Langue française

  • La « révolution médiatique » est en marche. À chaque coin de rue ou presque, on entend crier « Chauds les médias ! » et ce nouveau refrain de colporteur suscite dans tous les milieux un étonnant mélange de peur et d'excitation. On en oublierait presque de soulever le manteau de mots qui cache une réalité certes complexe et changeante, mais parfaitement définissable et compréhensible. C'est à ce travail de remise en ordre des idées que s'attache Bernard Roux dans son ouvrage. Au moment opportun, il rappelle que la communication est un tout dont l'origine remonte à celle des sociétés humaines. Il souligne cette continuité de l'histoire, grâce à quoi ceux qui ont une mémoire du passé peuvent affronter l'avenir. Mais le chef d'entreprise qu'est Bernard Roux pense pour agir : c'est pourquoi il analyse également la crise de la presse écrite, convaincu qu'elle n'est pas condamnée à disparaître sous la poussée des « nouveaux médias ». Au contraire - et il en apporte la preuve au « Courrier Picard » - le journal imprimé lui semble promis à un bel avenir, au sein de groupes multimédias où s'établiront de fécondes synergies entre le quotidien, la radio, la télématique et la télévision locale. Encore faut-il se préparer aux évolutions indispensables : tel est le vrai défi que les hommes de communication, aujourd'hui, se doivent de relever.

  • Les manuels de « l'art d'écrire » sont légion. Et de qualités diverses. Un point leur est généralement commun : le lecteur en est le grand absent. Comme si le beau style était une fin en soi. Comme si le langage - et l'écriture - avaient été donnés à l'homme pour une autre fonction que celle de communiquer avec ses semblables. Le parti pris de ce livre est rigoureusement inverse. À chaque chapitre on s'interroge sur les processus de lecture, afin d'y adapter son écriture. Le style, c'est ici la faculté de subordonner son langage à sa fin, c'est-à-dire à la transmission d'informations précises pour un public donné. Voilà un parti pris certes restrictif. Mais utile. Entre l'abstraction des grandes théories et les limites des petites recettes, Écrire pour son lecteur présente et concrétise les principes d'une écriture efficace. Puisse-t-il répondre à l'attente de ceux dont le premier souci est de perfectionner une écriture fonctionnelle, une écriture de communication véritable. Le talent leur sera donné par surcroît.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty