Sciences humaines & sociales

  • Ils ont une même origine, ils sont tous les deux marins ; ils exercent la même activité, ils sont maitres-espions ; ils vont servir le même maître, Adolf Hitler. La comparaison entre l'Amiral Wilhelm Canaris, chef de l'Abwehr, et l'Obergruppenführer Reinhardt Heydrich, créateur du Sicherheitsdienst de la SS, le SD, s'arrête là. De même, leur amitié se dissipera aux premières salves, tirées en Pologne, de la Deuxième Guerre mondiale .
    Heydrich est assassiné à Prague le 27 mai 1942 sous les balles de résistants tchèques ; Canaris est pendu à Flossenburg le 8 avril 1945 sur ordre particulier d'Hitler, un mois avant la capitulation.
    Pourtant, au jour de leur mort, leurs mérites et leurs parcours ne seront pas jugés à la même aune. Justice ? Injustice ? Ce livre nous apporte quelques unes des clés qui permettront au lecteur de se faire une opinion et lui ménageront de belles surprises.
    En couverture : l'Amiral Wihelm Canaris et Reinhardt Heydrich.

  • La Seconde Guerre mondiale n'a pas encore livré tous ses secrets.
    Ainsi, nous ne savons presque rien de la participation des services français aux combats clandestins ni des coups redoutables portés à l'Abwehr de Canaris ou au SD de Heydrich par des hommes qui n'ont jamais renoncé et se sont battus jusqu'au dernier jour.
    Yves Bonnet raconte dans cet ouvrage leurs exploits fantastiques et méconnus, avec le recul nécessaire à la vérité.

empty