Acrodacrolivres

  • Rien ne va plus dans la Voie Lactée
    En l'an 4011, les Lactésiens subissent un réchauffement climatique brusque et catastrophique. Les mers de lait qui constituaient jusqu'alors la base de leur alimentation se sont transformées en beurre.
    Écoeurés et souffrant d'indigestion, les Lactésiens appellent au secours les plus grands spécialistes du problème : les Terriens...
    Une fable originale qui dénonce avec humour l'omniprésence du lait dans notre société
    EXTRAIT
    Ne vous parler que de moi, simple citoyen lactésien, ne vous apporterait de divertissement ou d'intérêt que pour un temps limité. Tout au plus vous apprendrai-je que je m'appelle Listerio. Je me suis marié il y a 112 de vos années avec la charmante Salmonella et le séduisant Ecoli.
    Ne vous étonnez pas, la population lactésienne présente trois sexes différents, et pour procréer ou juste vivre ensemble ils doivent tous entrer en action, formant ce que nous appelons un tercet. Le troisième sexe, les mjlks, ne sont ni féminins ni masculins, mais agissent comme agents de liaison entre les gonades des deux autres sexes. Traduction, pour faire des bébés le mâle donne la petite graine au mjlk qui la pose dans les fesses de la femelle, où se fait la gestationnon, voyons, je blague ! Nous avons une vie de couple juste comme la vôtre, ni pire ni meilleure. Sinon, nous serions des amibes, tout au plus, sans états d'âme, ni sens du plaisir, ni sentiments. Enfin, pour en revenir à notre troisième sexe, je le transcris grammaticalement au masculin, faute d'un troisième genre que votre langue humaine proposerait. C'est plus qu'approximatif mais je ne peux pas écrire ce texte en lactésien, vous n'y comprendriez rien.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Juliette Nothomb est chroniqueuse littéraire et culinaire pour les hebdomadaires belges Le Vif Week-end et Télépro. Autodidacte, elle se passionne pour la cuisine depuis l'adolescence et met la main à la pâte dès qu'elle en a l'occasion. Elle est l'auteur de trois livres de cuisine. Par ailleurs, elle a également publié deux romans jeunesse et un roman culinaire.

  • Vous pensez avoir déjà touché le fond ? Vous pouvez tomber plus bas. Beaucoup plus bas.
    Richard avait tout pour réussir, une vie dorée, un avenir prometteur, mais tout a explosé en plein vol. La ruine et la déchéance sont devenues ses ultimes compagnes. Criblé de dettes, il n'est plus rien.
    Alors quand on lui propose une solution, certes radicale, peut-il encore la refuser ? Jeoffroi, taxidermiste fortuné, tend cette main secourable à Richard. Trop beau pour être vrai ? Il paraît qu'on ne tente pas impunément le diable.
    Dans ce thriller, Anna Sam met en lumière les recoins les plus sombres de l'âme humaine
    EXTRAIT
    - J'accepte.
    Je scelle mon destin par ces deux mots et par ma signature au bas d'un document que je n'ai même pas lu. Ma vie bascule et je n'en mesure pas encore la portée.
    Finis les mois d'errance, de foyers pour clodos, de squats dans les maisons abandonnées.
    Terminées la manche au coin de la rue et la bouffe avariée dans les poubelles.
    Plutôt crever que retourner dans cette foutue jungle urbaine pour survivre seulement un jour de plus.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Passionnée par les livres et geek invétérée, Anna Sam garde toujours sous la main son
    ordinateur, son smartphone et de quoi écrire. Elle adore croquer en quelques mots les attitudes,
    les expressions et les scènes de vie qu'elle rencontre dans son quotidien. Ce qui lui a valu d'écrire un ouvrage sur le monde de la grande distribution quand elle y était hôtesse de caisse (Les tribulations d'une caissière, éditions Stock). Elle est aujourd'hui chroniqueuse sur une chaîne télé locale rennaise.

  • Face à l'horreur de la guerre, Violette n'a pas l'intention de rester impuissante
    En ce 4 août 1914, Violette vient d'avoir vingt ans. La fête n'a pas encore commencé que déjà le clairon au loin remplace les vivats, et que le bruit des bottes marque le pas d'une danse macabre. Tandis que les forts s'arment, Liège s'organise.
    L'heure est à la résistance : l'ennemi allemand est aux portes du pays ! Refusant l'archétype de la jeune bourgeoise docile, que la société bien-pensante de son temps voudrait lui imposer, cette jeune femme généreuse est bien déterminée à prendre son destin en main.
    Au coeur d'un monde en guerre, elle part à la recherche de sa véritable identité, expérimentant, à travers les rencontres d'exception qui jalonnent son périple, les prémices des bouleversements que la révolution psychanalytique va engendrer au cours du siècle naissant ainsi que, bien avant l'heure, la puissance des principes de la pensée positive.
    Un roman historique bouleversant, empreint de féminisme, qui plante son décor dans la Première Guerre mondiale
    EXTRAIT
    Soudain, un bruit de course dans l'escalier la tira de sa rêverie. La porte du salon s'ouvrit en grand sur un jeune homme à l'air suffisant.
    - Je vous souhaite le bonjour belle demoiselle.
    - Louis, vous m'avez fait peur ! Ne serez-vous donc jamais capable de modération ?
    - Ce serait trahir ma belle jeunesse, et en l'instant qui nous occupe, chère Violette, notre patrie en a bien besoin !
    - Toujours en train de pérorer !
    - Eh bien, vous me croirez ou non, mais je lâche les bons mots pour l'action ! Je viens vous annoncer officiellement que je vais aller rejoindre nos troupes sur le front !
    - Cessez de vous moquer de moi, ce n'est guère le moment de plaisanter !
    - Mais je ne plaisante pas ! J'ai rencontré votre père en venant et lui ai confié mon projet. Il m'a vivement encouragé et m'a dit sa grande fierté d'accueillir dans la famille un gendre tel que moi !
    - Un gendre tel que vous ?
    - Ah oui, j'oubliais, j'en ai profité pour lui demander votre main de manière officielle ! Je tiens à ce que vous deveniez ma femme avant mon départ.
    Violette, qui n'avait pas l'habitude de garder sa langue en poche, était devenue muette. Pendant une fraction de seconde, elle vit l'image de son pauvre corps enchaîné aux pieds de cet homme arrogant et prétentieux pour le reste de ses jours. Un vent de révolte se souleva soudain en elle.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1974, Marie-Isabelle Tasset vit à Liège, en Belgique. Après des études de lettres, un passage par l'enseignement et un poste d'assistante de direction, elle a choisi de se consacrer à sa famille et à sa plume.
    Avec Les petits galets, elle a signé en 2014 un premier roman à l'intrigue psychologique et policière. Elle sillonne depuis lors les routes de son beau pays à la rencontre de ses lecteurs.

  • L'école est un lieu d'éducation et d'apprentissage de la vie. Pour certains, les épreuves y sont terribles.
    Violences, humiliations et mort peuvent être les punitions infligées par des adolescents peu scrupuleux. Vincent, un jeune lieutenant de police, mettra des efforts considérables pour combattre le fléau qui gangrène plusieurs établissements scolaires. Les jeux interdits sont les jeux dangereux qui menacent tous les enfants.
    Un récit décrivant la violence des jeux dangereux à l'école. Une histoire attirant l'attention des adultes sur ce qu'ils ne voient pas.
    EXTRAIT
    Vincent était parti en congé pour une semaine. Sa dernière mission avait fait grand bruit dans toute la maison. Il avait réussi à déjouer des plans malicieux. Un travail comme à son habitude, sans bavure ni débâcle médiatique.
    Son professionnalisme se traduisait par la retranscription complète de ses rapports tout au long de ses enquêtes. Grâce à un système simple et ingénieux, toutes les informations utiles récoltées durant les enquêtes se transmettaient vers le même serveur informatique. Chaque membre équipé d'outils sophistiqués en télécommunication pouvait envoyer, à n'importe quel moment, photos, vidéos, dossiers et rapports. Le tout compilé et étudié soigneusement permettait une avancée rapide et un suivi constant des affaires.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Bou Bounoider, auteur belge né à Bruxelles, écrit et décrit le monde qui l'entoure et qui nous est commun à tous.
    Sa plume reflète son parcours atypique. Entre Bruxelles et Santiago du Chili, en passant par Los Angeles et San Francisco, ses mots ont beaucoup à nous raconter. Il pratique différents genres littéraires, du roman à la comédie, il prend le temps d'écrire des polars mais également des contes pour enfants, des chansons, des sketches et des spectacles. De ses nombreuses rencontres avec le genre humain naissent des histoires pour tous.

  • Une rupture douloureuse peut laisser des traces à vie
    Sophie est une étudiante d'une vingtaine d'années lorsqu'elle rencontre Luca, avocat, âgé de 40 ans et marié. Vingt ans après la rupture douloureuse qui a suivi leur liaison passionnée, le hasard les fait se retrouver. Chacun d'eux se remet alors en mémoire les souvenirs de leur relation et des événements qui ont bouleversé leurs existences après leur séparation. A l'heure où leurs destins se croisent, la vie continue son parcours en lignes brisées.
    Un roman fort, qui nous plonge dans les souvenirs douloureux que peuvent entraîner la séparation
    EXTRAIT
    (2007)
    Sur la scène, les projecteurs se sont éteints.
    Depuis les coulisses, Sophie jette un dernier regard vers la salle. Elle aime observer à la dérobée les spectateurs qui s'en vont. Il y a ceux qui se pressent, bousculant ceux qui s'attardent pour échanger leurs impressions ou parler d'autre chose, ceux qui vérifient qu'ils n'ont rien oublié, les personnes âgées qui ralentissent la progression de la sortie parce qu'elles ont besoin d'aide pour franchir les marches, ceux qui s'étirent pour se détendre de la longue position assise ou pour s'éveiller. Cela la fait rire d'imaginer ceux qui s'endorment pendant la représentation. Et le brouhaha de toutes ces voix suscite toujours en elle une certaine nostalgie.
    En parcourant la salle du regard, elle remarque un homme resté assis.
    Il s'est endormi, pense-t-elle en riant.
    Mais soudain, elle sursaute : « Non, ce n'est pas possible, que ferait-il ici ? »
    L'homme se lève et quitte la salle à pas lents.
    Figée par la surprise, Sophie reste là à le regarder sortir tout en se disant qu'elle a des hallucinations.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Elide Montesi, d'origine italienne, est née en 1956 à Auvelais. Médecin généraliste depuis 1981, elle consacre son temps libre à peindre, jouer de la musique et écrire. Elle a d'abord satisfait sa passion pour l'écriture en travaillant pendant quelques années dans la presse médicale. En 2014, elle a publié son premier livre, Les filles d'Hippocrate, recueil de biographies de femmes médecins. En 2015, est paru son premier roman, La nuit n'est jamais complète, rédigé d'après des souvenirs familiaux. Avec Les lignes brisées, l'auteur se lance dans le roman de fiction .

  • « La nuit n'est jamais complète. Il y a toujours puisque je le dis, puisque je l'affirme, au bout du chemin une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée. Il y a toujours un rêve qui veille, désir à combler, faim à satisfaire, un coeur généreux, une main tendue, une main ouverte, des yeux attentifs. Une vie, la vie à se partager. »
    Cette chronique familiale, qui enfile les souvenirs de famille de l'auteur sur le fil de l'Histoire, commence sous le soleil d'Italie pendant les années noires du fascisme et de la deuxième guerre mondiale et se poursuit à l'ombre des terrils de Belgique pendant les années cinquante.
    La trame de ce récit est faite de drames mais aussi de moments d'insouciance, d'humour, de tendresse, d'amour et de bonheur envers et contre tout. Parce que, comme le dit le poète, la nuit n'est jamais complète.
    EXTRAIT
    Vera vit le jour à Urbino en 1930.
    Elle fut toujours très fière de ce point commun avec le peintre Raffaello Sanzio natif comme elle de cette même jolie ville de la région des Marche en Italie. Mais sa famille ayant déménagé peu après sa naissance, elle ne connut jamais cette ville de près. Elle passa les vingt premières années de sa vie dans le hameau d'une localité située à quelques dizaines de kilomètres de sa ville natale, « il Borgaccio di Saltara ».
    Le Borgaccio existe toujours.
    C'est un hameau d'une dizaine de maisons, coincé entre la route et une rive du Metauro, une rivière typiquement méditerranéenne, au cours capricieux, presque tari l'été, et aux crues dangereuses en hiver. Entre la rivière et les maisons, des cultures, maïs, tournesols, blé, vergers de pêchers aux fruits parfumés et veloutés, cordons de vignes et oliviers arborant leur superbe feuillage argenté au sommet de leurs troncs noueux. Les traits noirs des cyprès ponctuent la douceur du paysage ambiant. Les vignes y donnent un petit vin blanc délicieux, le « Bianchello del Metauro ». Le bourg de quelques centaines de mètres de long à peine est limité par la ligne de chemin de fer qui suit la route et le fleuve pour relier la mer à l'intérieur des terres. La mer est toute proche.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Elide Montesi, d'origine italienne, est née en 1956 à Auvelais. Médecin généraliste depuis 1981, elle consacre son temps libre à peindre, jouer de la musique et écrire. Elle a d'abord satisfait sa passion pour l'écriture en travaillant pendant quelques années dans la presse médicale. En 2014, elle a publié son premier livre, Les filles d'Hippocrate, recueil de biographies de femmes médecins. En 2015, est paru son premier roman, La nuit n'est jamais complète, rédigé d'après des souvenirs familiaux. Avec Les lignes brisées, l'auteur se lance dans le roman de fiction .

  • Ce roman croise le destin de trois femmes issues de trois continents au destin lié à la nourriture.
    L'histoire s'ouvre sur un paysage désertique, où vit la famille Tarik. Ibrahim et Fadhila ont donné naissance à Soraya. À 12 ans, cette dernière est chargée de trouver de l'eau, tandis que ses parents s'occupent de chasser. Sonia, 32 ans, est coiffeuse dans le monde de la haute couture et vit à Bruxelles avec Franck, un musicien. Débordée par son travail, elle vit dans un stress permanent. Jessy, récemment séparée de son mari, travaille au siège de l'ONU à New York. Seule et déprimée, elle se nourrit surtout de fastfood.
    Dans ce roman, l'auteur prend un réel plaisir à alterner les trois histoires qui trouveront le même point de chute dans un hôpital de Bruxelles.
    EXTRAIT
    Ibrahim détenait un secret depuis son plus jeune âge. Les ancêtres lui transmettaient les principes de vie dans le désert et les lois auxquelles ne pas déroger. Le soleil était présent le jour pour punir ceux qui ne respectaient pas ces enseignements reçus. Les sages disparus se changeaient en étoiles et revenaient la nuit pour veiller sur leurs enfants. En bon père de famille, Ibrahim enseigna ces croyances aux siens. Un jour, son dévouement ne s'adressa plus exclusivement au ciel, car une rencontre plutôt singulière lui apparut comme un signe.
    Avant chaque départ, il camouflait l'entrée de la grotte. Les filles étaient parties depuis bien longtemps avant que l'astre ne chauffe. Il prenait la direction opposée pour atteindre de larges plaines où le danger était permanent. Un jour, il y avait bien longtemps de cela, son chemin le conduisit vers une autre destination. Il s'égara sans doute et ne reconnut pas l'endroit.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Bou Bounoider, auteur belge né à Bruxelles, écrit et décrit le monde qui l'entoure et qui nous est commun à tous.
    Sa plume reflète son parcours atypique. Entre Bruxelles et Santiago du Chili, en passant par Los Angeles et San Francisco, ses mots ont beaucoup à nous raconter. Il pratique différents genres littéraires, du roman à la comédie, il prend le temps d'écrire des polars mais également des contes pour enfants, des chansons, des sketches et des spectacles. De ses nombreuses rencontres avec le genre humain naissent des histoires pour tous.

  • Que vous évoquent un écrivain interloqué, un ours en peluche, un cartable bien en ordre, une peur du noir, un jour qu'on n'oublie pas, une lettre inattendue, un idéal haut perché, une attraction envoûtante, un pouvoir étonnant, une petite panthère noire, un tueur impuni et un parfum de chance ?
    Douze nouvelles de longueur variable, dans un monde où l'on manque souvent de temps pour lire. L'humour, le suspense et l'émotion sont trois axes essentiels dans ces récits surprenants et revigorants desquels émane une belle énergie positive. De petites doses de fantastique, de romance et de surréalisme viennent aussi renforcer la magie des mots. Alors, prêts à embarquer pour de nouvelles randonnées littéraires ?
    Un recueil de nouvelles positives à ne pas manquer !
    EXTRAIT D'UNE PLUME VOYAGEUSE
    Avez-vous déjà trouvé des objets hors du commun ne vous appartenant pas à l'intérieur de votre poche de veste ? Comment ont-ils atterri là ? De quoi s'agit-il ? Autant de questions que ne s'était jamais posées Ethan Dickers avant cette étonnante journée.
    Il venait de retirer sa redingote, sans en fouiller les poches, et de la pendre, ruisselante au porte-manteau. Oui, elle était trempée. Le fiacre l'avait pourtant déposé à quelques mètres à peine de l'entrée de sa demeure. L'état de son vêtement n'était pas surprenant au vu des véritables cordes qui s'abattaient dans la rue. Il n'y avait plus eu pareille pluie depuis belle lurette.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Valéry Hardiquest est un « petit Belge », né en 1974. Son curriculum vous dira qu'il est enseignant et papa de deux garçons. Nourri à la BD durant son enfance, les tiroirs de son bureau avaient déjà lu quelques-uns de ses textes.
    En 2012, les hasards de l'existence l'ont aidé à ouvrir une nouvelle route avec les mots. Actif sur le Net, 7 minutes et plus... est son premier ouvrage. Un second recueil « feel good » a vu le jour en 2015 : Sur la route des possibles.

  • You will find in this book some valuable and reliable lessons about safe diving
    The editors of and authors of this book are a cadre of scientists and physicians with broad experience and knowledge of diving physiology and decompression theory. As is often the case, it requires a group effort to succeed in advancing practical knowledge. The colloquialism "the whole is greater than the sum of its parts" is often true and the PHYPODE Reasearch Group epitomizes this concept. By logically grouping the various elements of diving science and medicine with provocative "food for thought" sections, the text offers valuable lessons to those interested in the current state of diving. Despite nearly 170 years of reasearch, the fundamenal nature of decompression stress remains elusive. As is well outlined in this book, great advances have been made to the practical elements allowing for safe diving. Nonetheless, there are glaring voids of knowledge related to the nature of bubble nucleation, its consequences and methods to ameliorate risk. The synergy exhibited in this text not only provides a foundation for what is known, it offers a glimpse of where research is taking us. - Professor Stephen R. Thom, Dept. of Emergency Medicine, University of Maryland School of Medicine
    This is a book for all diving fans who want to discover their passion through a scientific approach.
    EXCERPT
    Decompression illnesses (DCI), or as they are called more scientifically: dysbaric disorders, represent a complex spectrum of pathophysiological conditions with a wide variety of signs and symptoms related to dissolved gas and its subsequent phase change.1, 2 Any significant organic or functional dysfunction in individuals who have recently been exposed to a reduction in environmental pressure (i.e., decompression) must be considered as possibly being caused by DCI until proven otherwise. However, apart from the more obvious acute manifestations of a single, sudden decompression, individuals who have experienced repetitive exposures (e.g. commercial or professional divers and active recreational divers) may also develop sub-acute or chronic manifestations, even if subtle and almost symptomless.
    ABOUT THE AUTHORS
    Dr. Costantino Balestra started to study neurophysiology of fatigue then started studies on environmental physiology issues. He teaches physiology, biostatistics, research methodology, as well as other subjects. He Is the Director of the Integrative Physiology Laboratory and a full time professor at the Haute Ecole Bruxelles-Brabant (Brussels). He is VP of DAN Europe for research and education, Immediate past President of the European Underwater and Baromedical Society.
    Peter Germonpré is the Medical Director of the Centre for Hyperbaric Oxygen Therapy of the Military Hospital Brussels, Belgium).

  • L'enfant qui courait est un roman basé sur une histoire vraie. Cette dernière tente de retracer le récit de Sacha qui ne connaîtra jamais l'amour maternel.
    Privé de père, il partage sa vie avec un frère aîné brutal et un cadet très souvent absent.
    Courir est l'unique échappatoire face aux nombreuses violences jalonnant les étapes de sa vie. Une violence familiale qui n'a aucune peine à exister par l'absence de cellules de défense pour les enfants dans les années soixante-dix. Entre la recherche de liberté et de bonheur, Sacha court pour échapper à ses multiples bourreaux.
    Un roman bouleversant sur un enfant qui court pour fuir son mal-être familial
    EXTRAIT
    Je suis né dans les bras inexpérimentés d'un vieil homme, un beau jour pluvieux de l'année 1968. Cette année baignait aussi sous les pavés des étudiants révoltés, un peu partout dans le monde. L'île Maurice devenait indépendante, Martin Luther King avait fait un rêve pour la dernière fois, les Vietnamiens étaient massacrés par centaines, l'Europe était divisée par un rideau de fer et novembre m'accueillait après un printemps situé plutôt à Prague que sous les fleurs et le soleil. Tous ces événements visaient un seul et même but, la liberté, signe sous lequel je naquis.
    Nous vivions d'appartement en appartement dans la commune bruxelloise de Saint-Gilles. Nous avions connu trois habitations différentes. Mes souvenirs ne reviennent que de deux d'entre elles. Mon enfance se partageait entre la rue de l'Église et la chaussée de Waterloo. Amira nous élevait d'une main de fer et la distance entre elle et moi pouvait se comparer à un rideau de fer. Très vite, je me rendais compte que son préféré était Azziz, le bien-aimé.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Bou Bounoider, auteur belge né à Bruxelles, écrit et décrit le monde qui l'entoure et qui nous est commun à tous.
    Sa plume reflète son parcours atypique. Entre Bruxelles et Santiago du Chili, en passant par Los Angeles et San Francisco, ses mots ont beaucoup à nous raconter. Il pratique différents genres littéraires, du roman à la comédie, il prend le temps d'écrire des polars mais également des contes pour enfants, des chansons, des sketches et des spectacles. De ses nombreuses rencontres avec le genre humain naissent des histoires pour tous.

empty