Littérature traduite

  • Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    Une femme mûre de haute condition tente de délivrer un jeune homme de sa passion du jeu et accepte de se dégrader pour sa rédemption. Une histoire d'amour et de passion mais aussi une histoire de secret trop longtemps gardé et dévoilé comme une libération. Freud considérait cette nouvelle (1927) comme un chef-d'oeuvre et parlait du mariage réussi entre la qualité esthétique du texte, son " inquiétante étrangeté ", et la véracité psychologique.

  • La confusion des sentiments

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    La plus longue nouvelle de Zweig, splendide histoire de passion et de transgression.
    À l'occasion d'un hommage qui lui est rendu, un vieil universitaire s'aperçoit que, parmi tous les noms qui ont été cités et sont censés avoir marqué sa carrière, il manque le principal : le nom d'un professeur d'anglais qui, il y a bien des années, lui a donné le goût de la littérature. Pour réparer cet oubli, il écrit alors ses souvenirs et le désarroi qu'il a éprouvé face à cet homme mystérieux, imprévisible et passionné qui un jour lui avoue son amour. Un récit flamboyant et audacieux qui met à nu la complexité des désirs.

  • Vienne, ville de rêves

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 16 Septembre 2021

    Ce nouvel inédit s'inscrit dans le sillage de l'oeuvre la plus emblématique de Zweig, Le Monde d'hier. Il nous emmène à Vienne, la ville de naissance et de coeur de l'écrivain.
    La capitale de l'Empire austro-hongrois a été le paradis de son enfance. Au fil du temps, et après bien des drames, elle est devenue pour lui un monde idéal, où les apports les plus divers finissaient toujours par se mêler harmonieusement, où l'ouverture à la modernité s'appuyait sur une solide tradition locale. Cette ville-théâtre, de 1880 à l'entre-deux-guerres, fut surtout une
    incomparable cité des arts et de l'esprit européen.
    Les textes ici réunis couvrent l'ensemble de la vie créatrice de l'auteur, de l'étudiant dilettante des débuts à l'écrivain célèbre et exilé de la fin, qui dut quitter l'Autriche quelques mois avant
    l'Anschluss. Des pans entiers de l'histoire culturelle viennoise sont ainsi explorés, avec ses valeurs sûres, ses modes passagères, ses lieux mythiques, ses poètes (Hugo von Hofmannsthal, Rainer Maria Rilke...), ses génies (Sigmund Freud, Joseph Roth, Gustav Mahler, Arthur Schnitzler...), ses inconnus et bien d'autres figures attachantes, amis plus ou moins proches que Zweig sent et analyse avec la précision de celui qui voit tout. Il retranscrit ses impressions et souvenirs dans ce style toujours accessible qu'on lui connaît. Ce faisant, témoin bouleversant d'une époque bouleversée, il tente de sauver ce qui peut l'être.
    Sa Vienne, qui nous fascine tant, est éternelle.

  • Amok

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    Dans cette nouvelle publiée en 1922, il est question de la folie, de la mort, de la dégradation que subit l'être humain dans son esprit et dans sa chair lorsqu'il est emporté par ses passions. Le cadre du récit est celui d'une colonie néerlandaise des tropiques, un lieu moite, malsain et brutal. Le personnage principal, un médecin éconduit par une belle Européenne, se lance à sa recherche dans une course insensée, comme l'un de ces fous qui, en Malaisie, dévalent parfois subitement les rues, armés de leur kriss, et poignardent tous ceux qui se trouvent sur leur chemin.

  • Journal de la peste

    Gonçalo M. Tavares

    • Bouquins
    • 6 Janvier 2022

    Le grand livre qu'on attendait sur l'année Covid racontée par un grand écrivain.En mars 2020, déboussolé par les images venant d'Italie, je me suis senti, comme beaucoup, bombardé par un bombardier inexistant. Les actualités et la pandémie captaient toute mon attention.
    Au cours de ces semaines, mon attention latérale a été mise en suspens et une tension a surgi pour ne plus s'éloigner. Face à cette tragédie et à cette intensité, l'écriture devait être présente. Faire un pas en avant tandis que progressait ce violent événement.
    Je me suis mis à écrire tous les jours, suivant ce qui se passait avec la sensation d'assister à quelque chose d'unique et de terrible.
    J'ai écrit chaque texte comme si c'était le dernier, non pas parce que je pensais que j'allais mourir ou que la fin du monde approchait, bien sûr, mais dans le sens où je mettais toute l'énergie de la journée dans le texte -; ne pas garder des munitions pour le jour suivant : c'est maintenant ou jamais. Et le lendemain je me réveillais et j'adoptais la même attitude : c'est maintenant ou jamais.

  • Anne Shirley t.1 ; Anne, la maison aux pignons verts

    Lucy Maud Montgomery

    • Il était un ebook - il était un bouquin
    • 10 Septembre 2015

    Marilla Cuthbert et son frère Matthew décident d'adopter un jeune garçon pour les aider dans leur maison des Pignons verts. Mais c'est Anne Shirley, gamine rousse à l'inspiration débordante et à la langue bien pendue, qui les attend à la gare.
    Anne grandit donc à Avonlea, sur l'île du Prince Edouard, et s'y fait beaucoup d'amis, ainsi que des rivaux, car son intelligence et son impétuosité lui jouent parfois bien des tours.
    Un roman sur l'adolescence, la différence et la liberté, à mettre dans les mains de tous. Le plus grand classique de la littérature canadienne, adapté à la télévision sous le titre "Anne, le bonheur au bout du chemin" et depuis quelques semaines par Netflix avec "Anne with an E".

  • Lettres a une jeune poetesse

    Rainer Maria Rilke

    • Bouquins
    • 25 Mars 2021

    Après Lettres à un jeune poète, cette émouvante correspondance est une découverte majeure, riche de lumineuses leçons de vie
    " Dans la vie, on n'éveille jamais assez souvent le sentiment du commencement en soi, et nul besoin pour cela d'un grand changement extérieur, car nous modifions le monde depuis notre coeur même, et si celui-ci veut bien être neuf et incommensurable, celui-là se présente alors comme au jour de sa création : infini. Si nous devions nous rencontrer un jour et pourquoi cela ne se réaliserait-il pas, vous réclamez que je vous raconte l'histoire d'un commencement nouveau qui se produisit durant une période de mon enfance des plus difficiles et en quelque sorte tout à fait désespérée. Que cela demeure une promesse entre nous. "
    Cette émouvante correspondance avec la jeune Anita Forrer est une découverte majeure qui comblera tous les amoureux de l'oeuvre de Rainer Maria Rilke. Rendu pour la première fois accessible en langue française, cet échange épistolaire, qui peut se lire comme le prolongement des Lettres à un jeune poète, ouvrit à Anita Forrer des espaces spirituels insoupçonnés et donna un sens nouveau à son existence. Rilke fut son guide et son confident, comme il l'avait été quinze ans plus tôt pour Franz Xaver Kappus. Les lectrices et lecteurs d'aujourd'hui puiseront à leur tour dans ce texte inédit de lumineuses leçons de vie.

  • Histoire de ma vie t.1

    Giacomo Casanova

    • Bouquins
    • 13 Juin 2013

    Les célèbres Mémoires de Casanova, dans une nouvelle édition établie d'après le manuscrit original acquis par la BnF, accompagnée d'un appareil critique et renouvelé.
    Cette nouvelle édition, remaniée en profondeur, de l'Histoire de ma vie est entièrement fondée sur le manuscrit acquis par la BnF en 2010. Elle en respecte le découpage et procure pour la première fois un texte fiable, corrigé des erreurs de transcription de la précédente édition Brockhaus-Plon de 1960 (reprise dans la collection " Bouquins " par Francis Lacassin en 1993). Ce premier volume reproduit les tomes 1 à 3 des Mémoires, depuis l'enfance de Giacomo jusqu'à son évasion de la prison des Plombs, en novembre 1756. Une nouvelle préface présente un Casanova éloigné des clichés pour faire apparaître l'importance de l'écrivain et du penseur. L'appareil critique, lui aussi renouvelé et enrichi, se concentre sur le travail d'écriture de Casanova : il restitue l'histoire de la langue, éclaire son choix d'écrire en français sans renoncer à l'italianité (" La langue française est la soeur bien-aimée de la mienne ; je l'habille souvent à l'italienne ", écrit-il) et retranscrit dans la mesure du possible les passages biffés sur le manuscrit. Ce volume 1 reproduit trois variantes importantes : les différents projets de préface de l'auteur, les deux versions du premier séjour parisien (1750-1752), et le récit de l'évasion publié en 1788 sous le titre Histoire de ma fuite des Plombs. Enfin, on y trouvera plusieurs documents permettant de mieux comprendre le monde de Casanova : évaluation de ses revenus, tables de conversion des monnaies européennes, règles de jeux comme le pharaon, cartes illustrant les déplacements du Vénitien (monde méditerranéen, quartiers de Venise et de Paris).

  • Parerga Paralipomena

    Arthur Schopenhauer

    • Bouquins
    • 9 Janvier 2020

    Les Parerga et Paralipomena, titre grec qui signifie " Accessoires et Restes ", connurent un immense succès en Allemagne à leur parution, en 1851, et furent traduits en France entre 1905 et 1912. Bien qu'ils comptent parmi les textes majeurs d'Arthur Schopenhauer, ils n'ont fait l'objet, depuis, que de parutions marginales. Ils offrent pourtant aux lecteurs de l'auteur du Monde comme volonté et comme représentation un véritable kaléidoscope des grands thèmes traités par le philosophe : l'ennui, le désespoir, la bouffonnerie des comportements humains. Son pessimisme, qui lui fait dire que " la vie est une affaire qui ne couvre pas ses frais ", connaît ici de nouveaux développements dans ses articles Sur le suicide ou Le Néant de la vie.Schopenhauer propose un art de vivre pour remédier à la douloureuse condition humaine, sous la forme de conseils et de recommandations, comme de pratiquer avec prudence la compagnie de femmes. L'Essai qu'il consacre à celles-ci connut un vif succès auprès d'écrivains français tels Maupassant, Zola, Huysmans et tant d'autres dont Schopenhauer a nourri la misogynie.Évoquant l'influence considérable de la pensée de Schopenhauer sur les créateurs de son temps, Didier Raymond souligne le paradoxe qui veut que son pessimisme ait eu sur beaucoup d'entre eux " les effets bénéfiques d'une libération longtemps attendue. Sa philosophie, écrit-il, confère enfin une certitude au sentiment de désespérance, d'extrême lassitude de l'existence ".Par sa perspicacité philosophique et sa lucidité psychologique, comme par la clarté et la lisibilité de son écriture, cet ouvrage reste à cet égard un stimulant inépuisable.

  • Voyages d'une vie

    Henry James

    • Bouquins
    • 27 Février 2020

    Henry James, le plus grand romancier américain de son époque, a durant toute sa vie voyagé en Europe comme dans son pays natal, pour promener " un désir aux yeux ouverts ", désir de noter tout ce qui pouvait alimenter ses sensations, son érudition, son inspiration et ses fictions. Il a rassemblé ses notations considérables dans de mémorables essais et récits de voyage.Sous le titre de Voyages d'une vie se trouvent ici regroupés Heures italiennes (1909) et La Scène américaine (1907). Heures italiennes est un recueil de textes écrits au fil du temps, avec d'admirables variations d'humeur au gré des époques. Les " livres d'heures " étaient, à la fin du Moyen Âge, des manuels de dévotion privée ornés d'enluminures. Or c'est bien une dévotion que James éprouve pour la " bienheureuse péninsule ", qui est comme sa maîtresse idéale et qu'il célèbre sous ses aspects et dans ses profondeurs les plus intimes, les plus ardents, et aussi les plus sensuels.La Scène américaine est le fruit d'un périple d'une douzaine de mois qu'accomplit James en Amérique à partir d'août 1904 après plus d'une vingtaine d'années d'absence, ou plutôt, comme il l'écrit, d'" absentéisme ". Il avait quitté un New York encore quasiment provincial. Il y découvre le surgissement des gratte-ciel, les flots d'immigrés de toutes origines, les constitutions de fortunes colossales, bref, l'explosion du XXe siècle et les prémices de la future domination planétaire des États-Unis. Ici comme en d'autres lieux, la perspicacité du regard de l'écrivain a quelque chose de prémonitoire, et par là d'intemporellement actuel.

  • Vivre de mes rêves ; lettres d'une vie

    Anton Tchekhov

    • Bouquins
    • 13 Octobre 2016

    " Dans l'histoire de la littérature, écrit Simon Leys, je ne vois guère que Tchekhov chez qui la qualité de l'homme semble avoir correspondu à la qualité de l'artiste. " Vivre de mes rêves en est l'illustration. C'est le roman vrai de la vie d'un génie humble, soucieux du sort des autres, d'une rare générosité, et dont, par-delà le temps, on aimerait conquérir l'amitié bienveillante, moqueuse, tendre et fidèle... Cette vaste correspondance permet d'accompagner au fil de son existence cet écrivain soucieux de son art qui était aussi un homme dévoué à sa famille et à ses amis et un médecin animé par une conception humaniste de son métier et une inquiétude profonde devant l'absurdité de la condition humaine. Tchekhov y raconte sa passion du théâtre, son voyage comme reporter sur l'île-bagne de Sakhaline, ses démêlés avec ses éditeurs... Il nous permet aussi de partager les secrets d'un style unique, exquis et délicat. Ce choix de lettres - dont certaines, longtemps censurées pour cause d'" indécence ", sont traduites ici pour la première fois dans leur intégralité - se lit comme une véritable autobiographie, permettant d'approcher leur auteur au plus près de sa vérité d'homme et d'écrivain. C'est un Anton Tchekhov intime qui s'offre à nous, jusque dans les dernières années de sa vie, au moment où, alors que la maladie va l'emporter inexorablement, il découvre l'amour et le bonheur. Un chef-d'oeuvre d'humour et d'émotion.

  • Casanova ; histoire de ma vie t.3

    Giacomo Casanova

    • Bouquins
    • 19 Avril 2018

    Établi d'après le manuscrit et accompagné d'un appareil critique entièrement renouvelé, ce troisième et dernier volume de l'Histoire de ma vie contient les tomes VIII à X, couvrant les années 1763-1774. Casanova voyage à travers l'Europe (Angleterre, Russie et Pologne, Espagne...) avant de se fixer à Trieste où il devra attendre deux ans l'autorisation de revenir dans sa patrie. L'aventurier fréquente les cours et s'entretient avec les princes (Frédéric II, Catherine II) mais, souvent chassé des villes où il séjourne, il éprouve les effets du vieillissement. Retrouvailles avec d'anciennes connaissances, retour sur des lieux déjà parcourus... les temporalités, littéraires et vécues, se juxtaposent à l'écoulement continu du temps. Le récit s'interrompt avant le retour tant désiré à Venise. On lira également en annexe la première narration publiée du haut fait de cette période : le duel à Varsovie contre le comte Branicki, moment qui entre en résonance avec l'évasion des Plombs. Paru en italien en 1870, ce texte figure ici dans une nouvelle traduction, accompagnée de documents et de témoignages des premiers lecteurs de l'Histoire de ma vie (le prince de Ligne, Musset, Sainte-Beuve...). S'ajoutent enfin un répertoire de toutes les citations latines et italiennes qui ponctuent ces Mémoires ainsi que des tableaux de la géographie casanovienne. " Bouquins " offre ainsi la nouvelle édition de référence du chef-d'oeuvre de Casanova.

  • Histoire de ma vie t.2

    ,

    • Bouquins
    • 21 Mai 2015

    Établi d'après le manuscrit originel et accompagné d'un appareil critique entièrement renouvelé, le deuxième volume de l'Histoire de ma vie contient les tomes IV à VII. Le Vénitien y relate son arrivée à Paris en 1757 après sa spectaculaire évasion des Plombs, les moyens employés pour faire fortune, ses voyages et ses rencontres à travers la Hollande, l'Allemagne, la Suisse, la Provence, ses retrouvailles avec ses anciennes connaissances en Italie... Casanova contribue à la création de la loterie à l'École militaire parisienne dont il défend le projet en présence de d'Alembert. Il s'entretient avec Haller et Voltaire, se fait passer pour un cabaliste aux pouvoirs surnaturels auprès de la richissime marquise d'Urfé. Le récit de cette période faste ne cesse de dialoguer avec les grands textes littéraires et les idées philosophiques de son siècle. Cette édition comporte plusieurs variantes : un chapitre du manuscrit non transcrit dans les précédentes éditions, des brouillons conservés aux Archives de Prague, ainsi qu'une autre version des chapitres manquant dans le tome VI, publiés dans une traduction allemande en 1825 et retraduits ici en français par Laurent Cantagrel. On trouvera aussi en annexe un texte de Casanova sur Pétrarque, des lettres de sa " fi ancée parisienne " Manon Balletti et de Mme du Rumain, ainsi que plusieurs documents qui permettront d'apprécier la richesse littéraire et culturelle de ce deuxième volume. Il constitue, comme le précédent, l'édition de référence des Mémoires de Casanova.

  • La confusion des sentiments et autres récits

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 14 Février 2013

    " Bouquins " propose une nouvelle traduction des récits de Stefan Zweig, dont l'oeuvre continue de susciter un engouement considérable.
    Retraduire est une donnée nécessaire et paradoxale. Nécessaire parce que toute traduction vieillit et doit s'adapter aux époques et à la langue qui évolue. Paradoxale parce que, si l'oeuvre originale vieillit aussi, elle échappe par nature à toute tentative ou tentation de modification. En 2013, une très grande partie de l'oeuvre de Zweig tombe dans le domaine public, événement d'une grande importance littéraire et éditoriale, puisqu'il permet d'engager de nouvelles traductions, souvent pour le plus grand bénéfice de l'oeuvre. Celle de Stefan Zweig est déjà largement traduite en français, ce qui en fait l'un des auteurs de langue allemande les plus lus en France. Mais certaines traductions remontent à plus de quatre-vingts ans - quelques-unes ont même été publiées du vivant de l'auteur - et beaucoup méritaient d'être rafraîchies ou adaptées aux critères d'aujourd'hui. Cette édition regroupe la quasi-totalité des récits de Zweig, un genre littéraire dans lequel il excellait. Ses meilleurs écrits sont, en effet, des formes brèves. Ces 35 récits, confiés à une équipe de huit traducteurs sous la direction de Pierre Deshusses, sont présentés ici, pour la première fois, de façon chronologique, ce qui permet de mieux saisir l'évolution de l'écriture de Zweig et les répercussions de la maturité sur l'analyse des problèmes qu'il traite, parfois très actuels. Certains de ces textes, pratiquement inconnus, comme Rêves oubliés, Deux solitudes, Une jeunesse perdue, La croix... vont révéler au lecteur des aspects nouveaux de l'auteur. On retrouvera aussi les oeuvres les plus connues : Amok, La Confusion des sentiments, Le Joueur d'échecs... L'ensemble évoque, sur un mode souvent aux antipodes du naturalisme, les destinées le plus souvent tragiques de créatures fragiles et menacées, la puissance démoniaque de la passion. L'intérêt pour la psychologie des profondeurs de celui que Romain Rolland disait un " chercheur d'âme " est tel qu'on l'a souvent considéré comme un émule de Freud. Cette affirmation mérite d'être nuancée, mais il est vrai que Zweig attache plus d'importance au caractère de ses personnages qu'au milieu dans lequel ils s'inscrivent. Il nous offre ce qu'on appelle une " typologie des formes de la passion ".

  • Les insuffisances du coeur

    Valerie Fritsch

    • Bouquins
    • 26 Août 2021

    " Tous les enfants perçoivent le mensonge dans ce qui est passé sous silence. "
    Alma grandit dans une maison hors du temps où règnent les non-dits. De ses parents, taciturnes et effacés, elle ne sait que peu de choses. Sous le vernis d'un foyer bien organisé, Alma ressent des failles. Au rythme des repas dominicaux, en présence d'un grand-père ancien combattant au corps meurtri par les séquelles de la guerre, la petite-fille perçoit autant d'échos d'un conflit qu'elle n'a pas connu et qui fi nit par s'inscrire dans sa propre chair.
    Alma devient dessinatrice et rencontre un photographe, Friedrich, marqué lui aussi par une relation difficile avec son histoire familiale. Le couple donne naissance à Emil, un enfant qui souffre d'une maladie génétique rare : il est incapable de ressentir la douleur. Une notion qui lui restera étrangère, lui qui s'identifie aux super-héros, et autres êtres fabuleux de ses jeux d'enfant, habité par un sentiment d'invincibilité. Comme les deux faces inversées d'une même histoire, Emil et son arrière-grand-père, chacun marqué par sa propre infirmité, ont en commun d'être enfermés dans un monde qui les sépare de la vie ordinaire et des autres.
    Entre précision incisive et poésie fantastique, Valerie Fritsch éclaire d'une lumière crue cet abîme insondable que l'Histoire peut creuser entre les générations.

  • Le parfum des voyages

    Rudyard Kipling

    • Bouquins
    • 22 Mars 2018

    Célèbre pour ses écrits de fiction, Rudyard Kipling, prix Nobel de littérature 1907, fut aussi le héros-narrateur d'un grand nombre de reportages et sûrement le plus excentrique écrivain-voyageur de son temps. Ce volume, composé de plusieurs recueils de reportages et de chroniques destinés aux deux publications indiennes auxquelles il collabora entre 1882 et 1889, révèle une part méconnue de son oeuvre à laquelle il se consacra dès sa jeunesse.Les Lettres de marque racontent un voyage au Rajputana en 1887. Kipling y déploie sa verve inimitable, celle que connaissent et apprécient les lecteurs des Simples contes des collines, avec, en supplément, une touche de réalisme souvent très cru. Les Lettres du Japon sont issues d'une exploration quasi ethnologique de l'envoyé spécial du Pioneer au pays du Soleil-Levant, lors du long périple qui le ramène en Angleterre à l'automne 1889. Kipling fera aussi étape en Amérique. Dans la série de chroniques baptisées Lettres aux Américains, il rivalise d'impertinence avec le Dickens des Notes américaines, composées un demi-siècle auparavant. Enfin, le recueil publié en France en 1922 sous le titre Lettres de voyage rassemble trois " dossiers " où se mêlent les impressions de l'écrivain relatives aux différents pays qu'il a traversés depuis son départ de l'Inde et au voyage aussi politique que touristique qu'il a effectué avec son épouse en 1913 sous le soleil d'Égypte. C'est un Kipling affranchi des idées reçues sur le colonialisme qui s'exprime dans ces textes, démentant ainsi la légende du " chantre de l'impérialisme britannique ". Si " l'Est et l'Ouest ne se rencontreront jamais ", l'un et l'autre ont pourtant beaucoup à se dire.

  • Anne Shirley t.2 ; Anne d'Avonlea

    Lucy Maud Montgomery

    • Il était un ebook - il était un bouquin
    • 30 Avril 2018


    Anne a désormais seize ans. Elle a décidé de rester à Avonlea pour prendre soin de sa mère adoptive Marilla et de devenir enseignante à l'école du village. C'est donc une nouvelle vie qui commence pour elle, et qui va s'avérer mouvementée ! Entre son travail auprès des élèves et l'arrivée de Davy et Dora, jumeaux de six ans que Marilla recueille après le décès de leur mère, Anne va encore se retrouver dans des situations cocasses où son imagination et son humour lui seront bien nécessaires.
    La suite d'Anne, la maison aux pignons verts nous plonge à nouveau dans la vie de la célèbre Anne Shirley, toujours aussi pétillante, pleine de projets et d'amour pour les autres. Nous la suivons durant deux années bien remplies par ses aventures et ses rêveries de jeune femme. Même si elle a bien grandi, elle reste tout aussi impétueuse et imaginative qu'autrefois.

  • Les créateurs

    Daniel Boorstin

    • Bouquins
    • 16 Janvier 2014

    Cette oeuvre monumentale s'inscrit dans la lignée de celles que Daniel Boorstin a déjà consacrées aux Découvreurs et à l'Histoire des Américains, titres qui furent parmi les best-sellers de la collection " Bouquins ".Conçu comme une véritable épopée, cet ouvrage traverse plus de trois mille ans de création artistique dans chacun des genres - sculpture, architecture, musique, danse, littérature, théâtre, cinéma - où s'est illustré le génie humain. Des pyramides aux gratte-ciel, des bâtisseurs de cathédrales aux peintres de la lumière, Daniel Boorstin souligne la dimension à la fois singulière et universelle d'oeuvres qui se sont inscrites durablement dans l'histoire des hommes et continuent d'habiter leur imaginaire. Au fil de cette entreprise monumentale, il évoque tout ce que Michel-Ange, Dante, Cervantès ou Shakespeare, comme Victor Hugo, Marcel Proust, Kafka ou Picasso, ont apporté de révolutionnaire ou de novateur à l'histoire de l'art.
    Remontant jusqu'à la préhistoire, l'auteur montre comment les hommes ont pris conscience de leur pouvoir créateur, souvent indissociable d'une quête spirituelle gravitant elle-même autour de l'énigme d'un Dieu démiurge. Des vallées de l'Indus et du Nil jusqu'aux côtes bretonnes ou aux jungles du Yucatán, partout l'humanité, écrit-il, " témoigne de l'effort qu'elle a fait pour se survivre et créer quelque chose qui durerait éternellement ". Cette volonté, qu'elle s'inscrive dans la pierre, les images, le verbe ou la musique, est restée la même à travers les âges. Mais au besoin de transcender la précarité de la destinée humaine puis à celui de raconter le monde a succédé, de Montaigne à Joyce, le désir de " création de soi " qui fait de chaque individu un sujet en puissance. Autant de façons, conclut l'auteur, de retracer " l'histoire tout entière de la race humaine ".

  • Dernier roman de Charles Dickens, Le Mystère d'Edwin Drood raconte la disparition du personnage du même nom et marque les débuts du "roman policier". Inachevé, il laisse à jamais à ses lecteurs le mystère de son intrigue romanesque.

  • Anne Shirley t.5 ; Anne dans sa maison de rêve

    Lucy Maud Montgomery

    • Il était un ebook - il était un bouquin
    • 15 Octobre 2021

    Anne et Gilbert sont maintenant mariés, et ce dernier reprend le cabinet de médecin de son oncle à Glen Ste Marie. Là, ils habitent un petite maison près de la plage, celle dont Anne rêvait adolescente, et profitent de bons moments avec leurs nouveaux voisins : le Capitaine Jim, gardien du phare, Leslie Moore, sublime jeune femme blessée par la vie, et Mlle Cornelia, célibataire endurcie qui en veut aux hommes.
    La cinquième aventure d'Anne Shirley, désormais Blythe, nous transporte sur le rivage d'un nouveau village, auprès de personnages inédits et surprenants, et nous montre que telle la mer, tantôt calme et tantôt houleuse, la vie réserve décidément bien des surprises.

  • Anne Shirley t.3 ; Anne quitte son île

    Lucy Maud Montgomery

    • Il était un ebook - il était un bouquin
    • 1 Septembre 2019

    Anne Shirley a fini d'enseigner à l'école d'Avonlea et quitte l'île du Prince Edouard pour rentrer à l'université en compagnie de ses amis d'enfance Priscilla, Charlie et Gilbert Blythe. A Redmond, elle se crée de nouvelles amitiés et rencontre également le prince charmant qu'elle avait imaginé et espéré...

    La troisième aventure de la petite orpheline rousse et espiègle est une nouvelle fois remplie de joies, de peine et de fantaisie. Anne, désormais une jeune femme indépendante, doit apprendre à connaitre son coeur afin de ne pas se perdre dans le tourbillon de la vie.

  • Anne Shirley t.4 ; Anne au domaine des peupliers

    Lucy Maud Montgomery

    • Il était un ebook - il était un bouquin
    • 16 Octobre 2020

    Pendant que Gilbert étudie la médecine à Kingsport, Anne est proviseure au lycée de Summerside, sur l'île du Prince Édouard. Durant les trois années qui les séparent de leur futur mariage, Anne vit au domaine des peupliers, chez les veuves Chatty et Kate, et tente de trouver sa place dans la communauté de Summerside, qui ne voit pas son arrivée d'un très bon oeil.
    Dans ce quatrième volet des aventures d'Anne Shirley, nous retrouvons la jeune femme dans le tourbillon d'une petite ville et d'une galerie de personnages tous plus farfelus et originaux les uns que les autres. Anne, qui a désormais plus d'assurance et de liberté, joue l'entremetteuse et la sauveuse des opprimés, pour notre plus grand bonheur.

  • Écrivain prolifique, immensément célèbre de son vivant, Leopold von Sacher-Masoch (1836-1895) doit aujourd'hui sa notoriété à son indiscutable chef-d'oeuvre, La Vénus à la fourrure (adapté au cinéma par Roman Polanski en novembre 2013), ainsi qu'à la réduction de son nom à une perversion sexuelle : le masochisme. Nombre de ses récits mettent en scène des femmes dominatrices et cruelles qui réduisent à leur merci, souvent à coups de fouet, des amants qui ont accepté de leur être entièrement soumis, romans scabreux qui s'inscrivent dans le contexte provincial et prude de l'Europe germano-slave du début du XXe siècle. Mais la part érotique, obsessionnelle et proprement " masochiste " de ces textes ne résume pas l'ensemble de l'oeuvre de Sacher-Masoch. Celle-ci reste aujourd'hui en grande partie méconnue : " une quarantaine de romans, essais, nouvelles, ayant vocation à composer une fresque historique, philosophique et allégorique de l'humanité ", rappelle Cécile Guilbert dans sa préface en soulignant la modernité et l'originalité d'un auteur dont elle explore aussi la destinée très complexe, marquée par des expériences amoureuses similaires à celles de ses héros. Ce volume regroupe, outre La Vénus à la fourrure, un autre de ses meilleurs romans, La Pêcheuse d'âmes, ainsi que dix-neuf contes ou récits, regroupés dans Les Batteuses d'Hommes, La Pantoufle de Sapho et Le Cabinet noir de Lemberg et dont beaucoup étaient devenus introuvables. Il constitue le premier ensemble consacré à ce romancier hors normes, qui traite des sujets les plus scandaleux dans un style dépourvu de toute obscénité, d'une limpidité et d'une simplicité qui le rendent accessible au plus grand nombre. Un romancier qui fait aussi oeuvre de visionnaire en montrant comment l'émancipation féminine est appelée à bouleverser les rapports entre les sexes.

  • Les joueurs d'échecs

    Stefan Zweig

    • Bouquins
    • 21 Février 2013

    Écrite en 1942, cette nouvelle est l'ultime récit de Zweig réfugié à Petrópolis au Brésil. Elle est une forme de testament spirituel illustré par l'affrontement de deux joueurs d'échecs aux tactiques diamétralement opposées, affrontement qui est aussi celui de deux mondes. Le personnage du Dr B. peut symboliser une Europe torturée qui s'autodéchire, alors que Mirko Czentovic représenterait la stratégie froide, déshumanisée et sadique de l'idéologie nazie. L'intervention du narrateur en faveur du Dr B. témoignerait d'une volonté militante qui n'a jamais animé Zweig et dont il déplore peut-être l'absence à la fin de sa vie, lui qui, en période de crise, a toujours choisi la voie de la conciliation et de la non-violence.

empty