Armand Colin (réédition numérique FeniXX)

  • La sociologie industrielle fait son apparition au début du siècle aux États-Unis, où elle constitue d'abord un instrument de lutte contre les excès du libéralisme. Depuis lors, elle a connu des évolutions mais ses travaux ont en commun l'importance qu'ils reconnaissent au « social » dans les entreprises industrielles. En offrant un panorama de la genèse et des transformations des approches de l'industrie, ce livre constitue un outil de référence ; étudiants, syndicalistes et gestionnaires du personnel y trouveront abordés de façon critique tant les aspects théoriques et conceptuels de la sociologie industrielle que leurs conséquences pratiques en matière de gestion. En plus des thèmes classiques de la spécialité tels que le groupe de travail, l'organisation, et la société industrielle dans son ensemble, cette synthèse rend compte des recherches novatrices, encore peu connues en Europe, sur le marché du travail et les processus de déprofessionnalisation.

  • À la demande de l'Académie des sciences sociales de Pékin, les sociologues français ont présenté l'état des recherches, chacun dans le champ qui est le sien. Il a paru bon d'offrir au lecteur français ce panorama de la sociologie française, dans sa diversité mais aussi dans son originalité, qui fait son unité. Les disciplines voisines sont invitées à montrer leurs rapports avec la sociologie, tant il est vrai que la science sociale est dans la variété de ses approches et que l'oeil du sociologue doit chausser les lunettes de l'ethnologue ou de l'historien... Ce livre sera utile aux étudiants en sociologie qui veulent situer chaque champ par rapport aux autres, et la sociologie française par rapport aux étrangères. Il intéressera aussi les étudiants d'autres disciplines, qui s'interrogent sur ce que peut leur apporter la sociologie. Au lecteur généraliste qui veut s'informer et situer le point des connaissances dans les sciences humaines, ce livre apporte le plus clair et le plus complet des tableaux.

empty