Editions du Rocher

  • Qui s'attend à trouver, derrière la figure rose bonbon de Sissi impératrice, une femme moderne ? Une esthète férue de poésie, une grande cavalière soucieuse de sa silhouette, une rebelle fascinée par les révolutions ? Elle aimait la Hongrie dont elle fut sacrée reine, et haïssait la Cour de Vienne dont elle fuyait les fastes aux quatre coins de l'Europe. Elisabeth Reynaud révèle la véritable dimension d'Elisabeth d'Autriche, qui ne craignit pas d'offrir à son époux, l'empereur François-Joseph, une maîtresse, et perdit son fils Rodolphe, suicidé à l'âge de 31 ans. À travers les journaux intimes de ses dames d'honneur, de sa nièce, la comtesse Larisch von Wittelsbach, de son répétiteur grec et de sa fille Valérie, ressort le portrait d'une Sissi méconnue, d'une grâce, d'une fragilité et d'une force peu communes, sans oublier un humour ravageur. La récente publication de ses écrits permet de vibrer à l'unisson d'une âme exigeante et tourmentée, qui écrivit des pages étincelantes sur la folie, la cause des peuples et l'amour, le plus fascinant étant celui qu'elle partagea avec son cousin, le roi Louis II de Bavière. Scénariste, romancière, Elisabeth Reynaud vit à Paris. Elle a écrit une douzaine d'ouvrages, dont Le Sang de l'Écriture. Thérèse d'Avila ou le divin plaisir. Jean de la Croix et Madame Elisabeth, soeur de Louis XVI (prix Bel Ami).

  • "Au tournant du XIXe et du XXe siècle, Raspoutine traversa la vaste scène de l'histoire russe en jouant simultanément les rôles de séducteur, de mystique, de gourou et d'homme d'Etat.
    Ainsi devint-il une légende, rejoignant le panthéon des ""surhommes diaboliques"" de l'histoire. Celui que l'on surnommait tantôt ""le saint diable"", tantôt ""le plus grand coup du siècle"" fit souffler le vent de sa Sibérie natale sur la cour impériale. Exubérant, il paraissait incarner l'âme russe, tout en contrastes et en fantasmagories, au point que la Russie éternelle semble avoir sombré avec lui.
    Richement documenté, cet ouvrage rouvre le sulfureux ""dossier Raspoutine"" à l'aide de témoignages inédits, notamment sur les rivalités des services secrets impliqués dans son assassinat et, parallèlement, dans l'arrivée au pouvoir des bolcheviks. Raspoutine a-t-il détruit l'empire des tsars, comme on l'a longtemps dit, ou a-t-il servi de prétexte aux erreurs d'autres personnages ? D'ailleurs, a-t-il vraiment disparu ? Son fantôme, telles les âmes égarées avec lesquelles il prétendait communiquer, semble toujours hanter le pouvoir et la société russes, avides de mysticisme et de miracles."

  • Pour la première fois, Vladimir Fédorovski, qui fut au centre des événements majeurs du XXe siècle, notamment en tant que promoteur de la perestroïka et porte-parole du mouvement des réformes démocratiques pendant la résistance au putsch du KGB durant l'été 1991, nous raconte les faces cachées de cette période charnière. Dans les années 70, le grand romancier anglais, Graham Green et Vladimir Fédorovski, diplomate du Kremlin, ont, lors de leurs nombreuses conversations, évoqué le siècle des espions que fut le XXe siècle. Ils ont ainsi établi ensemble la liste des espions qui ont changé le cours de l'Histoire. Vladimir Fédorovski, en souvenir des ces conversations, a mis en scène ces personnages hors normes. A partir d'archives et de témoignages inédits, l'auteur évoque les figures mythiques du renseignement : Sorge, les 5 de Cambridge, Farwell, Colonel Boris,... Le scandale, avec l'arrestation dans le courant de l'été 2010, d'espions à Washington soupçonnés d'intelligence avec la Russie, montre que le sujet est encore et toujours d'actualité. L'AUTEUR Né en 1950 à Moscou, romancier et essayiste d'origine russe, Vladimir Fédorovski fut diplomate pendant les grands bouleversements à l'Est. Il est actuellement l'écrivain d'origine russe le plus édité en France. Ses livres directement écrits en français ont reçu huit prix littéraires (notamment Le Roman de Saint-Pétersbourg et Le Roman du Kremlin). Il dirige aux Editions du Rocher la collection emblématique «Le Roman des Lieux et Destins magiques». Le Roman de l'espionnage est son 27e ouvrage.

  • "Cosaques sur les Champs-Élysées, bistrots, Ballets russes, pont Alexandre-III, cathédrale orthodoxe, boîtes de nuit et chauffeurs de taxi, Russes blancs : des mots qui résonnent immanquablement dans l'esprit des Parisiens et de beaucoup de Français.
    Le Roman des Russes à Paris dit tout de leurs histoires, et nous en fait découvrir bien d'autres. Le mariage d'Anne de Kiev, les montagnes russes, les révolutionnaires contre la police du tsar, le boeuf Stroganoff, le camp soviétique de Beauregard, les Russes envoyés en Corse lors de la visite de Khrouchtchev...
    Dix siècles de passion et de déception, avec leurs mystères et leurs héros.
    Alternant événements historiques, anecdotes et clins d'oeil personnels, l'auteur, né à Paris et petit-fils de quatre Russes blancs, nous raconte cette histoire d'amour unique sur un ton documenté et malicieux, sans hésiter à faire appel à l'imaginaire."

  • Poète, jongleur de mots, Fou chantant, Charles Trénet demeure surtout l'enchanteur de nos vies et de nos souvenirs. Auteur compositeur et interprète de génie, il nous accompagne encore aujourd'hui et ressuscite la mémoire des jours heureux pour notre plus grand bonheur. Cinquante ans de carrière mais le grand Charles n'est absolument pas mort. Comment pourrait-il en être autrement, d'ailleurs, d'un artiste qui a si bien interprété l'amour, le plus beau des sentiments humains ? Avec lui, l'amour devient la Vie. L'amour de tous les prénoms féminins, des fleurs, des paysages, de son pays natal et l'humour aussi, constamment présent. Si Charles est parti, il nous reste ses chansons, des images et des mots par milliers, dont la musique résonne irrésistiblement au fil de ces pages. Oui, ce livre est un livre d'amour, un livre d'hommage aussi, et une célébration du bonheur de vivre que l'on ne peut s'empêcher de chanter avec lui !

  • Qui sont les papes des temps modernes ? Qui sont-ils vraiment, loin des portraits officiels, des encycliques, des audiences solennelles et des débats théologiques ? Pour la première fois, Le Roman des papes raconte la vie personnelle et quotidienne, souvent surprenante, de ces hommes qui ont fait l'Histoire, de la Révolution française à nos jours. De quel milieu sont-ils issus ? Comment sont-ils devenus prêtres, puis évêques, puis cardinaux ? Dans quelles conditions ont-ils été élus ? Ont-ils souhaité devenir papes ? Comment ont-ils gouverné l'Eglise ? Quels furent leurs joies, leurs souffrances, leurs doutes ? Chaque pape a son caractère, sa formation, ses goûts, ses défauts, ses qualités. D'où vient alors l'impression qu'ils se ressemblent tous ? Certainement du fait qu'au-delà de leurs différences, l'Eglise qu'ils ont dirigée est restée, elle, inébranlable. Mais sous cette apparente immobilité, que de bouleversements, de polémiques et de débats enflammés !

  • Qui ne s'est pas interrogé au moins une fois sur la véritable identité du Masque de fer ? On a attribué plus de vingt identités à ce prisonnier mystérieux, toutes plus ou moins fantaisistes comme celle qui en fit un frère jumeau de Louis XIV. Pourtant cet homme a existé et se trouve à l'origine d'une affaire d'État. Quels furent les motifs réels de cette arrestation ? Comment a pu naître cette incroyable légende qui, aujourd'hui encore, intrigue historiens et curieux ? En 1661, Fouquet est arrêté par d'Artagnan et conduit à la forteresse de Pignerol. Là, il retrouve un prisonnier mystérieux dont l'identité est cachée et que personne ne peut voir. Arrive ensuite l'étrange duc de Lauzun puis le comte Matthioly. La cousine de Louis XIV, soeur du roi d'Angleterre, entreprend une diplomatie parallèle. Un homme joue les messagers. Il n'est pas encore l'homme au masque de fer. Il le deviendra. Saint-Mars, le geôlier, et Barbézieux, fils et successeur de Louvois, fourniront à Voltaire et à Alexandre Dumas la matière qui va bâtir la légende. Entre les deux, il y aura l'apport de la révolution française et les écrits troublants d'un curé défroqué. Ce roman retrace toute la saga de l'affaire avec un éclairage nouveau. L'auteur met en scène la raison vraisemblable de la réclusion de cet homme enfermé durant trente-quatre ans. L'Histoire devient alors aussi prenante que la légende.

  • A l occasion de la XXXe Olympiade Moderne qui se déroulera à Londres (du 27 juillet au 12 août 2012) et du Jubilé de sa Majesté Elisabeth II (60e anniversaire de son couronnement), Nelson Monfort rend hommage à la capitale britannique. Londres, à la fois si proche et si lointaine de la France, absolument semblable et radicalement différente de Paris, présente l'envers et l endroit, le miroir de nos défauts et de nos qualités. Londres (7,6 millions d hab.) est la première cité de l Histoire Moderne de l Europe, la première mégapole industrielle du monde dès le XIXe siècle, la ville-monde du XXIe. A travers une quinzaine de chapitres, l'ouvrage couvrira l ensemble des quartiers de Londres afin d enraciner l ouvrage au plus profond de la tradition locale londonienne, de ses spécificités, tant en terme de géographie sociale, qu économique et culturelle du Strand, quartier des théâtres à l East End ; de la M1, mythique autoroute vers le Kent - à la fois « Côte d Azur » et « Jardin de l Angleterre » aux portes de la Tamise... Avec bien sûr, la présence quotidienne du sport qui trouvent dans ces troisièmes olympiades Londoniennes son apogée.

  • Pourquoi des millions de personnes, depuis plus de mille ans, sont-elles venues au Mont Saint-Michel ? Que cherchent-elles ? Qu'est-ce qui les fascine ? L'étrangeté du lieu, la réputation fantastique de son maître, l'archange Michel... Autour du mystérieux sanctuaire se sont déchaînées toutes les passions humaines, mais aussi la poésie, les puissances du rêve inspirées par le ciel, la mer et les vents. Ce livre-enquête se lit comme une véritable saga, qui donne la clé du Mont Saint-Michel.

  • Marrakech est une ensorceleuse. Cette plaine éblouie de soleil au pied de l'Atlas enneigé où elle se love comme une femme dans sa muraille ocre rose, sa chair de terre brute, son dédale de ruelles, ses jardins enchantés, ses troublants parfums... Autant de charmes qui recèlent secrets et mystères. Avant même de découvrir ses trésors cachés, on les pressent, on les devine et on frémit, captivé. Mieux que le plaisir, la «ville rouge» vous invite au désir... Mais au-delà de cette image sensuelle, son histoire troublée rappelle qu'aux XIIe et XIIIe siècles, Marrakech a régné sur un immense empire allant du Sénégal au nord de l'Espagne. Combats épiques, conquêtes au goût d'or et de sang, héros captivants, luttes fratricides... Qui imaginerait que la place Djema'a el-Fna, avec ses marchands d'amulettes, a été le théâtre de tant de splendeur, d'amour et de haine ? Aujourd'hui, les excès de la richesse et du luxe touristique jettent sur l'exotisme de Marrakech l'ombre de la rigueur islamiste... Faut-il craindre l'explosion ? Face à ces nouveaux défis économiques et religieux, la traditionnelle ouverture de Marrakech et sa population mélangée - berbère, arabe, juive - font espérer que la ville restera encore longtemps modérée dans ses fièvres et tolérante dans sa culture. Anne-Marie Corre est journaliste, rédactrice en chef à Paris Match. Après un coup de foudre pour le Maroc à 18 ans, elle s'est éprise de Marrakech pour ce qu'elle cache encore plus que pour ce qu'elle montre.

  • Présentation de l'éditeur Chacun croit pouvoir se faire une opinion du Saint-Siège. Mais que sait-on au juste ? Bien peu, au regard de ce que nous révèle Le Roman du Vatican secret. Ainsi, au me siècle, on emmurait les cardinaux avec du pain sec et de l'eau pour élire le nouveau pontife, certaines femmes ont régenté la papauté, Pie XI aurait été tué sur ordre de Mussolini, et ce n'est qu'un début... Du mystère de la tombe de saint Pierre à la tentative d'assassinat contre Jean-Paul II, en passant par les espions du Saint-Siège, la pilule catholique " ou " l'affaire Williamson ", cet ouvrage retrace deux mille ans d'histoire et dévoile au lecteur les mystères d'un Vatican insolite. On y découvre l'existence d'une gare, d'un port, d'une équipe de football, d'une compagnie aérienne low cost, le tout concentré dans le plus petit pays du monde. Avec seulement quarante-quatre hectares, il ne représente qu'un quart de la principauté de Monaco ! Cependant, son exiguïté est à l'opposé de sa notoriété puisque son chef - le pape - règne sur plus d'un milliard de catholiques, autrement dit un cinquième de l'humanité ! Un ouvrage sérieux mais léger, idéal pour parfaire sa culture ou simplement se détendre.".

  • L'Histoire de la Corse est si vaste et si riche d'enseignements, qu'elle mériterait de la « grande nation » qu'est la France toute la place et la considération auxquelles la Corse peut prétendre. Car si le microcosme d'une île comme la Corse offre à l'insulaire une loupe, il masque aussi bien des aspects du réel. En remontant le cours du temps vers les origines lointaines de l'histoire de l'île, les auteurs nous invitent à explorer ses légendes, ses héros, ses rituels et ses superstitions. S'attardant tantôt sur les faits de la réalité contemporaine, tantôt sur les mythes fondateurs de l'île, le lecteur ne pourra lire ces pages sans partager l'attachement viscéral des Corses à leur terre et à leur histoire.

  • Alexandre le Grand, Cléopâtre, Gilles de Rais, Christophe Colomb, Marie Stuart, Molière, Marat, Casanova, Sissi, Raspoutine, les Romanov... Des personnages illustres dont la disparition reste nimbée de mystère. L'Histoire dit-elle la vérité ? Les causes de décès transmises au fil du temps sont-elles authentiques ? Une seule manière de le savoir : faire parler les morts... Exhumation de restes momifiés, comparaisons génétiques, recherche de traces d'empoisonnement, relecture de procès-verbaux d'autopsie... À l'aide des techniques de pointe de la médecine légale appliquées à l'archéologie, ce Roman des morts secrètes dissèque les plus grandes célébrités, parties en emportant le secret de leurs derniers instants. Un secret que l'Histoire s'est parfois bien gardée de révéler...

  • «Il fut l'un des premiers à rompre avec les habitudes de la caste diplomatique pour s'engager dans la démarche de la perestroïka. Depuis 1985, on se souvient de son visage à la télévision associé au vent de changement. Quand Gorbatchev fit marche arrière, Fédorovski n'hésita pas à quitter la carrière. Je l'ai vu à l'oeuvre, lorsqu'il fut porte-parole du mouvement des réformes démocratiques dans les jours fatidiques de la résistance au putsch communiste de Moscou en août 1991». C'est ainsi qu'Alexandre Yakovlev, idéologue de la perestroïka, présentait Vladimir Fédorovski dans Le Figaro en avril 1996. Vladimir Fédorovski a consigné au fil du temps les témoignages uniques des protagonistes de cette époque. Gorbatchev, son épouse Raïssa, Jean-Paul II, Jacques Chirac ou encore Vladimir Poutine se succèdent devant le lecteur qui entre dans leur intimité. L'auteur a non seulement recueilli de nombreuses confidences mais il a mené pendant des années une minutieuse enquête, bousculant les idées reçues, mettant en lumière les années cruciales d'une des plus grandes ruptures de l'Histoire. Ce changement historique aurait pu, comme d'autres révolutions récentes, se terminer bien autrement, dans la guerre civile ou dans une Apocalypse mondiale. Mais la sortie du communisme fut assurée «en douceur» : la perestroïka mettait ainsi tout le monde devant le fait accompli. Et ce faisant, par petites touches, elle put faire jaillir, au coeur du communisme... la liberté !

  • Jaurès avait les poings pleins d'idées », a déclaré Jules Renard. Journaliste, historien, député, leader socialiste cousu de philosophie, Jean Jaurès est un lutteur inépuisable. Sa vie est un combat ! Inclassable, réfutant toute forme de carcan idéologique, tout en lui repousse l'idée d'enfermer le socialisme et l'histoire dans une vision étriquée, limitée aux seuls processus économiques. L'humanisme, l'idéal de justice, la défense de la République et de la paix sont les engagements intangibles de cette grande figure socialiste, qui est aussi un bon vivant, amoureux des beaux-arts et de la nature. Le 31 juillet 1914, Jean Jaurès est assassiné trois jours avant le début de la Première Guerre mondiale. À l'occasion du centenaire de sa disparition, Laurent Lasne dresse le portrait haut en couleur et passionné d'un homme qui appartient au patrimoine de la mémoire nationale.

  • Les États-Unis sont-ils un don du Mississippi, comme on a pu le dire de l'Égypte pour le Nil ? En tout cas le grand fleuve a joué dans leur histoire, territoriale et militaire, politique et économique, culturelle et humaine, un rôle capital. Le Mississippi a été à la fois le lieu et l'enjeu de beaucoup de combats décisifs pour la formation des USA d'aujourd'hui : du choc entre puissances européennes, dont la France, avec ou sans les Amérindiens peuplant ses rives depuis des millénaires, à la lutte pour l'égalité raciale, en passant par la Guerre de sécession et les grandes mutations industrielles, agricoles, technologiques, démographiques, et bien sur politiques. Si l'histoire du Mississippi est un roman, et même un roman... fleuve, elle jette sur l'Amérique d'aujourd'hui, pour comprendre ses confrontations les plus actuelles, une indispensable lumière. Bernard Brigouleix et Michèle Gayral sont l'un et l'autre journalistes et écrivains, passionnés d'histoire américaine. Le premier a notamment travaillé de longues années au Monde et dans différentes radios, et a été directeur de l'information de Radio France Internationale, où la seconde a longtemps été en charge du secteur des Amériques. Ils signent là leur troisième ouvrage commun aux éditions du Rocher.

  • Lieux de plaisirs suaves pour les uns, d'abattage sordide pour les autres, les maisons closes, signalées par la fameuse lanterne rouge, ont fleuri en France jusqu'en 1946. Ce livre nous invite à un voyage dans le temps. Nicolas Charbonneau et Laurent Guimier nous ouvrent les portes des lupanars romains, fiefs des louves, des turnes sous Louis XV, des bouges des grognards de Napoléon. Dans les alcôves du Chabanais et du One-Two-Two, nous partageons le quotidien des taulières et des filles : descentes de police, amours interdites, rixes entre proxénètes, débauches, espoirs et naufrages. Nous entrons à pas feutrés dans leur existence, comme dans un roman où l'on croiserait Toulouse-Lautrec, Guy de Maupassant, Michel Simon et tant d'autres clients prestigieux. Le roman des maisons closes est un ouvrage d'histoire dont la narratrice a tout vu, sait tout, parce qu'on lui a tout soufflé, tout susurré... Un livre dans lequel elle dit tout. Grand reporter pour la radio et la télévision, Nicolas Charbonneau a présenté les grandes tranches d'information d'Europe 1 et de I-Télé. II est aujourd'hui rédacteur en chef du Parisien-Aujourd'hui en France. Tour à tour reporter, journaliste politique et directeur de la rédaction d'Europe 1, Laurent Guimier se consacre aujourd'hui à la presse en ligne et dirige notamment lejdd.fr et parismatch.com.

  • Qui se rappelle le rôle des Bretons à la bataille d'Hastings ? Qui se souvient que Richard C ?ur de Lion et Jean sans Terre confisquèrent et tyrannisèrent le duché ? Et la flotte vénète luttant contre César ? Les fidèles du roi Arthur se réfugiant en Armorique ? Nominoé, le père des rois de Bretagne, chassant les fils de Charlemagne ? Jusqu'à Cadoudal, le dernier des Chouans, des générations de héros ont écrit l'Histoire d'une Bretagne libre. Le temps et l'Éducation nationale les ont effacés de la mémoire. On a tout oublié des longs siècles de prospérité et on tresse des couronnes à la duchesse Anne, fière mais impuissante ! De Vitré à Brest, on enseigne aux élèves la grandeur de Clovis, de Du Guesclin et de Louis Xl qui furent les ennemis de leurs ancêtres. La France n'est plus un mur bouchant l'horizon. Le vrai pouvoir quitte les rives de la Seine pour Bruxelles. Toute l'Europe s'en rend compte. La Slovaquie, la Bosnie, l'Estonie et d'autres sont apparues sur la carte. L'Écosse, la Catalogne, la Flandre et d'autres battent déjà des ailes. Cela n'arrivera pas qu'à nos voisins. Dans un style romanesque, vivant et incisif, l'auteur ressuscite Salomon le Grand, les ducs Jean, Pierre Landais, Isaac le Chapelier et tous ces ancêtres illustres et oubliés qui ont insufflé leur âme à leur terre. Car, pour lui, le futur attend parfois dans des maisons très anciennes. Et, demain, il y aura à nouveau une Bretagne souveraine. Romancier, journaliste et rédacteur en chef de Paris-Match, GillesMartin-Chauffier a obtenu le prix Interallié pour Les Corrompus en 1998 et le prix Renaudot de l'essai avec Le Roman de Constantinople en 2005. Originaire du Golfe du Morbihan, il a retrouvé les histoires et les personnages qui ont fuit la légende de son pays.

  • Alésia, Soissons, Cluny, Poitiers, Chambord, Avignon, Versailles, Valmy, Saint-Denis... Ces lieux - et tant d'autres - portent l'empreinte des grands événements qui ont fait l'histoire de France. Amours et guerres, trahisons et grandeurs ont laissé au fil du temps des traces indélébiles. Alors, pourquoi ne pas (re)visiter l'histoire de France sur le terrain, tels les pieds poudreux" de jadis ? Clin d'oeil aux aventuriers indémodables du Tour du monde en 80 jours de Jules Verne, l'Histoire de France en 80 lieux sillonne les régions et tisse, à partir des grands faits et des petits détails, une sorte de tapisserie de Bayeux de notre histoire collective. En compagnie des personnages illustres et des hommes de l'ombre qui ont fait la France, cette promenade vivante et foisonnante conduit sur la route de la légende des siècles tous ceux que l'Histoire, mais aussi les histoires passionnent.".

empty