Dominique Leroy

  • On peut dire que À la feuille de rose est un remake pornographique de l'Éducation sentimentale, pimenté par les thèmes favoris du divin marquis.

    Cette farce en un acte et en prose narre les aventures d'un jeune couple de bourgeois provinciaux qui s'imagine passer leur nuit de noces dans un hôtel alors qu'il s'agit d'un lupanar de la pire espèce. Le maître des lieux fait croire aux deux époux que les prostituées qui défilent sont les femmes de l'ambassadeur de Turquie. La présentation des clients est prétexte à une sorte de guignol obscène qui donne lieu à des scènes d'exhibitionnisme, de lesbianisme et de coït collectif. M. et Mme Beauflanquet participeront malgré eux à cette débauche.

    La pièce « À la feuille de rose, Maison turque » fut représentée le 13 avril 1875, pour la première fois, chez les peintres Becker et Leloir, dans leur atelier de la rue de Fleurus.
    Cette comédie de moeurs « très libres » en prose fut écrite par le plus pervers des naturalistes, Guy de Maupassant. Aucun doute ne peut subsister sur l'identité de l'acteur-auteur qui reconnut son oeuvre par ces mots : « Nous allons, quelques amis et moi, jouer une pièce absolument lubrique....Inutile de dire que cette oeuvre est de nous. » Flaubert apporta le lieu de l'action, une maison close de Paris : la Maison turque (inspirée par un bordel parisien des bords de Seine à l'enseigne de la « Maison de Zoraïde », fréquentée par des gens beaucoup moins recommandables que les clients de la « Maison Tellier » citée par Flaubert dans l'« Éducation sentimentale » , mais Maupassant y ajouta un parfum sadique, celui-là même que l'on retrouve dans ses poèmes qui reprennent les thèmes de « La Philosophie dans le boudoir » (« Ma source, 69 », « La Femme à barbe »). On peut donc dire que « À la feuille de rose » est un remake pornographique de l'« Éducation sentimentale » , pimenté par les thèmes favoris du divin marquis.
    Cette pièce ne fut publiée pour la première fois qu'en 1945 et à un tirage confidentiel de deux cent vingt-cinq exemplaires, ce qui explique que Guy de Maupassant n'eut pas à subir les foudres de la justice pour cette oeuvre très leste.
    L'oeuvre érotique de l'auteur de « Boule de Suif » nous fait découvrir un Guy de Maupassant inconnu, libertin et hédoniste, qui aimait le vin et les femmes.

    Collection L'Enfer de la Bibliothèque nationale de France créée par J.-M. Lo Duca.
    Enfer : « Partie fermée d'une bibliothèque où l'on tient les livres licencieux, interdits au public. » (Larousse 1966).
    Pièce de théâtre numérique illustrée, 102 pages, ornée de 5 illustrations anonymes en hors-texte, couverture en couleurs. (Enfer de la BnF, cote n° 1464)



  • Pichard illustre pour notre plus grand plaisir un des « buts de l'être humain », conscient qu'il s'agit d'éclairer un véritable catéchisme des actes d'amour et de rituels à la gloire de notre corps.
    Les Kama Soutra ou comme le voudrait une traduction plus littérale « Aphorismes sur l'amour » sont en fait un traité des règles de l'amour écrit en sanscrit vers le premier ou le deuxième siècle de notre ère par Mallinaga Vatsyayana. En dépit de son indéniable contenu érotique, c'est un ouvrage qui participe de l'art et de la philosophie religieuse de l'Inde.
    Voici donc ce texte mythique illustré par Georges Pichard, dessinateur entre autres de Paulette (avec Georges Wolinski), Blanche Épiphanie, Marie-Gabrielle de Saint-Eutrope ou La Comtesse rouge.
    Roman graphique, 320 pages, 48 planches en noir et blanc et couverture de Georges Pichard.

  • Sexy et entreprenantes, les femmes de ces nouvelles fortement épicées aiment le sexe et le prouvent.
    Une agence immobilière qui met en relation propriétaires esseulées d'un certain âge et jeunes étudiants sans le sou, une AMAP conviviale où l'on ne goûte pas qu'aux fruits et aux légumes, un site Internet sur la sexualité qui crée des scoops, un bar-hôtel qui cacherait un réseau de prostitution et un château où se déroulent de somptueuses fêtes réservées à la haute société : ces cinq « affaires » alertent la police, la gendarmerie ou la presse. Toutes sont classées X pour la crudité des scènes et des propos. L'humour n'y fait cependant pas défaut.
    La présente édition regroupe les publications suivantes : Affaires classées X, À L'Estaminet et Orgie au château de Bonpré réunies dans un unique recueil.
    ChocolatCannelle aime les formats courts. Elle ne croit d'ailleurs pas à l'adage du « plus c'est long, meilleur c'est ». Quoique, tout dépend du sujet.
    Collection e-ros & ceteri créée par ChocolatCannelle, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle.
    Un recueil numérique de nouvelles, 104 pages, couverture en couleurs illustrée par Virgilles, et Chairminator.

  • La paternité de ce roman d'inspiration saphique, publié à Bruxelles en 1883 vraisemblablement par l'éditeur Jules Gray, a été attribuée à Alexandre Dumas père.

    Il n'existe aucune certitude, mais qu'importe ; « Le Roman de Violette », oeuvre posthume d'une célébrité masquée, est une des compositions les plus séduisantes de ce genre. La petite fille, échappée d'une boutique de modes pour tomber dans les bras d'un jeune viveur délicat, a de gracieuses naïvetés tout d'abord pour s'initier, ensuite pour apprendre. Elle met, à cette école, une bonne volonté du meilleur aloi ; elle y apporte un corps potelé à plaisir, et ne trouve rien de répugnant dans un lesbianisme compliqué de vigoureuses amours mâles.

    Cet érotique est l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature clandestine du XIXe siècle, et ce n'est pas sans raison qu'il est réputé. On peut dire que c'est à la fois un régal littéraire et un remède certain contre la frigidité. En effet, dans un style toujours décent, les tableaux lascifs se succèdent et croissent en intensité de chapitre en chapitre. Les scènes de saphisme, en particulier, sont idéalisées avec grâce, tout en étant dépeintes avec la plus minutieuse exactitude. C'est un livre qui a sa place dans la bibliothèque secrète de tous les voluptueux des deux sexes.

    Que « Le Roman de Violette » reste un grand « best-seller » de la littérature érotique tient d'avantage à sa modernité qu'à la célébrité de son auteur supposé. Car l'héroïne a décidé d'être une femme libre et choisit de se révolter contre les règles de la société bourgeoise de son époque.

    Collection l'Enfer de la Bibliothèque Nationale de France. (Enfer de la BNF, cote n° 161).



    Roman illustré numérique, 148 pages, orné de 10 illustrations anonymes, couverture en couleurs et en noir et blanc.

  • « Tout à fait dingue, délibérément vicelard, pervers en diable, inventif. » C'est ainsi que le Rire a salué la première édition de ce livre qui, sous la forme d'une comédie illustrée, dénonce les conformismes de la mode qui voudraient transformer tout le monde en « mannequins » stéréotypés. Tino est-il une fille, ou est-elle un garçon ? Ai-je la poitrine trop volumineuse, ou bien les hanches trop étroites ? Peut-on dissocier les plaisirs de la chair ? Peut-on revendiquer la liberté sexuelle tout en suivant un régime amaigrissant ? Lorsque Nelly était enfant, sa mère la giflait avec le bifteck qu'elle allait cuire dans la poêle. Une telle expérience aurait dû rendre Nelly masochiste, mais elle est devenue gourmande de tous les plaisirs imaginables.
    Texte en français et en anglais. "Completely crazy, resolutely twisted, perverse as hell, inventive", was how Rire greeted the first edition of this book which took the form of an illustrated comedy and exposed the conventionalism of the world of fashion whose aim to is turn everyone into stereotyped models. What about Tino: is he a girl or she is a boy? Is my bust too big, my hips to narrow? Can one dissociate the pleasure flesh? Can one demand sexual freedom while following a diet? When Nelly was a child, her mother would wallop her with the steak she was about to fry. An experience like that ought to have Nelly as a masochist, but instead she has become greedy for every imaginable pleasure...
    English and French text.

  • Ce fameux roman en images Idylle printanière est un recueil de dessins érotiques. Traitée avec finesse, élégance et audace, cette "Idylle" n?est autre que la rencontre passionnée d?un couple élégant qui commence dans le métro, se poursuit sur la banquette arrière d'un taxi G7 de Montparnasse à Pigalle dans le Paris d?Anaïs Nin et d?Henry Miller, pour s'épanouir derrière les rideaux tirés d'une chambre d'hôtel.
    Cet album contient un frontispice et trente lithographies rehaussées aux crayons de couleur attribués à Rojan.
    Les planches sont anonymes mais les experts s'accordent à attribuer la paternité des dessins à l'illustrateur Rojan pseudonyme de Feodor Rojankovski (1891-1970), né en Russie, émigré à Paris à la suite de la Révolution d'octobre 1917, mort aux Etats-Unis et célèbre pour ses illustrations dans un tout autre domaine que l'érotisme, puisqu'il dessina les albums du Père Castor.
    Pendant sa période parisienne, il a commis de nombreux dessins érotiques qui illustrèrent notamment les poésies de Radiguet Vers Libres et des ouvrages de Pierre Louÿs.

  • Ernest Pinacci, dans ce récit intense nous raconte sa vie mouvementée d'homme asservi et d'esclave heureux à l'ombre de "ses" dames et de leurs bottines. Paru en 1970, Ces Dames en bottines est le deuxième roman de Marika Moreski qu´on appelait alors « le nouveau Sade en jupons ».
    Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes. Très discrète sur la personnalité de ceux-ci, elle ne cache cependant pas qu'elle a épousé un homme qu'elle a totalement asservi...
    Couverture illustré par Bernard Montorgueil en couleurs. Collection Le Septième Rayon.

  • Les Pisseuses

    Louis Perceau

    Louis Perceau, célèbre bibliographe de littérature érotique, on connaît le célébrissime L´enfer de la Bibliothèque Nationale avec Guillaume Apollinaire et Fleuret, a également commis quelques ouvrages savoureux dont ce recueil de poésie consacré à l'urolagnie féminine, une plaquette imprimée en 1934 par l´imprimeur Maurice Duflou à Paris.

    La plupart des exemplaires de cette plaquette, ont été vendus au cours des soirées du Lapin Agile, à Montmartre, où Perceau, allait une fois au deux par semaine réciter ses Pisseuses (un exemplaire de cette plaquette a été adjugé en 2007 à Drouot pour la somme de 500 euros).

  • Lily, la série érotique qui donne du peps !
    Après une rupture, Lily est libre de mener sa vie comme elle l'entend. En commençant par emménager dans un nouvel appartement et par faire connaissance avec son séduisant voisin, photographe.
    « Objectif à court terme ? Redevenir la fille pétillante et audacieuse que j'étais avant. Objectif à long terme ? Être heureuse et profiter de la vie. La maxime récemment tatouée sur mon poignet était là pour me le rappeler si besoin : carpe diem. »
    « Déclic ! » est le premier volet d'une série érotique actuelle et pétillante articulée en trois saisons de trois épisodes chacune.
    Drame, polar ou humour, Karine Géhin publie dans plusieurs genres. Mais c'est à l'érotisme qu'elle se consacre actuellement : après « Pulsions » et sa participation au collectif « À corps et à cris », elle publie en collaboration avec William Tinchant cette série moderne.
    De fil en soie, une collection de livres numériques, des séries actuelles, érotiques et glamour, des épisodes courts, hebdomadaires ou bimensuels, des prix très doux.
    Nouvelle numérique, couverture en couleurs illustrée par William Tinchant.

  • Invitée sur Isola Madre, une île féerique du lac Majeur, par un oncle de son défunt mari, la belle et blonde Myrna consent enfin à se prêter aux amours lesbiennes de son amie Florence si cette dernière accepte de l'accompagner.
    Par sa conduite étrange, par les curieux présents qu'il leur offre, l'oncle ne tarde pas à faire comprendre à sa nièce et à son amie qu'il est un masochiste à la recherche de Maîtresses. Petit à petit il leur inocule le fascinant venin de la domination, elles s'initient très vite. Et l'oncle leur confie comment, après avoir été le domestique-esclave de la tyrannique Diva Pascalina Ottaviani, il est devenu son mari-esclave. Son veuvage l'a laissé riche et... disponible.
    Myrna et Florence acceptent avec joie de posséder cet esclave et ses biens. Elles décident aussi d'acquérir Slavio qui, depuis son plus jeune âge, est élevé dans une maison de domination féminine et qui n'a appris qu'une seule chose : « Être un esclave pour dames ! » Mais les désirs saphiques de Florence sont tels qu'elle met sur pied un traquenard pour s'approprier, par la ruse, une toute jeune fille, Sophie, dont elle veut faire son esclave sexuelle.
    Et c'est ainsi que Myrna et Florence, adeptes de Sapho, deviennent des femmes riches et adulées imposant, à une cour d'esclaves qui ne cesse de s'agrandir, leur despotisme effréné et un sadisme raffiné qui s'est pleinement épanoui.

    Roman numérique, 244 pages, couverture en couleurs illustrée par Bill Ward.



  • Jade vient de rompre. Ses amies l'encouragent à se divertir. Dans un salon de l'érotisme, les trois filles participent à un concours pour gagner une croisière dite « libertine ». Lorsque le sort désigne Jade, la jeune femme hésite. Elle qui veut croire au grand amour s'acclimatera-t-elle le temps d'une traversée en Méditerranée aux moeurs des libertins ? Lorsqu'elle rencontre sur le bateau un homme séduisant, le dilemme est de taille.





    « T'es pas croyable, dit-elle à son reflet dans le miroir. Il couche avec toutes les femmes qu'il peut croiser, et tu t'entiches de lui ! »





    Après les déconvenues amoureuses d'une jeune fille et les promesses d'un nouvel amour dans Premiers émois d'une étudiante, Lily Dufresne campe un personnage féminin en proie à des doutes sur ses capacités à séduire durablement un homme et sur les liens entre l'amour et la sexualité.




    Collection e-ros & rose : romance érotique, historique ou contemporaine.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.





    Nouvelle numérique, 78 pages, couverture en couleurs illustrée par Phanhoria.




  • Lily, la série érotique qui donne du peps !



    Caryl, le premier amour de Lily, est de passage à Paris pour participer aux manifestations agricoles. Cela fait des semaines que la jeune femme est sans nouvelles de lui mais décide de rejoindre le beau métis pendant le défilé. Que réservent ces retrouvailles à la pétillante Lily ? Elle-même ne le sait pas vraiment...
    « On se jeta littéralement l'un sur l'autre, sans aucune retenue, comme affamés. Nos bouches se trouvèrent et se reconnurent. Je redécouvris la saveur épicée de sa langue, sa manière passionnée d'embrasser, sans compromis, ses lèvres me dévorant tout entière... »


    Drame, polar ou humour, Karine Géhin publie dans plusieurs genres. Mais c'est à l'érotisme qu'elle se consacre actuellement : après Pulsions et sa participation au collectif À corps et à cris, elle publie en collaboration avec William Tinchant cette série moderne.


    William Tinchant se passionne depuis toujours pour la photographie au travers de deux styles qu'il affectionne particulièrement : les portraits, sensuels ou décalés, souvent épurés et zen, et « The Polaroid Life », ces instants de vie, comme il aime les appeler, qu'il capte au détour de ses balades... C'est donc naturellement qu'un jour il se met à écrire afin d'illustrer ses clichés. Des histoires simples, parfois nostalgiques, souvent drôles, dans lesquelles Audiard côtoie Doisneau avec poésie et modernité.
    Il remporte quelques concours, publie dans des magazines contemporains et, au détour d'une conversation avec sa co-auteure, pose les premières lignes de ce qui deviendra la série Lily.


    De fil en soie, une collection de livres numériques, des séries actuelles, érotiques et glamour, des épisodes courts, hebdomadaires ou bimensuels, des prix très doux.



    Nouvelle numérique, 60 pages, couverture en couleurs illustrée par William Tinchant.

  • Imaginez une île située quelque part en Méditerranée, entre Chypre et Rhodes, où règne une liberté sexuelle totale. Les habitants font l'amour selon leur envie, avec la personne de leur choix, sans que jamais leur décision ne pose le moindre problème aux conjoints des deux sexes. A partir d'un postulat simple, Claude Tille déroule une histoire pleine de charme, de malice et où l'érotisme est synonyme de joie de vivre. Rien de sombre dans ce récit, aucune introspection qui donne le vertige, nous y trouvons le bonheur simple des pratiques multiples offertes par le sexe.

  • Echangismes nous conte la vie amoureuse d'Alicia, une femme libre et libertine qui met un point d'honneur à exister au-delà des contraintes se moquant des diktats anachroniques et politiquement corrects qu'une société castratrice tente insidieusement de lui imposer. Au fil des rencontres inattendues, elle se découvre, se souvient, se dévoile et s'imagine. Que de délicieux moments vécus en sa compagnie!
    Après le succès de son précédent roman Confessions outrageuses, Arthur Flanagan va plus loin avec ce nouveau texte dans l'exploration de l'érotisme et de la sensualité portée par une écriture lumineuse et envoûtante.



  • Un homme-objet comblé !



    « Elle se releva les yeux brillants, redressa Alexis en le tirant par les cheveux, lui boucla la ceinture et relança sa ronde d'un violent coup de cravache. »
    Idées fixes est une plongée dans la vie d'un fantasme, en l'occurrence un fantasme masochiste tenace, depuis sa naissance inopinée dans l'enfance jusqu'à sa réalisation, à travers le parcours chaotique de hasards ou de faits planifiés, de réussites ou d'échecs, de petits actes manqués ou de souvenirs inoubliables, de tentatives sans lendemain ou d'amour fusionnel, en tout une obstination à donner corps au rêve.
    « Son destin d'homme-objet lui paraissait être décidément sa plus noble et légitime ambition. Quant à sa maîtresse, unie à lui par ces longues années de connivence, elle avait su établir une symbiose de leurs fantasmes quasi miraculeuse. »


    Eugène Deschiffres a 62 ans. Son travail l'a conduit durant toute sa carrière sur quatre continents. Il a toujours mis à profit les temps libres de ses déplacements professionnels pour écrire, principalement des témoignages ou des récits de voyage mais aussi des textes érotiques.


    Collection e-ros D/s, des récits de Domination et de soumission, échanges de pouvoir érotique.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, smartphones et autres tablettes sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.


    Roman numérique, 138 pages, couverture en couleurs illustrée par Bernard Montorgueil.



  • Après avoir échappé à des loups surnaturels, le narrateur se retrouve dans l'univers tourmenté de Maximilien Saint-Jones. Lorsque le sexe ne se conçoit que dans la douleur, la vie devient difficile pour les amateurs de tendresse, qui se retrouvent traqués impitoyablement par ceux qui désirent les ramener à leurs « normes ».
    « Elle tenait sans relâche une extrémité de la laisse de métal et Théo, échaudé, s'accrochait aux derniers maillons. »
    On retrouve le lieutenant Renan Taggert menant une enquête en immersion dans une communauté de Nuwem.
    « Les Nuwen représentaient ce que la société pouvait engendrer de pire en matière de perversions sexuelles ; il l'avait vu de ses propres yeux... »
    La tétralogie commencée avec 1-2-3 Frissons dans les bois, poursuivie avec 4-5-6 L'Or et la cerise, trouvera un nouveau développement avec ce7-8-9 Crois-tu qu'ils bluffent ? avant de se conclure pendant l'automne 2017.
    D'abord peintre, travaillant dans l'érotisme le plus débridé, Jip s'oriente vers la chanson, délaissant rapidement le formatage traditionnel pour présenter des titres instrumentaux, accompagnés de courts textes qui illustreront sa musique sans être chantés. Le virus est là, les nouvelles vont s'accumuler. Jip est de nouveau tenté par la voie de l'érotisme, publiant quelques fantaisies ici et là et un recueil de nouvelles érotiques et noires, Macabres Cambrures, aux éditions Dominique Leroy, mais aussi par les dialogues d'un « théâtre de l'absurde » (notamment Update, pièce créée en 2013 à Paris par la troupe Cléo & co).
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, smartphones et autres tablettes sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.
    Nouvelle numérique, 102 pages, couverture en couleurs illustrée par Chairminator


  • Lizzie, sexploratrice du temps.
    À chaque époque, ses séductions.


    L'affaire des photographies nécessite le concours de Lizzie, qui part en mission au début du xxie siècle avec le cadet Charlus. Direction : une librairie où l'album original se trouverait. Entre les rangées de livres, les protagonistes font cependant de déconcertantes découvertes...


    « Une boucle temporelle !
    J'avais créé - bien malgré moi - une boucle temporelle.
    Le major Grunt ne décolérait plus depuis qu'il avait aperçu les courbes incroyablement sensuelles de mon officier formateur dans un album de photographies suggestives, tandis que le vénérable surmaréchal Damforth en noyait son plastron de décorations tant il salivait d'émotion. Le commandeur, quant à lui, était sans doute le seul de la chaîne hiérarchique des chronopatrouilles du xxxiie siècle à rester de marbre devant l'étalage des chairs sépia de la sous-colonelle Lizzie Stromb »


    En-dehors des chronomissions qu'elle effectue pour la Section ChronoProspect, Lizzie Stromb s'offre des escapades sensuelles dans le passé, à la conquête d'amantes et d'amants exceptionnels.
    Ces vacances dédiées à son plaisir ne sont pas toujours tolérées par sa hiérarchie. Ainsi, le cadet Charlus, bon gré mal gré, marche sur les traces de l'affolante Lizzie à la chevelure cuivre et or afin de la ramener sans heurts au xxxiie siècle.


    D'abord peintre, travaillant dans l'érotisme le plus débridé, Jip s'oriente ensuite vers la chanson. C'est une passerelle vers l'écriture. De nouveau tenté par la voie de l'érotisme, il publie quelques fantaisies à la Musardine, mais aussi des dialogues d'un « théâtre de l'absurde » (notamment Update, pièce créée en 2013 à Paris par la troupe Cléo & co). Depuis 2014, il publie nouvelles et romans aux éditions Dominique Leroy, notamment une tétralogie dont les deux premiers tomes sont d'ores-et-déjà disponibles.


    De fil en soie, une collection de livres numériques, des séries actuelles, érotiques et glamour, des épisodes courts, hebdomadaires ou bimensuels, des prix très doux.


    Nouvelle numérique, 48 pages, couverture en couleurs illustrée par Tatiana Shepeleva et Natalliajolliet.



  • Correspondance intimiste de deux femmes, l'une restée à Saint-Aulaye en Périgord et l'autre en déplacement professionnel au loin, Seattle, Reno, Papeete.
    Lyssia et Isabelle s'écrivent leurs menues joies, leur rencontre et leurs premiers jours, leur amour, l'enfant qui n'est pas...
    « Aurons-nous encore en septembre, à ton retour, des journées assez ensoleillées pour nous aimer en guettant le trait furtif d'un martin-pêcheur, l'alouette qui grisolle au-dessus de la Double ? »
    Avec L'Oiseau des pluies, Jean Claude Thibaud, auteur de La Résidante du palais et lauréat de plusieurs prix littéraires, narre dans une langue poétique les tensions d'un amour et les joies simples de deux femmes amoureuses dont la sensualité se met au diapason de la nature.
    Collection e-ros épistolaire : Quand les mots du désir épousent la forme de la lettre...
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de votre ordinateur et de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Nouvelle numérique (eBook à télécharger), 41 pages, couverture en couleurs par Phanhoria.



  • À chaque époque, ses séductions.
    En-dehors des chronomissions qu'elle effectue pour la Section ChronoProspect, Lizzie Stromb s'offre des escapades sensuelles dans le passé, à la conquête d'amantes et d'amants exceptionnels.
    Ces vacances dédiées à son plaisir ne sont pas toujours tolérées par sa hiérarchie. Ainsi, le cadet Charlus, bon gré mal gré, marche sur les traces de l'affolante Lizzie à la chevelure cuivre et or afin de la ramener sans heurts au XXXIIe siècle.





    « Vienne ! Le XXe siècle ! La préhistoire, en quelque sorte...
    /> J'étais prié par la hiérarchie - moqueuse, je comprenais enfin pourquoi - de mettre un terme aux vacances très particulières de mon officier formateur. »





    Vienne, 1932 ou les caprices de Lizzie, prête à tout pour obtenir le rôle de Sissi dans une nouvelle production lyrique du Theater an der Wien : jalousie, intrigues, minauderies et fellations dans l'effervescence des préparatifs d'un spectacle.




    Cette première époque marque la rencontre de Lizzie et du jeune cadet, qui feront dorénavant équipe.




    D'abord peintre, travaillant dans l'érotisme le plus débridé, Jip s'oriente ensuite vers la chanson. C'est une passerelle vers l'écriture. De nouveau tenté par la voie de l'érotisme, il publie quelques fantaisies à la Musardine, mais aussi des dialogues d'un « théâtre de l'absurde » (notamment Update, pièce créée en 2013 à Paris par la troupe Cléo & co). Depuis 2014, il publie nouvelles et romans aux éditions Dominique Leroy, notamment une tétralogie dont les deux premiers tomes sont d'ores-et-déjà disponibles.




    De fil en soie, une collection de livres numériques, des séries actuelles, érotiques et glamour, des épisodes courts, hebdomadaires ou bimensuels, des prix très doux.





    Nouvelle numérique, 48 pages, couverture en couleurs illustrée par Tatiana Shepeleva et Natalliajolliet.


  • « - Ici ce sont les hommes qui rampent à mes pieds... »

    Alexis, jeune auto-stoppeur va progressivement pénétrer dans l'univers de la « Grande Maîtresse » et devenir un sujet soumis. Il va subir tourments et humiliations au fil de l'imagination de sa Maîtresse.
    « Peut-être, à cet instant, Alexis eut-il la révélation que sa langue était neuve, qu'elle n'avait jamais été utilisée et qu'elle ne lui avait été donnée que pour seule destinée ; lécher des bottes et des souliers de femmes ! »
    L'originalité de ce roman consacré à la domination féminine réside dans la progression du récit. L'entrée en scène de chaque nouveau personnage est accompagnée par des suspenses toujours plus étonnants et des situations toujours plus scabreuses.
    C'est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman Les Bêtes à plaisir. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ». Depuis, plus d'une vingtaine de romans ont vu le jour qui font autorité dans les milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes.
    Collection Le Septième Rayon. L'idée centrale de cette collection est de tenter de se défaire d'une certaine image normalisée de l'érotisme. Des textes contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.


    Roman numérique, 160 pages, couverture en couleurs par Bernard Montorgueil.



  • Marie-Élisabeth Plessis de Forge est, en ces premières années du XIXe siècle, une jeune fille aux moeurs peu conventionnelles. Courageuse, intrépide même, elle a navigué à nombreuses reprises avec feu son père. La mer est son élément. À ses qualités de navigatrice s'associent sa dextérité peu commune à l'arme blanche et un penchant très prononcé pour les hommes, même si Marie-Élisabeth aime également les caresses féminines.
    Lorsque la jeune fille est violée par son beau-père, sans trouver secours auprès de sa mère, elle s'enfuit et s'embarque sur La Bienveillante, en compagnie d'Adrien, capitaine du navire, son ami et amant. Elle choisit de devenir flibustière et de faire payer à son beau-père les outrages qu'elle a subis tout en sabotant son commerce d'esclaves. Première escale : l'île de la Tortue où elle devient Lisbeth-la-Rouge...
    « Plus de Mademoiselle ici, Josépha, on se tutoie et à bord, les hommes m'appellent tous Lisbeth ou capt'aine Lisbeth. Fais-en autant dès à présent. »
    Aventures dans les mers du Sud, poursuites, combats... Lisbeth-la-Rouge est un roman haut en couleur. Son personnage principal au caractère trempé séduira par son impétuosité, mais aussi pour sa sensibilité. Tout en étant flibustière puis corsaire, Lisbeth n'en est pas moins femme. Connaîtra-t-elle la paix en son coeur au terme de ses aventures ?
    Gilles Milo-Vacéri est un auteur aux multiples facettes. L'amour n'est jamais loin de l'érotisme dans ses textes. Épris d'histoire, il se documente scrupuleusement avant de narrer l'aventure de ses vives héroïnes en prise avec leur époque. Il est ainsi également l'auteur de Destin de femmes, trois nouvelles qui se situent à des moments-clés du XXe siècle.
    Collection e-ros & rose : romance érotique, historique ou contemporaine.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, se donnent rendez-vous dans cette collection qui se veut dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.
    Roman numérique, 252 pages, couverture en couleurs illustrée par Jahyra.



  • « Jeune femme - 25 ans - cherche correspondance suivie avec vieux cochon - 65 ans minimum - à allumer avec des mots, des récits, des photos, etc. Aucun espoir de concrétisation sexuelle. »
    Cette annonce, rédigée par Alicia, coiffeuse à domicile, engage Alain à lui répondre. Une correspondance fournie s'ensuit : Alicia souhaite comprendre ce qu'il se passe dans la tête d'un « pépé », Alain relate les moments de grâce où une femme s'exhibe volontairement ou à ses dépens. Jeu de dévoilement, les lettres d'Alicia amusent par leur franc-parler et émoustillent leur destinataire autant que le lecteur.
    Dès le CP, la lecture est devenue, pour François-Fabien, une véritable passion. Qui ne s'est, au fil du temps, jamais démentie. Lire partout. Lire toujours. Découvrir et redécouvrir des auteurs par dizaines. C'est donc tout logiquement qu'il s'est tourné, après des études littéraires, vers des métiers touchant de très près au livre et à la littérature. C'est tout aussi naturellement qu'il s'est mis à fréquenter très tôt activement blogs, forums et sites littéraires. Et, bien sûr, à inventer des histoires.
    Collection e-ros épistolaire : Quand les mots du désir épousent la forme de la lettre...
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.
    Nouvelle numérique, 56 pages, couverture en couleurs.



  • Lizzie, sexploratrice du temps.
    À chaque époque, ses séductions.
    Après de délicates missions, et pour chasser de son esprit l'image de Giuseppe, Lizzie Stromb se rend auprès de Circé dont elle a, lors d'un précédent voyage, voluptueusement partagé la couche. Ulysse et son équipage, avec l'aède Homère, accostent au même moment sur l'île de la magicienne. Celle-ci attire le guerrier dans sa demeure afin de lui imposer des joutes érotiques. Lizzie et Ulysse se trouvent confrontés au caractère autoritaire et emporté de Circé...
    « Son corps pourtant repu réclamait d'autres doses d'extase et elle trouvait injuste que Circé se réservât pour elle seule la part du lion. Elle suivit la tenture jusqu'au mur. Elle remarqua sans y prêter plus d'attention que la paroi n'était pas plus tangible que ces sexes qui l'avaient prise sans répit. L'univers de la magicienne n'était pas de pierres ou de chairs, mais d'illusions confondantes de réalité pour qui voulait se laisser berner. »
    En-dehors des chronomissions qu'elle effectue pour la Section ChronoProspect, Lizzie Stromb s'offre des escapades sensuelles dans le passé, à la conquête d'amantes et d'amants exceptionnels.
    Ces vacances dédiées à son plaisir ne sont pas toujours tolérées par sa hiérarchie. Ainsi, le cadet Charlus, bon gré mal gré, marche sur les traces de l'affolante Lizzie à la chevelure cuivre et or afin de la ramener sans heurts au xxxiie siècle.
    D'abord peintre, travaillant dans l'érotisme le plus débridé, Jip s'oriente ensuite vers la chanson. C'est une passerelle vers l'écriture. De nouveau tenté par la voie de l'érotisme, il publie quelques fantaisies à la Musardine, mais aussi des dialogues d'un « théâtre de l'absurde » (notamment Update, pièce créée en 2013 à Paris par la troupe Cléo & co). Depuis 2014, il publie nouvelles et romans aux éditions Dominique Leroy, notamment une tétralogie dont les deux premiers tomes sont d'ores-et-déjà disponibles.
    De fil en soie, une collection de livres numériques, des séries actuelles, érotiques et glamour, des épisodes courts, hebdomadaires ou bimensuels, des prix très doux.
    Nouvelle numérique, 48 pages, couverture en couleurs illustrée par Tatiana Shepeleva et Natalliajolliet.

empty