Le Mot et le reste

  • Le sourire du scorpion

    Patrice Gain

    • Le mot et le reste
    • 2 Janvier 2020

    C'est décidé, Tom, Luna et leurs parents descendront le canyon de la Tara en raft. Une belle étape de plus dans leur vie nomade. Pourtant, malgré les paysages monténégrins époustouflants, la complicité familiale et la présence rassurante de Goran, leur guide serbe, la tension envahit peu à peu le canyon et le drame frappe, sans appel. Du haut de ses 15 ans, Tom prend de plein fouet la violence du deuil et de la solitude. Dans l'errance qu'engendre le délitement de sa famille, il découvre la grande douleur, celle qui fissure les barrières et ouvre les portes à ceux qui savent s'engouffrer dans la détresse d'autrui. Mais, en dépit du chaos, Tom ne peut s'empêcher de retracer les événements et le doute s'immisce : ne sont-ils pas les victimes d'une Histoire bien plus grande que la leur?

    Patrice Gain est né à Nantes en 1961. Professionnel de la montagne, ingénieur en environnement, il est déjà l'auteur de trois romans aux éditions Le mot et le reste : La Naufragée du lac des Dents Blanches (Prix du pays du Mont-Blanc 2017 et Prix « Récit de l'Ailleurs » des lycéens de Saint-Pierre et Miquelon 2018), Denali (Prix Lire Élire Nord Flandre 2018) et Terres fauves (finaliste du Prix des Libraires 2019).

  • Knud ou les 7 expéditions de Thulé

    Rémi Paolozzi

    • Le mot et le reste
    • 22 Avril 2022

    Knud Rasmussen, explorateur danois métissé d'Inuit, accomplit au début du XXe siècle ce qu'aucun homme n'a réalisé avant lui. Ses expéditions à travers les terres hostiles du Groenland sont à l'origine de découvertes géographiques et ethnographiques majeures. Sa passion pour le peuple et la culture inuit était la motivation première de ces équipées parfois mortelles. La plus célèbre d'entre elles, trois ans de voyage en traineau pour franchir le passage du Nord-Ouest, restera à jamais gravée dans les annales de l'Aventure. Anthropologue de renom, il ouvre les yeux du monde entier sur le peuple Inuit, et la voie vers la reconnaissance et les droits des Inuits du Groenland qui le considèrent comme l'un des leurs. L'auteur lui rend hommage dans cette biographie romancée passionnante.

    Né en Bretagne en 1971, Rémi Paolozzi découvre à l'adolescence la littérature des grands espaces et du voyage à travers les écrits de Jack London, Paul-Emile Victor ou Henry de Monfreid. C'est en préparant un trekking au Groenland qu'il découvre la vie de Knud Rasmussen et décide d'en écrire la biographie.

  • Marche en plein ciel

    Gwenaëlle Abolivier

    • Le mot et le reste
    • 6 Janvier 2022

    En arpentant la route empruntée par Robert L. Stevenson il y a plus d'un siècle, Gwenaëlle Abolivier harmonise deux passions : l'écriture et la marche. À chaque pas qui l'éloigne de l'immobilité physique et intellectuelle du quotidien, elle s'ouvre un peu plus à la littérature ; fait corps avec le paysage cévenol qui accueille son évasion. Sous le ballet aérien des milans royaux, elle partage l'errance du vieux Marvejols et de son ânesse Luce - incarnations stevensoniennes rencontrées au détour des sentiers - le temps d'une parenthèse toute en délicatesse. Au fil de ces chemins où elle tutoie le ciel, la solitude lui offre l'espace nécessaire pour penser. Puis, tout en rythme, la discipline de la marche en solitaire et la force du mouvement impulsent l'écriture et délivrent ce récit.

    Journaliste et auteure, Gwenaëlle Abolivier est une voix de France Inter. Elle a présenté pendant plus de vingt ans des émissions de grands reportages. Aujourd'hui, elle se tourne vers l'écriture tout en continuant d'intervenir sur les ondes et dans des revues. Elle a notamment écrit Vertige du Transsibérien publié chez Naïve et Tu m'avais dit Ouessant (Prix Marine Bravo Zulu 2020) aux éditions Le mot et le reste.

  • Patti Smith & Arthur Rimbaud, une constellation intime

    Pierre Lemarchand

    • Le mot et le reste
    • 28 Octobre 2021

    Musicienne, poétesse, mais aussi photographe et peintre, Patti Smith est une artiste totale qui n'a eu de cesse, tout au long de sa carrière, de saluer ses influences artistiques. Des membres de cette famille choisie, le plus important est certainement Arthur Rimbaud. Entre la jeune prolétaire de Chicago et le poète de Charleville, un lien indéfectible se tisse. Grand frère, amant platonique, mentor, Arthur inspire Patti et la guide, par ses appels à la liberté et à la modernité, dans sa vie comme dans son art : « Il est avec moi à tous mes concerts [] Je connais Arthur depuis toujours ». Par l'analyse du parcours artistique et personnel de Patti Smith, de sa découverte de l'oeuvre de Rimbaud à ses pèlerinages à Charleville, ce livre se propose de décrypter cette constellation intime.

    Journaliste et auteur rock, Pierre Lemarchand vit en Normandie. Il est l'auteur de plusieurs livres dont Karen Dalton, le souvenir des montagnes (Camion Blanc, 2016) et Nico The End (Densité, 2020), ainsi que producteur de l'émission de radio Eldorado. Aux côtés de Dominique A, il impulse dans sa ville, Rouen, le collectif «Des Liens», qui se propose de lutter contre l'exclusion culturelle.

  • Fille de fer

    Isabelle Grégoire

    • Le mot et le reste
    • 22 Avril 2022

    Seule femme dans un monde d'hommes qui lui est hostile, Marie est conductrice de train minier dans le Nord québécois. Un soir de tempête, son convoi s'immobilise. Forcée d'affronter la neige et la nuit pour trouver l'origine de la panne, elle se retrouve dans l'incapacité de bouger après une chute. Elle est sauvée par un mystérieux ermite qui la recueille et la soigne, dans un immense manoir débordant de livres. Dès lors, les frontières entre réalité et rêve se brouillent doucement : que s'est-il vraiment passé ? Pourquoi personne ne semble s'inquiéter de son absence ? Qui est ce géant envers lequel elle éprouve une passion grandissante ? Entre un passé qui revient la visiter et un avenir dont l'issue est incertaine, Marie devra trouver sa vérité dans cette histoire périlleuse et sauvage.

    Journaliste globe-trotter, Isabelle Grégoire a réalisé des reportages dans une quarantaine de pays. Née à Québec, elle a étudié et travaillé à Paris, à Los Angeles et à Rome. Correspondante de L'Express au Québec, elle a remporté plusieurs prix de journalisme. Fille de fer, son second roman, a été finaliste du Prix Saint-Pacôme du roman policier québécois.

  • Pas même le bruit d'un fleuve

    Hélène Dorion

    • Le mot et le reste
    • 3 Mars 2022

    Quand Hanna découvre, parmi les effets de sa mère récemment décédée, des carnets, photographies et coupures de journaux, elle décide de descendre le cours du fleuve jusqu'à Kamouraska pour tenter de trouver le fil qui rattachera son histoire à celle de cette femme silencieuse, absente de sa propre vie. Remontant le siècle, le long du Saint-Laurent, de Montréal à Pointe-au-Père, Hanna retrouve la trace du premier amour de sa mère et retourne jusqu'en 1914, au moment du naufrage de l'Empress of Ireland. Elle apprend que les femmes de la famille sont unies par une même tragédie et que les survivants sont parfois les vrais naufragés. Sur cette route qui la conduit vers elle-même, elle devra composer avec le poids des secrets et des douleurs enfouies que même le fleuve n'a su emporter.

    Depuis la parution de son premier livre en 1983 jusqu'à l'obtention du prestigieux prix Athanase-David pour l'ensemble de son oeuvre en 2019, l'écrivaine et poétesse, née à Québec, a fait paraître plus de trente ouvrages. Ses livres sont publiés dans une quinzaine de pays et lui ont valu plusieurs distinctions, dont le Prix littéraire du Gouverneur général, le prix Anne-Hébert, le prix Senghor et le prix Mallarmé. Pas même le bruit d'un fleuve est son premier roman publié en France.

  • à fleur d'eau Nouv.

    à fleur d'eau

    Rémi Huot

    • Le mot et le reste
    • 19 Mai 2022

    Parti à pied de Saint-Malo pour rallier l'île d'Ouessant, Rémi Huot se lance à la poursuite de l'ouest durant 800 kilomètres de littoral armoricain. Emporté par ce besoin confus de composer avec la mer, il dit le passage des caps et la traversée des estrans, le défilement des rivages et l'enchaînement de ses nuits à la belle étoile, toutes tournées vers le grand large. Du cap Fréhel à la pointe de Pern, il explore jusqu'au bout le dur du granit et le néant des falaises, de la baie de Saint-Brieuc à la mer d'Iroise, il se laisse traverser par la constance de l'automne et le ressac de l'océan. Dans les embruns d'octobre, l'auteur se place à l'affût des pluies et des éclaircies et son regard à fleur d'eau se tient prêt à saisir la moindre tonalité sauvage que sa marche solitaire donne à voir.

    Après des études universitaires en biologie, Rémi Huot délaisse la profession d'ornithologue pour se consacrer à l'écriture. Elle l'engage sur un chemin plus solitaire, celui des longues marches où la pensée finit par se frotter au monde sauvage. À l'affût des beautés de la nature, il a quitté son Val-d'Oise natal pour les Pyrénées-Orientales.

  • Nos regards se sont croisés : la scène de la rencontre avec un animal

    Pierre Schoentjes

    • Le mot et le reste
    • 22 Avril 2022

    Si on excepte les animaux de compagnie, les bêtes sont absentes de la vie quotidienne dans les sociétés occidentales prospères. Or, c'est aussi par le contact direct avec les animaux que nous nous définissons comme humains, par la compréhension de ce qui nous lie à eux et ce qui nous différencie. Cet essai interroge ce lien intime à partir d'une scène présente dans nombre de textes littéraires : la rencontre entre animaux humains et non humains. Basé sur une vaste enquête qui explore le champ littéraire du dernier siècle, ce livre s'efforce de dégager la manière dont l'écriture fait écho à l'empathie qui s'exprime envers les animaux et notamment à l'importance des rencontres comme déclencheurs d'un engagement fort en faveur des droits des animaux et de l'écologie au sens large.

    Pierre Schoentjes enseigne la littérature à l'Université. Spécialiste de l'ironie et de la représentation littéraire de la guerre il interroge la littérature des 20e et 21e siècles dans une perspective européenne. Poursuivant ses recherches sur les rapports entre littérature et environnement, il a publié en 2020 chez José Corti Littérature et écologie. Il a fait paraitre une étude sur le premier écologiste de la littérature française : Écrire la nature, imaginer l'écologie. Pour Pierre Gascar.

  • Georges Brassens, militant anarchiste

    Frédéric Bories

    • Le mot et le reste
    • 20 Janvier 2022

    Si les croquants et croquantes de la France entière ont chanté à tue-tête les textes d'un des plus célèbres chanteurs français, peu d'entre eux connaissent son implication au sein du mouvement anarchiste entre 46 et 48. Souvent éludée par les biographes, cette parenthèse politique et littéraire a pourtant façonné son être et conditionné toute son oeuvre. Avant de monter sur scène, Brassens, qui voulait être poète, a passé la guerre et les années qui suivirent à dévorer les livres de Baudelaire, Gide, ou Anouilh avant de découvrir François Villon, Proudhon ou Bakounine, dont les idées antiétatiques, antimilitaristes, et le désir d'égalité sociale, lui seyaient tout à fait. En découla une carrière journalistique dense pour Le Libertaire.

    Frédéric Bories est né et vit à Marseille. Enseignant, il est également archiviste au sein du Cira Marseille (Centre International de Recherches sur l'Anarchisme).

  • Poussières noires

    Catherine Gucher

    • Le mot et le reste
    • 17 Février 2022

    Lorsque le feu s'est mis à dévorer le ciel au Nord et que les hommes blancs ont multiplié leurs visites à la réserve, le clan de L'Homme qui Marche a vu son passé de colonisé ressurgir et les souffrances endurées par son peuple. Hokee, fruit du viol de Yanaba par un général du Bureau des affaires indiennes, observe, depuis les falaises de Black Mesa, son clan se déliter sous les pressions d'une compagnie minière qui s'emploie activement à imposer son enfer noir. Racontée à travers le regard de la jeune Navajo, l'errance de ces hommes, chassés de leur terre, prend aux tripes. Sous la plume intimiste de l'auteure, cette lutte somptueuse entre ancien et nouveau monde prend des airs de tragédie grecque, imposant au lecteur la noirceur suffocante précédant la lueur d'un espoir.

    Catherine Gucher est écrivaine et enseigne la sociologie à l'Université de Grenoble. Pour son premier roman, Transcolorado (2017), elle a, entre autres, été lauréate du Festival du Premier Roman de Chambéry et obtenu le prix Québec-France Marie-Claire-Blais. Son deuxième roman Et qu'importe la révolution? est paru aux éditions Le mot et le reste en 2019.

  • Gens de Concord

    Henry D. Thoreau

    • Le mot et le reste
    • 16 Septembre 2021

    Connu pour avoir vécu dans une petite maison, au bord du lac Walden, Thoreau n'est pourtant pas le « philosophe dans les bois » ni l'« ermite de Walden » que l'on présente souvent. La lecture de l'abondant Journal, ainsi que de Walden, rédigé alors qu'il était retourné vivre dans la maison familiale, montre qu'il fut essentiellement un homme du village, conscient de la communauté dans laquelle il s'inclut en disant « nous ». À de nombreuses reprises tout au long de sa vie, Thoreau s'est pensé en éducateur, au service de la régénération, de l'élévation de la pensée, preuve de son dévouement à ses concitoyens auxquels il offrait des sujets de réflexion inédits. Cette sélection vise à montrer une facette inédite de ce grand penseur dont l'oeuvre ne cesse d'influencer la pensée contemporaine.

    Homme de lettres et philosophe non conformiste, réfractaire à l'emprise de l'état sur l'individu, mais aussi naturaliste précurseur de l'écologie, Henry D. Thoreau a publié de nombreux ouvrages dont les éditions Le mot et le reste ont entrepris la traduction par Brice Matthieussent, remettant notamment au goût du jour un des fondamentaux de la littérature américaine : Walden.

  • Karmas

    Pierre-Olivier Lacroix

    • Le mot et le reste
    • 17 Mars 2022

    Un soir de juin, dans le paisible village de Champfort, Nicole Gachet, accompagnatrice sociale à l'association Avenir de Soi, met fin à ses jours dans des conditions aussi atroces qu'étranges, sous les yeux de son conjoint. Frappée par un mal que personne n'a su diagnostiquer, elle emporte le secret de sa chute avec sa disparition. Huit ans plus tard, au lendemain de la Toussaint, le lieutenant de Gendarmerie André Gavois et son adjointe Chloé Moquet apprennent que la sépulture de Nicole Gachet a été profanée. Les soupçons se posent tout d'abord sur la petite délinquance du coin mais le caractère monstrueux et quasi-mystique de la profanation ouvre une piste autrement plus complexe et laisse deviner les contours d'une secte qui installerait insidieusement son influence dans la région.

    Pierre-Olivier Lacroix est né en 1974 à Dijon. Après avoir été formateur dans le secteur social, il exerce aujourd'hui le métier de libraire au sein d'une grande enseigne. Karmas est son troisième roman, le premier publié aux éditions Le mot et le reste.

  • Nina Simone

    Frédéric Adrian

    • Le mot et le reste
    • 16 Septembre 2021

    De sa jeunesse américaine dans le Sud ségrégationniste à ses dernières années passées en France, la vie de Nina Simone se lit comme un roman. Enfant prodige blessé par le racisme, elle fait ses débuts dans les clubs douteux d'Atlantic City avant de triompher sur les scènes du monde entier. Très tôt engagée dans la lutte pour les droits civiques, elle mêle avec succès art et militantisme, mais des problèmes personnels graves viennent entraver sa carrière. Après des années de galère, notamment parisiennes, elle renoue avec le succès grâce au triomphe inattendu de «My Baby Just Cares For Me». Cette biographie exhaustive met en lumière le parcours d'une artiste, tardivement reconnue comme la créatrice majeure qu'elle a été, et son influence qui dépasse largement le cadre de la musique.

    Né en 1975 et basé à Paris, Frédéric Adrian est journaliste pour la presse musicale. Il appartient depuis une quinzaine d'années à l'équipe du journal Soul Bag dont il a été longtemps le directeur de publication. Il y écrit en particulier des chroniques de disque et de livres, des entretiens et des articles. Depuis 2013, il s'est également consacré à l'écriture des biographies de Marvin Gay, Otis Redding, Stevie Wonder et Ray Charles, publiées au Castor Astral.

  • Au chevet des arbres ; réconcilier la ville et le végétal

    David Happe

    • Le mot et le reste
    • 17 Mars 2022

    Du modeste érable qui ombrage le parking d'une école au vénérable tilleul qui veille sur l`entrée d'une bâtisse remarquable, les arbres des villes sont constamment confrontés à de multiples pressions qui réduisent leur espérance de vie. Mobilisée par ce constat inquiétant, une communauté de spécialistes intervient pour les préserver, les soigner puis les renouveler : les arbres sont leurs patients. Parmi eux, les experts arboricoles - dont l'auteur fait partie - se rendent régulièrement à leur chevet pour évaluer leur état de santé et déceler leurs éventuelles défaillances. Ce livre met en lumière l'activité de ces praticiens, peu nombreux en France, et propose au lecteur d'aller différemment à la rencontre de ces végétaux urbains.

    Technicien forestier et ingénieur écologue, David Happe s'investit depuis vingt-cinq ans en faveur de l'étude et de la protection de la biodiversité. Il s'est tout particulièrement attaché à mettre en valeur la diversité et le rôle essentiel de la flore en général et des arbres en particulier. Actuellement, il exerce comme expert arboricole indépendant.
    En 2021, il a reçu le Prix de l'Arbre pour Arbres en péril, son précédent ouvrage publié aux éditions Le mot et le reste.

  • Irrécuperables

    André Marois

    • Le mot et le reste
    • 17 Février 2022

    Depuis des jours, à la même heure, au même endroit, le sergent-détective Mazenc trouve une canette de boisson énergisante sur son terrain, un désagrément mineur qui s'avère de plus en plus irritant, surtout à l'aube d'une semaine de vacances bien méritée. En bon défenseur de la bucolique région mandevilloise, il se met en tête de pincer le pollueur. Mais la forêt abrite des criminels bien plus dangereux, à croire que tous les cinglés de la province en ont fait leur repaire. En menant sa petite enquête, Mazenc va relancer une vieille affaire de meurtres et faire basculer la légèreté de son quotidien dans le drame le plus noir. Dans ce truculent polar où les coups pleuvent de partout, le lecteur est maintenu en haleine jusqu'au bouquet final que ne renierait pas un certain Quentin Tarantino.

    Né en France, André Marois habite à Montréal depuis 1992. Il est l'auteur de plus de trente polars pour jeunes et adultes. En 2015, il a remporté le prix du Gouverneur général pour le roman graphique Le Voleur de sandwichs. Bienvenue à Meurtreville, son premier polar a avoir été publié en France, est paru aux éditions Le mot et le reste en 2021.

  • Denali

    Patrice Gain

    • Le mot et le reste
    • 18 Mai 2017

    Dans les territoires immenses du Montana, Matt Weldon, adolescent livré à lui-même, tente de renouer avec ses origines et fouille le passé d'un père décédé et d'une mère internée. Il découvre au fil des jours une vie qu'il ne soupçonnait pas, partagé entre l'admiration et la stupeur. Incontrôlable et dévasté, son grand frère Jack est habité par une rage qui le mettra en travers de sa quête et le conduira à commettre l'irréparable. Le lecteur est aux prises avec la rudesse du monde rural et autarcique qui habite cette aventure, ne trouvant du répit que dans les instants où l'osmose avec la nature grandiose du Montana est salvatrice. L'écriture acérée de P. Gain et sa capacité à immerger le lecteur dans son univers permettent le contraste du récit, entre réalisme cru et évasion poétique.

  • Sa majeste Clodomir

    Christian Casoni

    • Le mot et le reste
    • 20 Janvier 2022

    Maniabosco a toujours eu le chic pour se foutre dans la merde en la remuant, mais peut-on vraiment reprocher à ce vieux flic peinard d'attirer constamment les problèmes ? C'est certain, quand une ancienne indic pas nette lui a demandé de la rencarder sur des trafiquants d'antiquités, il aurait mieux fait de la boucler... Il était pourtant loin d'imaginer qu'il allait se fourrer au milieu d'une guerre de clans remontant au règne de Clovis et que cette tempête mérovingienne allait brasser les cadavres comme ses potes flics fument des Gitanes : sans compter. Il devra remonter la piste qu'il a ouverte et frayer avec un gang de cambrioleurs, des Sopranos de banlieue, des héritiers royaux pas franchement jouasses, une meurtrière ex-écrivaine et ses deux emmerdeuses de filles. Pauvre Maniabosco.

    Christian Casoni est un garçon de bureau né en 1958, un temps postier, prof, illustrateur et dessinateur de presse, rédacteur en chef de Blues Again, pigiste chez Rock&Folk, irrésistible dans ses imitations d'otarie, rugissant et frappant les dos de ses mains l'une contre l'autre.

  • Johnny Hallyday, rock, blues, soul & country

    Arnaud Choutet

    • Le mot et le reste
    • 17 Février 2022

    C'est par la musique qu'il est nécessaire d'aborder «l'idole des jeunes» pour comprendre son impact sur le paysage musical français. Dans sa longue carrière (plus de 1100 chansons en 60 ans), Johnny Hallyday a épousé l'histoire du rock dans ses multiples formes, façonnant sa longévité en incarnant les styles musicaux les plus variés et s'adressant ainsi au plus grand nombre. Sa capacité à retranscrire toutes les ramifications du rock américain dans sa langue maternelle a fait de lui le visage du rock'n'roll en France. Cet ouvrage analyse ce phénomène par des portraits croisés entre Hallyday, réputé pour ses reprises devenues tubes, et les grandes figures américaines dont il a su importer la touche : Elvis Presley, Rod Stewart, Otis Redding, Johnny Cash, Bruce Springsteen, Chuck Berry, etc.

    Arnaud Choutet est spécialisé dans les musiques roots et populaires. Aux éditions Le mot et le reste, il est l'auteur de Country rock, Bretagne, Malicorne et Rock sudiste.

  • Philip Glass : accords et désaccords

    Sylvain Fanet

    • Le mot et le reste
    • 17 Mars 2022

    Ce livre dresse le portrait du compositeur avant-gardiste et visionnaire Philip Glass. D'abord tête chercheuse aux côtés d'artistes tels que Steve Reich ou Bob Wilson, Glass s'affranchit progressivement de l'étiquette minimaliste et donne à sa musique une dimension plus universelle, établissant un pont vertigineux entre Bach, Ravi Shankar, David Bowie, et Aphex Twin. Fort d'une oeuvre conséquente (12 symphonies, 25 opéras, piano solo, musique de chambre...), il élargit notamment le spectre de son audience grâce à l'écriture de nombreuses bandes originales de films (The Hours, Candyman, Truman Show...) et s'impose comme un artiste incontournable, dont le travail est encore régulièrement revisité par des artistes contemporains.

    Directeur éditorial dans un groupe média, Sylvain Fanet a produit des émissions musicales pour Radio France et a été le rédacteur en chef du mensuel TGV Magazine. Auteur de plusieurs ouvrages, dont l'anthologie Standing On The Beach, consacrée à la new wave, il a également participé au lancement de la collection Ciné Rock'N'Soul (Fnac).

  • Punchlines

    Daniel Adjerad

    • Le mot et le reste
    • 17 Février 2022

    Apparue dans les 60's dans le milieu de la boxe grâce à la gouaille de Muhammad Ali puis appliquée, avec le succès retentissant qu'on connaît, au rap dans les 80's sous la plume du rappeur Rakim, la punchline a fait couler beaucoup d'encre. Si elle était constitutive du style de la première génération de rappeurs, elle divise désormais et se retrouve parfois tournée en ridicule par la nouvelle génération qui cherche à s'affranchir de cette science du langage jugée trop ampoulée. En prenant comme point de départ le succès «Bonjour» du rappeur Vald, l'auteur remonte la généalogie du terme et propose une analyse vivante de la joute verbale, convoquant dans un joyeux mélange, des analyses stylistiques de lyrics, des clashs de rappeurs, des poèmes de boxeurs et l'amour du jeu littéraire.

    Daniel Adjerad est professeur agrégé et docteur en philosophie. Il est l'auteur chez Ellipses d'un ouvrage sur Gilles Deleuze publié en 2017 et a soutenu, en 2019, sa thèse de philosophie sur « Le concept d'économie chez Pierre Bourdieu » à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

  • Walden ; nouvelle traduction de Brice Matthieussent

    Henry David Thoreau

    • Le mot et le reste
    • 16 Février 2017

    Longuement mûri, Walden est le chef-d'oeuvre littéraire de Thoreau. Ses références littéraires, ses images, ses injonctions à vivre de façon plus libre et anticonformiste, ses magnifiques pages de descriptions de la nature sauvage ainsi que ses exercices d'introspection en font une oeuvre singulière, qui garde aujourd'hui intacte toute sa portée subversive. Considéré comme l'ouvrage fondateur du genre littéraire nature writing, apprécié par des générations d'écrivains américains, à commencer par certains des représentants de la Beat Generation, Walden est aussi à la source de la réflexion écologiste sur l'utilisation des ressources et la préservation des espaces sauvages. La traduction de référence de Brice Matthieussent est enfin disponible en format poche.

  • Terres fauves

    Patrice Gain

    • Le mot et le reste
    • 23 Août 2018

    David McCae, écrivain new-yorkais en mal d'inspiration et citadin convaincu doit quitter Brooklyn pour l'Alaska dans le but de terminer les mémoires du gouverneur Kearny. Le politicien visant la réélection, il envoie son porte-plume étoffer l'ouvrage d'un chapitre élogieux : le célèbre alpiniste Dick Carlson, ami de longue date, aurait de belles choses à raconter sur leurs aventures. Direction Valdez pour David, vers le froid, les paysages sauvages et un territoire qui l'est tout autant. Plus adepte du lever de coude que de l'amabilité, l'alpiniste n'en est pas moins disert et David en apprend beaucoup. Trop. Devenu gênant, la violence des hommes, et celle d'une nature qui a préservé tous ses droits, va s'abattre sur lui et l'obligera à combattre ses démons pour survivre.

    Patrice Gain est né à Nantes en 1961. Professionnel de la montagne, ingénieur en environnement, les territoires d'altitude et les grands espaces l'attirent depuis toujours. Il est déjà l'auteur de deux romans aux éditions Le mot et le reste : La Naufragée du lac des Dents Blanches (Prix du pays du Mont-Blanc et Prix « Récit de l'Ailleurs » des lycéens de Saint-Pierre et Miquelon) et Denali.

  • Hot stuff : les Rolling Stones en 18 leçons Nouv.

    Hot stuff : les Rolling Stones en 18 leçons

    Milan Dargent

    • Le mot et le reste
    • 19 Mai 2022

    En seulement 18 leçons (et autant de partis pris), ce petit manuel décalé et rafraîchissant vous révélera la seule et unique vérité : les Rolling Stones méritent encore la palme du «meilleur groupe de rock au monde», léguée par les Beatles après qu'ils eurent fini de traverser leur fameux passage piéton. Vous y apprendrez notamment que Keith Richards est un stoïcien qui s'ignore, que Gustave Flaubert s'est rêvé Mick Jagger, que le véritable carburant de l'adulation est la déception, que la drogue n'explique pas tout (mais presque) et que les Rolling Stones ont pour seul combat celui de la Liberté. L'auteur n'oublie pas que «fan» est l'abréviation de fanatique, et la mission de ce livre n'est donc pas tant de séduire le lecteur que de le convertir. Et si ça marche alors... bienvenue au club!

    Milan Dargent vit et travaille à Paris. Il a publié plusieurs romans qui, de près ou de loin, ont à voir avec sa passion du rock, un sport qu'il exerça lui-même au tournant des 70's et 80's au sein d'un groupe lyonnais resté méconnu, pour ne pas dire inconnu, les Swing Diplomates.

  • Berlin sampler : un siècle de musique, du cabaret a la techn

    Théo Lessour

    • Le mot et le reste
    • 22 Avril 2022

    L'histoire a frappé Berlin comme peu d'autres cités, cet ouvrage se propose de guider le lecteur dans ses méandres musicaux. Après avoir dansé sur le volcan de l'hyperinflation et de l'après-guerre au son du cabaret de Kurt Weill ou de l'Ange bleu, de l'expressionnisme musical, de dada, on y a joué clandestinement du swing sous la dictature nazie puis du rock sous le régime communiste. Sa situation d'île capitaliste en fit un havre de paix pour les sonorités déviantes : le krautrock, l'ambiant cosmique de Tangerine Dream ou de Klaus Schulze, les folies d'Einsturzende Neubauten, Blixa Bargeld et autres dilettants géniaux ou le blues de Nick Cave. Après la chute du mur, profitant de ses grands espaces vides, c'est tout naturellement qu'elle se réinvente en capitale européenne de la techno.

    Théo Lessour est un auteur, traducteur et musicien vivant à Berlin. Dans sa vie compliquée il a tourné avec le groupe Colder, joué avec l'ensemble de musique contemporaine Hypérion de Iancu Dumitrescu, sorti une demi-douzaine de disques, traduit Stefan Zweig et écrit deux autres livres, Chaosphonies et Nueva Germania (Ollendorff & Desseins).

empty