Comix Buro

  • Du haut de la tour, l'horizon se touche avec les yeux.Bruxelles, 2042. Il y a trente ans, le monde que nous connaissons a disparu. Une bactérie a décimé la quasi-intégralité de notre civilisation et la planète ne compte dorénavant plus que 2746 habitants. Ils vivent à la verticale, entassés dans une immense tour, séparés de la mort par un simple double-vitrage et principalement gérés par une curieuse IA nommée Newton. Ensemble, ils forment la Fédération des États-Unis d'Europe qui, elle-même se divise en deux groupes distincts : les « anciens » et les « intras ». Les premiers ont connu le monde d'avant, ils ont le souvenir d'un temps où l'air était respirable. Les seconds sont nés dans la tour, vivent selon les règles et le mode de pensée de leurs ainés et dernièrement, élèvent dangereusement leurs voix pour s'en libérer... Au sein de cette humanité chancelante, seul un groupe d'élite est autorisé à s'extirper de la tour : les chasseurs. Pendant deux heures, chaque semaine, ils traquent le gibier dans les rues désertiques d'une Bruxelles où la nature a repris ses droits. 47e membre de ce corps armé et dernière recrue en date, Aatami est un chasseur intra. De nature calme et courageuse, il ne laisse rien paraître de ses véritables intentions et pourtant, il n'a qu'une pensée : deux heures à l'extérieur, ça ne lui suffira pas.Pur récit d'anticipation, La Tour offre un regard juste et profond sur nos psychologies et nos sociétés. Tout en invoquant Snowpiercer et Je suis une légende, il met en scène un schisme générationnel imposé par la transformation radicale d'une société déliquescente. Premier tome palpitant d'un triptyque mené de mains de maitres par Jan Kounen, Omar Ladgham et Mr Fab.

  • « J'aurais dû tourner à gauche à Albuquerque ! »On a les citations que l'on mérite. En l'occurrence celle-ci, devenue culte aux USA : le coach Malone l'a empruntée à Bugs Bunny. Nous l'avions laissé à la fin du premier épisode, perplexe au milieu d'un paysage de guerre, dans le camp retranché d'El Loco. Sa célèbre Fiat 500 criblée de balles. Au milieu des épaves fumantes et des cadavres, le Shérif, Betty son adjointe et Zawalski donnent le LA de ce nouvel épisode, encore plus rythmé, loufoque voire aussi supersonique qu'un riff de « Fast » d'Eddie Clarke (le mythique guitariste de Motorhead). La paisible Flatsone se révèle alors être une bourgade schizophrénique. Chaque personnage semble y jouer, plus ou moins volontairement, un double rôle. Bien malin celui qui pourrait deviner, à ce stade, qui est le « gentil » et qui est le « méchant »... Si tant est que cela soit possible d'ailleurs. Lemmy a disparu, la mystérieuse Frau Winkler, gérante du Valhalla Hotel, y est-elle pour quelque chose ? Melinda la fougueuse Jammer (joueuse chargée de marquer les points) de l'équipe de Roller Derby locale, va-t-elle se convertir au tennis de table ? Le colonel et ses affreux rejetons portent-ils des masques de cochon ou est-ce l'inverse ? D'ailleurs, est-ce que, comme le suggère le proverbe Auvergnat, « tout est vraiment bon dans le cochon » ?Sur un rythme tendu de batterie lourde, Fabien Bedouel nous entraine dans une nouvelle aventure métallique aux relents de rock sudiste tandis que les accords binaires de la Stratocaster de Pat Perna nous plongent dans un univers surréaliste de thriller fantastique.

  • Amen t.2 ; Kurtz, là où rêvent les nébuleuses Nouv.

    Au nom du plaisir.Les mercenaires de l'expédition Arcadia ont tenté d'éliminer les autochtones croisés sur leur route. Mais, pris d'une subite crise de démence collective, ils se sont finalement tous entretués. Les dézingueurs se sont dézingués et le convoi poursuit sa route. La débâcle est annoncée. Un virus se répand dans les rangs, plus de la moitié des hommes sont morts et, il faut bien le constater, ni trésors, ni indices concernant les précédentes expéditions n'ont été trouvés... Ishoa garde foi en son instinct qui le pousse à persévérer. C'est ce même instinct qui l'invitera à suivre un étrange personnage à travers les plaines désertiques d'Arcadia. Quelles réponses trouvera-t-il au bout du chemin ?Lettre d'amour au space opera et à la ligne éditoriale décomplexée des meilleurs instants de Métal Hurlant, Amen est un exutoire graphique et narratif signé Georges Bess. Il y livre une intrigue jouissive de pure science-fiction où s'entrechoquent délires fanatiques, complots politiques, violence et réflexion sociale.

  • Prier ne sera d'aucune utilité.Tandis que d'interminables guerres de religions ravagent la galaxie tout entière, Arcadia cache de nombreux mystères... Et si la solution pour faire cesser cette pure folie guerrière se trouvait sur cette planète aux confins de l'univers connu ? Deux expéditions y ont déjà été envoyées par la Coalition mais aucune n'en est revenue. Pas un seul signe de vie n'a été relayé et aucune donnée n'a été transmise. Pourtant, Arcadia attire. Et une troisième expédition de néo-conquistadors vient d'y débarquer. Commanditée par Sir Raleigh et dirigée par son protégé Ishoa, elle est composée de quatre frères prêcheurs, de quantités de mercenaires - tous anciens forçats - et davantage encore d'esclaves-mutants et sherpas. Au programme : évangélisation de toute forme de vie consciente, annihilation d'espèces hostiles, recherche de richesses minières et enquête sur la disparition des deux précédentes expéditions. Mais dès la première journée d'exploration, d'inexplicables phénomènes laissent présager du pire concernant la destinée des précédents colons...Adaptation libre d'Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad transposé dans contexte de guerre de religions interplanétaire, Amen est un exutoire graphique et narratif dont la ligne éditoriale décomplexée rappelle les meilleurs instants de Métal Hurlant. Dans les pages de ce premier tome d'un récit de science-fiction en deux parties, Georges Bess livre un space opera initiatique et décalé où s'entrechoquent délires fanatiques, complots politiques, violence et réflexion sociale. Où l'on en vient à se demander si le futur de l'Humanité imaginé là ne ressemblerait pas déjà quelque part à notre présent...

  • Le seul endroit où l'on vous promet un repos... éternel.Tandis qu'ils se rendent à la finale régionale du championnat de tennis de table d'Albuquerque, Lemmy et son inénarrable mentor, le coach Malone, tombent en panne avec leur Fiat 500 sur la 380. À quelques miles de là : Flatstone, petite bourgade improbable en plein coeur du Nouveau-Mexique, et son shérif homophobe et buté, leur tendent les bras. Quelques « tracasseries administratives » plus tard, ils trouvent finalement refuge dans le seul motel du coin, le Valhalla Hotel, tenu par une femme pour le moins intrigante, Frau Vinkler. Au petit matin, Lemmy a disparu. Malone part évidemment à sa recherche...
    Des personnages tous plus timbrés les uns que les autres, des scènes de baston dignes d'un Tarantino dans un décor aussi aride que le gosier d'El Loco, des poursuites en bolides survitaminés, d'anciens nazis en culotte de peau, des rednecks abrutis au schnaps, une étrange gamine au regard bleu lagon, des hommes-cochons, du sang, de la poussière, de la bière tiède, une bonne dose de heavy metal, une pincée de suspens, et surtout beaucoup, beaucoup d'humour noir...

  • Bettie Hunter t.1 Nouv.

    Chasseuse sachant chasser.Seulement 2480 creds de récompense ?! C'est à se demander si ça valait vraiment le coup de visiter les intestins d'un Lombris Stockus géant pour mettre la main sur le cette crapule de Himmel. Mais pas le choix... Pour être rentable dans le métier de chasseur de prime, il faut ne jamais s'arrêter. En acceptant de voler à la rescousse de la soeur de Madame Skraalgard, perdue sur Minaria Prime, elle s'est enfoncée dans un nouveau et profond bourbier. Embarquez aux côtés de Bettie et harvey le robot dans un space opera survolté à l'univers riche et au bestiaire loufoque. Piloté par deux auteurs inventifs à l'humour grinçant, Bettie Hunter aborde avec panache les sujets indissociables que sont la différence et la tolérance. Une aventure survoltée et tapageuse dans la veine des Gardiens de la Galaxie : pop et bien plus dense que d'apparence. 

  • Au royaume des animaux, le pouvoir porte sa griffe...Depuis des temps immémoriaux, au royaume de Holmgaard, bêtes et animaux de tous poils vivent éloignés du monde des hommes. Ici, l'actuel souverain, le roi-ours Von Noord, y règne en seigneur éclairé. Mais cet équilibre est sur le point d'être rompu le jour où Ifrit, un jeune humain, est retrouvé échoué sur les côtes, affirmant revenir du royaume des morts. Serait-il l'annonciateur de l'antique prophétie qui prédit la chute du royaume des animaux ? Pour Von Noord, l'heure est grave, d'autant qu'il ignore que, dans son dos, d'autres sombres manigances sont à l'oeuvre...Entre Blacksad et Game of Thrones, Sa Majesté des ours nous plonge dans un univers de fantasy léché et plus complexe qu'il n'y paraît où, derrière le masque de l'animal, se dessine le portrait d'une humanité sur le déclin. Une nouvelle saga anthropomorphique et audacieuse sublimée par la griffe de Dobbs, l'instinct d'Olivier Vatine et la patte de Didier Cassegrain.

  • Engagé volontaire pour l'horreur...Witold Pilecki, héros allié méconnu, se fait volontairement arrêter et interner dans le camp de concentration d'Auschwitz pour enquêter et fomenter une insurrection. Mais malgré les rapports qu'il parvient à faire passer à l'extérieur, l'aide ne viendra jamais. Il s'évade du camp en 1943 mais sera exécuté par le régime communiste polonais en 1948 pour avoir pris part à la révolte de Varsovie.

  • L'histoire d'une bataille. Le récit d'un désastre.Vietnam, 1954, Diên Biên Phu. Un camp militaire français retranché, coupé du monde à plus de 200 kilomètres de Hanoï, face aux forces vietminh largement supérieures en nombre... Un combat sanglant et acharné, une bataille perdue d'avance, une défaite qui ne dit pas son nom...Au pire un traumatisme, au mieux un pan de l'histoire française à oublier, Diên Biên Phu est une bataille décisive dans la Guerre d'Indochine qui marquera les esprits au fer rouge. Les troupes françaises y seront harcelées, pilonnées, encerclées jusqu'à l'étouffement par un ennemi invisible qui a reçu l'appui du bloc communiste. Comment en est-on arrivé à cette situation inextricable ? Quelles suites aura ce désastre dans les conflits à venir portant sur la décolonisation ? Pourquoi les Américains n'en tireront pas les conséquences quelques années plus tard, et s'enliseront à leur tour dans leur Guerre du Vietnam ?

  • Hope one t.1

    Fane

    « On est en 2020, Megan... Vous avez dormi 49 ans. »Huis clos. Megan Rausch se remet mal de sa léthargie : nausées, troubles de la mémoire, paranoïa... Malgré les traitements et la bienveillance de son partenaire de bord, la jeune passagère glisse au fil des jours dans la folie... Aucun signe de vie, au sol. À part eux, tout est mort. Stérile. À quoi bon avoir survécu au cataclysme, si tout retour sur Terre semble impossible ?Grand amoureux de SF depuis toujours, 'Fane se frotte enfin à ce genre ultime à travers ce huis-clos maîtrisé et haletant. Un diptyque qui nous fait partir à la rencontre des étoiles, où les mystères de l'âme humaine semblent aussi insondables que les tréfonds des espaces infinis.

  • Fuir... survivre... un voyage initiatique à la découverte du monde.Venezuela, 1938. Perdu à douze ans dans la jungle amazonienne, Brice est sauvé par un mystérieux voyageur, Jouve Deméril. Pendant des semaines, celui-ci le soigne avant de lui avouer la vérité : sociologue génial issu de Soror, planète appartenant à un système nommé Hélios, il a été contraint à l'exil. Il n'est resté sur Terre que le temps de sauver le garçon. À la suite d'un voyage spatial de vingt ans en hibernation, tous deux ont débarqué sur Soror. Quand Brice se réveille, c'est dans la peau d'un adolescent. La guerre couve dans le système entier, et les forces en présence veulent récupérer Jouve à leur profit. Brice suit ce père adoptif dans sa fuite à travers le continent. Arrivés à Grand'Croix, capitale multiraciale et bariolée, Brice entre à l'école, pendant que Jouve noue des contacts avec l'opposition. L'adolescent grandit au rythme d'amitiés et d'amours embrouillées. Voulant briller auprès de ce père si convoité, il se lance dans un activisme dangereux. Ses projets sont interrompus par le durcissement du pouvoir : pour Jouve et ses alliés, c'est la fuite précipitée vers le second continent sororien.Habitué des univers de SF, Alexis Sentenac s'associe à la plume du romancier Laurent Genefort pour nous plonger dans une odyssée aux confins de l'univers, convoquant autant Avatar que le graphisme épique de Mathieu Lauffray.

  • Quand le destin du monde a failli basculerCuba. Avril 1961, des bombardiers approchent du sud de l'île de Cuba afin de prêter assistance à la brigade 2506, une force mercenaire envoyée sur place par les États-Unis pour renverser le régime pro-communiste. Comment en est-on arrivé à ce point de non-retour dans les relations internationales ? Par qui et dans quelles conditions cette opération a été planifiée ? En quoi cette invasion va-t-elle radicalement changer l'échiquier politique mondial ?

  • Un espion aux charmes vénéneuxPékin. 1964, Bernard Boursicot, jeune comptable fraichement engagé à l'ambassade de France, voit ses rêves d'aventure et d'exotisme freinés par la méfiance des Chinois à l'égard des Occidentaux... Jusqu'à ce qu'il rencontre Shi Pei Pu, ancien acteur et dramaturge à l'Opéra de Pékin. Fasciné par cet homme raffiné, il se lie d'une profonde amitié avec lui. Lorsque Shi dévoile, à la veille d'une nouvelle mutation de Bernard, qu'il est en réalité une femme dissimulant depuis toujours sa véritable identité pour protéger l'honneur de sa famille, l'amitié devient un amour dangereux, rapidement entravé par la révolution culturelle et les soupçons de trahison pesant sur quiconque se lie avec un étranger. Pour préserver sa relation avec sa bien-aimée et leur enfant, et espérer pouvoir un jour les ramener avec lui en France, Bernard devient espion pour le compte de la Chine de Mao, sans soupçonner que Shi a encore pour lui bien des secrets, dont certains mêlent les services secrets chinois...

  • Hope one t.2

    Fane

    Conclusion d'un récit haletant.1971. Cando, petite bourgade enneigée du Dakota du nord. En plein naufrage sentimental, la shérif adjointe Jamie Brimley se retrouve seule confrontée à une double disparition. Et pour comble d'infortune, les renforts tant attendus prennent les traits tirés d'un agent fédéral alcoolique et acariâtre...Après un huis-clos de SF aussi mystérieux qu'oppressant, 'Fane brouille les cartes dans ce second volume de Hope One qui prend un virage polar austère à la Fargo où le grand silence blanc des terres enneigées remplace celui du cosmos. Quel lien peut-il y avoir entre le destin d'Adam et Megan, piégés sur une station spatiale en 2020, et cette enquête menée sur Terre 50 ans auparavant ? Réponse dans la conclusion d'un diptyque perturbant et hors-norme.

  • Qui se cache derrière l'espionne mythique ?Depuis plus d'un siècle, Mata Hari incarne dans l'imaginaire occidental la manipulatrice sans morale, l'espionne cynique naviguant entre les services secrets allemands et français sans l'once d'un remord, se jouant des uns et des autres grâce à ses courbes envoûtantes. Mais qui était-elle réellement ? Était-elle vraiment cette redoutable espionne à la solde de l'Allemagne comme il fut dit dans les journaux de 1917 annonçant son exécution pour trahison ? Ou n'était-elle en fin de compte qu'une courtisane d'opérette dont la naïveté fut broyée sur l'autel de l'Histoire ? De la petite hollandaise désoeuvrée à la redoutable agent double allemande, nom de code « H21 », les vies réelles ou rêvées de Margaretha Zelle alimentent le dossier de cette affabulatrice de génie. Si la danseuse érotique orientale devant laquelle le Tout-Paris de la Belle Epoque se pâme laisse bientôt place à la mondaine cosmopolite qui collectionne les amants et vit grand train, cette femme hors norme va peu à peu perdre sa liberté dans les méandres de la Grande Guerre tout en y gagnant une étrange immortalité...Le dossier de Rendez-vous avec X consacré à Mata Hari se propose d'aller à la rencontre de cette femme qui voulait vivre sa vie comme un conte et qui, malgré elle, devint l'un des plus grands mythes du XXe siècle.

  • Pour organiser la révolte, il faudra d'abord s'enfuir.Dans sa chute, un gouvernement se laisse aller à la panique et trop souvent, sa folie ne trouve de repos que dans un dernier mouvement aveugle et atroce. Brice, Hag, Xam, Jouve et le groupe de rebelles dont ils font partie sont en fuite. Mais le danger est partout, et l'unique solution pour échapper aux griffes gouvernementales est de traverser une zone Noô-active où ils subiront les affres provoquées par cette étrange substance sous-terraine. Les particules du Noô déclenchent, quand on les approche, de terribles hallucinations contres lesquelles un esprit chétif ne peut que périr. Cette épreuve n'est pourtant que la première étape du combat pour la libération des peuples de Soror.
    Deuxième tome frénétique, l'échappée fantastique de Brice et ses compagnons les emmènera sur les routes sauvages d'une planète extraterrestre toujours sublimement illustrée par Alexis Sentenac. Dans un juste équilibre entre action survoltée et dialogues inventifs, Laurent Genefort continue de mettre en place l'univers fascinant de Stefan Wul, complexe et sans moral, où rien n'est moins dangereux que de trop s'attacher aux personnages.

  • Hit the road

    ,

    Deux destins. Une seule ligne droite comme échappatoire.Fin des années 1960, Nevada. Vicky la tatouée déambule dans les rues de Reno à la recherche d'une clinique d'avortement clandestine. Clyde le taciturne sort de prison, pour manger son premier repas d'homme libre en compagnie de son frère. Ils ne se connaissent pas mais ont un point commun : Granny, matriarche de la plus puissante famille de gangsters du comté. Vicky a une mallette à lui rendre. Clyde, une revanche à lui prendre. Deux personnages que le destin va faire s'entrechoquer dans un road trip sanglant à travers les routes sans fin de l'Ouest américain. Durs à cuire, beautés venimeuses et fusillades mortelles pour un récit sec et brûlant comme un whisky frelaté.

  • Il lui reste un dernier espoir... à des millions de kilomètres.Survie. Suite à l'arrêt de l'astronef sur Gamma 10, Martin est tué et Belle est enlevée par d'anciens bagnards avec l'oeuf, seul moyen de communication avec le petit Claudi désormais seul face aux nuées de frelons, toujours plus proches de lui... Tandis que Max part à l'assaut du repère des mercenaires, Silbad, resté seul à bord du vaisseau, visualise d'anciennes images de Perdide... Et s'il était lié à Claudi bien avant sa rencontre avec Max ? Après avoir réussi à s'échapper des terribles arènes du Maître des troglodytes, Belle, Max et l'oeuf rejoignent le vaisseau, poursuivis les habitants de Gamma 10. Malheureusement, Silbad est blessé. Le Grand Max finit par décoller en direction de Perdide afin de retrouver Claudi et de sauver Silbad. Mais à force de voyager contre la vitesse de la lumière, Max aurait-il fini par altérer le temps ?

  • Parano au pays des super-héros.Entre les années 1930 et 1950, au coeur d'une Amérique troublée en recherche d'elle-même, deux figures emblématiques de la culture populaire s'opposent : Fredric Wertham et William Moulton Marston. Le premier, officiant comme expert psychiatre auprès de la justice, mène une campagne de dénonciation à l'encontre des comic books pendant que le second, travaillant dans l'industrie du divertissement, et auteur de Wonder Woman, en défend les mérites pédagogiques. Au fil de l'histoire, au travers de ces deux personnages, d'un kiosque et des passants qui l'entourent, se dessine le reflet d'une société américaine.Fredric, William et l'Amazone retrace l'evolution des comic books et decrit le portrait d'une Amerique traumatisee, de la grande depression a la paranoia maccartyste de la Guerre froide, en passant par la seconde guerre mondiale. Il parle d'une Amerique frappee par la figure des tueurs en serie puis par la grande peur du communisme.

  • D'après une idée originale de Mao Zedong !Tandis que le professeur Tsu parcourt la Chine à la recherche d'individus aux facultés extraordinaires, à Shanghai, la jeune Hashtag utilise son armure géante pour lutter contre le grand banditisme. De leur côté, l'inspecteur Wan et l'agente spéciale Shao sont confrontés à une organisation criminelle dissoute par Mao, à une jeune pickpocket experte dans l'art de disparaître et à un tueur censé être mort il y a plus de cinquante ans.Bientôt, tous ces individus aux destins séparés vont se rejoindre sur les contreforts de l'Himalaya. Leur confrontation donnera naissance à des justiciers d'un nouveau genre : les Héros du peuple.

empty