La découverte

  • Bernard-Henri Lévy porte beau : photogénique, chemise blanche impeccable, il a le sens de la formule et semble toujours prêt à surgir dans votre poste de télévision pour dénoncer l'injustice et les nouvelles « barbaries ». En apparence, un démocrate militant, un intellectuel de gauche engagé, à la Sartre. Vous pensez peut-être qu'il est un philosophe courageux, vigie acharnée à réveiller les consciences endormies, un Vaclav Havel parisien, un Norman Mailer à la française.
    Vous avez tort. BHL n'est ni philosophe, ni intellectuel influent, ni militant des sans grades, ni journaliste chevronné. Comme le montre cette enquête fouillée - version actualisée et largement remaniée du BA-BA du BHL, enquête sur le plus grand intellectuel (La Découverte, 2004) -, c'est un excellent publiciste, une star des médias dotée d'une petite notoriété européenne, un essayiste à succès, ami des grands patrons et familier des chroniques people. BHL propose une offre qui rencontre une demande : il fait le spectacle, produisant le grand récit hollywoodien du monde que les médias aiment relayer et que les pouvoirs chérissent, car il les protège du feu de la critique.
    À soixante ans passés, l'intellectuel est un cas plus intéressant que sa propre personne. Il incarne un mouvement qui le dépasse, mais dont il fut l'un des moteurs : la réinvention du pouvoir médiatique en illusion intellectuelle, la récupération du personnage de l'intellectuel engagé au service d'un discours conformiste et légitimiste. La prose de BHL ne proclame pas seulement l'enterrement de la pensée critique. C'est aussi le naufrage de la pensée de la complexité, de la capacitéà penser les contradictions.

empty