Editions du Rocher

  • Volodymyr Zelensky : l'Ukraine dans le sang Nouv.

    Volodymyr Zelensky : l'Ukraine dans le sang

    Gallagher Fenwick

    • Editions du rocher
    • 24 Mai 2022

    Raconter l'histoire de Volodymyr Zelensky, c'est aussi raconter celle d'un pays, l'Ukraine, et de son peuple. C'est décrire l'ascension et la transformation fascinantes d'un clown propulsé président par son art de la communication, qui a dû se muer en chef de guerre. Charlie Chaplin devenu Churchill...Pour comprendre, il faut interroger sa directrice d'école, à Kryvyi Ryh, la ville industrielle du Sud-Est où il a grandi, ses amis et collègues de Kvartal 95, sa société de production, mais aussi des parlementaires au sein de son parti et dans l'opposition, des politologues, historiens, chercheurs, journalistes... Sans omettre les zones d'ombre : sa relation embarrassante avec l'oligarque Ygor Kolomoysky - mise en évidence par la fuite des Pandora Papers -, le flou qu'il a intentionnellement entretenu entre le candidat réel et le personnage virtuel qu'il incarnait à l'écran dans sa série Serviteur du Peuple, sa manière populiste de gouverner... Jusqu'à ce 24 février 2022, jour de l'invasion russe, où Volodymyr Zelensky est entré dans l'Histoire et joue désormais le rôle de sa vie, celui que Vladimir Poutine lui aura tragiquement donné.Homme de spectacle, homme d'affaires, homme de compromis et de compromissions, homme d'État. La distance qui sépare ce qu'il a pu être de ce qu'il est devenu permet de mesurer le chemin parcouru.
    Ancien directeur de la rédaction anglophone de France 24, Gallagher Fenwick, actuellement grand reporter, a couvert de nombreux conflits, il fut notamment correspondant à Jérusalem de 2010 à 2015.

  • À travers cinq histoires, découvrez comment, de 1850 à 1941, s'est exercé le racisme moderne.1857. Une expédition part en Afrique pour trouver le chaînon manquant entre l'homme et l'animal, chez les Niams-Niams, une tribu d'hommes à queue de singe.1859. Louisiane. Une jeune esclave, Scylla, est vendue à un cirque de freaks.1882. Paris. Au Jardin d'Acclimatation, une famille de Kaliñas est exposée dans un zoo humain.1900. Paris. Au sein du célèbre cabaret de L'Enfer, évoluent des danseuses africaines, victimes du désir d'hommes avides d'exotisme.1941. Pologne. Une famille tente de prouver la pureté de ses origines face à des raciologues nazis pour éviter la déportation.

  • L'Algérie restera lagrande douleur d'Albert Camus. Dans cet ouvrage, Alain Vircondelet retrace lesannées de guerre qu'a vécues l'écrivain, de 1954 à son accident fatal enjanvier 1960. Le conflit y est raconté avec sa violence, ses injustices, saterreur, ses trahisons, ses silences mais aussi la vie courante d'Albert Camus,attelé à son travail d'écrivain et d'éditeur, voyageant pour alléger le poidsde sa souffrance, aimant en Don Juan désespéré plusieurs femmes à la fois,correspondant avec René Char, Louis Guilloux, Jean Sénac, Mouloud Feraoun...S'insurgeant que sacommunauté - celle des pieds-noirs - soit, comme le dit Sartre, la victimeexpiatoire du drame qui se joue devant lui, Albert Camus ne peut accepter laposition de la France et des intellectuels de l'époque.Loin de l'histoireofficielle, des idéologies et des propagandes de tous bords, un récitbouleversant puisé aux sources du vivant, au plus près de l'Algérie et deCamus.
    Alain Vircondelet, originaire d'Algérie, a consacré de nombreuxtravaux à Albert Camus, dont une biographie désormais de référence (Albert Camus, fils d'Alger, Fayard, 2010). Il est reconnu comme l'un des écrivains les plus sensiblesde cette guerre auquel les plus grands témoins du conflit - Jean Daniel,Emmanuel Roblès, Mgr Duval, Tahar Djaout, Djamel Amrani, Jean Pélégri - et lacritique française - Alain Finkielkraut, Jérôme Garcin, André Brincourt, DidierDecoin, Bruno Villien... - ont rendu hommage.

  • Cancers du sein, des os, maladies du système nerveux central, infertilité. Les nombreux dangers de l'exposition à l'aluminium sont aujourd'hui reconnus. Ce métal n'a rien à faire dans le corps humain où il peut longuement persister et s'accumuler. Alors que des efforts réglementaires commencent à être faits dans les secteurs de l'alimentation ou de la cosmétique, sous la pression de l'opinion publique, sa présence dans la composition de nombreux vaccins, médicaments et aliments perdure.L'aluminium a disparu des vaccins vétérinaires, mais persiste dans 8 sur les 11 vaccins imposés aux nourrissons, dès l'âge de 2 mois, à des doses excessives. Au point de mettre en péril le fameux bénéfice/risque...Dans cet ouvrage, le professeur Joyeux prend position pour l'interdiction de l'aluminium dans tous les produits de santé. Il revient sur les polémiques existantes et en présente les enjeux. Tout d'abord, il précise les effets toxiques sur l'organisme de la surexposition à l'aluminium. Il souligne l'importance des vaccins pour la santé publique et raconte comment l'aluminium est entré dans leur composition dans les années 1920 et de manière intense dès 1984, ainsi que dans celle des pansements gastriques.Il démontre que l'on peut parfaitement s'en passer, et forcer l'industrie pharmaceutique à changer ses formules et à investir dans la recherche d'adjuvants sans aluminium. En effet, on sait aujourd'hui remplacer l'aluminium par le phosphate de calcium ou des adjuvants végétaux. De 1822 - sa découverte aux Baux-de-Provence - à 1922 - son incorporation dans les produits de santé -, puis à 2022, l'épopée de l'aluminium dans les produits de santé touche à sa fin.

  • Sur les balcons du ciel

    Sophie Henrionnet

    • Editions du rocher
    • 18 Mars 2020

    Vadim, adolescent intuitif et caustique, cherche encore à faire le deuil de son père lorsqu'il perd son amie Valentine. Jour après jour, sous les regards impuissants de ses proches, il s'isole. Incapable de retourner au collège, cloîtré chez lui, Vadim s'échappe sur les toits de son immeuble pour trouver une issue à sa mélancolie. Une rencontre va le sauver : par le hasard d'une chute, Vadim tombe sur Alma...Le roman poignant de deux solitudes, qui vont s'amadouer, s'épauler, se heurter parfois. Une très belle histoire d'amitié.
    Sophie Henrionnet est auteur de romans et scénariste BD. Sur les balcons du ciel est son cinquième roman.

  • L'audace de la liberté

    Karin Hann

    • Editions du rocher
    • 30 Mars 2022

    Paris, le 3 novembre 1793. Après plusieurs mois de détention et une parodie de procès, Olympe de Gouges, condamnée par le Tribunal révolutionnaire, est la première femme à périr sous la guillotine à la suite de Marie-Antoinette.Arrivée de sa province natale vingt ans auparavant, cette fille naturelle d'un poète, essayiste et dramaturge élu à l'Académie française, ambitionne d'embrasser la carrière littéraire, en dépit d'une éducation qui ne l'y prépare pas.Dans l'effervescence de ce siècle des Lumières, tandis que l'on repense la place de l'homme au sein de l'univers, Olympe songe à celle des femmes et plus largement des opprimés. Son instinct politique s'éveille ; sa plume se fait acerbe. Elle devient une pionnière de ce que l'on nommera ultérieurement le féminisme, tout en s'insurgeant contre l'esclavage à travers des pamphlets et des pièces de théâtre.La Révolution génère un formidable élan d'espoir, l'incitant à se jeter à corps perdu dans la bataille avec un courage et une détermination qui forcent le respect.Éblouissante en un combat que Karin Hann nous restitue dans un récit alerte et documenté, cette femme au destin romanesque, trop souvent méconnue, nous émeut, nous interroge et nous emporte indéniablement vers un idéal qu'elle aura incarné jusqu'à son dernier souffle : l'audace de la liberté.
    Karin Hann, doctorante en lettres, est notamment l'auteur des romans historiques Althéa ou la Colère d'un roi (Robert Laffont, 2010), Les Lys pourpres (2012), Les Venins de la Cour (2013), Raison souveraine (2015) et Reine des Lumières (2017) aux Éditions du Rocher.

  • Féru d'histoire et conteur savoureux, Bruno Solo a convié chez lui, le temps d'un dîner imaginaire, des personnages de l'Histoire de France : Clovis, l'inconnu le plus célèbre de notre récit national ; le sage Éloi, ministre de Dagobert ; Alcuin, l'avisé moine et conseiller très éclairé de Charlemagne ; l'ardente Aliénor d'Aquitaine, reine de France puis d'Angleterre ; Christine de Pizan, la première femme écrivaine et philosophe de langue française à avoir vécu de sa plume ; Michel de l'Hospital, chancelier, apôtre de la tolérance pendant les guerres de religion ; Théophraste Renaudot, homme-orchestre et fondateur de La Gazette ; René-Robert Cavelier, l'explorateur mégalo du Mississippi et de la future Louisiane ; le Chevalier d'Éon, l'agent secret à l'identité sexuelle mystérieuse ; Louise Michel, institutrice féministe, figure de la Commune de Paris et militante anarchiste ; Georges Mandel, politique clairvoyant face au péril nazi, chef de cabinet de Georges Clemenceau.Le banquet promet d'être animé !En hôte curieux et mordant, Bruno a l'art de relancer la conversation. Il n'hésite pas à poser les questions qui fâchent, dégonfle certaines légendes, fait des parallèles avec notre présent. Sans jamais se départir de son esprit caustique et de son humour.Les Visiteurs d'Histoire offre des portraits vivants de figures parfois méconnues. Une narration divertissante, pleine de fantaisie, au service d'un fond rigoureux et intelligent. À l'image de Bruno Solo : passeur humble et passionné de l'Histoire de France.
    Bruno Solo est comédien, auteur, réalisateur et producteur.

  • Les vérités cachées de la Résistance

    Dominique Lormier

    • Editions du rocher
    • 13 Avril 2022

    Non, il n'y a pas eu en France quarante millions de collabos en 1941, devenus quarante millions de résistants en 1944 ! Au-delà des mythes réducteurs et simplificateurs, Dominique Lormier revisite ici l'histoire de la Résistance pour en dévoiler certains aspects cachés ou méconnus.Il explique son rôle primordial en France dans la victoire des Alliés, la remarquable organisation des groupes en Charente, dans le Lot-et-Garonne et les Landes, les réseaux d'évasion du Pays basque, l'action du corps franc Pommiès, l'une des unités les plus remarquables de la Résistance française... Il fait aussi revivre la bataille du Médoc, en avril 1945, quand la brigade FFI Carnot vainc, dans les pires conditions, une puissante poche fortifiée allemande. Mais il n'ignore ni l'ampleur de la délation et de la trahison - qui ont frappé certains maquis et leurs hommes -, ni les incroyables affaires Guingouin et Leblanc - qui ont mis en cause d'authentiques résistants injustement salis par d'anciens collabos après la guerre -, ni les crimes impunis de la Résistance italienne... Enfin, il démontre que, contrairement à ce qui est parfois écrit et affirmé, la Résistance française a joué un rôle efficace dans le sauvetage des juifs.Un ouvrage captivant, reposant sur des documents et des témoignages souvent inédits, qui rappelle aussi que les premiers résistants, aujourd'hui tombés dans l'oubli, venaient de tous les horizons politiques et de toutes les classes sociales.
    Historien et écrivain, Dominique Lormier est l'auteur de plus de 150 ouvrages (documents historiques, biographies, littérature, spiritualité). Lieutenant-colonel de réserve, il est également membre de l'Institut Jean Moulin, prix de la Légion d'honneur et chevalier de la Légion d'honneur. Il est l'un des meilleurs spécialistes de la Seconde Guerre mondiale.

  • Avec Pier Paolo Pasolini

    René de Ceccatty

    • Editions du rocher
    • 2 Mars 2022

    « Comme tous les grands artistes, Pasolini demeure éternellement présent. Lorsqu'on a admiré profondément un créateur, on ne change pas de rapport avec lui. Souvent, autour de moi, on dit que Pasolini est dépassé, que son cinéma est daté, que ses poèmes et ses romans sont illisibles... Cela me paraît aberrant. Autant dire que Flaubert est vieillot, que Villon est illisible, que Dante est ennuyeux... Pasolini était une figure active de la vie politique. C'est cela qui donne l'impression qu'il appartient au passé. Mais les grandes oeuvres sont inépuisables... »Le poète, le romancier et le polémiste ; le cinéaste, le dramaturge et le peintre ; ses relations aux autres ; la mort... À l'occasion du centenaire de la naissance de Pier Paolo Pasolini (1922-1975), dont la vie s'est tragiquement achevée une nuit de novembre sur une plage d'Ostie dans des circonstances encore mystérieuses, René de Ceccatty rassemble ici un large choix de ses études, articles, entretiens et conférences qu'il n'a cessé depuis quarante ans de consacrer au poète cinéaste.
    René de Ceccatty est romancier, éditeur, traducteur et critique. Il a publié une trentaine de romans et récits, et de nombreux essais littéraires et biographies. Il a traduit une grande partie de l'oeuvre de Pasolini (romans, essais, poèmes) et il est l'auteur de sa biographie chez Gallimard.

  • Une certaine idée de la France

    ,

    • Editions du rocher
    • 2 Mars 2022

    « Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France », écrivait le général de Gaulle au début de ses Mémoires de guerre.Pour sonder les coeurs et les intelligences sur « l'idée » que l'on se fait de la France en ce premier quart de XXIe siècle, sur son passé, son présent et son avenir, Yves Thréard a interrogé, dans le cadre de Grands Entretiens sur La Chaîne parlementaire (LCP), douze personnalités très différentes. Essayistes, journalistes, écrivains, comédiens, réalisateurs, historiens, hauts fonctionnaires... Hommes ou femmes, jeunes ou plus âgés, de droite ou de gauche, voire sans parti pris affiché, tous ont accepté l'exercice, sans filet ni reprise.Ils s'expriment donc librement, forts de leur réflexion et de leurs références culturelles, de leur mémoire et de leurs souvenirs personnels. Seul le thème leur est imposé : avez-vous une certaine idée de la France ?
    Directeur adjoint de la rédaction du Figaro, éditorialiste, Yves Thréard participe régulièrement à des émissions sur France 5 (C dans l'air), LCI, LCP et Public Sénat.

  • Anticorps, comorbidité, réanimation, sérologie, vaccin, virus. Depuis deux ans, tant de mots ont été prononcés, et plutôt que nous éclairer, ils n'étaient qu'arguments, preuves, voire menaces. Or on ne peut pas penser correctement si l'on n'emploie pas les mots justes ; parce que l'on ne peut pas penser cette crise, et en sortir, si l'on ne comprend pas de quoi l'on parle ; parce que l'on ne peut pas construire demain en répétant les mêmes fautes et les mêmes erreurs qu'hier.Les mots de la Covid-19 sont aussi des mots pour notre santé. Pour ouvrir un dialogue autour de chaque mot, au-delà de sa définition, en faire une clef permettant de nous interroger, de réfléchir et d'agir pour notre santé de demain.La Covid-19 constitue une opportunité unique de repenser notre santé et notre rapport à la santé, d'un point de vue individuel, médical, social, environnemental et politique. Loin de n'être qu'une fatalité, la Covid-19 peut et doit être une prise de conscience, nous conduisant à comprendre que notre santé dépend de chacun d'entre nous et que l'on peut agir efficacement et préventivement pour se protéger, vivre mieux et plus longtemps.Des mots de la Covid-19 aux nouveaux réflexes pour notre santé à tous, telle est l'ambition de ce livre résolument actif et optimiste.
    Le Dr Gérald Kierzek est médecin urgentiste à Paris, directeur médical de Doctissimo, Groupe TF1/LCI et chroniqueur médical. Il a déjà publié 101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences (Robert Laffont), Ayez les bons réflexes (Fayard) et Coronavirus, comment se protéger ? (Archipoche).

  • Inventaire familial

    Philippe Denis

    • Editions du rocher
    • 6 Avril 2022

    Suite au décès de leur mère, frères et soeur sont de nouveau réunis dans la maison bordelaise où ils ont grandi et dont ils vont devoir se séparer. Un déchirement qui replonge le narrateur dans son passé et l'histoire de sa famille. Dans un souffle romanesque, il redonne vie à ces fantômes qui ont traversé les épreuves, les joies et les tourments du XXe siècle.Un récit émouvant qui pose la question de la transmission. De quoi hérite-t-on ? Et comment cet héritage nous accompagne-t-il, comment se révèle-t-il à nous, parfois tardivement ? Comment en être digne ? Et garde-t-on la cicatrice de fautes que l'on n'a pas commises ?
    Philippe Denis est médecin, Inventaire familial est son premier roman.

  • Actuellement, 30 % de la population française est concernée par les allergies, mais le chiffre devrait monter à 50 % d'ici à 2050. La faute à notre mode de vie et à notre alimentation. Mais une allergie, comment ça marche ? Quelles sont ces nouvelles allergies? Que faire et ne pas faire au quotidien ?Toutes les explications et les conseils d'une allergologue, avec :- Le point sur les nouvelles allergies et leur traitement.- Des conseils pour les allergiques et les multi-allergiques.- Une approche ludique pour savoir faire les bons choix.
    Le Dr Catherine Quéquet est allergologue. Diplômée de journalisme médical et communication, elle a participé à l'élaboration de sites internet de santé et est la rédactrice du blog Objectif Allergies. Elle a publié plusieurs livres, articles et films de vulgarisation scientifique.

  • God save my queen

    Louise Ekland

    • Editions du rocher
    • 6 Avril 2022

    Même si je vis en France depuis vingt ans et que je suis sans conteste la plus française des petites Anglaises, je me sens plus britannique que jamais. Vous me pensez nostalgique de la cup of tea ou du gigot à la menthe ? Pas du tout ! C'est la reine qui me manque ! Pour moi, comme pour la grande majorité de mes compatriotes, Elizabeth II est l'antidépresseur par excellence, notre potion magique à nous.Moi, fille de Liverpool, et sujet convaincu de la Couronne, j'ai décidé de vous expliquer, avec un humour tout britannique, pourquoi nous, les Anglais, aimons tant notre Queen. Je vous emmène en voyage au pays de cette femme hors norme, dont nous célébrons cette année les soixante-dix ans de règne ? le plus long de la monarchie britannique. Ainsi, en refermant ce livre, qui mêle anecdotes, révélations et témoignages, peut-être comprendrez-vous pourquoi nous chanterons encore longtemps : God Save the Queen.
    Louise Ekland est journaliste et animatrice télé et radio, elle officie aujourd'hui sur RTL dans «Ils refont la France ».

  • « Mon coeur (organe biologique) a vieilli, mais mon coeur (organe affectif) reste jeune. C'est bien ici que se tient le paradoxe fondateur de toute la magie de cet organe et son fonctionnement fascinant », écrivait Edgar Morin.Symbole de l'amour, le coeur est souvent réduit à une pompe sans intelligence. Les mythes populaires n'ont cependant pas tort d'en faire l'acteur principal des sentiments car il est en interaction permanente avec le cerveau et nous permet de vivre, de courir, de ressentir, d'aimer...Le Dr Emmanuelle Berthelot nous explique le fonctionnement du coeur en suivant l'histoire de Catherine, une femme atteinte d'une maladie cardiaque. Elle nous emmène à la découverte de cet organe fascinant : de son fonctionnement normal à ses pathologies, sa formation, ses interactions avec les autres organes. À travers l'expérience de la vie de cette femme, elle nous fait comprendre les sensations cardiaques normales et anormales, les maladies (des premiers symptômes à l'insuffisance cardiaque), les traitements (médicaments et chirurgie) jusqu'à la possibilité ultime, pour sauver une vie : la transplantation cardiaque... Cet ouvrage nous dévoile la vie secrète de ce muscle extraordinaire et nous explique comment en prendre soin.
    Le Dr Emmanuelle Berthelot est cardiologue, médecin hospitalier et responsable d'une unité clinique dans le service de cardiologie d'un hôpital de région parisienne. Spécialisée dans l'insuffisance cardiaque et l'éducation thérapeutique des patients, passionnée par son métier, elle est très investie dans la recherche et dans la diffusion de l'information en cardiologie.

  • Les résistants de Dieu : chrétiens, juifs et musulmans unis contre le nazisme en France occupée Nouv.

    Le totalitarisme nazi a mené avec détermination une véritable persécution religieuse, comme le démontrent les actes du Tribunal militaire international de Nuremberg. Le camp de concentration de Dachau a reçu 2 720 religieux provenant de toute l'Europe entre 1938 et 1945. Face à cette barbarie nazie, en Allemagne d'abord puis dans les pays conquis, les chrétiens - membres du clergé ou simples fidèles -, mais également des juifs et des musulmans, se sont livrés progressivement à deux sortes de résistance : l'une spirituelle, l'autre militaire.Certains religieux prirent les armes en s'engageant dans les maquis des Forces françaises de l'intérieur (FFI) ou dans des unités combattantes de la France libre (FFL), tels le père Louis de la Trinité, le rabbin Samuel Klein ou l'imam Abdelkader Mesli. À Paris, les musulmans contribuèrent à des opérations de sauvetage des juifs. Selon l'écrivain Mohammed Aïssaoui, « pendant toute la dernière guerre [mondiale], la mosquée de Paris ne cessa d'apporter son aide à la résistance contre l'Allemagne nazie ». Pas moins de 1732 résistants trouvèrent refuge dans ses caves : des évadés musulmans, mais aussi des chrétiens et des juifs. Le recteur, Sid Kaddour Ben Ghabrit, organisa également quelques filières d'évasion et fournit à des juifs des vrais-faux certificats d'appartenance à la religion musulmane.Petit à petit se tissèrent, dans chaque communauté, des réseaux d'entraide et de secours qui permirent de sauver des milliers de personnes de l'enfer des camps : les établissements scolaires catholiques accueillirent de nombreux enfants ; les réseaux de passeurs protestants parvinrent à en faire fuir d'autres vers la Suisse ; une religieuse et un prêtre orthodoxes s'infiltrèrent jusque dans le Vel' d'Hiv' pour sauver quelques vies.Les actes héroïques de ces hommes et de ces femmes, « qui croyaient au ciel » et étaient animés par les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité, devaient être salués.
    Jean-Paul Lefebvre-Filleau, ancien colonel de la Gendarmerie nationale, est écrivain et conférencier. Surnommé « le détective de l'histoire », il a écrit une vingtaine d'ouvrages et a été récompensé par plusieurs prix littéraires, dont le Grand prix des écrivains de France pour son livre L'Affaire Bernadette Soubirous. L'enquête judiciaire, 1858 (éditions du Cerf), traduit en plusieurs langues. Il est également chroniqueur historique et s'intéresse particulièrement à la Seconde Guerre mondiale. Il a notamment publié aux Éditions du Rocher Ces Français qui ont collaboré avec le IIIe Reich (2017) et Femmes de la Résistance, 1940-1945 (2020).

  • Mes archives criminelles : Nouv.

    J'ai choisi, dans mes archives personnelles, des affaires célèbres ou méconnues, qui toutes ont quelque chose à nous dire sur leur époque. Derrière l'affaire Violette Nozière : le tabou de l'inceste. Avec le gang de Roubaix : la radicalisation des nouveaux convertis et les premiers attentats terroristes. À travers l'attentat contre Jean-Paul II : les opérations spéciales des services secrets. Si certaines histoires auraient pu être imaginées par des auteurs de polar, la fameuse formule « la réalité dépasse toujours la fiction » est rarement prise en défaut. La mythomane narcissique Nicole Zawadski ou le crime du psychopathe Yves Dandonneau démontrent que l'intelligence criminelle est sans limite, dès lors qu'il s'agit de faire disparaître un corps ou de maquiller un crime, pour échapper à la Justice.Au-delà des faits, ces affaires ne se veulent pas morales. Elles n'ont pas valeur d'exemples. Elles n'ont pas de messages à délivrer. Elles touchent chacun de nous, intimement, pour des raisons différentes, en écho aux mots de Maupassant : « Le fait divers, c'est la vie. »
    Jacques Pradel, homme de radio et de télévision, observateur passionné et unanimement reconnu du monde policier et judiciaire. Présentateur vedette de RTL, il a animé pendant dix ans le magazine quotidien L'heure du crime. Il raconte chaque samedi en prime time sur TFX-TF1 les grands faits divers de l'émission Chroniques Criminelles.

  • Elle fut la Jeanne d'Arc du XIXe siècle, la femme à abattre, l'égérie des écrivains. Dans La Recherche, Marcel Proust qui l'idolâtrait la baptisera la « reine soldat ». Luchino Visconti rêvait de la porter à l'écran sous les traits de Greta Garbo. Reine déchue du royaume de Naples et des Deux-Siciles, Marie-Sophie en Bavière s'est toujours dérobée aux historiens qui n'ont pressenti son secret qu'à demi. Ce secret, Lorraine Kaltenbach le connaît, sa famille le garde depuis cent cinquante ans.Marie-Sophie était la plus romanesque des soeurs de Sissi. Aussi rebelle que l'illustre impératrice, elle fut autrement plus vivante et charnelle. À vingt ans, elle bluffa l'Europe en abandonnant ses crinolines pour traverser en pantalon la révolution italienne du Risorgimento. À trente ans, elle devint une figure du Paris de la Belle Époque. Que cachait son attirance pour la Ville Lumière ? La nostalgie de sa passion secrète pour un zouave pontifical français, mais surtout Daisy, leur enfant, dont elle ne put jamais faire l'aveu public : le pape, l'empereur François-Joseph, les rois de Bavière, de Naples et des Deux-Siciles auraient eu trop à perdre si ce scandale avait été divulgué. La reine soldat imposera son droit de renouer avec la fille qu'on lui avait arrachée, et s'alliera avec les anarchistes pour châtier ceux qui l'avaient outragée et chassée de son trône.Lorraine Kaltenbach, qui a exhumé ses archives familiales et pérégriné trois ans à travers la France, l'Allemagne et l'Italie, ressuscite les amours cachées de cette combattante, et lève enfin le voile sur la mystérieuse Daisy de Lavaÿsse.
    Ancienne « plume » de ministres, Lorraine Kaltenbach est l'auteure de Championnes (Arthaud), des Chibret, une saga auvergnate (J.-C. Lattès) et de Filles à papa (Flammarion).

  • Prince William : la vraie vie d'un futur roi Nouv.

    Prince William : la vraie vie d'un futur roi

    Pierrick Geais

    • Editions du rocher
    • 11 Mai 2022

    Après Élisabeth II, sa grand-mère, le prince William est le membre de la famille royale préféré des Britanniques, qui voient en lui le roi dont ils ont toujours rêvé.De la naissance du duc de Cambridge, le 21 juin 1982, jusqu'à aujourd'hui, Pierrick Geais nous raconte ce destin romanesque où joies et drames se mêlent. Une vie marquée par les épreuves, dont la disparition tragique de sa mère, Lady Diana, qui a ému le monde entier. William a alors quinze ans : pour lui, rien ne sera plus jamais comme avant. Sous le regard protecteur de la reine et du prince Charles, son père, il doit apprendre à esquiver les paparazzis. De l'école maternelle aux bancs de l'université, la formation d'un futur monarque n'est pas de tout repos. Un temps surnommé « William le Terrible », il est sauvé de ses démons par l'amour, qui porte un doux nom : Kate Middleton. De ce «mariage du siècle », qui redore l'image de la monarchie, naissent trois enfants chéris par tout un royaume. Mais la tristesse et la douleur s'invitent de nouveau dans le coeur de William avec la mort du prince Philip, son grand-père, et l'exil de son frère adoré, le prince Harry.Une plongée passionnante dans la vie extraordinaire d'un prince qui cultive sa part de mystère.
    Journaliste à Vanity Fair, Pierrick Geais, spécialiste des familles royales et des têtes couronnées, a publié L'Élysée à la plage, qui raconte les vacances présidentielles sous la Ve République, en 2021 aux éditions du Rocher.

  • - 50%

    La dernière vie de Romy Schneider

    Bernard Pascuito

    • Editions du rocher
    • 25 Avril 2018

    « Quand commence-t-on à mourir ? À partir du moment où l'on n'a plus peur de la mort. »Le 5 mai 1981, David, le fils de Romy, meurt accidentellement à Saint-Germain-en-Laye, chez les parents de son père. Commence alors pour l'actrice une année de souffrance, qui se terminera par sa mort tragique le 29 mai 1982. Évoquer cette année faite de tournages et d'errances est l'occasion, pour Bernard Pascuito, de retracer toute la vie de Romy Schneider : sa vocation d'actrice, son rôle dans Sissi qui la marquera à jamais, ses relations avec Alain Delon ou Claude Sautet. Grâce à des témoignages inédits de ses anciens médecins ainsi qu'à des révélations exclusives, Bernard Pascuito dresse une biographie de référence de Romy Schneider.
    Bernard Pascuito est l'auteur de biographies à succès de Gainsbourg, Coluche, Montand (Sand), Annie Girardot (Flammarion). Il vient de signer les textes d'un livre photos sur Johnny Hallyday (Grund) et a publié en 2017, avec Olivier Biscaye, un essai très remarqué, Les Politiques aussi ont une mère (Albin Michel).

  • Peut-on imaginer, en France, qu'à la suite d'un échange de mails entre enseignants, dans une société déjà traumatisée par l'assassinat de Samuel Paty, un professeur se trouve accusé de « fascisme » et d'« islamophobie » par un syndicat étudiant ? C'est la singulière mésaventure dont a été victime, le 4 mars 2021, Klaus Kinzler, professeur d'allemand à l'IEP de Grenoble depuis vingt-six ans. Du jour au lendemain, sa vie tranquille d'enseignant alliant dans ses cours rigueur et fantaisie a changé : déferlement de haine sur les réseaux sociaux, menaces de mort, protection policière au quotidien, enquête ouverte pour « injure publique », intervention gouvernementale, absence de soutien de la direction de l'IEP, etc. Mais aussi des centaines, et plus encore, de messages de soutien.
    La « faute » de Kinzler ? Avoir osé discuter la notion d'islamophobie, en la remettant dans une perspective historique. Un an après ce « tourbillon », aussi violent que médiatique, dont il n'est pas sorti indemne, Klaus Kinzler revient, dans un récit où profondeur de réflexion et humour se mêlent, sur cette « affaire de Grenoble », cas d'école qui en dit long sur l'état de la liberté d'expression aujourd'hui. Et par-delà ce qu'il a vécu, il nous livre un salvateur et brillant manifeste pour la démocratie.
    Klaus Kinzler est professeur de langue et de civilisation allemande.

  • Enfin libre !

    ,

    • Editions du rocher
    • 3 Février 2020

    Prix Littéraire des Droits de l'Homme 2020
    « Je n'ai pas la mémoire des dates, mais il y a des jours qu'on n'oublie pas. Comme ce mercredi 9 juin 2010. Je suis arrivée, avant que le soleil ne se couche, pour la première fois au centre de détention de Shekhupura, où j'ai passé trois années avant de changer de prison comme on change de maison. »Dans la République islamique du Pakistan, la chrétienne Asia Bibi a été condamnée à mort pour avoir bu de l'eau dans un puits utilisé par les musulmans. Elle a passé neuf années en prison, neuf années à être humiliée et torturée pour avoir « blasphémé ».Voici le témoignage exclusif d'une simple mère de famille devenue le symbole mondial de la lutte contre l'extrémisme religieux.
    Mon histoire, vous la connaissez à travers les médias, vous avez peut-être essayé de vous mettre à ma place pour comprendre ma souffrance... Mais vous êtes loin de vous représenter mon quotidien, en prison, ou dans ma nouvelle vie et c'est pourquoi, dans ce livre, je vous dis tout.
    Anne-Isabelle Tollet, qui a co-écrit le livre, est grand reporter et ancienne correspondante permanente au Pakistan. Déterminée depuis 2010 à sauver Asia Bibi en alertant le monde entier, elle est l'auteur de Blasphème (XO Éditions), La Mort n'est pas une solution (Éditions du Rocher), et Secrétaire générale de l'association Comité international Asia Bibi.

  • Le guide pratique de la maladie de Lyme : les protocoles naturels qui marchent Nouv.

    Transmise par les tiques, la maladie de Lyme est une véritable épidémie. Le diagnostic est compliqué et les médicaments ne sont pas adaptés à tous les cas. Les malades se trouvent démunis face à des symptômes douloureux, très perturbants et difficiles à soigner.Ce guide donne les informations essentielles pour lutter contre cette terrible infection. Après avoir répertorié les moindres symptômes, fait le point sur les outils de diagnostic et les traitements médicamenteux il présente les soins naturels les plus efficaces, avec dix protocoles de soin détaillés.
    Paul Ferris est journaliste spécialisé en santé et expert en thérapies naturelles. Il anime des conférences et des tables rondes en France et à l'étranger. Pour cet ouvrage, il a rencontré les plus grands spécialistes sur le sujet, des associations de malades et plus de 300 personnes touchées par la maladie de Lyme. Il est l'auteur de plusieurs guides de santé naturelle, notamment aux éditions Marabout et aux éditions First.

  • Automne cheyenne : l'exode du dernier espoir Nouv.

    Automne cheyenne : l'exode du dernier espoir

    Mari Sandoz

    • Editions du rocher
    • 4 Mai 2022

    En septembre 1878, déportés au sud loin de leurs terres des Grandes Plaines, les Cheyennes croupissent et se meurent, incarcérés à ciel ouvert, dans cette partie hostile du Territoire Indien, futur État de l'Oklahoma. Les promesses non tenues du gouvernement les laissent souffrir des affres de la faim, les rations promises ne viennent pas ou alors au compte-gouttes. Pour survivre ils n'ont plus le choix : à leurs risques et périls, sous le commandement de leurs chefs Dull Knife et Little Wolf, ils décident de regagner à pied leur pays au Montana. Commence alors un des plus terribles exode de l'Histoire : affamés, dépenaillés ils marcheront, durant les quatre mois du terrible hiver 1878-1879, pour retrouver leur Terre. Pourchassés par l'armée, et laissant de nombreux morts, les Cheyennes, une fois arrivés connaîtront l'emprisonnement dans des baraquements où ils endureront - femmes, enfants et vieillards compris... - sévices physiques comme psychologiques, humiliations et tortures.En 1964, John Ford a fait de cette tragédie humaine un western testamentaire qui a rendu justice au peuple cheyenne en en faisant un classique qui reste dans toutes les mémoires.La densité du roman de Mari Sandoz, la subtilité et la précision des descriptions, l'atmosphère et l'esthétique « très indienne » qui s'en dégagent, font que l'ouvrage dépasse de loin une simple histoire de western : c'est tout simplement un chef-d'oeuvre de la littérature américaine.
    Mari Sandoz, 1896-1966, a écrit de très nombreux ouvrages, notamment sur l'Ouest des pionniers et les Indiens. Elle a en l'occurrence écrit la mythique biographie du chef sioux Crazy Horse publiée dans la présente collection.

empty