Vanessa Caffin

  • L'indésirable

    Vanessa Caffin

    • Editions du 123
    • 10 Juin 2021

    Proche des comédies anglaises où la frontière est toujours mince entre l'humour et l'émotion, L'Indésirable parle d'amour dans tout ce qu'il a d'indispensable et de destructeur. Entre maladresses, névroses et petites bassesses, les personnages tentent de tordre le cou à l'absurdité du monde et de se rappeler qu'une simple caresse répare bien souvent les vivants. À Paris, la Villa Dupont broie du noir. Henri Manning, le maître des lieux, manifeste depuis quelque temps une mauvaise humeur qui déteint sur John, son jeune majordome, Hector, le jardinier, Merencia, la cuisinière, Judith la femme de ménage, et Alice, sa secrétaire particulière. Riche héritier franco-anglais, Manning a passé sa vie de bras en bras, abandonnant les femmes par lassitude autant que par jouissance. Le jour où il décide de retourner en Ombrie, sur les terres de Silvia qu'il a laissée vingt ans plus tôt au pied de l'autel, et qu'il disparaît, c'est tout l'équilibre de la Villa qui vacille. Inquiets, John et Alice partent sur les traces d'Henri et découvrent, au coeur d'une Italie aussi cruelle que puritaine, le vrai visage de leur patron.
    Entre humour et émotion,
    L'Indésirable nous plonge dans l'ambiance feutrée d'une livrée de domestiques qui n'est pas sans rappeler la série
    Downton Abbey. Il raconte l'amour dans tout ce qu'il a d'indispensable et d'inattendu au travers de destins qui s'entremêlent pourle meilleur... ou pour le pire.

  • Souviens-toi de demain

    Vanessa Caffin

    • Calmann-lévy
    • 26 Mars 2014

    Victime d'une agression, Charlie Longe se réveille à l'hôpital totalement amnésique. Non seulement elle a tout oublié de son passé, mais elle est incapable d'enregistrer de nouveaux souvenirs. Pour ne pas perdre le fil des événements, elle tient un journal. Sur la première page figurent quelques lignes pour le moins troublantes : « Je vais mourir. Retrouver mon mari, retrouver Adam », ainsi qu'un numéro de téléphone portable. Est-elle menacée ? Qu'est-il arrivé à Adam ? Pourquoi ne lui répond-on jamais lorsqu'elle appelle à ce numéro ? Déterminée à reconstruire le puzzle de sa vie, la jeune femme part en quête de la vérité, avec ses notes comme seule boussole ainsi que le badge d'une agence de publicité où elle semblait travailler avant son accident. Mais tout sonne faux et la voilà saisie d'une affolante paranoïa, d'autant plus que son entourage paraît s'acharner à brouiller les pistes. Charlie le sait, elle ne peut se fier à personne, ni même à sa mémoire...
    Porté par une écriture efficace et des dialogues percutants, Souviens-toi de demain entraîne irrésistiblement le lecteur dans une descente aux enfers dont il ne ressortira pas indemne.
    Un thriller psychologique palpitant, jusqu'au rebondissement final... machiavélique !

  • Mémoire vive

    Vanessa Caffin

    • Belfond
    • 16 Septembre 2010

    Du haut de ses trente ans, Sara n'a jamais su pleurer. Elle ne peut pas ; son corps est sec. Elle vit seule, sans amis, et se tient à l'écart des hommes. Journaliste dans un grand quotidien, elle fait illusion auprès de ses collègues et de sa famille, qui la voient comme une personne curieuse et engagée, quoique indéchiffrable. Alors qu'elle peine déjà à faire le deuil de son grand-père, sa grand-mère Minouche lui confie un secret. Elle a aimé pendant la guerre un autre homme, un peintre, qui serait son véritable grand-père. Bien décidée à retisser le fil de l'histoire, Sara part dans le Sud-Ouest à la rencontre de cet hypothétique parent. Mais comment enquêter sur ses aïeux quand on a soi-même tant de mal à construire sa vie ? Confrontée à la mort, à la jalousie, à la maladie et à sa propre fragilité, Sara s'enlise dans sa quête et déterre peu à peu les secrets. Mais la vérité est peut-être plus insidieuse qu'on ne le croit... Et personne n'en ressortira indemne.

  • Rossmore avenue

    Vanessa Caffin

    • Belfond
    • 28 Avril 2011

    Lily Brochant s'est installée il y a dix ans à Los Angeles, où elle a suivi un amour de passage. Allergique à l'inculture américaine, elle se débat au milieu du vernis californien, décidée à imposer un ton résolument irrévérencieux et parisien, bien intriguant pour la communauté du 500, Rossmore Avenue, le petit immeuble chic et vieille Angleterre de Hancock Park où elle a posé ses valises.
    Reine du shiatsu auprès d'une clientèle fortunée, elle se jette sur le pouls de ses voisins pour mieux traquer leurs manques affectifs : Jane, malmenée par un fils hyperactif bien décidée à démasquer les infidélités de son mari ; Georges, un Français sexagénaire inconsolable depuis le décès de sa femme, parti à L.A dans l'espoir de rencontrer son idole, Sylvie Vartan ; Luke, peintre dépressif en mal d'inspiration ; et Cora, concierge latino mélancolique rêvant de fuir en Norvège. Mais quand le mari de Cora est retrouvé mort dans les poubelles et qu'un natif de L.A se met à courtiser Lily à la française, la vie prend des tours inattendus au 500, Rossmore Avenue...Une comédie délurée et subtile, dans l'esprit des Chroniques de San Francisco, où s'expriment avec justesse les fantaisies de l'âme humaine, la solitude et le doute.

empty