Éditions Marcel Broquet

  • Les passions, cette part surdéterminée du pathos, ont fortement ébranlé la philosophie à ses débuts et ne cessent d'intriguer. Si, depuis les enseignements d'Aristote, on les associe volontiers à l'esthétique de la tragédie, à notre époque, elles s'alimentent grassement à même l'actualité en dépit des appels à la modération. Cette ère de postcolonialisme et de postmodernisme que nous traversons avec sa dose de scepticisme a beau soutenir la déconstruction du sens et la désillusion, rien n'empêche l'exaltation de la ferveur pathétique.
    Et elle trouve un terrain particulièrement fl orissant sur la place publique, où s'ébat la contagion.
    Nul doute que les milieux médiatiques et politiques sont une mine d'« emportement des âmes », et aussi des esprits. Ils prennent le visage de la provocation, de l'indignation, de l'incitation, de la promesse, de l'accusation, du reproche ou de l'aveu ; ils excitent colère, vengeance, peur, confi ance, fi erté, compassion dans les gammes du pardon, de la tolérance, de l'ouverture, du partage et de la solidarité.
    Mais justement, une passion à dimension collective, qu'a-t-elle donc en commun avec l'amour, la compassion, la jalousie, ces états intériorisés dont on dit souvent qu'ils échappent au contrôle de la raison ? Y a-t-il des procédés pathétiques spécifi quement attachés au débat politique et sur lequel on peut prédire l'incidence ?
    Avec faits à l'appui, issus de l'actualité québécoise - des campagnes électorales, des débats sur la diversité et sur les accommodements raisonnables -, cet essai expose la vitrine des passions, leur mode de fonctionnement ainsi que leurs eff ets sur notre compréhension des événements. Le jugement est atteint.
    Irrémédiablement.
    ***

  • Il existe de nombreux dictionnaires, encyclopédies, recueils de citations et de proverbes. La masse de ces derniers atteint quelques dizaines de milliers ; la planète en est tapissée. Au-delà de leur Intérêt
    documentaire, historique, littéraire ou patrimonial, ils comportent des inconvénients. Et non des moindres
    est de trop embrasser... Une sélection s'impose donc, pour la commodité de leur usage pratique.
    Ce livre est destiné aux amateurs de pensées bien formulées pour nourrir et agrémenter leur esprit ou leurs conversations. Il constitue un jeu de citations qui défilent et ne se ressemblent pas dans un enchaînement dicté par l'ordre alphabétique des thèmes et des auteurs. Allégeant le caractère souvent austère des pensées sélectionnées, les registres changent constamment : absurdité,
    cynisme, drôlerie, gravité, humour, paradoxe, poésie, stoïcisme... En fait, la variété des tons, du badin au sentencieux en passant par l'allègre et l'ironique, n'est pas nécessairement incompatible avec le sérieux, le réfléchi, quand elle contribue à faire jaillir le vrai.
    Pour les étudiants en sciences humaines, les essayistes, les chroniqueurs, les journalistes, les rédacteurs dans tout domaine ou les participants à une controverse, ce recueil peut s'avérer utile pour Illustrer, cautionner ou anéantir des opinions adverses.
    Un index des auteurs et des mots clés cités complète cette compilation qui ne craint
    pas les nombreuses contradictions de la sagesse.

empty