Editions du 123

  • Les amants de l'exil

    Edouard Brasey

    • Editions du 123
    • 17 Février 2022

    Lisbonne, 1940 - Île de Groix, 2000. Le destin émouvant de Saudade, jeune Portugaise de Lisbonne, juif marrane, et de Rodrigo, militant communiste sous la dictature de Salazar. Une traversée mouvementée de l'Histoire à travers le destin de deux êtres dont l'exil sera le seul salut. Un roman grave et profond, au rythme du fado et des combats de tout un peuple.Lisbonne, années 1930. Saudade et Rodrigo s'aiment sans se le dire ni même le savoir. Ils font partie des " gamins " du quartier populaire de la Mouraria, dédale de petites rues aux pentes abruptes baignées par une atmosphère indolente et ce fado qui serre les coeurs. Saudade est issue d'une famille de juifs marranes, Rodrigo est orphelin aux sympathies communistes. Lorsque survient la Seconde Guerre mondiale, le Portugal du dictateur Salazar choisit la neutralité tout en continuant à commercer avec l'Allemagne nazie. Lisbonne devient un nid d'espions mais aussi l'ultime espoir de quitter l'Europe pour des millions de réfugiés juifs.
    Le conflit terminé, les jeunes gens se déclarent enfin leur amour, mais Rodrigo est arrêté par les sbires du régime et envoyé au bagne. Enceinte de son amant, contrainte par sa mère et pour sauver l'honneur, Saudade épouse le chef de la redoutable police politique sans savoir qu'il est le responsable de l'exil de Rodrigo. Lorsque ce dernier revient à Lisbonne, épuisé par des années d'incarcération et de torture, il propose à Saudade de s'enfuir avec lui, ignorant qu'elle est la mère de son fils et la femme de son bourreau. Confrontée à un terrible dilemme, Saudade n'ose pas lui révéler la vérité et renonce à le suivre. Ils se retrouvent en 1968 et cette fois, elle accepte de " faire le saut ", o salto, en émigrant clandestinement vers la France avec Rodrigo et leur fils. Mais n'est-il pas trop tard ?

  • Masques

    James Barnaby

    • Editions du 123
    • 10 Mars 2022

    Jeu de vie ou de mort dans la Sérénissime Qui refuserait pareille invitation ? Dix jours tous frais payés au carnaval de Venise. Seule condition : se glisser derrière le masque des personnages de la commedia dell'arte. Mais les dix participants ne tardent pas à comprendre qu'en fait de jeu de rôle, chaque épreuve désigne une véritable victime et son meurtrier. Alice, historienne, refuse de céder à cet engrenage fatal : mais pour survivre, a-t-elle le choix ?
    L'action se déroule de nos jours, en février, durant les dix jours du Carnaval de Venise au moment où se déclare un confinement lié à une pandémie inconnue. Dix personnes - cinq hommes, cinq femmes - ne se connaissant pas ont répondu à une invitation à assister au Carnaval tous frais payés dans un palais appartenant au mystérieux baron Corvo. La condition à remplir est d'accepter de se prêter à un jeu de rôle dans lequel ils devront incarner les principaux personnages masqués et costumés de la commedia dell'arte : Arlequin, Polichinelle, Pantalone, Colombine, etc. Des jeux éliminatoires auront lieu, et le finaliste recevra un prix d'une valeur inestimable. Par contrat, aucun ne peut se désister avant la fin, au risque d'en assumer les conséquences...

  • #je suis Lilly

    Vincent Villa

    • Editions du 123
    • 17 Mars 2022

    " Il s'apprêtait à la reconquérir tel un territoire, de gré ou de force, par les armes si nécessaire. " Ce " Il " c'est celui du masculiniste qui a objectivé la femme, avant de s'en débarrasser tel un encombrant. Trois histoires s'entremêlent autour du meurtre initial de Lilly par son ex-conjoint : l'immolation médiatisée de deux militantes, la disparition inquiétante d'une mère et son fils, sur fond d'enquête jusqu'aux tréfonds d'une justice parallèle.
    Lilly, jeune infirmière, est sauvagement assassinée par son ex-compagnon. Animée par une haine implacable, sa soeur Nina abandonne la préparation de son championnat du monde de boxe pour traquer l'assassin, coûte que coûte. Dans le même temps, Lutte féministe, association militante, lance une campagne d'affichage dans le Sud-Ouest pour dénoncer les violences faites aux femmes et crée le hashtag #jesuisLilly, en mémoire de la victime.
    La campagne débute à peine quand la responsable de l'association est retrouvée brûlée vive en pleine nuit dans une rue de Toulouse. Pour le commandant du SRPJ Paolo Costa, l'enquête s'annonce difficile, d'autant que les événements s'enchaînent. Nina ne donne plus signe de vie et une seconde militante est retrouvée morte, brûlée vive elle aussi. Cette fois, la scène du crime évoque des rituels barbares pratiqués au Moyen Âge durant les heures sombres de l'Inquisition.
    Pour Costa, une course contre la montre commence...

  • La pluie attendra

    Carole Duplessy-Roussee

    • Editions du 123
    • 17 Février 2022

    Sur la côte bretonne, deux familles frappées par une malédiction : malheur à celui qui se rapprochera du clan ennemi. Alors qu'un drame vient de toucher les deux patriarches, Florence, l'une des filles de la lignée Auray, fait son retour aux Pierres-Noires pour enquêter. Entre secrets familiaux et légendes celtiques, elle fera la lumière sur un passé trouble...
    Florence Auray vit au Conquet et mène une existence simple et heureuse, partageant son temps entre ses activités de pigiste pour les journaux locaux et la photographie, une passion nourrie par les somptueux paysages côtiers de l'Iroise et l'île d'Ouessant où elle aime aller se ressourcer.
    À quelques kilomètres dans les terres, ses deux soeurs travaillent à la ferme familiale et supportent la lourde charge d'un père handicapé, veuf, et d'une grand-mère vieillissante. Florence vient parfois leur prêter main forte, pas assez, cependant, au goût de Margot, sa soeur aînée. Une dispute éclate entre elles quand Florence évoque le flirt caché de Sissi, la cadette, avec Arnaud Kerhuel, leur plus proche voisin. La grand-mère Sidonie s'en mêle. Jamais une Auray n'épousera un Kerhuel ! L'accident qui a tué Louis, le père d'Arnaud, et cloué Charles Auray dans un fauteuil n'a-t-il pas servi de leçon ? Faut-il que la malédiction frappe encore les deux familles ?
    Une malédiction... Laquelle ? Intriguée, Florence fouille, interroge, se heurtant au silence de son entourage et aux menaces de Célestin, l'aîné des enfants Kerhuel. Mais, qu'importe le prix à payer, elle est prête à tout pour connaître la vérité...

  • Tout le bleu de tes yeux

    Antoine Solaire

    • Editions du 123
    • 21 Avril 2022

    À 30 ans, Sophie a-t-elle encore une chance de trouver l'amour ? Avec son tempérament de feu et son exigence envers les hommes, elle commence à en douter... En reconversion professionnelle, elle suit des cours du soir à l'université et fait la connaissance d'Alexandre, l'un des intervenants. Entre eux, l'attirance est immédiate. Elle est sous le charme, lui ne semble pas indifférent. Alexandre a cependant un défaut : il est totalement incapable d'exprimer ce qu'il ressent ; aussi va-t-il devoir déployer toute son énergie et son imagination pour la séduire. Mais quand les trois meilleures amies de Sophie s'en mêlent et que son père, un truculent Irlandais qui n'aspire qu'au bonheur de sa fille adorée, rentre dans la danse, la partie s'annonce compliquée. Nos deux célibataires sauront-ils saisir la chance qui s'offre à eux ?

  • Le dernier accord Nouv.

    Le dernier accord

    Loïc Lanzenac

    • Editions du 123
    • 12 Mai 2022

    Quand on vend son âme au diable, impossible de reculer... " Puisque seule la rentabilité semble avoir tes faveurs, je suis venu te vendre... la scénarisation de ma mort. " À ces mots prononcés par Lautrech, chanteur raté et dépressif, le producteur de disques Bertelsmann consent, non sans quelques réticences. Le contrat est signé : Lautrech connaîtra son heure de gloire, le faste des paillettes marketing pour faire de ses chansons amères aux accents biliaires le succès du moment, avant de disparaître tragiquement. Le coup idéal pour enrichir une industrie musicale en perte de vitesse, dans un monde où l'art est devenu une fabrique comme une autre. Le marché semblait honnête - si tant est que la vie d'un homme puisse se monnayer - jusqu'à ce que Lautrech prenne goût à ce soudain succès, vive une idylle inattendue avec la délicieuse Chloé et soit apprécié pour sa verve singulière et cinglante dans les médias. Une ascension inespérée qui le pousse à vouloir rebrousser chemin en renonçant à son suicide organisé. Pourtant, lorsque l'on signe un pacte avec le diable, impensable de reculer, Lautrech, l'apprendra à ses dépens...

  • Le serment de Jaufré

    Anael Train

    • Editions du 123
    • 7 Octobre 2021

    Une épopée romanesque dans le digne héritage de La chanson de Roland. À travers l'enfance de Jaufré de Rudel, qui deviendra l'un des troubadours les plus prisés de la cour d'Aliénor d'Aquitaine, nous découvrons les alliances, complots et conflits qui agitaient la société médiévale. Un tableau somptueux, porté par un souffle poétique où se mêlent chevalerie et magie. Comtau de Blaye, 1119Le jeune Jaufré Rudel vient de perdre sa mère. Un nouveau malheur qui frappe la famille des seigneurs de Blaye, déjà privée de ses terres par le duc d'Aquitaine depuis deux décennies. Le seul réconfort du petit garçon vient de sa rencontre avec un jeune troubadour qui l'initie à la magie de l'art du chant et de la musique. Jaufré ignore encore qu'il deviendra l'un des troubadours les plus prisés de la cour de l'inoubliable Aliénor d'Aquitaine. Et si son art devenait aussi sa meilleure arme?

    À quelques centaines de lieues de là, deux jeunes filles voient aussi leur vie basculer. Guenièvre et Aude de Grimwald, jumelles initiées au savoir druidique, doivent quitter leur douce Brocéliande pour la cour d'Angleterre. Henry Ier, fils de Guillaume le Conquérant, les réclame. Un jour leur route croisera celle de Jaufré, liant leurs destins à tous jamais...

  • Le lac des esprits

    Nicolas Bouchard

    • Editions du 123
    • 7 Octobre 2021

    1854. De l'Europe aux rives du Deep Blue Lake, un lac aux eaux d'une pureté incomparable sur les pentes du Mazama, en Oregon, une expédition folle, dangereuse, au bout du monde et au bout de soi. L'épopée incroyable de plusieurs dizaines d'aventuriers partis chercher le bonheur dans un ailleurs. Une fresque romanesque foisonnante.Londres 1854. Dorilla Rizzi, chanteuse lyrique adulée, a perdu sa voix sur la scène de l'Opéra de Paris et cherche désespérément un remède. Arrivée dans la capitale britannique où elle doit rencontrer un énième professeur de médecine, elle fait la connaissance du baron Giebert, riche industriel autrichien et initiateur d'une expédition dont le but est de créer une cité idéale sur les bords du Deep Blue Lake, dans l'Oregon, réputé pour son eau si bleue et si pure qu'on la dit miraculeuse. Pleine d'espoir, la diva se lance dans l'aventure. Elle se lie d'amitié avec Charlotte, médium irlandaise, Pétra, dernière survivante d'un peuple mystérieux venu d'Asie centrale, et Lisbeth, contrebassiste au grand coeur. Musiciens, philosophes, peintres, secte adamite, et surtout le docteur Derode, défenseur de l'homéopathie naissante, les accompagnent dans ce périple. Après une traversée mouvementée de l'Atlantique et une mise en quarantaine éprouvante à New York, tous s'élancent dans le Grand Ouest, guidés par Labonté, grand chasseur et buveur impénitent.
    Sur les rives du Deep Blue Lake, tandis que les membres de l'expédition entreprennent la construction de leur cité idéale, Dorilla se rapproche des Indiens klamaths, natifs des lieux, découvrant les mythes et mystères de ce peuple fascinant. En eux, par eux, trouvera-t-elle la voie de la guérison et le salut ? Et pourquoi pas l'amour ?

  • Une comédie jubilatoire ayant pour cadre un bistrot de quartier à Paris, point d'encrage des personnages marqués par les aléas de la vie. Des femmes et des hommes qui trouvent là chaleur et réconfort, et peut-être de la force pour un nouveau départ. Une histoire d'amitiés, de solidarité et de générosité, teintée de tendresse et d'humour. Après une carrière brillante dans la publicité, Macha, reconvertie en gérante de café, jongle entre les factures à payer et une gestion chaotique de La Mouette, petit bistrot de quartier où se croise quotidiennement une clientèle haute en couleur. Deux vieilles prostituées loufoques, une ex-taularde pâtissière à ses heures, un plombier vantard et un vieux médecin solitaire constituent ce petit monde, des habitués du comptoir pour qui La Mouette représente bien plus qu'un bistrot de passage. Aussi, lorsque celui-ci est menacé de fermeture par des promoteurs immobiliers véreux, tous se mobilisent sans compter pour le sauver, et peut-être se sauver eux-mêmes.
    Drôle, émouvant, jubilatoire, Si la mouette est rieuse... porte un regard à la fois tendre et acerbe sur ces êtres que la vie a parfois malmenés mais qui, malgré les doutes, malgré les malheurs, ne renonceraient pour rien au monde à leurs rêves, à l'amitié et à l'amour.
    . Comédie feel good, humour, tendresse, générosité, espoir et beaucoup d'humanité.
    . Un style décapant, gouaille, sens de la répartie et dialogues truculents, écriture ciselée, fluide et efficace.
    . Un décor typique de Paris, ambiance bistrot
    . Des personnages hauts en couleur, aux personnalités originales et fortes.
    . Premier roman de l'auteur, prix MonBestSeller.com 2020

  • La Belle de mai

    Edouard Brasey

    • Editions du 123
    • 15 Avril 2021

    Une chanteuse lyrique adulée, une histoire d'amour passionnée, un destin foudroyé... Une saga au souffle romanesque puissant dans le décor foisonnant et coloré de Marseille entre les deux guerres.
    Marseille, 1925. Chaque soir, la cantatrice Rose Rossetti envoûte le public de l'Alcazar. Nombreux sont les hommes qui tentent d'obtenir les faveurs de celle que l'on surnomme la " Belle de mai " mais un seul réussira à emporter son coeur : Edgar Loiseleur de Landwic, de vingt-cinq ans son aîné, militaire de carrière et héros de la Grande Guerre. Malgré l'opposition de la famille de la jeune femme, ils décident de s'unir. Jean-Louis, le fils d'Edgar né d'une précédente union, est présent à la cérémonie mais n'affiche qu'hostilité et colère envers cette belle-mère à peine plus âgée que lui et surtout bien trop belle.
    Le bonheur est de courte durée : Edgar meurt dans un accident de la route alors même que Rose donne naissance à leur fille Mélisande. Contre toute attente, Jean-Louis hérite tous les biens de son père. Ruinée, Rose abandonne le chant lyrique et ouvre un commerce sur le port de la Joliette. Mélisande grandit, ignorant tout de ce père qu'elle n'a pas connu et dont Rose ne lui parle jamais. Bientôt, la guerre arrive. Collaborationniste, Jean-Louis refait surface et commence à exercer différents chantages sur Rose. Mélisande s'interroge. Qui est cet inconnu dont les menaces deviennent de plus en plus alarmantes ? Et pourquoi sa mère s'enferme-t-elle dans le silence jusqu'à sombrer dans une torpeur inquiétante ?

  • Comme la foudre

    Liam Mcallister

    • Editions du 123
    • 25 Mars 2021

    Un couple à qui tout sourit, une entreprise qui suscite toutes les convoitises, le danger qui se rapproche. Quand la pression devient menace et que la mort frappe, c'est tout l'équilibre de ce couple en vue qui bascule. Une descente aux enfers que rien ne semble vouloir arrêter. Un thriller addict ! Bel appartement à Marylebone, quartier huppé de Londres, réussite professionnelle, tout sourit au couple Walters. Tandis que Megan gère le confortable patrimoine financier hérité de ses parents, Stephan dirige
    Black Virgin, une société à la pointe de la recherche en génétique que finance en partie le gouvernement britannique. Les enjeux financiers sont colossaux. Tout bascule lorsque Stephen se voit contraint de s'associer avec un groupe américain aux ramifications nébuleuses. Le couple explose, entre méfiance légitime et soupçons paranoïaques. Megan, enceinte d'un deuxième enfant, s'éloigne de Stephen dont la vie est bouleversée par la réapparition de Livia, un amour de jeunesse sulfureux, mandatée par le groupe américain pour gérer la communication de
    Black Virgin. Les morts, autour d'eux, se succèdent. Megan elle-même semble menacée. Qui tire réellement les ficelles ? Megan connaît-elle vraiment l'homme avec qui elle partage sa vie ?
    Dans cette partie d'échecs qui se joue, ni Megan ni Stephen ne veulent être de simples pions, quitte à flirter avec la foudre qui menace d'anéantir leur bonheur...

  • La vie leur appartient

    Frédérick d' Onaglia

    • Editions du 123
    • 8 Octobre 2020

    Sommières, dans le Gard. Quand la nature reprend ses droits, en proie aux incendies et aux inondations, c'est toute une région qui se mobilise pour sauver maisons, entreprises, patrimoine local. Drames familiaux, entraide, solidarité nourrissent ce roman aux thématiques très actuelles, d'une vérité parfois cruelle mais teintée de bonheur et d'espoir. Elsa est sur un nuage depuis son récent mariage avec Martin Lazaret, l'homme de sa vie. Elle est infirmière, lui pompier, tous deux exercent à Sommières, dans le Gard, unis par les mêmes valeurs d'altruisme. La jeune femme a intégré avec un peu d'appréhension mais beaucoup de joie le clan Lazaret, soudé autour des parents de Martin et de
    Terre de garrigue, la jardinerie familiale. En attendant la fin des travaux de rénovation de leur maison, ils se sont installés à La Desserte, la demeure des Lazaret. Alors que tout semble leur sourire, un épisode cévenol provoque de violentes inondations. Le Vidourle en crue emporte tout sur son passage.
    À la caserne, Martin est au premier plan et échappe de peu à la noyade lors d'une mission de sauvetage.
    Terre de garrigue n'est pas épargnée non plus, avec une partie des serres totalement détruite. Pire encore, l'une des infirmières du cabinet où travaille Elsa est emportée par les flots. Sa mort suscite de nombreuses interrogations, d'autant que d'étranges soupçons pesaient sur elle avant sa disparition. Bientôt, les langues se délient... Traversée par cette onde de choc, la famille Lazaret ne sera plus jamais la même. Saura-t-elle surmonter ces épreuves ?

  • L'indésirable

    Vanessa Caffin

    • Editions du 123
    • 10 Juin 2021

    Proche des comédies anglaises où la frontière est toujours mince entre l'humour et l'émotion, L'Indésirable parle d'amour dans tout ce qu'il a d'indispensable et de destructeur. Entre maladresses, névroses et petites bassesses, les personnages tentent de tordre le cou à l'absurdité du monde et de se rappeler qu'une simple caresse répare bien souvent les vivants. À Paris, la Villa Dupont broie du noir. Henri Manning, le maître des lieux, manifeste depuis quelque temps une mauvaise humeur qui déteint sur John, son jeune majordome, Hector, le jardinier, Merencia, la cuisinière, Judith la femme de ménage, et Alice, sa secrétaire particulière. Riche héritier franco-anglais, Manning a passé sa vie de bras en bras, abandonnant les femmes par lassitude autant que par jouissance. Le jour où il décide de retourner en Ombrie, sur les terres de Silvia qu'il a laissée vingt ans plus tôt au pied de l'autel, et qu'il disparaît, c'est tout l'équilibre de la Villa qui vacille. Inquiets, John et Alice partent sur les traces d'Henri et découvrent, au coeur d'une Italie aussi cruelle que puritaine, le vrai visage de leur patron.
    Entre humour et émotion,
    L'Indésirable nous plonge dans l'ambiance feutrée d'une livrée de domestiques qui n'est pas sans rappeler la série
    Downton Abbey. Il raconte l'amour dans tout ce qu'il a d'indispensable et d'inattendu au travers de destins qui s'entremêlent pourle meilleur... ou pour le pire.

  • Il est temps d'aimer

    Carole Duplessy-Rousee

    • Editions du 123
    • 11 Mars 2021

    Une saga romanesque populaire. Constance, réalisatrice pour la télévision, est une femme brisée par un divorce douloureux. Forte dans l'adversité, elle tente de se reconstruire en s'investissant dans son travail et tire un trait sur son passé. Sa rencontre avec un producteur renommé va bouleverser son existence. Réalisatrice pour la télévision, Constance Trianon est l'incarnation de la réussite, en apparence tout du moins. Car si elle est très appréciée dans son métier, sa vie privée est un chaos, entre un mari alcoolique et un père tyrannique. Lasse, elle quitte Rouen, entame une procédure de divorce et s'installe provisoirement chez sa meilleure amie à Paris. Elle se lance à corps perdu dans le travail et accepte de guider une jeune scénariste dont le projet a été retenu par France Télévisions. Sa carrière prend un élan inattendu lorsque le célèbre producteur Stellio Mirano la choisit pour coréaliser sa prochaine série. Veuf, Mirano n'a jamais refait sa vie et élève seul sa petite fille Alessia.
    Constance et Stellio se retrouvent par hasard à Yport, sur la côte d'Albâtre, où doit être tournée la série. Ils profitent de ce séjour pour faire ensemble quelques repérages. La réalisatrice est troublée par cet homme charismatique et lui-même tombe sous le charme de la jeune femme. Mais l'un et l'autre sont hantés par les douleurs du passé. Perdus dans leurs incertitudes et leurs questionnements, chacun préfère enfouir ses sentiments naissants. À la faveur du tournage qui bientôt va les réunir, sauront-ils trouver le chemin de l'amour ?

  • La Bande des vilains petits canards

    Antoine Solaire

    • Editions du 123
    • 20 Mai 2021

    Un roman touchant que l'on referme avec le sentiment d'avoir passé un joli moment de lecture. Des personnages hauts en couleur et un héros attachant composent cette bande de vilains petits canards. Des scènes franchement drôles jalonnent l'histoire de tous ces cabossés de la vie pétris d'humanité et de tendresse ! Une comédie feel good irrésistible, loufoque et généreuse.Depuis que sa petite amie l'a quitté, Florent dépérit. Et ce n'est pas son travail à Pôle emploi qui semble pouvoir lui redonner le sourire. Un jour d'ennui comme un autre, il voit soudain débarquer dans son agence picarde une bande d'énergumènes hauts en couleur, cinq hommes et deux femmes tout de cuir vêtus et recouverts de tatouages. Amis inséparables et bikers passionnés, ils viennent de perdre leur emploi. Comme pour beaucoup d'autres dans la région, leur usine a fermé, délocalisée dans l'Est lointain.
    Florent se prend immédiatement d'affection pour cette joyeuse troupe de durs au coeur tendre, surtout pour la belle gothique Lily-Rose, et mobilise toutes ses ressources pour les sortir de la panade. Et quand Pôle emploi organise un grand casting de comédiens pour une tournée d'été à travers la France, il est persuadé que ses vilains petits canards ont toute leur chance. Un défi de taille qui va vite prendre des allures d'aventure rocambolesque !

  • Un jour nouveau se lève sur les grandes plaines

    Anne Loréal

    • Editions du 123
    • 15 Avril 2021

    Une fresque romanesque brillante où souffle le vent de l'Histoire. À travers le destin d'une jeune Française partie en mission d'évangélisation en territoire indien, ce roman nous emporte dans les Grandes Plaines de l'Amérique, celle des pionniers en quête d'une vie meilleure, à l'aube de la Guerre de Sécession. Issue d'une famille de bourgeois étriqués et rejetée par sa mère, Eugénie de Choisel prend le voile à 20 ans autant par vocation que par soif d'ailleurs, et devient soeur Judith. Grâce àson parrain le père Fournerie, elle réalise son rêve en l'accompagnant en mission d'évangélisation dans l'Ouest américain. Alors qu'elle embarque pour le Nouveau Monde, elle rencontre, parmi le flot des migrants fuyant la misère, Julian Eckermann, un Allemand qui éveille en elle des sentiments nouveaux et interdits. Lui-même est attiré par cette jeune femme à la beauté lumineuse.
    Arrivée à La Nouvelle-Orléans, la novice se heurte brutalement au monde esclavagiste et vit les premiers soubresauts de la guerre de Sécession. À Saint-Louis, elle croise de nouveau la route de Julian Eckermann. Sa foi et sa force de caractère l'aident à garder la tête froide devant cet homme qui la trouble tant. Une fois de plus, leurs routes se séparent. Au printemps 1861, les missionnaires s'installent au Kansas, en territoire Osage, où la religieuse est en charge de la scolarisation des enfants. Mais des raids de miliciens sécessionnistes plongent les missionnaires au coeur de la guerre qui vient d'éclater. Soeur Judith ne sort pas indemne de ce conflit qui lui enlève son parrain. S'estimant abandonnée de Dieu, elle rejette sa foi avec violence et s'engage comme aide-soignante dans les troupes confédérées d'Ulysse Grant. Contre toute attente, elle retrouve Julian Eckermann lors de la sanglante bataille de Vicksburg qui mettra un terme à la guerre de Sécession. La jeune femme sera-t-elle capable, cette fois, d'écouter son coeur ?

  • Toutes les dernières fois

    Carole Duplessy-Rousee

    • Editions du 123
    • 5 Mars 2020

    Les bébés volés de l'Espagne franquiste : au coeur de l'Ardèche, une famille vole en éclats. Eté 2018 : l'arrivée d'un saisonnier va révéler un secret inimaginable et faire exploser le clan. Des personnages attachants, une saga familiale captivante qui remonte le temps, quand l'Espagne vivait ses dernières heures sous le joug franquiste. Poignant.
    Pour la famille Cheylard, rien n'est plus fort que les liens du sang. À Ruoms, en Ardèche méridionale, l'entreprise de construction et de rénovation qu'ont créée Magdalena et Damian compte désormais leurs trois fils, César, Martin et Bastian, et la petite dernière, Elena, jeune femme libre et indomptable. À la bastide, chacun vit en toute indépendance mais jamais très loin des autres.
    Sous la chaleur brûlante de l'été, alors que la récolte des pêches va commencer, l'arrivée d'un saisonnier espagnol bouleverse ce bel équilibre et provoque une véritable onde de choc au sein de la famille. Les enfants s'interrogent, Bastian surtout, tant sa ressemblance avec l'Espagnol est frappante. Qui est ce mystérieux inconnu et qu'est-il vraiment venu faire à Ruoms ? Rongé par le doute, il finit par demander des explications à sa mère sur les origines de sa naissance, mais celle-ci s'enferme dans le silence. Prise au piège, Magdalena comprend qu'elle ne pourra plus taire bien longtemps un secret qu'elle garde en elle depuis quarante-deux ans. Accompagné de sa soeur, Bastian se rend en Espagne pour tenter de trouver des réponses. Ces bouleversements intérieurs auront-ils raison de la belle entente qui régnait jusqu'alors dans la fratrie ?

  • Contrariété d'un gaucher

    Martine Thorre-Gachet

    • Editions du 123
    • 5 Mars 2020

    La descente aux enfers d'une jeune femme prise dans l'étau d'un mariage aux apparences trompeuses. Amour bafoué, mensonges, pressions... Un huis clos familial où la manipulation règne en maître, servi par une écriture incisive et une fin qui ne laissera pas le lecteur indemne.
    À 25 ans, Anna tombe folle amoureuse de Jésus, brillant universitaire, en fauteuil roulant depuis un récent accident. Coup de foudre réciproque, mariage quelques mois plus tard... La jeune femme s'engage malgré les mises en garde de sa famille et de ses amis. Elle croit à tous les possibles, y compris celui de vivre pleinement son amour malgré un quotidien qui s'annonce difficile.
    Quinze ans plus tard, Jésus est devenu un homme autoritaire et tyrannique, notamment avec Sam, leur petit garçon de 8 ans. Anna subit en outre la présence d'une belle-mère envahissante qui perturbe encore un peu plus l'équilibre du couple. Secrétaire dans un cabinet d'avocats à Bordeaux, elle trouve du réconfort auprès de ses collègues et rêve de légèreté en s'évadant dans la lecture. Sa rencontre avec Gabrielle, une libraire troublante, lui donne le courage de quitter Jésus. Mais aurait-elle oublié qu'elle s'est mariée pour le meilleur... et pour le pire ? Un huis clos familial où la tension monte crescendo et la manipulation règne en maître. Jusqu'à la chute...

  • Je mangerai ton coeur

    Vincent Villa

    • Editions du 123
    • 10 Septembre 2020

    Un meurtre sordide dans les milieux de la prostitution à Paris, des jeunes femmes assassinées aux quatre coins de la France, un serial killer insaisissable... Le danger est partout et la psychose gagne. Une intrigue complexe menée avec brio. Ecriture ciselée, personnages forts et rebondissements en cascade : un premier roman remarquable. Auteur à suivre ! Au hasard d'une course poursuite en banlieue parisienne, un policier de la BAC découvre dans un immeuble désaffecté le cadavre d'un travesti dont le corps a été supplicié et dépecé. Tout accuse un sans-abri au visage effrayant, surnommé "le monstre". Un coupable trop évident pour le commandant Sophie Lapon, chargée du dossier à la PJ. Dans le même temps, plusieurs femmes sont retrouvées étranglées à leur domicile aux quatre coins de la France. Pas d'infraction constatée, même mode opératoire à chaque fois. Jérôme Blanchard, qui vient d'intégrer l'unité des crimes sériels à l'OCRVP de Nanterre, se lance avec ténacité dans ce dossier hors norme.
    Ces deux affaires, qui n'ont apparemment rien en commun, comportent pourtant d'étranges similitudes. C'est du moins le point de vue de Sophie qui multiplie les initiatives pour remonter à la source, jusqu'à mettre en danger sa propre vie et celles de son entourage. Le temps presse, il faut attraper le tueur avant qu'il ne récidive, d'autant que la psychose gagne tout le pays... Un thriller haletant, dans lequel l'auteur mène le lecteur dans un labyrinthe infernal où il semble ne pas y avoir d'issue.

  • Paradiction

    Vincent Villa

    • Editions du 123
    • 12 Mai 2021

    La quête désespérée des parents de Nathan, brillant étudiant, dont la disparition un an plus tôt n'a jamais été résolue. Leur enquête les confronte aux aspects les plus sombres de la vie de leur fils, mais aussi à d'autres disparitions que rien ne lie en apparence au drame qu'ils traversent. Un thriller à l'univers sombre et fascinant.Brillant étudiant à Sciences-Po, Nathan est incarcéré pour trafic de stupéfiants. Libéré, il échoue dans la rue et disparaît, happé par l'enfer de la drogue. Voilà un an que son fils lui a été arraché. Par la vie, ou la mort ? Amandine l'ignore. Depuis, elle a rejoint une association de soutien aux toxicomanes. C'est sa quête, une raison de ne pas sombrer dans la dépression et peut-être le moyen de retrouver Nathan. De son côté, son époux Christopher, journaliste freelance, n'a qu'une idée en tête : venger son fils en traquant celui qu'il rend responsable de sa brusque déchéance. Il s'agit de Mickaël Born, puissant homme d'affaires et homme politique sulfureux, mais surtout le père de l'ex-petite amie de Nathan.
    Christopher et Amandine vont suivre un dangereux périple qui les conduira dans les profondeurs du Mal, un monde d'une noirceur effroyable, insoupçonnable, jusqu'à mettre leur propre vie et leur couple en péril. Iront-ils jusqu'au bout de cette quête de la vérité ? Et à quel prix ? La réponse se trouve peut-être dans ces lieux où toute humanité est bannie...

  • Sanguines

    James Barnaby

    • Editions du 123
    • 15 Octobre 2020

    Quand la mort se déguise en oeuvre d'art... Le buste d'une femme embaumée est découvert au Palais-Royal, représentant la déesse Athéna. Cette mise en scène macabre viserait-elle l'élève-officier de police Eleni Kokino ? Car la Grèce antique a, pour celle qui fut guide touristique à Athènes, une résonnance particulière. Et ça, seul l'homme qui a brisé sa vie le sait parfaitement.

    Macabre découverte de la PJ dans la cour du Palais-Royal, sur l'une des colonnes de Buren : le buste embaumé d'un corps humain représentant la déesse Athéna. Eleni Kokino, élève-officier de police en stage à Police-secours, s'invite sur la scène de crime et reconnaît immédiatement la victime. Il s'agit d'une des membres du groupe de paroles qu'elle fréquente, destiné aux femmes abusées. Elle ne connaît que son prénom : Peggy. Outre cette coïncidence, elle se sent visée par l'inspiration hellénique de la mise en scène. D'origine grecque par son père, la jeune femme a longtemps été guide touristique à Athènes, jusqu'à ce qu'un drame la pousse quelques années plus tôt à changer de carrière et à rentrer en France.
    Le lendemain, une autre femme du groupe de paroles est retrouvée morte dans le jardin du Luxembourg, au pied de la statue d'Artémis, embaumée elle aussi. Eleni sent l'étau se resserrer autour d'elle et prend peur. Si elle ne veut pas être la prochaine sur la liste, elle n'a qu'une seule issue : traquer l'artiste pervers qui transforme les femmes en statues de chair.

  • La Thérapie Jacqueline Nouv.

    La Thérapie Jacqueline

    Stéphanie Exbrayat

    • Editions du 123
    • 2 Juin 2022

    Á quelques pas du bonheur, entre soi et soi-même
    En pleine crise de la quarantaine, Claire suffoque : son job chez le fabricant d'ascenseurs Nextlift lui pompe tout son temps libre sans jamais rémunérer ses heures sup', son patron est un insupportable goujat qui détourne des fonds et la fait participer bien malgré elle à ses combines, son conjoint Xavier est au chômage depuis des temps immémoriaux et laisse le foyer - et leur amour - périr. Sans oublier leur fils Alban, qui préfère boire, sortir et pisser depuis le balcon du 3e étage plutôt que d'ouvrir un livre pour préparer son Bac. Aussi, lorsqu'au cours d'un séminaire de travail, Claire apprend que ses collègues la perçoivent comme une femme triste et solitaire, ne sont-ils pas loin de la vérité. Lorsqu'en fin de séance, on lui remet un mannequin, avatar de sa personne, Claire se surprend à lui parler et à reprendre peu à peu confiance en elle, insufflant par là-même une nouvelle énergie dans son couple, sa famille, ses amitiés et son estime d'elle-même. Finie la dépression, place à la vraie vie. Jusqu'à jouer le tout pour le tout en tentant un coup de poker : elle volera l'argent que son patron engrange dans le coffre de son bureau pour monter sa boutique de bijoux artisanaux en Provence, coûte que coûte.

  • Secrets en héritage Nouv.

    Secrets en héritage

    Diane Sakakini

    • Editions du 123
    • 2 Juin 2022

    Méfiez-vous des apparences...Une riche héritière suisse, un vieil aristocrate argentin, deux fils trentenaires aux vies sociales parisiennes bien établies, une petite-fille... À première vue, la famille de Liniers de Hautepente a tout pour être heureuse au sein de son microcosme aristocratique.
    Excepté que Vincent, l'aîné porté sur la bouteille, a divorcé et voudrait bien refaire sa vie. De son côté, Didier, le cadet, souffre depuis trop longtemps d'être le rejeton de la famille. Quant à leur mère, Hélène, elle s'applique scrupuleusement à " diviser pour mieux régner ". Pour finir, Esteban, le père, a démissionné depuis longtemps de ses fonctions de patriarche.
    Alors, quand s'immisce une inconnue aussi belle que mystérieuse au sein de la famille, et que la mort, elle aussi, s'invite dans cet univers mondain, le meilleur et surtout le pire semblent inéluctables...
    Avec sa gouaille reconnaissable et décapante, Diane Sakakini signe son premier roman aux Éditions du 123. Les portraits de l'aristocratie et de l'entresoi mondain qu'elle dresse sont politiquement incorrects et savoureusement jubilatoires. Côtoyant elle-même les cercles privilégiés, l'autrice en saisit tous les travers pour les sublimer, sous couvert d'humour... grinçant.

empty