Thomas Moralès

  • À rebours des « belles âmes » qui mettent l'automobile à la casse de nos vies, Thomas Morales refuse ce diktat d'époque. En guise de réponse, il lui offre une déclaration d'amour et célèbre le plaisir que les voitures lui procurent. Les jolies Françaises et les belles étrangères. Les sportives et les berlines. Les « vintage » et les futuristes.Dans sa symphonie mécanique, Morales nous parle de modèles disparus, de lignes à se damner, de musique de chambre (de combustion), de rêveries d'enfant, de notre roman national. L'automobile ne se résume pas à une tonne d'acier et à un moteur à explosion. Il y a de la féerie sous les capots. L'auto, c'est de l'histoire, de la culture, du mouvement, de la vitesse et de l'introspection.L'essai de Thomas Morales pétarade comme une Bugatti sortie de grange, il ne respecte rien, il file sur la bande d'arrêt d'urgence. Le temps nous est compté ? Alors il est urgent de saluer l'auto passion, l'auto nostalgie, l'auto sans laquelle notre monde serait si triste et terne.
    Journaliste passionné par les Hussards et le cinéma des années 1960/1970, auteur d'essais littéraires et créateur de Joss B., un détective privé, aux Éditions du Rocher (Les Mémoires de Joss B., 2015, et Madame est servie !, 2016), Thomas Morales a publié Mythologies automobiles (L'Éditeur, 2011) et Dictionnaire élégant de l'automobile (Rue Fromentin, 2013).

  • « Le cinéma de Philippe de Broca, c'est celui de mes vingt-ans. C'était hier, c'était déjà au siècle dernier. Des actrices ressurgissent de ma mémoire comme des éclats du passé. Marthe Keller, Annie Girardot, Jacqueline Bisset et Geneviève Bujold resteront à jamais mes amours de jeunesse. Elles étaient belles et enivrantes, inaccessibles et désirables. Philippe de Broca les filmait avec sa maestria habituelle, légère et profonde, délicate et sensuelle. Cet immense réalisateur à l'oeuvre essentielle mettait aussi en lumière de merveilleux acteurs : Jean-Paul Belmondo, Jean Rochefort, Jean-Pierre Cassel ou Claude Brasseur. Philippe de Broca donnait de l'élégance à nos vies.» Thomas Morales.
    L'auteur : Thomas Morales, écrivain à la plume tendre, nous fait revivre cette parenthèse enchantée. Il pose un regard nostalgique sur ce cinéma d'ancien régime. Vous trouverez dans cet hommage personnel l'insouciance des Trente Glorieuses et les marques d'un pays heureux. Thomas Morales est l'auteur de nombreux livres. En 2018, il a publié "Eloge de la voiture" aux éditions du Rocher, "Noblesse du barbecue" aux éditions Nouvelles Lectures et "Tais-toi quand tu écris" aux éditions Pierre-Guillaume de Roux.

  • «Belmondo & moi», c'est à la fois un roman, un essai et une biographie sur le plus grand acteur français vivant.
    Vous avez aimé Belmondo au cinéma, vous avez pleuré à la dernière cérémonie des César, alors vous aimerez ce livre.
    Un texte court, nostalgique, original et littéraire qui revisite sa filmographie. Un hommage à la star de nos dimanches soirs écrit par Thomas Morales, l'écrivain et journaliste a reçu « Le Coup de Shako du Prix des Hussards 2017 ». Un styliste qui manie l'humour et l'émotion comme personne.
    Entre anecdotes de tournage et souvenirs d'une époque enchantée, vous lirez aussi une véritable histoire d'amour. «Belmondo & moi» met des mots sur un acteur magnifique et incorrigible qui a largement inspiré notre façon d'être et de vivre.

  • Durant les mois de juillet et de août, on oublie tout ! Les bonnes manières, les injonctions de manger sainement, de boire modérément et de se comporter comme un citoyen exemplaire. Cet été, n'ayez plus peur de vos penchants pour le gras, le grivois et le langoureux. Ne vivez plus sous la surveillance d'une société qui condamne le moindre excès, la moindre faute de goût ! Osez allumer un barbecue, déguster une crêpe au Nutella, danser un slow, prendre l'apéro, participer à l'élection de la miss locale... L'écrivain Thomas Morales magnifie ces délicieux moments, ces «plaisirs coupables», sans lesquels les vacances ne seraient pas tout à fait réussies. Un savoureux guide de survie, à lire de préférence allongé sur un transat, un bob sur la tête, un verre de rosé bien frais à portée de main.



  • Ancien journaliste, Joss B. est devenu détective privé presquepar hasard, par romantisme et nostalgie. Lui qui n'aime que les longuesvoitures américaines et les rôles flamboyants du cinéma françaisd'après-guerre, n'a ni le courage ni la détermination nécessaires pour mener àbien ses enquêtes. Et pourtant... Sans course-poursuite ni fusillade, cequinquagénaire au charme suranné arrive toujours à ses fins. Dans ces mémoires endeux actes, Joss B. va croiser la route, parsemée de morts, de toute unegalerie de personnages aussi fantasques qu'intrigants : un hommed'affaires hispanique, une ambitieuse call-girl, un brocanteur des bords de mermais aussi une troublante voyante, une assistante berbère au franc-parler, unedouce avocate et un cercle secret de personnalités peu recommandables... Un hymne à la variété française, à Belmondo, aux dialoguesd'Audiard, à la presse d'antan, qui n'oublie pas l'amour ni les amitiésindéfectibles. Journaliste, critiqueet écrivain, Thomas Morales travaille pour la presse d'entreprise et collaboreà de nombreuses revues. Il  a publiéplusieurs ouvrages notamment un Dictionnaire élégant de l'automobile chez ruefromentin en 2013. Spécialiste reconnu du cinéma et del'automobile, il a conjugué ses deux passions dans un essai salué par la profession: Mythologies automobiles, paru chezl'Éditeur en 2011. Son dernier livre, Lectures vagabondes (Editions LaThébaïde), un recueil de critiques littéraires a été sélectionné dans le Prixdes Hussards.

  • La télévision perd son sang-froid, c'est la panique sur les plateaux ! Une jeune étoile montante du petit écran vient d'être sauvagement assassinée. Et quand l'image se brouille, il n'existe qu'un professionnel pour démasquer les faux-semblants: c'est Joss Beaumont.Le détective privé, flegmatique et nostalgique, reprend du service dans cette nouvelle enquête. Au volant de son break usé, il fouine partout à la recherche d'indices, se trompant souvent mais n'abandonnant jamais. Amours impossibles, ambition, jalousie... Dans ce road-movie décalé, au parfum des années soixante-dix, les sentiments se bousculent. Aidé par ses fidèles Merlin et Tabourin, secondé par la fantasque Samira, Joss B. découvre un monde où la lumière des projecteurs aveugle. Meurtre, complot et suicide en prime time: la notoriété aurait-elle le prix du sang ?Journaliste, critique et écrivain, Thomas Morales a publié plusieurs ouvrages, notamment un Dictionnaire élégant de l'automobile (Rue Fromentin, 2013). Son recueil de critiques littéraires, Lectures vagabondes (La Thébaïde, 2014), a été sélectionné pour le prix des Hussards. Il signe ici, après Les Mémoires de Joss B. (Le Rocher, 2015), le deuxième opus des enquêtes d'un privé pas comme les autres.

empty