Thierry Maugenest

  • Des mails qui traversent l'Atlantique entre Venise et New York. Un peintre du XVIe siècle qui peine à s'imposer parmi les artistes de la Sérénissime et que l'on surnomme «tintoretto», «petit teinturier». Un inspecteur vénitien qui ignore tout de la peinture de la Renaissance, mais voudrait comprendre. Mais où sommes-nous? Dans la Venise des Doges ou dans celle des vaporetti? Les deux. Car pour résoudre le mystère qui entoure plusieurs assassinats, il faut parfois remonter très loin dans le temps... Et le télescopage des siècles fait de ce roman un polar bien particulier.


  • Des leçons et des conseils iconoclastes - et cependant érudits - à l'usage de l'élève et de l'enseignant en lettres : un régal de fantaisie !

    Résumé de texte, commentaire, dissertation, figures de style... Ces termes renvoient aux bancs de l'école, dans l'atmosphère feutrée des cours de lettres. Des enseignants passionnés dévoilent les charmes des imparfaits du subjonctif et des rimes croisées de Baudelaire. Mais s'ils en avaient le temps - et la fantaisie -, ces mêmes enseignants pourraient inculquer l'art de fabriquer une citation d'auteur, révéler le lien mystérieurx qui unit les publicités pour les shampooings et la littérature épique, signaler un résumé plus long que l'original ou déclamer la tirage du nez de Cyrano en langage contemporain. Facétieux, l'auteur ajoute à l'usage des élèves des modèles de mots d'excuse.

  • Si la postérité a boudé Étienne de Silhouette, la langue française a retenu son patronyme qui désigna d'abord un portrait dessiné de profil. Derrière cette esquisse monochrome, se cache pourtant un homme haut en couleur. Thierry Maugenest livre ici une biographie enlevée de ce ministre de Louis XV qui taxa la finance et la noblesse pour soulager les pauvres.
    Si la postérité a boudé Étienne de Silhouette, la langue française a retenu son patronyme, passé dans l'usage commun, qui désigna d'abord un portrait dessiné de profil. Derrière cette " silhouette " monochrome, se cache pourtant un homme haut en couleur.
    Grand voyageur, écrivain, espion, homme d'État, Étienne de Silhouette fut l'un des hommes les plus connus de son temps. Alors que rien ne le prédestinait à atteindre les sommets du pouvoir, ce brillant philosophe des Lumières, lecteur de Confucius, traducteur de Pope, protégé de madame de Pompadour, deviendra ministre des Finances de Louis XV.
    Nous sommes en 1759, trente ans avant la Révolution française. Tandis que le peuple, accablé sous les impôts, est en proie à la famine, la politique lancée par Étienne de Silhouette va ébranler Versailles. Aussitôt aux affaires, le nouvel homme fort de l'État n'hésite pas, en effet, à taxer très lourdement les privilégiés afin de soulager les indigents. On ne lui pardonnera jamais pareil affront. Ridiculisé, évincé, calomnié : rien ne sera épargné à celui qui réunit contre lui la noblesse, la finance et le parti dévot qui tentent de le bannir de l'histoire de France. Cette biographie enlevée, qui s'appuie sur de nombreux documents d'époque, redonne vie à ce personnage d'exception, et rend justice à son audacieuse politique égalitaire.

  • Une légende prétend que des individus capables de s'affranchir du temps parcourent secrètement les pistes d'Ataraxia... Ezéa d'Eraan, une jeune femme hantée par la musique et la danse se lance sur leurs traces. Elle ignore qu'elle est poursuivie par Naxès, un proscrit révolté contre l'ordre immuable de cette société utopiste.

    Deuxième tome des Chroniques d'Ataraxia, La Forteresse du Téhama est un roman d'aventures, un voyage initiatique, un hymne à la nature, une fantasy méditative.

  • Dix ans durant, François Bournaud s'est enfoncé à se perdre dans le monde qu'il a créé : Ataraxia. Il en a écrit l'Encyclopédie. Il a dessiné femmes, hommes, animaux. Et bien sûr il a conçu l'atlas de son monde. 10 ans de travail, 2 500 000 signes, des centaines de dessins.
    Thierry Maugenest, romancier terrien, est devenu ataraxien pour écrire le premier volume des Chroniques.
    Tout pourrait aller pour le mieux sur Ataraxia, où les clans vivent en paix au milieu de paysages préservés. Mais Amos de Slima, hanté par un souvenir étrange, prévient ses pairs d'un danger qui menace la planète. En vain.
    Rejeté, poursuivi, Amos se rend aux confins du monde habité, sur l'île des Proscrits et délivre une jeune femme. Ensemble, ils vont lutter contre l'organisation souterraine qui veut établir un ordre nouveau.

    L'Odyssée d'Amos est un roman d'aventures mais c'est aussi et surtout un hymne à la nature et au voyage, dans une société idéale où un mal inconnu ronge l'utopie Ataraxia.

  • Venise, hiver 1727. Une invention destinée à révolutionner la navigation et à redonner à la ville son lustre d'antan est l'objet de toutes les convoitises ; elle est aussi à l'origine d'actions les plus noires, comme le sordide assassinat d'un brillant scientifique espagnol dont le cadavre a été retrouvé dans une des ruelles de la ville...Pour mener l'enquête et protéger la précieuse trouvaille, deux personnages atypiques : Zorzi Baffo, membre de la Quarantia criminale, auteur à ses heures de contes érotiques, et son adjoint, un certain Carlo Goldoni, passionné de théâtre et futur génie de la comédie italienne. Mais tandis que la Sérénissime, craignant de tomber entre les mains d'une puissance étrangère, redouble d'insouciance et sombre dans l'excès au rythme d'un carnaval propice à tous les vices, l'assassin continue de sévir...S'inspirant de la jeunesse trépidante de Carlo Goldoni, Thierry Maugenest, auteur notamment de Venise.net, révèle une Venise insolite, voluptueuse et inquiétante : celle des tripots, des délateurs et des intrigants, à laquelle Baffo et Goldoni donnent chair de manière réjouissante.

  • Venise, été 1730. Après quelques années d'absence, Carlo Goldoni retrouve la Sérénissime. Il prépare une pièce comique directement inspirée du contexte social et politique de son temps mais il s'apprête surtout à seconder son ancien supérieur, Zorzi Baffo, auteur à ses heures de poèmes érotiques et chef de la police criminelle.Dans une ville soumise à l'influence croissante d'un sénateur puritain dont le voeu le plus cher est de se faire élire à la tête du Conseil des Dix avec l'aide des Miliciens de la Foi, deux riches patriciens sont retrouvés empoisonnés. L'enquête s'annonce difficile à mesure que s'approchent, pour Carlo Goldoni, la représentation de sa pièce, et pour la ville et ses concitoyens, l'arrivée de la pluie qui mettra fin à la sécheresse menaçant la lagune.Thierry Maugenest renoue avec l'atmosphère envoûtante qui a fait le succès de La septième nuit de Venise et nous entraîne à la suite de ses deux enquêteurs dans une ville aux ruelles inextricables, voluptueuse et inquiétante, insolite et libertine.

  • Venise, automne 1732. Les uns après les autres, des acteurs de la Commedia dell'arte disparaissent en pleine représentation. Pour Zorzi Baffo, le chef de la police criminelle, ce nouveau mystère pourrait être lié au destin tragique d'une jeune comédienne de passage dans la ville. Egaré dans les arcanes des scènes et des coulisses vénitiennes, l'enquêteur fait appel à Carlo Goldoni, dramaturge en pleine gloire, qui fut autrefois son adjoint à la chancellerie criminelle. La découverte d'un théâtre clandestin d'un genre très particulier précipite les deux hommes au coeur d'une affaire plus sombre encore...
    Sexe, théâtre et politique... les clefs de la Venise dépravée et libertine du XVIIIe siècle. Après La septième nuit de Venise et Noire belladone, Thierry Maugenest, pour qui la Cité des doges n'a aucun secret, nous plonge dans une intrigue policière aussi enlevée qu'une pièce de Goldoni, aussi noire que les eaux de la Lagune.

  • Jeu, like et match !Mimi69, âge non renseigné. Aime la littérature (sans préciser laquelle), les soirées foot-bière-pizza-rebière, la plongée sous-marine, les balades en forêt, les bars à vin. Enfin, ça, c'est ce que mon profil dit de moi. (Tout est faux, ou presque.) Mais, dans la vraie vie, j'ai surtout une rédactrice en chef qui, par perversité bonté, m'a collé sur le dos LE dossier de l'été: l'amour à l'heure de la rencontre virtuelle. Alors, je like et je matche, je like et je matche, je like... C'est ainsi qu'Emma M. Lawrence, croyant n'avoir affaire qu'à un énième article à écrire, va s'aventurer dans un labyrinthe amoureux 2.0, où elle croisera la route de Matthieu, Marc, Luc et Jean. À l'issue de ce parcours initiatique, elle se sera forgé sa propre religion.

  • Les mathématiques sont loin d'être inoffensives. Pythagore n'invoque-t-il pas la puissance des nombres pour conduire des cités à la guerre ? Machiavel ne fait-il pas des mathématiques l'expression même du cynisme ? Au fil des siècles, les chiffres ont fini par s'émanciper de toute morale. Il devient urgent de les rendre plus justes et surtout plus humains. Comment des nombres, des équations, des théorèmes ont-ils pu cautionner des régimes politiques, justifier la nécessité d'un impôt injuste, légitimer une politique autoritaire, faire condamner des innocents ? La longue histoire du côté obscur des mathématiques, nous est ici révélée dans un livre aussi savoureux qu'explosif.

empty