Belfond (réédition numérique FeniXX)

  • Pierre Schaeffer, né à Nancy en 1910. Sorti de Polytechnique en 1934, il est détaché au Service de Radiodiffusion en 1936. Écrivain, il a notamment publié Clotaire Nicole, Les enfants de coeur et, cette année même, Le gardien de volcan (Éditions du Seuil), musicien concret, il a réalisé Concerts de bruits, Suite pour 14 instruments, Études aux allures, Études aux sons animés, Étude aux objets, et, en collaboration avec Pierre Henry, Bidule en ut, Symphonie pour un homme seul, Orphée 53. Après la fondation du Studio d'Essai en 1944, Pierre Schaeffer poursuit ses travaux à la RTF en prenant la direction de la Radiodiffusion de la France d'Outre-mer. Il revient, en 1958, au Groupe de Recherches de Musique Concrète, devenu Groupe de Recherches Musicales. Depuis 1960, Pierre Schaeffer dirige le Service de la Recherche à l'ORTF. Il a été nommé en 1968 professeur « associé » du Conservatoire de Paris.

  • Dans ce livre, Arman évoque son enfance sous l'Occupation, et ses études aux Arts décoratifs de Nice. L'École du Louvre le prépare ensuite à la carrière, sans lui ouvrir aucune porte... Il se souvient aussi des divers métiers exercés - professeur de judo, garde du corps, antiquaire, etc. - avant de pouvoir vivre de son art. Cofondateur, en 1960, du groupe des Nouveaux Réalistes, il est depuis lors au coeur de l'activité artistique. Il a croisé tous les grands : Marcel Duchamp, avec qui il jouait toutes les semaines aux échecs, Picasso, Dali, Man Ray. Il en parle avec émotion, tout comme il parle avec perspicacité de ses amis Yves Klein, Tinguely, Niki de Saint Phalle, César, Spoerri, Christo. Artiste de son temps, Arman n'hésite pas à démonter les mécanismes du marché de l'art : sans complexe, il aborde le thème de l'argent, celui de la postérité, donne son sentiment sur la critique et sur les collectionneurs... L'homme qui scandalisa naguère par ses gestes iconoclastes ou ses accumulations d'objets industriels, n'a rien perdu de sa force de caractère.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Victor Vasarely est né en 1908 à Pecs, en Hongrie. En 1930, il s'établit à Paris. Initiateur du cinétisme, il définit la fonction nouvelle de l'art dans notre société, en accord avec le développement de la science et de la technique. Ses oeuvres figurent dans les plus grands musées du monde. Il compte parmi les rares peintres actuels d'importance internationale. Jean-Louis Ferrier est né en 1926 à Neuchâtel, en Suisse. Il dirige la rubrique littéraire de L'Express ; il est également directeur de la Bibliothèque Médiations aux éditions Denoël. Spécialiste des problèmes de sociologie de l'art, il a été pendant plusieurs années le critique d'art de la revue Les Temps Modernes dans laquelle il a publié de nombreux articles et études. Quelques-unes de ces études, consacrées à Picasso, Klee, Matisse, Léger, l'art abstrait, le pop-art, etc., doivent être groupées en volume sous le titre La forme et le sens, qui paraît chez Denoël.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La fête, la mort, la Révolution, sont au centre de l'oeuvre de Michel Vovelle. Président de la commission scientifique du Bicentenaire, s'attachant à discerner les ruptures, il propose ici une lecture très personnelle de la décennie révolutionnaire. Une première séquence suit l'itinéraire intellectuel, et la publication des oeuvres de Michel Vovelle. La deuxième partie de ces entretiens, constitue une plongée dans l'historiographie de la Révolution. Enfin, dans un dernier temps, l'historien analyse les problèmes présents de l'héritage révolutionnaire. Et l'on sait que, pour Michel Vovelle, la Révolution continue. Étudiant le passage de l'histoire événementielle à l'histoire des mentalités, de l'iconographie et de l'imaginaire, il nous livre un véritable discours de la méthode. Deux textes inédits accompagnent ces entretiens.

empty