps défendant dans la vie artistique de son époque. On y croise tous les grands peintres mais aussi les poètes (Baudelaire, Mallarmé), les politiques, les critiques, les demi-mondaines, les amis et les ennemis. L'auteur analyse aussi l'oeuvre de Manet : ses évolutions, ses innovations, ses choix (par exemple ses liens avec les Impressionnistes), ses ruptures, en les confrontant à celles des tenants de la tradition. On y découvre les conceptions de Manet vis-à-vis de ses oeuvres, les raisons des lazzi du public, on suit aussi les évolutions du goût sur près de 70 ans.

    Le texte de l'auteur
    Théodore Duret (1838-1927), de huit ans plus jeune que Manet, était devenu son ami. Il avait d'abord soutenu son oeuvre à la fois comme critique d'art et comme collectionneur, à une époque où son oeuvre était moquée et méprisée, puis l'a côtoyé.
    Aorès la mort de l'artiste, Duret a établi le premier catalogue de ses oeuvres et écrit sa biographie. La première édition a été publiée en 1902, chez Georges Charpentier, éditeur proche des artistes. La seconde a été éditée par la galerie Bernheim-Jeune en 1919. Nous avons repris le texte, remanié par l'auteur, de cette édition.
    Le texte fourmille d'anecdotes, de tranches de la vie artistique et parisienne entre 1850 et 1883. Il permet aussi de structurer la connaissance que l'on a de l'artiste en le replaçant dans le temps et les lieux de sa vie. C'est tout un monde qui revit, et la compréhension des querelles artistiques de cette époque éclaire toute la vision de l'art au XXe siècle qui suivra.
    Le texte de l'édition de 1919 comprenait un peu plus de 230 pages. Enrichie par l'iconographie, l'édition numérique de VisiMuZ correspond à un équivalent papier de plus de 300 pages (le nombre de pages dépendant évidemment pour un livre numérique de la police choisie)



    L'édition enrichie de VisiMuZ

    Elle comprend en sus du texte 140 photos de tableaux soit un quart de l'oeuvre complète de l'artiste. Pour chacune, les dimensions, la localisation sont précisées, ainsi que la référence au catalogue raisonné établi par Denis Rouart (fils de Julie Manet, et petit-fils d'Eugène Manet et Berthe Morisot) et Sandra Orienti en 1967. Pour faciliter le repérage dans l'oeuvre de Manet, nous indiquons donc pour chaque tableau le numéro de référence (précédé de la lettre O) dans le catalogue raisonné Rouart-Orienti.
    Tableaux, dessins, lithographies sont parfois commentés lorsque des informations complémentaires peuvent enrichir la lecture.
    S'il est d'abord une source de plaisir, le texte devient aussi par là-même un instrument d'étude pour les étudiants et professionnels de l'art.
    En sus de la lecture classique, vous pouvez parcourir les oeuvre sous forme de diaporama.
    Pour un livre d'art, voici au moins 4 bonnes raisons de préférer le numérique au papier :
    - Agrandissement de la photo pour mise en valeur des détails
    - Bénéficier grâce à la tablette d'un cadre qui met en valeur le tableau
    - Création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook
    - Adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun



  • « Les peintres qui devaient s'appeler plus tard les Impressionnistes, dans leur jeunesse, lorsqu'ils se trouvaient encore inconnus, à l'état d'élèves, étaient déjà d'instinct des indépendants, ils se sentaient entraînés à rompre avec les règles traditionnelles. Ils s'étaient en conséquence donné pour guides les hommes, qui avaient alors porté la peinture le plus avant dans l'observation directe de la nature et de la vie, Courbet et Corot. Ce sont ces deux maîtres qu'ils ont d'abord suivis, chacun à part soi, sans s'être encore connus ou rencontrés. Pissarro et Mlle Morisot ont profité des conseils de Corot, Renoir a peint un. moment sous l'influence de Courbet, Cézanne a emprunté à Courbet, au début, sa tonalité et sa palette. Si l'on pouvait rassembler les toutes premières oeuvres des hommes qui sont devenus les Impressionnistes, on verrait, avec des différences individuelles pointant déjà, un fond commun d'une même gamme, allant des procédés de Courbet à ceux de Corot. C'est alors que Manet survint. »

  • Toulouse-Lautrec

    Theodore Duret

    Cette nouvelle monographie consacrée à Toulouse-Lautrec est à la fois une biographie (la vie) et une étude de l'oeuvre d'Henri de Toulouse-Lautrec. L'édition VisiMuZ est une réalisation originale et innovante, alliant textes, informations pointues, et une iconographie très abondante et judicieusement placée. Elle s'adresse à tous les publics.


    Elle se base d'abord sur la biographie écrite par Théodore Duret, contemporain et proche de l'artiste, témoignage irremplaçable sur la vie et l'oeuvre d'Henri de Toulouse-Lautrec. Théodore Duret est aussi l'auteur de l'Histoire des peintres impressionnistes, et de monographies sur Manet, Van Gogh, Sisley, également parues chez VisiMuZ. Écrivain, critique d'art, collectionneur, mécène, ami des peintres, il a écrit une biographie vivante, complète, resituant de nombreuses oeuvres au sein de la vie de l'artiste.
    Sur ces bases solides, VisiMuZ a réalisé un important travail de recherche bibliographique qui a permis de retrouver les tableaux, dessins, estampes et affiches évoqués par l'auteur, et d'ajouter leur reproduction.
    Contrairement aux éditions classiques qui présentaient 30 à 60 oeuvres pour illustrer le propos, cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 200 photos de tableaux, insérées dans l'ouvrage au moment où les auteurs les évoquent dans le texte. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie qui, avec l'équivalent de 454 pages (dont 216 de planches), est une référence pour l'artiste.
    En replaçant les tableaux dans la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :

    disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette,
    création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • Courbet, c'est d'abord l'histoire d'un artiste exceptionnel et sans équivalent. Était-il le dernier des classiques ou le premier des modernes. Ainsi Pierre Rosenberg se demande : « Clôt-il une tradition ou ouvre-t-il les portes à la révolution impressionniste ? »
    L'auteur nous raconte ici l'artiste, son évolution, celle de sa palette, ainsi que les grands thèmes qu'il a traités (Ornans et sa région, les fleurs, les nus féminins, les paysages de mer, les vagues, la chasse, les natures mortes, la Suisse). Mais il fait aussi revivre l'homme qui a été son ami pendant plus de quinze ans. Courbet le fort-en-gueule, le réaliste, le campagnard, l'orgueilleux, le séducteur, l'homme plein de contradictions, et puis l'opposant à l'Empire et «Bonaparte», le socialiste, le proscrit, l'exilé.
    Gustave Courbet et Théodore Duret, c'est l'histoire d'un livre qui nous replace au coeur de la vie artistique et politique du Second empire. L'édition de VisiMuZ est illustrée de 210 tableaux agrandissables sur votre tablette en plein écran, qui enrichissent le texte et nous font entrer de plein pied dans l'univers du peintre.

    Les tableaux sont insérés au sein du texte, à l'endroit où l'auteur les évoque. De plus, un diaporama en fin d'ouvrage permet de contempler facilement toutes les facettes du talent de l'artiste. Enfin la localisation s'adresse aux voyageurs, avec plus de 300 tableaux identifiés dans les musées du monde entier.

  • Les Impressionnistes ne se sont pas faits tout seuls, ils n'ont pas poussé comme des champignons. Ils sont le produit d'une évolution régulière de l'école moderne française. Natura non fecit saltum pas plus en peinture qu'en autre chose. Les Impressionnistes descendent des peintres naturalistes, ils ont pour pères Corot, Courbet et Manet. C'est à ces trois maîtres que l'art de peindre doit les procédés de facture les plus simples et cette touche prime sautière, procédant par grands traits et par masse, qui seule brave le temps.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • En entreprenant de rendre compte du Salon de 1870, nous devons dire tout d'abord quel sera l'esprit de notre travail. Nous nous attacherons surtout à signaler les productions des nouveaux venus qui nous paraissent avoir le plus d'avenir. Nous laisserons donc en partie de côté les artistes en possession de la renommée ; pour nous consacrer aux débutants, à ceux qui sont encore contestés ou incompris.Et maintenant, quel sera notre fil conducteur pour le choix que nous allons faire d'un certain nombre d'artistes au milieu de l'immense armée de peintres qui envahit le palais de l'Industrie ?

  • Whistler est presque certainement né le 10 juillet 1834 à Lowell, Massachussets. Il y fut certainement baptisé, dans l'église Sainte-Anne, sous les prénoms de James Abbott, le 9 novembre 1834. Il avait pour père George Washington Whistler qui, après des études faites à l'école militaire de West Point, entré comme officier dans l'armée des États-Unis, s'y était élevé au rang de major. Le major Whistler, sorti de l'armée, s'était consacré comme ingénieur à l'établissement de chemins de fer aux États-Unis.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'édition VisiMuZ d'Alfred SISLEY est un nouveau type de monographie, alliant textes originaux, informations pointues, et une iconographie très abondante et judicieusement placée. Elle s'adresse à tous les publics.



    · Elle se base d'abord sur les écrits de Théodore Duret et Gustave Geffroy, amis et contemporains de l'artiste, qui sont des témoignages irremplaçables sur la vie et l'oeuvre d'Alfred Sisley. Théodore Duret est l'auteur de l'Histoire des peintres impressionnistes.
    Écrivain, critique d'art, collectionneur, mécène, ami des peintres, qui mieux que lui peut nous décrire de l'intérieur la vie d'Alfred Sisley ? Gustave Geffroy, co-fondateur de l'académie Goncourt, écrivain et critique d'art, ami de Sisley, a une vision érudite, fine et précise sur l'oeuvre de son ami.


    · Sur ces bases solides, un important travail de recherche bibliographique a permis d'ajouter de nombreux témoignages de contemporains ainsi que des articles de presse de cette époque. Les travaux plus récents ont été également pris en compte ainsi que les évolutions du marché de l'art.


    · Contrairement aux éditions classiques qui présentaient 30 à 60 oeuvres pour illustrer le propos, cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 200 photos de tableaux, insérées dans l'ouvrage au moment où les auteurs les évoquent dans le texte. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.


    Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie qui, avec l'équivalent de 423 pages (dont 209 de planches), est une référence pour l'artiste. C'est aussi la première monographie sur Sisley publiée depuis plus de 10 ans en France.


    En replaçant les tableaux dans la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique.


    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :


    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette,
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.




  • Paul Guigou (1834-1871), peintre marseillais mort trop jeune, étail-il un peintre provençal, comme il y eut des écoles normandes, bretonnes ou lyonnaises. N'était-il point plutôt tout simplement un grand peintre, dont la mort a interrompu brutalement la carrière prometteuse. Il est présent dans les collections du musée d'Orsay, de la Natioal Gallery of Art à Washington, du Boston Museum of Fine Arts, de l'Art Institute à Chicago, et dans la plupart des musées français, et reste néanmoins méconnu. La dernière exposition lui rendant hommage a eu lieu en 2004-2005. Depuis rien, sinon une activité soutenue sur le marché de l'Art, parfois spéculative.
    Cet ouvrage remet en lumière les sources historiques sur Guigou entre 1900 et 1927, puis après quelques compléments, montre une exposition thématique des peintures de Guigou. Elle permet d'apprécier ses différentes visions de la lumière du Midi. Ses thèmes de prédilection sont tous abordés : les arbres, les rochers, les routes, la Durance, la Crau et la Camargue, la mer, l'Estaque, Marseille, ainsi que ses points communs avec Monet, Renoir, Sisley, Cézanne, Hodler.
    Cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 100 photos de tableaux insérées dans l'ouvrage. En replaçant les tableaux, sculptures et dessins au coeur de la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique. VisiMuZ vous fait partager la vie dans l'oeuvre et les oeuvres dans la vie de l'artiste. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie de référence pour l'artiste.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    . disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    . adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    . agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    . création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    . constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

empty