FeniXX réédition numérique (Messidor)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce livre relate l'exploit d'un groupe de Francs-tireurs français qui, vers la fin de l'été 1942, effectuèrent - en plein jour - le sabotage de la base militaire nazie de Sainte-Assise. Les personnages et les faits relatés dans cet ouvrage, sont authentiques. Tous les membres du groupe de Résistants furent par la suite arrêtés et connurent, comme l'auteur du roman, la déportation.

  • Attention ! ce livre a été écrit aux alentours de 2050. La société ayant continué à évoluer sur sa lancée, le monde est partagé entre ceux qui ont un job, et les « maumaus » clochardisés qui hantent les stations abandonnées du métro. L'édition, elle aussi, a évolué. Elle est beaucoup plus scientifique... Les livres sont des produits, best-sellers garantis, conçus et écrits par ordinateur après des études de marché. Or, cet hiver, il est prévu que les consommateurs éprouveront une bouffée de nostalgie pour l'époque ancienne où il y avait encore des écrivains. On va donc dénicher un vieil auteur oublié, pour enregistrer ses mémoires. Curieux personnage, parlant un français d'un autre temps, entouré de très jolies égéries, dont les cheveux ont les couleurs de l'arc-en-ciel, et qui se révèle être au coeur d'un complot terroriste... Peut-être, lecteurs d'une époque révolue, serez-vous déconcertés par le déglingage d'une phrase ou l'étrangeté d'un mot. C'est que la langue, au cours de ces cinquante années, à l'image de la société qu'elle exprime, s'est lentement et inexorablement détériorée au fil des jours, en un presque imperceptible glissement vers le pire. L'histoire de ce très vieil écrivain, peut-être le dernier, et de ses toutes jeunes compagnes, de cet interviewer paumé et de son adjointe hyper-adaptée (et qui se brisera pourtant sur l'égoïsme glacé de ses contemporains), pourrait être très sombre. Mais Bernard G. Landry, jouant des séductions de l'écriture, ne se départit jamais d'un ton de gouailleuse dérision, de parodie et de caricature, même lorsqu'au plein coeur de l'épisode le plus bouffon, transparaissent l'ombre d'une émotion ou le tremblement d'une détresse. Il sait mettre les rieurs de son côté dans le temps précis où il les incite à la réflexion. Cette fable, d'un humour décapant et d'une fantaisie débridée, ce roman d'aventures riche en actions et en rebondissements, ce conte dont l'écriture constitue un vrai tour de force, sera-t-il rattrapé par le temps ?

  • Ce livre relate l'exploit d'un groupe de Francs-tireurs français qui, vers la fin de l'été 1942, effectuèrent - en plein jour - le sabotage de la base militaire nazie de Sainte-Assise. Les personnages et les faits relatés dans cet ouvrage, sont authentiques. Tous les membres du groupe de Résistants furent par la suite arrêtés et connurent, comme l'auteur du roman, la déportation.

  • Attention ! ce livre a été écrit aux alentours de 2050. La société ayant continué à évoluer sur sa lancée, le monde est partagé entre ceux qui ont un job, et les « maumaus » clochardisés qui hantent les stations abandonnées du métro. L'édition, elle aussi, a évolué. Elle est beaucoup plus scientifique... Les livres sont des produits, best-sellers garantis, conçus et écrits par ordinateur après des études de marché. Or, cet hiver, il est prévu que les consommateurs éprouveront une bouffée de nostalgie pour l'époque ancienne où il y avait encore des écrivains. On va donc dénicher un vieil auteur oublié, pour enregistrer ses mémoires. Curieux personnage, parlant un français d'un autre temps, entouré de très jolies égéries, dont les cheveux ont les couleurs de l'arc-en-ciel, et qui se révèle être au coeur d'un complot terroriste... Peut-être, lecteurs d'une époque révolue, serez-vous déconcertés par le déglingage d'une phrase ou l'étrangeté d'un mot. C'est que la langue, au cours de ces cinquante années, à l'image de la société qu'elle exprime, s'est lentement et inexorablement détériorée au fil des jours, en un presque imperceptible glissement vers le pire. L'histoire de ce très vieil écrivain, peut-être le dernier, et de ses toutes jeunes compagnes, de cet interviewer paumé et de son adjointe hyper-adaptée (et qui se brisera pourtant sur l'égoïsme glacé de ses contemporains), pourrait être très sombre. Mais Bernard G. Landry, jouant des séductions de l'écriture, ne se départit jamais d'un ton de gouailleuse dérision, de parodie et de caricature, même lorsqu'au plein coeur de l'épisode le plus bouffon, transparaissent l'ombre d'une émotion ou le tremblement d'une détresse. Il sait mettre les rieurs de son côté dans le temps précis où il les incite à la réflexion. Cette fable, d'un humour décapant et d'une fantaisie débridée, ce roman d'aventures riche en actions et en rebondissements, ce conte dont l'écriture constitue un vrai tour de force, sera-t-il rattrapé par le temps ?

  • Avec Le Petit boxeur, a été commencé en 1984, sur une idée de l'auteur, la publication des téléromans ou scénarios de télévision D'André Stil. Il en est de même avec La Correspondante.

  • Après Le Petit boxeur et La Correspondance, voici le troisième téléroman où se lit comme un roman un scénario de télévision de l'auteur.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty