Sciences humaines & sociales

  • Dyslexiques, dysphasiques, dyspraxiques, dyscalculiques... Les enfants dys souffrent de troubles cognitifs spécifiques qui, parce qu'ils apparaissent au cours de leur développement, ralentissent ou compromettent leur acquisition des savoirs fondamentaux. Leur vie scolaire en pâtit, et s'ils ne sont pas pris en charge, ils en subissent les conséquences à l'âge adulte, dans leur vie professionnelle et sociale. En France, 6 à 8 % des élèves d'une classe d'âge seraient concernés. Comment dépister et traiter ces troubles ? Comment accompagner au mieux les enfants dys ? Gabriel et Marie Wahl proposent des pistes et, à l'appui d'exemples concrets et d'une solide expérience de terrain, montrent que les troubles dys ne sont pas une fatalité.

  • Les enfants et les adolescents hyperactifs ne sont pas seulement de joyeux trublions ou de doux rêveurs. Ils subissent aussi les tourments et les épreuves que ce trouble ne manque jamais de provoquer dans leur vie familiale et scolaire. Car comme son nom ne l'indique pas, l'hyperactivité désigne non seulement un excès ou un désordre de l'activité, mais aussi l'association de trois types de troubles : l'hyperactivité elle-même ou l'agitation, l'inattention et l'impulsivité. Cet ouvrage présente l'hyperactivité, en décrit les symptômes de l'enfance jusqu'à l'âge adulte, en interroge les causes. Il souligne aussi - des thérapies cognitives comportementales au traitement pharmacologique - l'importance d'une stratégie thérapeutique plurielle.

  • Ce n'est pas une surprise : les enfants intellectuellement précoces deviennent des adultes surdoués. Dans cet essai, Gabriel Wahl, après avoir passé en revue les tests qui permettent de les identifier, décrit leur profil psychologique et leur façon d'être. La question étant abordée sous différents angles - historique, philosophique et biologique -, c'est non seulement de capacités intellectuelles hors normes dont l'auteur nous parle, mais plus généralement de l'intelligence. À la clé, une question : les développements de la génomique cognitive, qui prétend découvrir les gènes de l'intelligence, doivent-ils faire espérer ou craindre la possibilité d'une intelligence génétiquement modifiée ?

  • Le paradoxe n'est que trop connu : les surdoués peuvent, eux aussi, être en situation d'échec scolaire. Mais s'il est vrai que la précocité intellectuelle peut provoquer des tourments affectifs et des désarrois à l'école, il faut rappeler qu'elle offre beaucoup plus de chances qu'elle ne fait courir de risques, les études les plus récentes et les plus objectives le prouvent. Comment identifier les enfants intellectuellement précoces ? Tous les tests de QI sont-ils fiables ? Existerait-il un « gène de l'intelligence » ? Autant de questions abordées dans cet ouvrage, qui propose aussi des méthodes pédagogiques adaptées aux enfants intellectuellement précoces. L'auteur souligne que la plupart d'entre eux réussissent sans encombre et ne demandent qu'à étancher une soif de connaissance hors du commun.

  • L'hyperactivité ou TDAH s'observe fréquemment à l'âge adulte. C'est cependant un trouble peu connu, bien qu'il puisse provoquer de nombreuses difficultés, que ce soit dans la vie privée ou professionnelle. Avec ce nouveau livre, Gabriel Wahl offre une synthèse exigeante et accessible. Il décrit avec précision tous les symptômes de l'hyperactivité chez l'adulte qui forment un tableau complexe où se mêlent tourments et talents, il en souligne les conséquences affectives et sociales, et les illustre de nombreux exemples. Il pose les conditions d'un diagnostic fiable et entreprend de démêler le vrai du faux dans la multitude des causes invoquées à l'origine de ce trouble. Enfin, il s'efforce de distinguer le meilleur dans le foisonnement des thérapeutiques proposées. Pour comprendre l'hyperactivité ou le TDAH chez l'adulte. Le docteur Gabriel Wahl est psychiatre et pédo­psychiatre. Il a enseigné la psychologie clinique à l'université Paris-VII et préside l'Association de recherche pluri-disciplinaire sur l'échec scolaire (ARPE). Il est l'auteur de Comprendre et prévenir les échecs scolaires avec Claude Madelin-Mitjavile et de plusieurs ouvrages sur la précocité et l'hyperactivité chez l'enfant.

  • Cet ouvrage offre un panorama complet de l'histoire allemande depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il retrace les destins parallèles de la RFA et de la RDA jusqu'à la réunification et présente les racines et lignes de conduite qui font aujourd´hui de l´Allemagne la puissance majeure de l'Union européenne.
    Cette étude comparative des deux régimes, de part et d´autre du Mur, est inédite. L'auteur prend soigneusement en compte les dernières recherches des historiens allemands, tout en apportant un éclairage original.

  • Le perçu

    Wahl-F

    Chacun convient de la consistance du monde objectif - ou être-là - dans la coexistence en devenir de ses éléments multiples. Mais l'être-là, c'est dans son apparaître que nous le saisissons. Et il est stupéfiant que la tradition philosophique s'accorde pour dénier toute une-consistance à l'apparaître, requalifié pure apparence. L'ambition du Perçu, dûment distingué du psychologique de la perception, est de restituer à l'apparaître sa consistance, non pas seulement factuelle mais telle que de part en part prescrite par une série d'axiomes emboîtés.Parce que la Phénoménologie domine depuis un siècle le champ de la réflexion sur l'apparaître, la démonstration devait prendre en compte ce qui a empêché Husserl d'en reconnaître la consistance propre, ce qui a fait Merleau-Ponty prendre celle-ci à contre-sens, et ce qu'il y a d'anti-philosophie dans la réduction heideggérienne du problème à la compréhension de l'être-au-monde.Et puisque tant Lacan qu'Alain Badiou ont repris à leur compte, en la renouvelant chacun profondément, la doctrine d'une essentielle inconsistance de l'apparaissant, il était exigible qu'un âgon soit ouvert entre eux et le Perçu.Mais il ne s'agissait pas de faire l'histoire philosophique d'un problème. Et le bâti critique n'aura eu d'autre fin que de dégager, à travers ses moments successifs, l'appareil et l'articulation de la preuve : preuve qu'il existe une axiomatico-logique du perçu, et qui ne va pas sans conséquences tant pour l'ontologie que pour la théorie du sujet.

  • Professeur à la Sorbonne, où il accomplit, selon le mot de Levinas, « une activité extra-universitaire et même anti-universitaire nécessaire à une grande culture », Jean Wahl sut se distinguer par sa prescience des nouvelles orientations de la philosophie française (l'existentialisme de Sartre, notamment) dans sa propre insistance à réclamer les droits d'une philosophie du concret et du vécu, par opposition à ce qui lui apparaissait comme l'excès de l'abstraction et de totalisation de la pensée hégélienne. Le présent ouvrage, dans lequel Merleau-Ponty puisa une partie de l'inspiration initiale de sa philosophie, propose une redécouverte de ce grand « passeur » dont l'audace modifia profondément le paysage philosophique français. Jean Wahl (1888-1974), fut Professeur à la Sorbonne.

  • Lors de ses correspondances avec Paul Tuffrau, un intellectuel comme lui, Jean Wahl veut poursuivre un approfondissement de sa réflexion, un don à l'autre de sa personnalité et de ses idées. Ecrites essentiellement de 1907 aux années 1920, ces lettres représentent un précieux témoignage des cheminements d'un esprit qui se construit. Wahl y aborde de nombreux champs de la philosophie (de Bergson à Hegel, Platon...), tout en mettant en avant les échos politiques, sociaux, littéraires picturaux ou musicaux de cette période agitée.

  • Rappelle à travers le texte et l'image, ce qu'était entre 1930 et 1940, de la mer du Nord à la frontière suisse, la muraille de France et ce qu'il en reste aujourd'hui.

  • Cette description de la société allemande met l'accent sur les effets de la réunification, source permanente de nouveaux problèmes et moteur d'un changement de la situation (Kurt Sontheimer). Une autre société allemande est en train de se mettre en place, c'est pourquoi son visage actuel, très contrasté, est appelé à subir rapidement d'importantes modifications.

  • Faire la " seconde histoire du national-socialisme ", selon le mot de l'historien Peter Reichel : voilà l'ambition de ce livre. L'histoire de l'Allemagne d'après-guerre ne peut, en effet, se résumer à la légende dorée du miracle économique ou de l'édification d'une démocratie modèle. Ce sont, en majeure partie, les cadres du régime nazi qui, à la même place, ont édifié et développé la RFA. Cette permanence des élites n'a néanmoins cessé de peser sur le présent comme l'attestent les nombreux débats et scandales qui ont secoué la société allemande jusqu'à nos jours. Ce livre présente d'abord les limites de la dénazification entreprise sous l'autorité ou le contrôle des Alliés durant la période d'occupation jusqu'en 1949. Il retrace ensuite la politique du gouvernement d'Adenauer, axée sur l'indulgence en faveur des ex-nazis et la continuité des personnels, qui permit une remarquable longévité des cadres politiques et administratifs, d'une part, des notables et dirigeants de l'ensemble du secteur privé, économique et culturel, d'autre part. A travers cette analyse sans précédent, on comprend à quel point la présence du passé (Vergangenheitsbewältigung) forme d'incessants échos dans l'actualité de la plus peuplée et la plus riche des démocraties européennes, et combien elle conditionne, encore aujourd'hui, sa culture politique tout autant que sa conscience collective.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La population, le travail, la vie quotidienne, les croyances et la société, les Français et la nation.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Comment éviter à vos enfants l'échec scolaire ?Troubles des apprentissages, hyperactivité, enfants intellectuellement précoces, états anxieux, surmenage, violences... Quoi qu'il en soit de la pédagogie et des explications sociales, les aspects psychologiques et médicaux de l'échec scolaire sont envahissants. Dans ce livre, deux pédopsychiatres proposent une approche totalement nouvelle pour permettre aux parents de comprendre les véritables motifs des difficultés de leur enfant et d'agir avant l'échec. Un livre pour les parents d'abord, mais aussi pour les enseignants et tous les professionnels de l'enfance. Le Dr Gabriel Wahl est pédopsychiatre et ancien expert auprès des tribunaux. Il a enseigné pendant près de dix années la psychopathologie à l'université Paris-VII. Il est président de l'Association de recherche pluridisciplinaire sur l'échec scolaire (ARPE). Le Dr Claude Madelin-Mitjavile est pédo-psychiatre et a fondé en 1989 la revue ANAE (Approche neuropsychologique des apprentissages de l'enfant).

  • Cet ouvrage aborde les prémices de la Coupe du monde de football pour parcourir ensuite les différentes étapes, jusqu'aux plus récentes, de son histoire. L'accent est mis sur l'évolution de cette compétition qui accompagne la mondialisation à l'oeuvre en parallèle. De nombreux aspects en témoignent, comme le choix des lieux, le système de qualification, l'organisation au niveau international, les méthodes de préparation des équipes, l'uniformisation des règles de l'arbitrage ou des tactiques de jeu, le rôle des médias, la circulation de l'argent, l'interférence du politique et du sportif ou encore les pratiques des supporteurs. La Coupe du monde de football devient ainsi un miroir de la mondialisation où les compétitions successivement décrites dans cet ouvrage constituent une histoire de notre temps, festive et dramatique, s'écrivant sur un rythme quadriennal.

empty