Bouquins

  • Dieu est un voleur qui marche dans la nuit

    Quentin Bruet-Ferréol

    • Bouquins
    • 6 Janvier 2022

    Entre roman noir et récit d'initiation, Dieu est un voleur qui marche dans la nuit est le fruit de sept années d'enquête sur la secte Heaven's Gate, rendue célèbre par le suicide collectif de ses trente-neuf adeptes en mars 1997Californie, 1997. Trente-neuf corps retrouvés dans une villa. Uniformes noirs. Draps mauves sur le visage. La mort semble être venue à eux paisiblement. Et pourtant, un signal clignote sur tous les ordinateurs : " Alerte rouge ".
    Vingt ans plus tôt, Barthélemy, jeune hippie au bout du rouleau, rencontre Dieu lui-même dans un motel miteux. Pour devenir l'un des disciples de ce quadragénaire charismatique, il doit renoncer à l'amour, à sa famille et jusqu'à sa propre humanité. S'il y parvient, son maître lui a promis, il lui ouvrira les portes du paradis.
    Pour l'auteur, tout commence le jour où il découvre le site Internet de la secte Heaven's Gate. Comment peut-il être encore actif, alors que tous ses membres sont morts lors du suicide collectif ?
    Première secte de l'ère Internet, Heaven's Gate annonçait les tensions qui agitent nos sociétés contemporaines. Inspiré de faits réels, ce roman est une plongée vertigineuse dans le fait divers le plus étrange du xxe siècle et dans l'âme de ses adeptes en quête d'absolu, qui nous ressemblent bien plus qu'on ne peut l'imaginer.

  • Free Love Nouv.

    Free Love

    Tessa Hadley

    • Bouquins
    • 18 Août 2022

    Depuis ses premiers livres, Tessa Hadley explore le réseau complexe des vies conjugales, amoureuses et sentimentales de ses contemporains. L'intrigue de ce huitième roman confronte l'histoire de plusieurs générations autour du choix libérateur de son héroïne, qui prend tous les risques pour assumer son épanouissement personnel.
    Dans l'Angleterre de la fin des années 1960, Phyllis Fischer, épouse et mère quadragénaire, s'éprend de Nicholas Knight, le jeune fils d'amis de son mari. Pour lui, elle abandonne son foyer et les conventions d'un ordre social devenu moralement inacceptable. Tout en s'apercevant que son amant n'est pas exactement celui qui lui convient, elle tombe enceinte et décide de garder l'enfant, qu'elle est heureuse d'élever.
    Dans ce style fluide et raffiné qui lui permet de sonder admirablement la psychologie de ses personnages, Tessa Hadley décrit aussi bien le quotidien des classes sociales supérieures que la vie de bohème et les idées nouvelles à l'heure de la révolution sexuelle. La condition féminine est une question centrale, sans être traitée sous l'aspect du militantisme : seule compte la volonté d'une femme désireuse d'être elle-même en découvrant que l'âge mûr ne saurait être un obstacle aux plaisirs de la chair. Phyllis découvre le droit de conjuguer jouissance et maternité en bousculant tous les tabous.

  • Ceux de l'intérieur Nouv.

    Ceux de l'intérieur

    Theo Veillon

    • Bouquins
    • 18 Août 2022

    " Près de nous, de petites mouches voletaient et se posaient à la surface de l'eau, aux endroits où les rochers saillaient à l'air libre, entre les galets. "
    Les cours sont terminés et font place aux vacances d'été. À Villeterre, un village au coeur de la France comme il y en a d'innombrables, il faut tuer l'ennui. Pour certains, ce sera l'Angleterre ; pour d'autres, l'île d'Oléron. Josselin, lui, restera. Il a promis à ses parents qu'il trouvera un boulot en intérim, aidera aux foins dans une ferme voisine et songera à son avenir. En compagnie de son ami Clément, il traîne à l'usine désaffectée du coin et épuise ses longues journées en baignades ou en virées à moto.
    Qu'y a-t-il à vivre ici ? Qui faut-il aimer ?
    Un bal estival, une embrouille avec des petits caïds locaux, une première histoire d'amour, et voilà que le coeur de Josselin s'enflamme. En quelques semaines, Josselin se risque à une nouvelle existence où s'éprouvent toutes les craintes et tous les émois. C' est l'enfance qu'il quitte et l'âge adulte qui pointe avec son lot de désillusions et de blessures.
    Mélange étonnant d'objectivité critique et de lyrisme éclatant,
    Ceux de l'intérieur décrit ces paysages ruraux où le temps ne fait que s'épaissir. Théo Veillon signe un premier roman d'une
    grande justesse habité par une ferveur intense.

empty