Editions Bleu autour

  • Ce titre fait écho au fameux "Ici Londres" ouvrant sur la BBC l'émission "Les Français parlent aux Français" à partir de juillet 1940. C'est que l'archipel se rallie à de Gaulle dès Noël 1941, quand y débarque la minuscule armada qu'il a dépêchée par surprise peu après Pearl Harbor. Roosevelt, pour qui le Général n'est alors qu'un figurant, gronde, les Alliés ordonnent un blocus, Churchill temporise.Puis ces îlots de l'Atlantique Nord cessent de faire la "une" à Vichy comme en Amérique. Sur place, des notables, préfet apostolique en tête, entravent l'action de la France Libre, qui, début 1944, enrôle les jeunes gens non volontaires. Il pourra ainsi être dit en 1945 que tout l'archipel était derrière de Gaulle, auquel il fera fête en 1967 lors de sa halte sur le chemin du "Québec libre".

    Jean Lebrun, agrégé d'histoire, est producteur à France Inter après l'avoir été à France Culture. Auparavant, il a enseigné puis travaillé dans la presse écrite (Combat, Esprit, La Croix). Il est l'auteur de Lamennais ou l'inquiétude de la liberté (Fayard, 1981), Les grands débats qui ont fait la France (Flammarion, 2014) et, chez Bleu autour, de Notre Chanel (2014), prix Goncourt de la biographie, et de deux essais, Journaliste en campagne et Le journalisme en chantier (2006, 2008).

  • Dans quel encrier tremper ma plume pour dessiner la Commune ? Celui-ci, où se déversa l'encre rouge d'une révolte tragique, l'encre noire d'une nuit tendue sur l'agonie des morts enterrés sans linceul ? Celui-là, empli de vase pestilentielle ? Quelle représentation donner de cette révolution apothéotique d'il y a 150 ans ? Des traits griffés, parfois mal, mais alors pourquoi ? Des dessins tendres ou violents ? Des sillons creusés sans esquisses préalables ? Des semblances de vérités arrachées, fracassées, criées, insensées ? Des stigmates aux boursouflures vaniteuses ? Des caricatures tressant des trognes en chapelets d'ordures ? Dessiner la Commune est une analyse critique, autocritique, à la première personne, de la fonction de l'image dans l'appréhension de l'Histoire.

    /> Éloi Valat, peintre et dessinateur né à Lyon en 1952, est l'auteur de quatre albums consacrés à la Commune, Le journal de la Commune, La Semaine sanglante, Louises, les femmes de la Commune et L'enterrement de Jules Vallès, ainsi que d'une édition illustrée du roman Sébastien Roch d'Octave Mirbeau, tous parus aux éditions Bleu autour entre 2007 et 2019.

  • Le capitalisme libéral et le modèle démocratique occidental, qui paraissaient à beaucoup victorieux à la chute du communisme, sont aujourd'hui soumis à rude épreuve par l'émergence d'un capitalisme autoritaire. Sous des modalités variées, ce dernier associe la recherche de l'efficacité des économies de marché avec la protection de pouvoirs autoritaires et, parfois, le maintien de certains mécanismes de régulation démocratiques.

    À la légitimation classique du capitalisme, suivant laquelle ce système serait le plus compatible avec la démocratie, il substitue des primats identitaires, nationalistes et protecteurs qui se retrouvent dans des configurations nationales aussi différentes que la chinoise, la russe, la turque ou la hongroise.

    Ahmet Insel, né à Istanbul en 1955, économiste, politologue, éditeur et éditorialiste, notamment spécialiste de la Turquie, a été chef du département d'économie de l'université de Galatasaray et vice-président de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne qu'a présidée Pierre-Yves Hénin qui, né en 1946 en Saône-et-Loire, est l'un des grands noms de la macro-économie française et le fondateur du Centre de recherche MAD (Macroéconomie et analyse des déséquilibres, Paris I) associé au CNRS.

empty