éditions Théâtrales

  • Le juge Adam s´est introduit de nuit dans la chambre de la jeune Eve. Surpris par le fiancé de celle-ci, il casse une cruche en s´enfuyant par la fenêtre. Le lendemain, la mère de la jeune fille vient porter plainte devant celui qu´elle ignore être le coupable. Tel OEdipe, Adam est ainsi obligé d´instruire son propre procès. Or, ce jour-là justement, un conseiller est venu de la ville pour l´inspecter.

  • Le travail rigoureux réalisé sur le texte grec de Sophocle par Bernard Chartreux, donne à cette tragédie un ton et une dimension littéraires originaux ; il correspond en outre à une nécessité essentiellement théâtrale. Recherchant toujours le maximum d´intelligibilité au plus près du texte grec dans son mouvement, sa syntaxe, sa mise en page, il se refuse les facilités de la simplification et de l´explication du texte. Une écriture faite pour être dite et entendue, tout autant que pour être lue.

  • Colone. Petit bourg à huit kilomètres d´Athènes où plusieurs fois les Athéniens arrêtèrent l´avancée de leurs ennemis. Pays natal de Sophocle qui écrit sa dernière pièce, OEdipe à Colone, à 90 ans. C´est donc aussi l´oeuvre d´un homme qui attend la mort, la souhaite, et se construit une sorte de tombeau près du lieu où il est né. Au plus près du chef-d´oeuvre de Sophocle, Bernard Chartreux, dramaturge et écrivain, donne néanmoins à cette tragédie un ton et une dimension littéraire originales. Il se refuse les facilités de la simplification et produit une écriture faite pour être dite et entendue autant que pour être lue.

    Cette traduction n´est pas un acte de dévouement universitaire, ni une extrapolation poétique, ni un mélange des deux. C´est un texte de théâtre.

empty