Anovi

  • Ce livre est un plaidoyer pour la recherche d'une coexistence pacifique entre les croyants des religions que l'homme a développées à travers les âges.

    L'émergence de la communication planétaire, par les transports modernes, la télécommunication et les réseaux sociaux, représente un bouleversement dans l'évolution de l'humanité. N'y-a-t-il pas place pour la compréhension et le respect mutuel entre les pratiquants de ces religions ? Plutôt que de dépenser des trésors de recherches et de théorie philosophico-religieuses pour mettre en exergue les différences, pourquoi ne pas adopter une démarche positive d'identification de leurs similitudes ? Par une approche volontairement candide et en termes simples, l'auteur nous emmène à travers l'histoire du rapport entre l'homme et la religion qui a conduit à la diversité actuelle et aux soi-disant conflits, à son avis beaucoup plus politiques et opportunistes que confessionnels. Il propose ensuite une approche constructive en analysant les risques d'obstacles et en proposant des voies à suivre


    Jean-François Malix précise lui-même qu'il n'est qu'un témoin passionné mais non scientifique de son temps dont la réflexion a été alimentée par une vie professionnelle qui l'a conduit à travers presque toute la planète, à la rencontre de simples pratiquants de leurs religions.


    Jean-François Malix est né à Bruxelles, il publie son premier essai.

  • Ouvrir la conscience à notre véritable nature. Voici les bases nécessaires en sciences, psychologie & spiritualité universelle (laïque et religieuse).
    Simplement, pour un large public, ce manuel aborde :
    * Les sciences du 20ème et du 21ème siècle.
    * Une approche du monde psychique.
    * Une perspective de la spiritualité.
    * Qui suis-je ?
    * Pourquoi sommes-nous là ?
    * Pourquoi y-a-t-il quelque chose plutôt que rien ?
    * Comment vivre en harmonie avec
    moi-même, mon entourage... et l'existence ?
    Des indications sérieuses expérimentées

  • « Mais comment voir la vie autrement que comme un fardeau ? Comment stopper ma fascination pour la mort ? Comment arrêter d'être paralysé par le regard de l'autre ? Par mon propre regard ? Comment aimer les autres et la vie en général ? Ou plutôt, comment arriver à m'aimer moi-même ? Les réponses à ces questions me paraissaient inaccessibles. Je me trouvais alors dans un tunnel sans fin qui ne me laissait entrevoir aucune lueur d'espoir. »

    Après une prise de conscience radicale à la suite d'un accident de voiture en montagne, l'auteur a réalisé un profond travail d'introspection qui l'a mené à la découverte des autres, de la vie, de la foi et de lui-même. Son récit nous offre un autre regard sur la souffrance humaine et l'acceptation de la vie dans sa globalité. Grâce à cette mise à "nu", Olivier nous propose d'entrer avec lui dans son intimité pour tenter de "Ressentir et comprendre" ce qu'il a vécu à travers ses expériences : participation aux « Restos du coeur », activités dans un foyer de la protection de l'enfance, dans les quartiers Nord à Marseille ou lors de sa dépression à la suite du premier confinement en 2020.
    Un témoignage touchant et porteur d'espoir!
    Olivier Perret est originaire de Meylan dans la banlieue grenobloise et l'ainé de trois enfants. Il étudie actuellement en licence de psychologie à Angers et souhaite travailler dans les domaines de l'accompagnement avec toujours cette recherche de mieux accepter la singularité de l'autre. « Ressentir et comprendre: un chemin vers l'amour inconditionnel » est le premier livre qu'il publie à l'âge de 23 ans.

  • Des pertes de bagages. Une tempête en mer Noire. Une rencontre avec un chauffeur de taxi sous narcotiques à Saint-Pétersbourg. Une attraction déroutante aux Pays-Bas. Vous angoissez !? Face à de telles situations , deux options s'offrent à vous : pleurer de désarroi ou de rire.
    Quand on garde son self-contrôle, qu'on dédramatise, c'est l'optismisme et l'humour qui prennent le relais. A travers ces nouvelles, chaque péripétie vacancière citée est associée à un souvenir drôle et cocasse vécu par l'auteure elle-même. Ses parents, sa famille et ses amis deviennent, à ses côtés, les protagonistes de ces histoires.

  • Il est impossible de parler des choses de la vie sans les avoir vécues. Pour cela, il faut quitter sa caverne.

    À l'image de l'allégorie de la caverne de Platon, il faut en sortir, y laisser l'ignorance pour trouver la connaissance ; il enseignait dans la première Académie grecque comme une invitation à sortir de la désinformation dans laquelle nous vivons et à reconnaître l'intelligence qui est en nous pour aller vers plus de connaissances et des idées nouvelles.

  • Respirations

    Sophie Dumont

    • Anovi
    • 19 Mars 2021

    Chaque femme entre, par choix ou par hasard dans plusieurs vies. Vies, qui la bousculent, la caressent, la détruisent ou la construisent.

    Des vies qui se mêlent, s'entremêlent, influent les unes sur les autres et la composent.

    Chaque rôle fait d'elle un être à part et pourtant universel.

    Les déchirures renvoient à d'autres, découlent les unes des autres, se lient et s'influencent.

  • Le bon côté

    Mary Barrau Briere

    • Anovi
    • 24 Mars 2021

    Premiers jours de septembre 2009
    Je m'offre une rupture de fin d'été.
    Pas une rupture sentimentale
    Une rupture d'anévrisme cérébral
    Une vraie tempête sous mon crâne.

    Si je n'ai pas choisi de devenir hémiplégique,
    je choisis par contre de rester dynamique ...
    De préférer le rôle de combattante à celui de victime.

    Ce récit s'est imposé pour moi comme s'est imposé le tatouage d'une salamandre sur ma cheville : côté gauche : du bon côté !

  • La porte d'en bas

    Benjamin Coignet

    • Anovi
    • 9 Juin 2020

    Donzy, petit village à deux heures au sud de Paris, n'est pas connu pour sa célèbre bataille napoléonienne, son site classé UNESCO ou son pot-au-feu mais parce que, depuis 40 ans, à chaque élection présidentielle, le vote des 1700 âmes annonce celui du reste du pays.


    Au centième près.


    Et lorsque le jeune journaliste Thomas
    Dutartre
    vient poser ses valises pour enquêter sur une vieille affaire (non résolue) d'ossements découverts dans un grenier racheté par la mairie, la « ville miroir » du corps électoral montre un visage moins ... plus ... bref, comme le dit le chef d'orchestre de la fanfare municipale Daniel
    Rapiau
    : «
    les gars de Donzy se perdent dans des comédies pas pendables
    ».


    Originaire de la Nièvre, Benjamin Coignet enseigne la sociologie à l'université de Franche-Comté.


    « La porte d'en bas » est son premier roman.

  • Voici un guide très complet à destination des restaurateurs et des hôteliers déjà installés, ou de celles et ceux qui souhaitent se lancer dans l'aventure ! Que vous ayez uniquement un restaurant ou un hôtel, cet ouvrage est aussi pour vous. Au fil des chapitres, ce manuel va vous permettre de développer votre activité grâce à de nombreux conseils faciles et pratiques, de gérer la relation clientèle en direct ou sur les réseaux sociaux, de booster le chiffre d'affaires, de recruter et manager avec efficacité vos collaborateurs, et améliorer le bien-être au travail pour réduire le turn-over. Vous allez gagner du temps en organisant votre travail au quotidien, et en mettant en place des procédures simples, mais très efficaces. Ce livre s'adresse également aux étudiants en hôtellerie restauration qui souhaitent s'immerger dans le monde professionnel auquel ils se destinent. Ce recueil va devenir un compagnon de route et vous donner les clés pour réussir !

  • Avec Giscard en Auvergne

    Yves Mossé

    • Anovi
    • 20 Janvier 2021

    Pendant douze années, Yves Mossé a été le principal collaborateur de Valery Giscard d'Estaing en Auvergne. Il a étroitement participé à l'oeuvre modernisation engagée par l'ancien président de la République devenu président du conseil régional : désenclavement, développement économique, rénovation des lycées, Vulcania et Grande Halle d'Auvergne notamment. Au niveau national, en qualité de délégué général de l'association des élus régionaux, il fut associé aux efforts de VGE pour renforcer la décentralisation régionale. Il prit sa part dans la tentative de l'ancien président de se présenter à l'élection présidentielle de 1995.

    Ce livre a pour but de décrire l'action déterminée de VGE pour l'Auvergne et pour continuer à agir au plus haut niveau de l'action politique.

    Né en 1947 à Nîmes, Yves Mossé, après des études secondaires au lycée Alphonse-Daudet de Nîmes puis aux Etats-Unis en qualité de boursier de l'American Field Service, est élève de l'Institut d'Etudes politiques de Paris. Il sort major de la Section Service Public en juillet 1969. Il entre en janvier 1970 à l'Ecole Nationale d'Administration. Puis, il occupe différentes fonctions à l'Assistance Publique de Paris et dans le corps préfectoral outre-mer et en métropole. En 1981, il dirige la campagne présidentielle de Valéry Giscard d'Estaing pour l'outre-mer. En 1986, il est nommé directeur général des services de la région d'Auvergne par ce dernier qui vient d'être élu président du conseil régional. Il le reste durant douze années pendant lesquelles V. Giscard d'Estaing entreprend de moderniser l'Auvergne. Au niveau national, Yves Mossé dirige en même temps l'association des élus régionaux (aujourd'hui association des régions de France) et participe à la tentative de V.G.E. d'être candidat à l'élection présidentielle de 1995. Il termine sa carrière comme directeur général des services du département du Calvados puis comme directeur de projets nouvelles technologies au ministère de l'intérieur. Aujourd'hui, il partage son temps entre l'Auvergne et Nîmes. Il a publié en 2013 une biographie de « Theodore Roosevelt La Jeune Amérique ». Il achève actuellement une biographie de Thomas Jefferson.

  • L'enjeu des indécis

    Eric Bonjean

    • Anovi
    • 10 Février 2021

    Le virus qui a frappé la planète de plein fouet est sur le point de disparaitre lorsque David apprend que sa soeur est en danger. Il va devoir faire des choix importants qui vont bouleverser son environnement professionnel, et sa vie personnelle afin de la sauver.
    Ses aventures vont le conduire de Lyon à Boston, en passant par Marseille, afin de contribuer à faire cesser les actions d'une puissante organisation qui veut faire basculer le monde dans l'extrémisme.

  • Une puissante Organisation, aussi énigmatique que secrète.
    Des gens qui disparaissent sans laisser la moindre trace.
    Encore. Et encore.
    Une Communauté insolite d'adeptes qui vivent encapsulés dans des bures grossières.
    Un château féodal, envoutant et altier, juché sur le versant abrupte d'une vallée sauvage et enchanteresse.
    Une étrange chaumière, entourée des ruines d'anciennes forges du XVème siècle dans lesquelles résonnent encore l'écho du métal martelé.
    Un village isolé. Très isolé. Peut-être trop...
    Et enfin l'Ardenne belge. Profonde. Mystérieuse. Parfois dangereuse.
    Une jeune historienne, la Docteur Loreen Dubois, y cumule les découvertes. Elle progresse de surprises en surprises. Des bonnes. Des moins bonnes.
    Et puis des terrifiantes.
    Et pour finir : l'Ombre et la Lumière, adversaires d'un jeu dangereux qui pourrait changer le Monde...

  • Femme d'un monde, gardienne d'un autre

    M Gmel

    • Anovi
    • 23 Avril 2021

    Ce roman mêlant fantastique et aventure retrace l'histoire d'une jeune femme, Alphéa, dynamique ayant de grandes valeurs humaines. Son ascension professionnelle, la conduit à quitter ses parents qu'elle affectionne tant ainsi que sa meilleure amie.


    De là, commence son aventure où elle découvre son histoire, son passé. Elle qui vivait sur Terre se retrouve propulsée dans un autre monde qu'on lui demande de sauver....

  • Les roses noires

    Damien Billandon

    • Anovi
    • 15 Juillet 2021

    Il est des facultés étranges, où l'on se confond au besoin de comprendre. Ce sont les mots ainsi posés, semés par les inquiétudes, et souvent acceptés sur le lourd chagrin. On fabrique des images, on évoque des folies, et sous ce beau ramage, il se pose sur le coeur fatigué, le besoin de s'identifier. Les douleurs parlent aux lecteurs, et les rires s'entrouvrent sur de beaux survivants.
    On tente ici de purger les esprits et d'épancher les peines. Serait-on capable de songer autrement... L'amour a-t-il un sens sur les malentendus...
    Il est des passes d'armes sous le soleil d'été et des indifférences sous les feuilles entremêlées. Mais sous ce coeur immense que l'on ose oublier, on ne peut que s'obliger à aimer le sujet.
    Zézé Foulché

  • Sonnets d'ici ou d'ailleurs

    Jacques Larzul

    • Anovi
    • 19 Octobre 2021

    Recueil de sonnets qui parlent d'amour, de la vie dans sa généralité.

  • Le tomahawk

    Antoine Devaux

    • Anovi
    • 28 Septembre 2021

    Thomas est un homme qui veut réussir dans la vie. Alors en formation dans un hôtel de luxe, il se voit être mis en compétition avec son collègue Stéphane pour le poste de directeur d'hébergement. La compétition s'installe entre les deux hommes mais un objet étrange qui est confié à Thomas vient bouleverser sa quête de réussite et le fait pénétrer dans un autre monde qui va bouleverser son âme et sa vie.

  • Babe Rawlins était une blonde envahissante

    Jim Felge

    • Anovi
    • 23 Septembre 2021

    La cinquantaine est un âge charnière et pu-tassier. Le temps des remises en cause.
    Tout va mal dans la vie de David Janko.
    Il n'aime plus sa compagne, perd son tra-vail, déprime.
    Il va errer et se perdre pendant trois mois à la recherche de la femme idéale qu'il croit re-connaitre en la personne de Babe Rawlins...

  • Est-il possible de trouver son propre chemin spirituel, de créer sa propre pratique, voire son propre rituel ? Un chemin qui nous ferait éviter les travers des communautés, l'emprise des pseudogourous, la morale culpabilisante, la discipline mortifère, la dévotion aveugle... un chemin qui ne retomberait pas dans la métaphysique qui sépare la création du créateur, qui nous encouragerait à contempler la plénitude de l'Univers plutôt que son vide, qui ferait de notre vie une célébration quotidienne de la multitude de couleurs que nous offre la vie. Est-il possible d'élargir le champ de sa propre conscience en s'appuyant sur elle-même ?

    Stéphane Thomas propose de reprendre tous les concepts présentés par la Bhagavad Gîtâ afin de bien saisir les opportunités offertes par le Bhakti-Yoga. En suivant l'exemple de l'apôtre Thomas qui n'a cru en la résurrection du Christ qu'après l'avoir vu, l'auteur décide de ne s'en tenir qu'à sa propre expérience. Préférant la conviction à la foi, il s'attache au précepte cité deux fois dans la Bhagavad Gîtâ :

    « Sa propre loi d'action, même imparfaite,
    est préférable à la loi d'autrui parfaitement appliquée. ».

    Puis, il proposera une réflexion qui vous permettra de créer votre propre pratique, du rituel aux petits gestes de la vie quotidienne, sans toutefois déroger à un cahier des charges : pas de communauté, pas de discipline, l'expérience plutôt que la foi, rester dans l'action, la création, l'individuation, refus du nihilisme et de la vacuité.

    Une seule injonction conclut ce livre : être soi-même pour cheminer dans le même sens que l'univers.

  • La petite robe

    Alain Massat

    • Anovi
    • 17 Octobre 2021

    Moi, Antoinette au huitième jours de ma vie la médecine m'a condamné à mort suite à une méningite.
    Mon grand-père fera appel à un guérisseur qui me remettra sur le chemin de la vie. Orpheline de mère, mon père à la coloniale, mes grands-parents vont prendre soins de moi dès 1933 à ma naissance.
    C'est dans une ferme d'un petit village de l'Ariège que je vais connaitre les joies de la campagne et ses vicissitudes.
    Je deviendrai adulte très jeune, devant m'occuper de mes grands-parents devenus grabataires.
    Seule le lecture sera mon bol d'air, mon royaume, mon moteur. Un cousin et une amie m'accompagneront sur le chemin de ma jeunesse.

  • Vivre sans toi Marie-Lou

    Georges Cenedese

    • Anovi
    • 22 Novembre 2021

    La vie de Raymond bascule à la mort de son épouse décédée d'un cancer.
    C'est le chaos après une longue vie remplie d'amour.
    Marie-Lou ! Plus rien ne sera comme avant.
    Il doit réagir pour ne pas sombrer dans la désespérance qui le guette. Il lui faut maintenant accepter le deuil.
    C'est dans le souvenir de l'être aimé qu'il pourra se reconstruire, en allant vers la lumière...

  • Le masque et l'enclume...

    Jean-Thomas

    • Anovi
    • 12 Avril 2021

    « Nous vivons une époque formidable ! », enfin presque... En réalité nous nous trouvons à un tournant de notre courte présence sur Terre, qui conditionne l'avenir par les choix à faire, les chemins à prendre et surtout ceux à délaisser au plus vite. C'est peut-être une chance de pouvoir vivre un tel moment. Nous n'avons pas eu le choix. Nous y sommes, un point c'est tout. Autant ne pas le subir complètement en se retroussant les manches. En montrant que l'on existe et que l'on résiste pour le rendre plus humain, plus solidaire, plus équitable. La crise sanitaire a les épaules larges... Elle est l'arbre qui cache l'immense forêt de la crise de notre société. La démocratie est partout en perte de vitesse et c'est très inquiétant.

  • Rita s'en va

    Marc Vandersteen-Dk

    • Anovi
    • 2 Avril 2021

    Pour les gens pressés, résumé du résumé :
    La grosse Rita,
    Préposée aux toilettes de la Gare de l'Est,
    raconte sa vie.
    Observe celle des autres.
    Et puis s'en va...

  • - 2666 - l'ultime refuge

    Jean-Thomas Ara

    • Anovi
    • 28 Juin 2020

    Vous pensez vous extraire d'une société qui cannibalise le vivant en prenant de l'altitude, en quittant son enfer quotidien, en se retirant dans un refuge à plusieurs heures de marche. Pas du tout, en réalité vous ne prenez de la hauteur que pour mieux constater la gravité de notre époque. L'horreur de cette civilisation matérialiste, du « m'as-tu vu » sur les réseaux sociaux, de la futilité érigé en institution de vie, de la destruction de la Terre-mère : une symphonie pathétique lamentable.


    Quand allons-nous cesser de la jouer ? Dans mes refuges c'était moi qui avait le plus besoin d'abri, de réconfort, de sécurité.


    Mes hôtes étaient là pour leurs loisirs : moi j'étais le réfugié. J'ai vécu une tranche de vie hors du commun. Nos vies devraient toutes être ainsi : extraordinaires. Une chance que je souhaite à d'autres de vivre dans tous les domaines du quotidien : il faut juste le vouloir.


    Mais le retour à la « normale » est compliqué, je le savais. Après avoir vécu dans un rêve permanent, il faut pour survivre se réinventer, générer de nouveaux rêves. De l'enfance à l'âge adulte ma vie n'a jamais été terne, ce n'est pas le moment qu'elle le devienne : il y a de belles causes à défendre.

  • Fascination extrême

    Didier Dandrifosse

    • Anovi
    • 19 Novembre 2020

    La fascination est un attrait irrésistible. Un combat cérébral s'engage. La Raison lutte contre la Passion, toujours plus forte, toujours plus intense. La bataille fait rage, la bataille fait ravages.

    Dans « Fascination extrême », la Raison s'incline, vaincue, anéantie.

    C'est le triomphe de la Passion, mystérieuse, destructrice et meurtrière...
    Kareen est une jeune fille fascinante. Physiquement sublime, d'une élégance exceptionnelle et d'une intelligence exacerbée, elle affiche une personnalité aussi puissante que sa volonté paroxysmique d'indépendance et de liberté.

    Elle traverse ce récit comme elle traverse sa vie, insouciante des convoitises qu'elle suscite, nimbée d'un halo de mystères, réminiscences d'un troublant événement du passé.

    Dans son sillage vaporeux, elle entraine à son insu un admirateur captivé, une étrange inconnue omniprésente et un séduisant inspecteur de police oscillant, indécis, entre raison et passion.

    Le destin de ces personnages, et d'autres en corollaire, est tragiquement façonné par leur relation avec leur muse, leur idole, leur chimère.

    Cette fascination pour Kareen va entrainer des conséquences tragiques.
    Pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

    Un seul fil conducteur pour tous les acteurs de ce récit : la fascination incommensurable que Kareen exerce sur eux.
    Une fascination extrême...

empty