Sciences humaines & sociales

  • Sénèque est un philosophe, un dramaturge et un homme d'État du premier siècle après Jésus-Christ. Il a été en charge de l'éducation de Néron, futur Empereur de Rome. Sa pensée se situe en filiation avec le Stoïcisme grec, mais la notion de système est mise à distance au profit de considérations davantage morales que métaphysiques. Le principe moteur de sa réflexion reste cependant la distinction purement stoïcienne entre les événements extérieurs à soi sur lesquels on ne peut agir, et ceux qui ne dépendent que de soi-même : la vertu, le jugement et la volonté. De la Tranquillité de l'âme est un magnifique exemple de cette philosophie du triomphe de l'homme vertueux, en harmonie avec lui-même et le monde

  • L'apologie de Socrate

    Platon

    L'Apologie de Socrate rapporte le procès qui a vu condamner Socrate. Le citoyen philosophe, accusé de ne pas croire aux dieux de la cité et de pervertir les jeunes, fait preuve, face à ses juges comme auprès des Athéniens, du même don pour révéler tant l'incohérence que l'immoralité de leur discours.

  • Étienne de la Boétie écrit le Discours sur la servitude volontaire en 1549 alors qu'il n'a que 18 ans. Si la question est politique, l'auteur ne se contente pas de critiquer les régimes tyranniques, il questionne aussi l'agent politique, celui qui est gouverné : comment peut-il se faire que « tant d'hommes, tant de bourgs, tant de villes, tant de nations endurent quelquefois un tyran seul, qui n'a de puissance que celle qu'ils lui donnent ? ».

  • J'accuse !

    Émile Zola

    Quand on enferme la vérité sous terre, elle s'y amasse, elle y prend une force telle d'explosion, que, le jour où elle éclate, elle fait tout sauter avec elle. On verra bien si l'on ne vient pas de préparer, pour plus tard, le plus retentissant des désastres. Zola publie en 1898 l'article J'accuse dans L'Aurore, pour dénoncer l'incroyable erreur judiciaire portée à l'encontre d'Alfred Dreyfus. L'"affaire" a divisé la France pendant 12 ans, et a révélé l'antisémitisme qui sévissait alors. Ce texte est le modèle le plus célèbre d'un appel à la justice des hommes par la seule force des mots et de la presse.

  • Ecce homo est une autobiographie à la fois parodique et philosophique de Friedrich Nietzsche. C'est aussi le dernier ouvrage original, avant la période de démence de ses dernières années de vie. Ecce Homo, malgré sa brièveté, est l'un des livres les plus importants pour comprendre la pensée nietzschéenne dans son originalité. Au cours de ces quelque cent pages, Nietzsche invente un nouveau type d'écriture, tonitruant et virtuose, qui lui permet de réaliser son programme de "philosophie à coups de marteau". Nietzsche est ici clair, dense et brillant. Rédigé en 1888, il fut publié à titre posthume en 1908.
    ©1997 J'ai lu (P)

  • Depuis qu'il est enfant, Emmanuel Macron - ce candidat aux allures de Petit Prince virtuel - a toujours été désigné et reconnu comme le meilleur. II a trouvé dans le regard des autres, et plus spécifiquement de ses aînés, l'admiration, l'encouragement, la bienveillance. Portrait intime et inédit de Emmanuel Macron, investi 8e président de la Ve République le 7 mai 2017. ©2017 Plon (P)

  • Le Danemark est le pays le plus heureux du monde.  Pourquoi ? Malene Rydahl, danoise de naissance et française d'adoption, a enquêté et réfléchi pour nous offrir ici le trousseau des dix clefs d'un bonheur finalement sans frontières. Anecdotes savoureuses, souvenirs personnels et statistiques rigoureuses font de ce petit précis philosophique et concret un manuel du bien-être au quotidien. Ce « mode d'emploi de l'allégresse » ne donne aucune leçon, mais un lecteur français ne manquera pas d'y trouver un réjouissant antidote au pessimisme ambiant. A la fois plongée humoristique et critique dans le Danemark contemporain, ses moeurs, ses traditions, son fonctionnement et leçon de plaisir à l'usage de tous, voici un parfait guide du savoir-vivre...heureux. © 2014 Grasset et Fasquelle (P)

  • Les Rêveries du promeneur solitaire, promenades 1 à 5.
    "L'habitude de rentrer en moi-même me fit perdre le sentiment et presque le souvenir de mes maux, j'appris ainsi par ma propre expérience que la source du vrai bonheur est en nous, et qu'il ne dépend pas des hommes de rendre vraiment misérable celui qui sait vouloir être heureux."

  • Livre "à part", comme Nietzsche le nomma lui-même. Dans Ainsi parlait Zarathoustra apparaissent pour la première fois des thèmes comme la volonté de puissance ou le surhomme.Ces idées comptent au nombre de celles qui ont le plus fortement marqué la pensée contemporaine.

  • Mythologies

    Roland Barthes

    Les Mythologies présentent des pensées par fragments que Roland Barthes a écrites au fil des mois, à partir de supports d'actualités diverses, et qui, ensemble, permettent de faire un sens et de découvrir les mythes de notre vie quotidienne. Roland Barthes offre une tentative aboutie de réconciliation de l'homme avec l'objet, en distinguant toujours l'histoire et le naturel, l'objet et son mythe. ©1957 Éditions du Seuil (P)

  • Un des ouvrages les plus pédagogiques et les plus fondateurs de Friedrich Nietzsche. Dans un style lumineux l'auteur propose une critique féroce du "dogmatisme" des philosophes chrétiens et platoniciens. Par la remise en question de ses prédécesseurs, Nietzsche pousse de manière originale à remettre de la créativité dans une pensée trop ancrée dans les croyances, à l'enrichir, à ouvrir une possibilité d'appréhender le monde, plus inventive et plus universelle, en "esprit libre".

  • La domination masculine est tellement ancrée dans nos inconscients que nous ne l'apercevons plus, tellement accordée à nos attentes que nous avons du mal à la remettre en question. La découverte des permanences oblige à renverser la manière habituelle de poser le problème : quels sont les mécanismes et les institutions qui accomplissent le travail de reproduction. Est-ce la famille, l'église, l'école ou bien l'état ? Est-il possible de les neutraliser pour libérer les forces de changement qu'ils parviennent à entraver ? ©1998 Éditions du Seuil (P)

  • Publié en 1848, Le manifeste du Parti communiste est antérieur à toutes les obédiences auxquelles on l'associe machinalement. Marx suit les principes du mouvement dialectique hégélien et l'applique à la politique. On retrouve ici le renversement célèbre du maître et de l'esclave, où c'est finalement le « prolétaire » qui par sa force de production est en position dominante dans la société. Mais cette domination naturelle lui est refusée, il faut donc qu'il la revendique à travers une révolution.

  • François 1er

    Max Gallo

    Après l'immense succès de Louis XIV, Max Gallo dresse le portrait d'un roi d'exception qui a marqué le destin de la France : François Ier, sacré à Reims en 1515. S'alliant avec Soliman le Magnifique, il fait entrer l'Orient au sein de l'Europe. De l'Italie, il rapporte une passion pour les arts, permet à la Renaissance de s'épanouir dans son royaume et commande des oeuvres aux plus grands peintres italiens. Roi bâtisseur, il agrandit le royaume en merveilles architecturales, le château de Chambord, Fontainebleau... Roi visionnaire, il construit les prémices de la centralisation. La France moderne est en passe de naître. ©2014 XO (P)

  • Le Banquet

    Platon

    « La véritable philosophie des amants est celle de Platon ; durant le charme, ils n'en ont jamais d'autres. Un homme ému ne peut quitter ce philosophe, un lecteur froid ne peut le souffrir. » Jean-Jacques Rousseau

  • L'art d'avoir toujours raison est un précis à usage des disputeurs, des contradicteurs et de toute personne ayant pour but de faire éclater la grande vérité (réelle ou fantasmée) de ses propres thèses. Ces techniques applicables en tout lieu et en toute époque peuvent être utilisées pour faire tomber les arguments fallacieux d'adversaires. Très argumenté, structuré, et ne manquant pas d'humour, ce texte fait montre d'une grande culture et d'une certaine ironie, qui vise en transparence la mauvaise foi de chacun de nous. ©2006 Éditions du Seuil (P)

  • Sigmund Freud, le père de la psychanalyse, expose dans les Essais de psychanalyse ses théories concernant la structure psychique humaine. Après avoir posé l'existence de l'inconscient, il s'interroge sur le Moi conscient, et ce qui en lui émane des mécanismes de refoulement : le ça. Le ça et le Moi est la dernière partie des Essais. Tout l'édifice psychanalytique est ainsi érigé dès 1923, à travers ce texte théorique et accessible, qui n'en finit pas de questionner notre fonctionnement de pensée.

  • L'Éthique à Nicomaque d'Aristote est composée de neuf livres qui traitent des moyens d'atteindre le bonheur en développant la vertu. Les deux derniers livres sont consacrés à définir l'amitié, telle qu'elle existe et telle qu'elle doit être vécue par l'homme vertueux.La méthode aristotélicienne permet de distinguer les différentes causes et les différentes manifestations de l'amitié, nécessaire à l'homme et qui lui révèle son appartenance à la communauté. Le véritable ami est celui qui aime l'autre pour lui, et non en vue de ce qu'il peut lui apporter.

  • Écrit entre 1881 et 1887, après une période sombre, de bouleversement psychologique et philosophique Nietzsche propose d'affronter, de s'accommoder d'un monde ne soit pas là pour nous faire plaisir, sa pensée n'est plus une sombre méditation mais une exaltation de la vie. Il tente par des aphorismes de dégager des vérités claires sans chercher d'absolu. Ce livre audio est au programme de français-philosophie des CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) scientifiques avec pour thème "La force de vivre".

empty