Dunod

  • Les violences sexuelles sont un phénomène de très grande ampleur dont la reconnaissance par les pouvoirs publics et la société dans son ensemble n'en est qu'à ses balbutiements. L'écart est encore immense entre les faits de violences sexuelles et les condamnations des agresseurs. Il n'est pas excessif de considérer que cela constitue un système d'impunité pour les agresseurs. L'objectif de ce livre est de mieux comprendre les différentes formes de violences sexuelles (viol et agression sexuelle, prostitution, violences au travail, mutilations sexuelles féminines, inceste) et leur impact sur les victimes afin de promouvoir des pratiques professionnelles protectrices. Pour cela il était nécessaire de faire appel aux professionnels les plus reconnus dans leurs différents champs de compétence.
    François Molins  : procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris. Marie-France Casalis  : conseillère technique à la délégation régionale aux droits des femmes et à l'égalité d'Île-de-France. Emmanuelle Piet  : médecin de Protection maternelle et infantile (PMI) en Seine-Saint-Denis, présidente du Collectif féministe contre le viol (CFCV), dont l'action a permis de faire évoluer la loi sur le sujet. Membre du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes. Marilyn Baldeck  : déléguée générale de l'AVFT (Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail). Hélène de Rugy  : déléguée Générale l'Amicale du Nid. Stéphanie Caradec  : directrice du Mouvement du Nid-France. R. Job  : psychologue formateur au centre de formation de la Gendarmerie nationale. Anne Soussy  : cheffe de service de l'Unité Médico-Judiciaire (UMJ) de l'Hôpital intercommunal de Créteil. Patrick Poirret  : 1er avocat général à la Cour de cassation. Christine Gilles  : gynécologue, cheffe du service de Gynécologie-Obstétrique (Bruxelles). Olivier Christen  : Procureur de la République adjoint au tribunal de grande instance de Paris. Cécile Pudebat  : avocate en droit social, membre du Conseil d'administration de l'association FIT, une femme un toit, depuis avril 2017. Linda Tromeleue  : psychologue clinicienne.

  • Le contour des politiques sociales n'est pas toujours aisé à déterminer pour les professionnels de l'action sociale et médico-sociale. L'exercice est d'autant plus délicat au regard de l'arsenal législatif depuis 22 ans et des orientations en cours (notion de parcours, logement d'abord, transformation de l'offre d'accompagnement des personnes en situation de handicap...).
    Cet ouvrage propose une relecture des politiques sociales mises en oeuvre depuis 1998 en France. Les 27 fiches présentent :
    o un regard sur l'actualité sociale et politique ;
    o une chronologie des politiques sociales en fonction de leur importance législative ;
    o une synthèse des tendances repérées, volontairement partielle pour prolonger la réflexion personnelle.
    Cet aide-mémoire peut être utilisé pour une initiation aux politiques sociales, une actualisation des connaissances ou des révisions.

  • « Hélène Romano participe aujourd'hui à ce mouvement de recherches praticiennes qui nous expliquent qu'un événement aura des effets différents selon l'âge du blessé, selon son histoire et surtout selon son contexte familial et culturel. Grâce à ces 20 années d'expérience de terrain avec les urgentistes, cette chercheuse praticienne nous propose un tableau clair de ce que sont les enfants traumatisés et comment on peut les accompagner pour les aider à reprendre vie. Elle analyse des tableaux complets ouverts, et évolutifs, à l'opposé de l'esprit sectaire de certaines anciennes publications. Et, ce qui ne gâte rien, ce livre est agréable à lire, bien illustré par des vignettes qui permettent de comprendre aisément des idées que l'on croyait abstraites ! » (Boris Cyrulnik)

  • Notre société a pris conscience des effets délétères des violences conjugales sur l'enfant. Elle a plus de difficulté à admettre les perturbations induites par ces violences dans l'exercice de la parentalité. L'idée assez répandue qu'« un mari violent peut être un bon père » est une construction sociale mise à mal par toutes les études. Qui plus est, la violence conjugale affecte également la capacité parentale de la victime. Cet ouvrage propose d'explorer la parentalité face à la violence conjugale sur les axes psychologiques, sociaux, politiques et judiciaires, autant dans le couple parental que dans la relation parento-infantile. Il propose tous les éléments nécessaires à mise en oeuvre de bonnes pratiques par les professionnels de la protection l'enfance.

  • Un élève sur dix est victime de harcèlement scolaire.  Malgré de multiples campagnes de prévention, le  harcèlement reste peu repéré, ses manifestations  méconnues, sa prise en charge pensée principalement  sur le registre du répressif, et rarement du  point de vue de la clinique et des enjeux psychologiques.  Ces données sont pourtant essentielles face  à la complexité de cette violence.
    C'est parce que comprendre le harcèlement est  difficile et qu'intervenir dans de tels contextes  est délicat, que cet ouvrage a été conçu à partir  du témoignage de professionnels de terrain.  Il donne aux professionnels  et aux parents  les repères qui permettent concrètement de  comprendre la dynamique du harcèlement et  de savoir que dire, comment et quand le dire,  que faire et comment faire.

  • La maltraitance infantile confronte les professionnels de l'enfance à des situations difficiles. Animés par la volonté d'améliorer leur pratique, ils demandent des moyens d'évaluation plus efficaces : une méthode solide pour renforcer la prévention et la prise en charge de l'enfance en danger.
    La méthode Alfldi® s'inscrit dans le champ de l'évaluation porteuse de sens, une évaluation spécialement conçue pour les professionnels de l'action sociale.
    Des développements importants abordent les aspects délicats de la méthodologie d'évaluation : le recueil et la pertinence des informations retraçant les faits ; la construction et l'utilisation des critères. Une étude de cas accompagne la présentation de l'outil. Cette édition offre les nouveautés introduites dans un instrument sur lequel le concepteur et son équipe travaillent constamment depuis vingt ans.

  • Les personnes polyhandicapées présentent un dysfonctionnement cérébral responsable d'une déficience intellectuelle sévère à profonde et de troubles moteurs, souvent associés à des perturbations psycho-comportementales ou sensorielles, entraînant une situation évolutive d'extrême vulnérabilité cognitive, physique, psychique, perceptive et sociale. L'expérience partagée des familles, des professionnels (éducatifs, médicaux, psychologiques et sociaux) et l'apport scientifique des chercheurs ont permis de constituer progressivement un savoir spécifique multidisciplinaire sur le polyhandicap, articulant soins, accompagnement social et éducatif, vie quotidienne, recherche scientifique et démarche éthique.
    La 2e édition de cet ouvrage, entièrement révisé et augmenté de dix nouveaux chapitres, est conçue comme un état des savoirs et des pratiques autour du polyhandicap. Il propose une présentation complète de ces connaissances, de leurs fondements, de leur mise en oeuvre concrète ou de leur mobilisation dans la formation et la recherche. Il aborde également les dimensions institutionnelles et les politiques sociales mises en oeuvre.
      COMITÉ DE RÉDACTION
    Th. Billette de Villemeur, A-M. Boutin, R. Brault-Tabaï,
    C. Jaubert-Brisse, Ph. Camberlein, C. Plivard, G. Ponsot.

  • Malgré les réformes et les rapports, les campagnes de prévention et les associations de défense des enfants, malgré la médiatisation de certains procès contre des parents-bourreaux, le quotidien de la protection de l'enfance s'est assombri. La crise des moyens n'est qu'un prétexte qui cache le manque de lucidité sur la tragédie de l'enfance.  L'enjeu n'est pas de crier ou d'aménager les meilleurs dispositifs en demandant et négociant encore plus de lois et de règlements. Il s'agit de réveiller les consciences pour qu'on comprenne enfin d'où vient l'ennemi des enfants, qui il est et comment il se présente. Cet ennemi n'a pas de visage, mais il a un nom  : la haine de l'enfant. C'est une haine spécifique - une haine de soi, de l'enfant en soi - qui de génération en génération reproduit la violence et le malheur.

  • Ce livre s'adresse à tous ceux qui ont en charge, dans le domaine de la comptabilité et de la gestion financière, des établissements sociaux et médico-sociaux privés ou publics. Il a été conçu pour leur permettre de progresser dans l'analyse des comptes de synthèse (bilan et compte de résultat) et des tableaux budgétaires et de contrôle (prévus par la législation) et transmis par ces établissements, en vue de la décision de tarification.

  • La nouvelle gouvernance exige de ses acteurs qu'ils maîtrisent les règles de management d'un établissement de santé (public ou privé) - dans un contexte en permanente évolution.
    Conçu pour répondre à ce besoin, ce livre couvre l'intégralité du droit hospitalier : service public hospitalier, planification, gouvernance externe et interne, qualité des soins, sécurité sanitaire, responsabilité, éthique et droits du patient, déontologie.
    Il apporte en outre les clés indispensables à la compréhension du management hospitalier : T2A, comptabilité analytique, EPRD, marchés publics, PMSI, performance, organisation du travail, perspectives démographiques, GPEC.

  • Destiné aux assistants familiaux et aux intervenants qui les entourent, cet aide-mémoire présente les principaux aspects du métier  et des pratiques d'accueil :
    o le statut de l'assistant familial ;
    o les enfants confiés et leurs parents ;
    o le vécu de la famille d'accueil ;
    o l'assistant familial au sein d'une équipe ;
    o la formation des assistants familiaux.
    Cette nouvelle édition contient  les dernières évolutions juridiques et des éléments de  jurisprudence. Elle fait état des connaissances issues de nouvelles études et recherches dans le champ de la protection de l'enfance.3e édition entièrement revue et mise à jour.

  • Plus souvent déniée que sacralisée, la parole de l'enfant en justice est un sujet passionné, pollué par de nombreuses représentations idéologiques parfois copieusement servies par des théories pseudo-scientifiques. Le témoignage d'un enfant peut être contaminé par des interrogatoires répétés et être influencé par toutes sortes de facteurs : la perte de confiance de l'enfant, son niveau développemental, les émotions ressenties pendant l'interrogatoire, les menaces ou pressions directes ou indirectes, et bien entendu les symptômes associés à un état de stress post-traumatique comme l'évitement ou les troubles dissociatifs.

  • Conçu pour l'ensemble des professionnels qui accueillent, soignent et accompagnent les personnes âgées, cet ouvrage analyse l'environnement professionnel, les nouvelles orientations, les modes d'analyses de la psychologie du vieillissement et les pratiques de formation. L'ouvrage a été entièrement revu et comporte un chapitre complémentaire consacré aux voies nouvelles en gérontologie.

  • En intervention auprès de personnes atteintes d'autisme, le zoothérapeute décrypte le comportement de l'animal, qu'il se doit de bien connaître, pour tester l'intensité de la présence de l'autiste. Auprès de ces patients, on vise particulièrement à améliorer l'aspect relationnel en donnant des outils de communication et en travaillant à maintenir ceux déjà en place. Certaines personnes atteintes profondément conserveront en mémoire le vécu et les expériences de la thérapie. De plus, elles pourront peut-être acquérir quelques réflexes de communication. D'autres patients réussiront à prendre conscience de leur fonctionnement relationnel et cela permettra l'apprentissage de certains comportements et aptitudes.

  • Les bénéfices de l'éducation thérapeutique pour le patient en 7 À l'étranger termes de qualité de vie, de réduction du nombre des complications, de diminution du nombre d'hospitalisations, de meilleure observance des prises médicamenteuses et recommandations hygiéno-diététiques sont évidents.
    Cet aide-mémoire fait le tour des initiatives et bonnes pratiques mises en oeuvre pour favoriser et développer une communication utile et efficace vers les patients. Il aidera les professionnels de la santé à intégrer l'éducation thérapeutique du patient, une réelle démarche d'apprentissage, dans leur pratique des soins.

  • Une des questions qui animent aujourd'hui le secteur social et médico-social est celle de savoir qui est responsable de l'enfant bénéficiaire d'une mesure au titre de la protection de l'enfance. Qui est responsable lorsque l'enfant, en danger ou en risque de danger au sein de son environnement familial, commet ou subit un dommage ? L'ouvrage couvre l'ensemble de la question. Il aborde la notion de responsabilité : ces origines, les conceptions qui lui sont attachées et son contenu sur un plan moral, éthique et philosophique ; la responsabilité administrative, civile et pénale du fait des dommages commis par l'enfant ; la responsabilité administrative, civile et pénale du fait des dommages subis par l'enfant.

empty