FeniXX réédition numérique (Librairie de l'Université d'Aix-en-Provence)

  • Bien des difficultés en économie monétaire résultent du premier labeur sur ses principes mal, ou trop sommairement accompli. Au long de la première partie de cet ouvrage, l'auteur procède donc à une minutieuse reconstitution de l'assise logique des rôles et de la nature de la monnaie. Il expose et discute ensuite, dans une seconde partie, les principales justifications du quantitativisme monétaire. Tout étudiant peut ainsi se munir des clefs indispensables à l'entrée dans une branche complexe de la littérature économique.

  • Cet ouvrage reprend le compte rendu intégral du colloque organisé à Aix-en-Provence, en juillet 1995, sous la direction du Professeur Jean-Yves Naudet, sur le thème de l'éthique économique. Il s'agit du deuxième colloque organisé sur ce sujet par le Centre de Recherches en Éthique Économique et des Affaires et Déontologie Professionnelle, après celui de 1994, consacré à l'enseignement et à la recherche en éthique économique. Le colloque de 1995 a porté d'une part sur les fondements de l'éthique dans une société pluraliste, d'autre part sur les chartes éthiques des entreprises, enfin sur la justice dans la vie économique. Le Centre de Recherches en Éthique Économique et des Affaires et Déontologie professionnelle, organisateur du colloque, est rattaché à la Faculté de Droit et de Science Politique de l'Université d'Aix-Marseille III. Il regroupe notamment des économistes et des juristes et se veut à la fois un lieu de rencontres, de documentation et de recherche sur les différents sujets liés à l'éthique économique et à la déontologie professionnelle. Le Centre de Recherches a pu organiser ce colloque grâce à l'appui de l'Université d'Aix-Marseille III et du Club des euro-métropoles.

  • Ce volume reprend le compte-rendu intégral du colloque organisé à Aix-en-Provence, en juillet 1996, sous la direction du Professeur Jean-Yves Naudet, sur le thème de l'éthique économique. Il s'agit du troisième colloque organisé sur ce sujet par le Centre de recherches en éthique économique et des affaires et déontologie professionnelle, après ceux de 1994 et de 1995. Le colloque de 1996, organisé dans un esprit pluridisciplinaire et regroupant philosophes, économistes et juristes, a porté d'une part sur les fondements philosophiques et anthropologiques de l'éthique, d'autre part sur l'éthique de l'entrepreneur, enfin sur éthique et droit des affaires. Le Centre de Recherches en Éthique Économique et des Affaires et Déontologie professionnelle, organisateur du colloque, est rattaché à la Faculté de Droit et de Science Politique de l'Université d'Aix-Marseille III. Il regroupe notamment des économistes et des juristes et se veut à la fois un lieu de rencontres, de documentation et de recherche sur les différents sujets liés à l'éthique économique et à la déontologie professionnelle.

  • Traite de la situation actuelle de l'enseignement et de la recherche en éthique économique (rapports par pays, l'apport des disciplines non économiques) et des perspectives de l'enseignement et de la recherche en éthique économique (deux points de vue français sur l'éthique économique, les attentes des différents partenaires, un point de vue américain).

  • Le mémoire de D.E.A. de Valentin Petkantchin, que le présent ouvrage reproduit, analyse les relations entre l'économie de marché et l'éthique dans l'oeuvre du père fondateur de l'économie politique : Adam Smith. Les différentes parties de son oeuvre (éthique, économique et juridique) s'articulent parfaitement autour d'un élément d'une importance cruciale pour toute vie en société : les institutions ou les règles sociales. Elles sont le résultat des recherches éthiques des individus, elles sous-tendent l'économie de marché et elles représentent l'objet même du droit et de la jurisprudence. Considérée sous cet aspect, la pensée d'Adam Smith est une riche source à redécouvrir et reste d'actualité.

  • La science économique se forme dans la controverse et le chaos depuis le début du XVIIe siècle. En mettant plus particulièrement l'accent sur les questions de méthodologie, René Teboul montre comment se forme le champ disciplinaire, et aussi pourquoi perdurent dans le temps des oppositions doctrinales qui sont encore au coeur des problématiques modernes. L'ouvrage s'adresse à des étudiants de second cycle de Sciences Économiques, mais aussi à tous ceux qui s'interrogent sur les origines de notre modernité. Le tome premier nous invite à une relecture des « pères fondateurs » (d'Antoyne de Montchrestien à Karl Marx), remettant en cause, au passage, bon nombre de lieux communs.

  • Resitue les institutions décrites dans leur contexte historique et approfondit les notions essentielles de la constitution de l'ancienne France, en les replaçant dans un cadre européen.

  • Cet ouvrage reprend le compte rendu intégral du colloque organisé à Aix-en-Provence, en juillet 1997, sous la direction du Professeur Jean-Yves Naudet, sur le thème de l'éthique économique. Il s'agit du quatrième colloque organisé sur ce sujet par le Centre de Recherches en Éthique Économique et des Affaires et Déontologie Professionnelle. Organisé, comme les précédents, dans un esprit pluridisciplinaire et faisant dialoguer économistes, juristes et philosophes, ce colloque a été consacré à trois thèmes principaux : Cet ouvrage est donc susceptible d'intéresser aussi bien ceux qui veulent réfléchir sur les principes éthiques que ceux qui cherchent à en tirer des applications pratiquent dans la vie économique et sociale. Le Centre de Recherches en Éthique Économique et des Affaires et Déontologie professionnelle, organisateur du colloque, est rattaché à la Faculté de Droit et de Science Politique de l'Université d'Aix-Marseille III. II regroupe notamment des économistes et des juristes et se veut à la fois un lieu de rencontres, de documentation et de recherche sur les différents sujets liés à l'éthique économique et à la déontologie professionnelle. Cet ouvrage a obtenu le prix « Éthique et déontologie » du Rotary Club International (district 1760), qui a ainsi contribué à sa publication.

  • La finance a mauvaise réputation : souvent qualifiée d'inutile, elle est en outre suspectée d'être immorale. Certains sont tentés de condamner la finance, au nom de ses dérives. Cet ouvrage veut faire le point, en insistant sur la bonne finance, celle qui joue un rôle économique utile, sans cesser d'être éthique. Cette réflexion sur l'éthique financière s'appuie sur des fondements philosophiques et économiques solides, cherche les fondements religieux d'une éthique financière, dans le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam, et enfin jette des regards croisés sur les débats actuels d'éthique financière. Il s'agit du compte rendu intégral du sixième colloque d'éthique économique organisé à Aix en Provence sous la direction du professeur Jean Yves Naudet.

empty