Vincent Bernard

  • La première biographie en français du plus grand général de la guerre de Sécession et du 18e président des Etats-Unis, Ulysses S. Grant.Si Ulysses S. Grant est demeuré profondément ancré dans la mémoire collective, c'est bien plus au titre de général en chef de l'Union victorieuse en 1865 qu'à celui de président américain de 1869 à 1877. Et pourtant, à l'inverse d'un Robert E. Lee, vaincu magnifique devenu l'icône du Sud, Ulysses S. Grant n'a joui, ni alors ni aujourd'hui, de l'aura inaltérée du héros national qu'aurait pu et sans doute dû mériter son rôle.
    L'homme né, à l'instar de Lincoln, dans une modeste masure de rondins, ballotté par la vie comme peu d'autres, à la personnalité à la fois ordinaire et extraordinaire, ne se livre que par ses actes et échappe à tout archétype creux. Il faut suivre " ses " vies, celles de l'enfant timide et effacé de l'Ohio, du fermier malhabile du Missouri, de l'employé obscur de l'Illinois. Mais aussi celles du cavalier émérite de West Point, du soldat courageux du Mexique, du reconstructeur de l'Union, étoile du Nord et Némésis du Sud. Et que dire du fiancé transi, du mari fidèle et père aimant, de l'ami indéfectible quand s'oppose à lui le Grant indolent, dépressif et alcoolique ?
    Naviguant entre les plus sombres doutes de l'échec et les plus glorieux sommets du succès, entre la notoriété héroïque et les tréfonds de l'opprobre, le destin d'exception du général Grant constitue une trace profonde et unique dans l'histoire des États-Unis, dont il incarne la destinée singulière.

  • La première biographie du plus célèbre des généraux de la guerre de Sécession, Robert E. Lee, stratège charismatique des Confédérés et légende du Vieux Sud.

    Qui est le général Lee ? L'un des rares Américains du XIXe siècle dont le nom, à l'instar de celui d'Abraham Lincoln, est connu du public français. Robert Edward Lee, c'est la guerre de Sécession (1861-1865), le champion militaire du Sud esclavagiste, la figure à la barbe et à l'uniforme gris, vaincu à Gettysburg et mettant fin à la guerre en rendant son épée au général Grant.
    Au-delà de cette image floue, le général Lee représente dans la mémoire américaine un symbole écrasant, adulé où détesté, mais qui ne laisse jamais indifférent. En réalité Lee est emblématique de la déchirure du pays et de ce conflit fratricide trop souvent simplifié en " guerre d'abolition de l'esclavage ". Étonnamment, nul ouvrage en français n'avait été jusqu'ici consacré à cette figure dominante de son temps et d'un Sud parfois magnifié mais avant tout profondément inégalitaire, raciste et voué à mourir...

  • Une volonté de vivre à toute épreuve malgré le handicap Au départ, Vincent est un enfant comme les autres : une enfance sans réels problèmes, une aptitude aux études, un goût prononcé pour le sport. Mais à 18 ans, une première épreuve vient enrayer son évolution. Atteint d'un lymphôme d'Hodgkin, il consacre son énergie à vaincre la maladie. Tout en poursuivant des études d'ingénieur, Il se tourne vers la haute montagne et décide de tenter le concours de guide. Tout s'enchaîne plutôt bien jusqu'au jour où il dévisse d'une paroi et chute de 80 mètres ! S'il s'en sort miraculeusement, les dégâts sont considérables. Coma, rééducation, Vincent est brisé. Il lui faudra près de deux ans d'efforts pour retrouver une vie « normale » et assumer son « statut » de personne handicapée traumatisé crânien et une nouvelle position dans la société. Ses rêves d'altitudes s'envolent à jamais. Il reprend ses études et le vélo mais le destin s'acharne : à 28 ans, une violente chute, tête la première sur un plot de béton, le plonge dans un nouvel abîme. Sa force mentale hors du commun l'aidera, une fois de plus, à s'en sortir. Persuadé que son expérience peut servir d'exemple, il se lance le défi « Résilience » dont le but est de rejoindre, seul, le Népal à vélo au départ de Brest. En porte-parole de tous ceux qui doivent affronter l'épreuve du handicap et de la maladie, son aventure se veut un message d'espoir. De l'Europe à l'Asie centrale, du Tibet au Népal, ce voyage fleuve témoigne d'une force et d'une volonté de vivre à toute épreuve. Un parcours difficile que Vincent affronte jour après jour, pour atteindre enfin son but qui, plus qu'un aboutissement, résonne pour lui comme un nouveau départ dans la vie... Ce témoignage touchant démontre que le voyage peut être une réelle thérapie CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE - "Son marathon hors-norme en Asie reste un exemple pour beaucoup, mais surtout le signe qu'on peut résister au handicap et accomplir ses rêves." (France bleu) A PROPOS DE L'AUTEUR Vincent Bernard est né en 1980 à Mâcon. Diplômé de L'ENSTA Bretagne, il est ingénieur océanographe. Il a fondé l'association Résilience 29 dont le but est de favoriser l'insertion des personnes handicapées et des traumatisés crâniens. EXTRAIT Tout peut arriver en montagne, on le sait, on l'entend, on rencontre des alpinistes qui en témoignent... Mais tout cela semble lointain, abstrait, tant que la montagne vous épargne. Je faisais partie de ces privilégiés-là jusqu'au 14 février 2004. À 23 ans je vivais avec la montagne comme avec la plus fidèle des maîtresses, je l'arpentais, la caressais, m'y agrippais, persuadé que rien ni personne ne pourrait nous arracher l'un à l'autre. Je la pensais incapable de me trahir, certain d'en connaître chaque relief, chaque danger. Pourtant ce jour-là, alors que toute ma semaine d'escalade s'était déroulée dans des conditions optimales, que j'étais prêt pour devenir guide de haute montagne, rien ne se passa comme prévu...

  • Cet ouvrage rassemble les actes du colloque organisé par l'association d'étude du monde rural gallo-romain AGER et l'UMR 6566 Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire, CNRS-université Rennes I, à Rennes, les 27 et 28 octobre 2004, à l'initiative de Vincent Bernard, chercheur CNRS. La thématique du colloque touche à des terrains et à des formes d'occupation du sol considérés, déjà dans l'Antiquité, comme marginales à l'espace cultivé (ager) mais dont les ressources participent à l'équilibre du système agropastoral illustré par la trilogie canonique ager, silva, saltus, l'espace cultivé, la forêt et la friche, c'est-à-dire l'espace cultivé laissé en repos. L'ouvrage issu de ce colloque est d'autant plus attendu que les manifestations scientifiques qui se sont tenues depuis en traitant de ce sujet n'ont pas été forcément centrées sur la Gaule romaine et n'ont pas pris en compte toutes les zones rurales marginales étudiées ici. Le colloque de Rennes est un colloque d'archéologues, où se croisent les données des sciences du paléo-environnement, relatives à la paléobotanique et à la paléofaune, les données archéologiques relatives à l'habitat et aux activités agro-pastorales et artisanales et les données historiques livrées par les textes, l'épigraphie, l'iconographie, etc. L'ouvrage regroupe dix-neuf contributions structurées en quatre parties thématiques : 1°) Marais et zones humides, 2°) Du Massif armoricain à la haute montagne, 3°) L'exploitation de la forêt et 4°) De l'importance du couvert forestier.

  • La Seconde Guerre mondiale comme vous ne l'avez jamais lue. Une première mondiale.Dirigé par Jean Lopez, avec la collaboration de Nicolas Aubin et Vincent Bernard, et superbement mis en scène par le data designer Nicolas Guillerat, ce livre exceptionnel, tant par sa forme que son contenu, est le fruit de l'association de compétences complémentaires réunies pour la première fois. Il part d'un constat : la masse de données disponible sur la Seconde Guerre mondiale n'a jamais été aussi importante mais il est devenu difficile de lui donner du sens et, surtout, d'en rendre compte à un large public. Il fallait donc inventer, dans une démarche historienne et en puisant aux meilleures sources internationales, une forme permettant à la fois de traiter la masse de données (data) disponible et de les rendre intelligible au plus grand nombre. Cette forme, c'est l'infographie, et le résultat est époustouflant, qu'il s'agisse de renouveler nos connaissances, de visualiser les grandes lignes du conflit, de comprendre aisément des phénomènes complexes ou tout simplement de relier des aspects de la guerre jusqu'ici éclatés.
    En quatre parties - Mobilisations, productions et ressources, Armes et armées, Batailles et campagnes, Bilan et fractures - rassemblant une soixantaine de grands thèmes - l'équation pétrolière, qu'est-ce qu'une division d'infanterie ?, l'opération Barbarossa, la logistique alliée en Europe, la reconquête américaine du Pacifique, le système concentrationnaire nazi, l'épopée de la France libre, les pertes allemandes, la guerre dans le désert... -, c'est bien tout le second conflit mondial qui est ici repensé à travers une forme particulièrement accessible, profondément originale et non moins esthétique.
    Directeur de la rédaction de
    Guerres et histoire,
    Jean Lopez est l'auteur de plusieurs ouvrages qui font autorité sur le front germano-soviétique dont, avec Lasha Otkhmezuri, une biographie de Joukov unanimement saluée. Il a en outre codirigé, avec Olivier Wieviorka,
    Les Mythes de la Seconde Guerre mondiale (2 volumes) et publié
    Les cents derniers jours d'Hitler. Spécialiste reconnu d'histoire militaire,
    Vincent Bernard a déjà publié une biographie remarquée du général Lee et de son grand adversaire, le général Grant.
    Agrégé d'histoire,
    Nicolas Aubin est spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et contribue à de nombreuses revues d'histoire militaire. Il est l'auteur des
    Routes de la liberté. La logistique américaine en France et en Allemagne, 1944-1945. Graphiste de formation,
    Nicolas Guillerat s'oriente, après un détour par la publicité, vers la datavisualisation. Il enseigne par ailleurs le data design.

  • L'histoire des États-Unis est d'abord celle d'un essor : celui d'une petite colonie lointaine devenue une immense « nation d'immigrants » et la première puissance de notre époque. C'est ensuite celle d'une nation-phare, première colonie « auto-libérée » et première « république » du monde moderne. C'est enfin celle d'un rêve - hétéroclite - composé d'égalité et de prospérité, de vertu et de progrès, de liberté individuelle et de culte du droit, de puritanisme et d'aspiration au bonheur, de conformisme et de respect des différences, d'unité nationale et de droits des États. Les contradictions de ce grand pays font partie de la fascination qu'il a toujours exercée, au même titre que ses célèbres principes fondateurs, son génie technologique ou sa culture populaire. C'est sous cet éclairage que les auteurs du présent ouvrage ont cherché à retracer l'histoire complexe des États-Unis. Cette édition inclut le texte intégral de la Déclaration d'indépendance, de la Constitution fédérale des États-Unis et de ses vingt-sept amendements. Édition revue et mise à jour, 2016

  • "L'insurrection est le plus sacré des devoirs." Personnalité de la Révolution française, acteur majeur de la monarchie de Juillet, celui qui avait joué un rôle décisif dans la guerre d'Indépendance des États-Unis, Gilbert du Motier de Lafayette (1757-18

  • Comment une entreprise peut-elle se développer et tendre vers l'excellence en bonne entente avec ses équipes ? Dans la troisième édition de cette bible de l'intelligence collective, vous découvrirez tout ce qui fonde un management d'entreprise réussi et humain.
    Si aujourd'hui l'importance de l'intelligence collective n'est plus remise en doute, c'était loin d'être une évidence lors de la première édition de cet ouvrage. Ce livre relate la success story d'Elis, entreprise familiale devenue leader européen dans le domaine des services à l'entreprise en matière d'hygiène, de confort et de bien-être. Philippe Bernard, son président jusqu'en 2007, et Vincent Lenhardt, le spécialiste du coaching en France, qui l'a accompagné, décrivent comment ils ont conduit le changement au sein de l'entreprise et développé l'intelligence collective de l'équipe de direction. Ils témoignent du travail en profondeur qu'a nécessité cette mise en place et théorisent l'approche intégrative avec une attention particulière portée à l'exemplarité des acteurs et à l'accompagnement individuel et collectif.
    Vincent Lenhardt détaille dans cette troisième édition de nouveaux développements comme la mise en place d'une culture Coach & Team, avec chaque dirigeant aujourd'hui véritable développeur de talents, et l'importance d'être agiles, tout en associant productivité et responsabilité sociale et environnementale. Il expose également comment la pandémie de Covid est un véritable amplificateur des mutations en cours que ce soit au niveau numérique ou pour le travail, replaçant l'humain au centre.
    Plus que jamais d'actualité, cet ouvrage fondateur de l'intelligence collective permettra à tout dirigeant de tendre vers l'excellence en bonne entente avec ses équipes.

  • Un musulman peut-il être européen ? Cette interrogation, qui n'a été formulée explicitement qu'avec l'irruption sur la scène politique du débat sur l’entrée de la Turquie dans l’Europe, se posait déjà au Moyen Âge et à l'époque moderne. Pourtant, un préjugé tenace voudrait que les musulmans aient été quasiment absents d'Europe jusqu’au XIXe siècle, les flux de circulation ou d’immigration étant tous tributaires de la colonisation. Opposant des arguments scientifiques à ces idées reçues, les études réunies ici démontrent, qu’au contraire, des musulmans ont été intégrés par milliers aux sociétés d’Europe occidentale, mais que ce fait est passé inaperçu. Cette invisibilité nous apprend que, loin d'être contemporaines, la question de la présence de l’islam dans l’espace public et celle de la pratique du culte musulman sont anciennes – et enfouies.Ce premier volume d’une vaste enquête sur l’histoire de la présence musulmane en Europe a l’ambition d’expliquer pourquoi cette réalité est restée ignorée et à quelles difficultés on se heurte à vouloir définir un « musulman » dans un contexte européen, ce qui, aujourd'hui comme hier, pose des problèmes éthiques et politiques forts.

  • Qu'est-ce qu'un savoir ? Comment conduire tous les élèves à comprendre et à utiliser les savoirs scolaires ? Comment interpréter les erreurs des élèves ? Que faut-il faire pour que les élèves apprennent ? Faut-il mettre les élèves en activité dans la classe ? Pour que l'enseignant du secondaire sache répondre efficacement aux difficultés de certains élèves, il doit envisager les différentes dimensions de son métier avec des catégories plus affinées que celles qu'offre la pensée courante.

  • Les glaciers de montagne ont connu ces dernières années un mouvement de repli marqué et rapide, qui fait craindre la disparition d'une partie d'entre eux d'ici quelques décennies. Cette évolution aura un impact sur la ressource en eau et sera à l'origine de risques naturels accrus. Ainsi, les glaciers font actuellement l'objet de nombreux travaux scientifiques, d'autant qu'ils sont parmi les meilleurs indicateurs pour évaluer les changements climatiques. Leur observation et la reconstitution de leurs fluctuations s'inscrivent au coeur des grands programmes de recherche sur le réchauffement de la planète. Offrir à un large public le bilan de ces recherches à travers un panorama complet de l'état des glaciers dans le monde, tel est l'objectif principal de cet ouvrage. La glace et les glaciers, mémoires des climats du passé, y sont resitués dans le temps long, depuis 10 000 ans, avec une attention particulière pour le Petit Âge Glaciaire (XIVe - XIXe siècle) et la période contemporaine, la mieux documentée. Les fluctuations glaciaires, liées aux variations climatiques, et qui sont peut-être aujourd'hui amplifiées par les activités humaines, sont passées au crible des connaissances actuelles. À tous ceux qui s'intéressent à l'avenir des glaciers et de l'environnement, ce livre apporte une expertise scientifique accessible et superbement illustrée.

  • Ce livre est une excellente synthèse des problématiques auxquelles doit faire face notre monde en crise, amené à un point de rupture suite à la mise en oeuvre sans questionnement d'une logique de marche libérale qui a des conséquences catastrophiques pour l'Afrique en développement. Il est destiné à tous les leaders qui coopèrent à un autre développement de l'Afrique. (CD inclus)

  • Abraham Lincoln (1809-1865) occupe une place à part dans l'Histoire des États-Unis. De la cabane en rondins de son enfance à son assassinat, l'ascension du « bûcheron devenu roi » est l'exemple même du rêve américain, au point d'être l'objet d'un véritable culte laïc.
    Tenu à l'écart des études, promis à une existence sans relief, cet autodidacte, devenu avocat par son seul mérite, se lance en politique à 23 ans et sera élu à la Maison Blanche en 1860, à cinquante et un ans. Il y accomplira l'impensable : remporter la victoire militaire contre les États du Sud, sauver l'Union fédérale du naufrage et proclamer l'abolition de l'esclavage, pratique indigne d'une nation formée pour « éclairer le monde ».
    Tant de courage vaudra à Abraham Lincoln d'être assassiné, le 14 avril 1865, quelques jours après la fin des hostilités. Deux siècles après sa naissance, il demeure dans la mémoire américaine une figure mythologique, un « père de la nation » au même titre que Washington.
    Distinguant l'homme de sa légende, Bernard Vincent restitue cette épopée sans dissimuler les échecs politiques, les ambiguïtés philosophiques et les tourments personnels qui n'empêchèrent pas Lincoln d'aider son pays à surmonter la période la plus tragique de son Histoire. Première parution : 2009.

  • Abraham Lincoln occupe une place à part dans l'Histoire des États-Unis et dans la mémoire de ses citoyens. De la cabane en rondins de son enfance à son assassinat, l'ascension du " bûcheron devenu roi " est l'exemple même du rêve américain, au point d'être l'objet d'un véritable culte laïque.
    Tenu à l'écart des études, promis à une existence sans relief, cet autodidacte devenu avocat par son seul mérite se lance en politique à vingt-trois ans et sera élu à la Maison Blanche en 1860, à cinquante et un ans. Il y accomplira l'impensable : remporter la victoire militaire contre les États du Sud, sauver l'Union fédérale du naufrage et proclamer l'abolition de l'esclavage, pratique indigne d'une nation formée pour " éclairer le monde ". Acte de bravoure inouï, dont il eut le génie de penser qu'il accélérerait la réunification, au lieu de la freiner.
    Tant de courage vaudra à Lincoln d'être assassiné, le 14 avril 1865, quelques jours après la fin des hostilités. Mais, deux siècles après sa naissance, il demeure dans la mémoire américaine une figure mythologique, un " père de la nation " au même titre que Washington.
    Distinguant l'homme de sa légende, Bernard Vincent restitue cette épopée sans dissimuler les échecs politiques, les ambiguïtés philosophiques et les tourments personnels qui n'empêchèrent pas Lincoln d'aider son pays à surmonter l'une des périodes les plus sombres de son Histoire.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Revue Amplitudes Nouv.

    Le train est-il une « machine à souvenirs » et un « lieu de rencontres inattendues » ? Au cinéma, comme dans la littérature, le train joue souvent le rôle de décor actif, il paraît « donner vie » aux personnages en créant des ambiances. Quelles sont les images et les réflexions qui viennent à l'esprit des voyageurs pendant le temps du trajet ? Comment le territoire est-il appréhendé dans l'imaginaire collectif? Chacun a « ses » histoires avec le train comme si le rythme ferroviaire des déplacements ou des voyages plus lointains forgeait des bribes de récit de la vie. Quant à la vision du train qui entre en gare, quant à la fumée que la machine à vapeur lançait vers le ciel, pareilles images ne quittent pas notre mémoire... Le train sera toujours un mythe.
    Amplitudes propose une rencontre entre des points de vue personnels et des analyses d'experts autour de l'intensité des phénomènes qui se vivent sur les territoires dans la vie quotidienne.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Traités d'annexion, traité de paix (avec les pays étrangers ou les nations indiennes), déclarations de guerre, textes et loi, arrêts de la Cour suprême, discours présidentiels, protestations des victimes de la « destinée manifeste », échos du débat politique et intellectuel, articles de presse, essais philosophiques, historiques ou prophétiques (dont ceux de John O'Sullivan, Helen Hunt Jackson, John Fiske et Frederick Turner), écrits politico-religieux, poèmes et textes littéraires (Whitman, Rudyard Kipling, Mark Twain) - les documents proposés ici ont pour objet d'illustrer les principaux aspects et l'expansionnisme américain au dix-neuvième siècle. Ils couvrent les trois stades de la « destinée manifeste » - les origines du phénomène, l'expansion continentale, les débuts du « nouvel impérialisme » - et s'efforcent de faire ressortir la complexité et les contradictions d'une histoire singulièrement marquée par le destin, celle des États-Unis d'Amérique.

  • Nonsmooth Modeling and Simulation for Switched Circuits concerns the modeling and the numerical simulation of switched circuits with the nonsmooth dynamical systems (NSDS) approach, using piecewise-linear and multivalued models of electronic devices like diodes, transistors, switches. Numerous examples (ranging from introductory academic circuits to various types of power converters) are analyzed and many simulation results obtained with the INRIA open-source SICONOS software package are presented. Comparisons with SPICE and hybrid methods demonstrate the power of the NSDS approach. Nonsmooth Modeling and Simulation for Switched Circuits is intended to researchers and engineers in the field of circuits simulation and design, but may also attract applied mathematicians interested by the numerical analysis for nonsmooth dynamical systems, as well as researchers from Systems and Control.

  • Les auteurs proposent d'explorer les rapports complexes et contradictoires qui se nouent dans diverses formes éducatives, dans les fêtes, dans les activités sportives. Les études présentées ici concernent divers aspects de l'éducation et de la « culture » ; les analyses des petites écoles rurales, des universités populaires, de l'apprentissage de la coiffure portent sur des processus de transmission de savoirs, de savoir-faire, de valeurs. Mais elles les présentent comme des lieux de rencontre, donc d'interaction, entre des institutions, des groupes sociaux, des pratiques institutionnelles et des pratiques sociales enfin. De plus, ces interactions ne sont pas considérées comme des effets seconds des rencontres évoquées : elles sont constitutives des objets étudiés.

  • Plus de 7 000 expressions populaires françaises et leur équivalent en anglais et américain : Il pleut, il tombe des cordes !J´en fais mon affaireJe n´aimerais pas être à sa place !Ce n´est pas une raisonCompte là-dessus et bois de l´eau !Elle était rouge comme une pivoineTu veux ma photo ?Je sèche sur cette questionSauriez-vous traduire ces expressions typiquement françaises en bon anglais ou en bon américain ?Laissez-vous surprendre par les subtilités et la richesse de ces deux langues et découvrez plus 7 000 expressions du langage de tous les jours, mitonnées à la sauce franco-anglaise !En bonus : un glossaire passionnant pour comprendre les faux anglicismes (dressing, meeting, just, smoking...)Un ouvrage indispensablepour parler anglais fluently

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le 8 mai 1927 à 5 h 21, deux « as » de la Première Guerre mondiale, Charles Nungesser et François Coli, décollent du Bourget à bord de l'Oiseau blanc avec l'ambition d'atterrir à New York et de réaliser la première traversée de l'Atlantique. Mais le biplan et ses héros disparaissent le lendemain « quelque part dans l'Atlantique nord ». On ne les retrouvera jamais.
    Grâce à une enquête à la Sherlock Holmes de plus de sept années menée par Bernard Decré, ce livre lève enfin le voile sur l'une des plus grandes énigmes de l'épopée de l'aviation et révèle dans le détail où, quand, comment et pourquoi l'appareil des baroudeurs a sombré.
    Avec des conclusions qui, quatre-vingt-sept ans après les faits, entendent bouleverser l'histoire de la conquête du ciel et des révélations sur les véritables raisons pour lesquelles Nungesser et Coli « pionniers de l'Atlantique » ont été privés de leur gloire posthume.

empty