Bouquins

  • Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    Une femme mûre de haute condition tente de délivrer un jeune homme de sa passion du jeu et accepte de se dégrader pour sa rédemption. Une histoire d'amour et de passion mais aussi une histoire de secret trop longtemps gardé et dévoilé comme une libération. Freud considérait cette nouvelle (1927) comme un chef-d'oeuvre et parlait du mariage réussi entre la qualité esthétique du texte, son " inquiétante étrangeté ", et la véracité psychologique.

  • La confusion des sentiments

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    La plus longue nouvelle de Zweig, splendide histoire de passion et de transgression.
    À l'occasion d'un hommage qui lui est rendu, un vieil universitaire s'aperçoit que, parmi tous les noms qui ont été cités et sont censés avoir marqué sa carrière, il manque le principal : le nom d'un professeur d'anglais qui, il y a bien des années, lui a donné le goût de la littérature. Pour réparer cet oubli, il écrit alors ses souvenirs et le désarroi qu'il a éprouvé face à cet homme mystérieux, imprévisible et passionné qui un jour lui avoue son amour. Un récit flamboyant et audacieux qui met à nu la complexité des désirs.

  • Amok

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    Dans cette nouvelle publiée en 1922, il est question de la folie, de la mort, de la dégradation que subit l'être humain dans son esprit et dans sa chair lorsqu'il est emporté par ses passions. Le cadre du récit est celui d'une colonie néerlandaise des tropiques, un lieu moite, malsain et brutal. Le personnage principal, un médecin éconduit par une belle Européenne, se lance à sa recherche dans une course insensée, comme l'un de ces fous qui, en Malaisie, dévalent parfois subitement les rues, armés de leur kriss, et poignardent tous ceux qui se trouvent sur leur chemin.

  • Les joueurs d'échecs

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    Écrite en 1942, cette nouvelle est l'ultime récit de Zweig réfugié à Petrópolis au Brésil. Elle est une forme de testament spirituel illustré par l'affrontement de deux joueurs d'échecs aux tactiques diamétralement opposées, affrontement qui est aussi celui de deux mondes. Le personnage du Dr B. peut symboliser une Europe torturée qui s'autodéchire, alors que Mirko Czentovic représenterait la stratégie froide, déshumanisée et sadique de l'idéologie nazie. L'intervention du narrateur en faveur du Dr B. témoignerait d'une volonté militante qui n'a jamais animé Zweig et dont il déplore peut-être l'absence à la fin de sa vie, lui qui, en période de crise, a toujours choisi la voie de la conciliation et de la non-violence.

  • La croix

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    Ce bref récit (1906) ne fut publié qu'une seule fois du vivant de l'auteur. Zweig révèle une fois de plus son attachement pour les êtres en perdition. Durant la guerre d'Espagne menée par Napoléon, un colonel français est blessé dans une escarmouche et laissé pour mort. Lorsqu'il revient à lui, il découvre que ses camarades ont tous été tués et atrocement mutilés. Il s'agit pour lui de survivre dans un pays hostile. Le suspense tient en haleine jusqu'au retournement final.

  • Le mariage à Lyon

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    Le texte (1927) s'ouvre sur des scènes de violence révolutionnaire à Lyon, berceau de la contre-révolution. Zweig a toujours été attiré par l'histoire de France de cette période. C'est ainsi qu'il a écrit Fouché et Marie-Antoinette, deux figures antagonistes de cette période. Mais la " grande " histoire est toujours sous-tendue d'histoires de destins individuels qui en sont le sel. La nouvelle prend alors un virage romantique et mélodramatique, avec ses coups de théâtre, ses personnages providentiels et un improbable mariage au seuil de l'échafaud.

  • Rêves oubliés

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    Le premier récit de Zweig
    C'est le premier récit de Zweig, qui avait alors dix-neuf ans. Écrit en 1900 dans un style déjà flamboyant, il contient en germe presque tous les thèmes importants de ses nouvelles futures : l'amour, la passion, le regret, le destin. Dans le jardin d'une belle villa surplombant la mer, un homme et une femme, qui ont été amants dans leur jeunesse, se retrouvent quelques instants, avant la séparation définitive. Confrontation mélancolique des idéaux et des rêves avec l'artifice de la réalité, aussi luxueuse soit-elle.

empty