Sciences sociales / Société

  • Faute que son appel à être reconnu soit entendu, le désir du sujet insiste à travers parfois, des comportements aberrants. Comment y être attentif et lui ouvrir le champ ? Comme les deux tomes précédents, celui-ci est la rédaction, après mise à l'épreuve, des cours professés devant des praticiens du travail éducatif et médico-social au cours de sessions de formation, de séminaires et d'interventions dans diverses institutions. Les thèmes traités sont ceux proposés par les professionnels eux-mêmes à partir de leur pratique : le plaisir, le désir, le respect, la beauté, l'image, l'écriture, le projet, le mal et le bien, la morale ou la loi ? L'éclairage sous lequel sont analysées nos façons de faire et sont élaborés les outils qui permettent de réfléchir ensemble est le souci du bien commun et le rappel que nous sommes des vivants politiques et citoyens. Alain Boyer, philosophe et écrivain, intervient comme formateur auprès de professionnels du travail éducatif et médico-social.

  • Il n'y a pas d'institution idéale. Très vite le désir de fonder devient totalitaire et veut préserver son objet. Alors se multiplient les procédures, et les règles paralysent le pouvoir-faire. A travers différentes lectures de l'institution et de la loi qui fonde une éthique du travail social, l'auteur propose de restaurer un espace pour la créativité dans la mission des acteurs sociaux, autant dans le champ de la santé mentale que dans le domaine de la médecine, de l'éducation et de la formation où se joue, dans l'institution conçue autrement, la lutte contre l'exclusion. Ignacio Gárate-Mart?nez est docteur en sciences de l'éducation, membre d'Espace analytique, institution fondée par Maud Mannoni. Il exerce comme psychanalyste à Bordeaux depuis 1982, et s'intéresse depuis 1978 aux questions du travail social d'où il est issu. Actuellement, il réalise des supervisions de travailleurs sociaux et enseigne comme professeur associé à l'Université de Bordeaux I.

  • Il s'agit du traitement philosophique de thèmes suggérés par les professionnels à partir de leur pratique quotidienne. Au-delà des approches sociologiques et psychologiques dont ils ont l'habitude, l'objectif est de montrer que bien des façons de penser et d'agir qui paraissent aller de soi sont lourdes de présupposés insoupçonnés. En prendre conscience libère la réflexion pour envisager d'autres façons possibles d'agir, d'éduquer et de soigner.

  • Il s'agit du traitement philosophique de thèmes suggérés par les professionnels à partir de leur pratique quotidienne. Au-delà des approches sociologiques et psychologiques dont ils ont l'habitude, l'objectif est de montrer que bien des façons de penser et d'agir qui paraissent aller de soi sont lourdes de présupposés insoupçonnés. En prendre conscience libère la réflexion pour envisager d'autres façons possibles d'agir, d'éduquer et de soigner.

  • Facile à lire, émouvant, drôle, étonnant, ce petit livre égrène des petits contes contemporains qui nous font réfléchir. Illustré par un dessin original, chaque récit décrit une situation, l'intervention de l'éducateur, le résultat. Souvent, il y a des réussites, des « happy end ». Parfois, ce sont des tragédies : une façon décalée de parler de maltraitance, d'inceste, des blessures d'enfance. Jean-François Curvale, éducateur spécialisé, fondateur et directeur (jusqu'en 2004) de la Sauvegarde 31. Dominique Delpiroux, journaliste depuis 25 ans à la Dépêche du Midi. Jiho, dessinateur à Lien Social, à la Dépêche du Midi pendant 20 ans, à l'Echo des Savanes, 60 millions de Consommateurs, Phosphore, L'Express...

  • Coédition avec la revue Empan (ARSEAA) Dix ans de réflexion et d'écriture ont entraîné ce panorama des questions actuelles sur le social, état des savoirs et recherche des mouvements qui ont traversé l'éducation, la santé, le social ces dernières années. Ces mouvements de pensée amènent à des ouvertures sans exclusion du passé ni idéalisation de celui-ci. Ce témoignage collectif (une cinquantaine d'auteurs chercheurs, praticiens, décideurs) reflète une complexité unique dans ce domaine.

empty