Langue française

  • America[s]

    ,

    • Le cherche-midi
    • 10 Mars 2022

    Un road trip initiatique et sensible à travers l'Amérique par les auteurs d'Alabama 1963.Philadelphie, juillet 1973. Voilà un an qu'Amy est sans nouvelles de sa grande soeur partie tenter sa chance au Manoir Playboy, à Los Angeles. Inquiète, la jeune adolescente décide de la rejoindre. Pour cela, il lui faudra traverser les États-Unis. Seule.
    Dans une Amérique de la contre-culture secouée par le scandale du Watergate et traumatisée par la guerre du Vietnam, elle croisera la route d'individus singuliers : vétéran, couple en cavale, hippies de la dernière heure, un Bruce Springsteen encore débutant, mais aussi une certaine Lorraine, autrefois serveuse à Birmingham, en Alabama...
    Dans ce deuxième roman, les auteurs d'
    Alabama 1963 convoquent
    Sur la route,
    L'Attrape-coeurs,
    Le Magicien d'Oz ou encore
    Alice au pays des merveilles pour un road trip initiatique sensible et original. Une ode à l'amitié et à la liberté.

  • Alabama 1963

    ,

    • Le cherche-midi
    • 20 Août 2020

    Meurtres en Alabama.Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d'une fillette noire est retrouvé. La police s'en préoccupe de loin. Mais voilà que d'autres petites filles noires disparaissent...
    Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d'enquêter pour le père de la première victime.
    Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s'interroge : " Les petites filles, ça disparaît pas comme ça... "
    Deux êtres que tout oppose.
    A priori.Sous des airs de polar américain,
    Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les États-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d'assassinat de Kennedy.
    Rentrée littéraire 2020

  • Un beau livre illustré par des images exceptionnelles, jalonné d'extraits de textes d'époque sur l'histoire de la propagande coloniale.Pendant plus d'un siècle, de la IIIe République naissante (1870) à la dernière décolonisation (1980, les Nouvelles-Hébrides), la propagande coloniale a fait partie du quotidien des Français. Affiches touristiques ou de recrutement militaire, expositions universelles et coloniales, manuels scolaires et protège-cahiers, couvertures de livres et de magazines, presse illustrée et brochures de propagande, photographies et cartes postales, jeux de société et bandes dessinées, publicités et films, monuments et statues, peintures et émissions de radio... tous les supports ont participé à cette apologie de la " plus grande France ". Au coeur de l'État, une Agence des colonies a été le fer de lance de cette propagande, et beaucoup ont oublié son action. Génération après génération l'idée coloniale a fait son chemin, pour devenir consensuelle durant l'entre-deux-guerres et se prolonger jusqu'aux dernières heures de l'Algérie française et même au-delà. Au coeur de cette dynamique, l'image a été un vecteur essentiel du message colonial, portant un regard paternaliste et raciste sur ceux que l'on appelait les " indigènes ".
    Ce livre analyse, décode et replace dans son contexte cette incroyable production, permettant, en croisant les sources les plus diverses et des archives exceptionnelles, de comprendre les mécanismes de l'adhésion du plus grand nombre à l'Empire. Par un remarquable décryptage des images, accompagné de citations pour chaque époque, ce travail nous montre comment a été construit l'univers symbolique structurant l'imaginaire sur la colonisation. Celui-ci est indissociable de l'identité nationale et a des répercussions sur les grands enjeux politiques, économiques et idéologiques pendant près d'un siècle. Ce livre, écrit à cinq voix, permet de comprendre comment le discours sur la " mission civilisatrice " s'est imposé et comment se sont bâties les grandes mythologies de la " République coloniale ", dont certaines représentations perdurent. Cette approche inédite sur notre culture visuelle, politique et historique participe au travail de déconstruction en cours sur l'héritage de la colonisation, nous permettant de regarder autrement ce passé et ses résonances dans le présent.

  • Entre chien et loup : le clan Delon

    Anthony Delon

    • Le cherche-midi
    • 10 Mars 2022

    " J'aurais pu en déduire que cet homme, mon père, ne m'aimait pas, et ainsi le laisser anéantir une partie de moi. Mais j'avais compris qu'il m'avait désiré comme rien d'autre au monde, de cet amour et cette fougue sans limites si propres à la jeunesse. "Fils d'un monstre sacré du cinéma et d'une comédienne éprise de liberté, Anthony Delon lève le voile sur sa famille, celle qui se révélait une fois les micros éteints et la porte refermée. Il offre un témoignage bouleversant sur son enfance, ses années de jeunesse, la maladie de sa mère qu'il a accompagnée jusqu'au dernier jour.
    Son questionnement est universel. Comment dépasser ses peurs, ses blessures, ses déceptions ? Comment ne pas reproduire le schéma imposé par une famille, où l'amour serait la première victime d'une malédiction qui se transmettrait de génération en génération ? Comment, enfin, devenir un homme et rester debout ?

  • Mrs March

    Virginia Feito

    • Le cherche-midi
    • 27 Janvier 2022

    Avec ce portrait d'une femme dont le monde s'effondre, Virginia Feito nous offre un récit à la tension extrême." Les dernières pages sont un véritable choc ! À tel point que le lecteur est immédiatement tenté de revenir au début pour comprendre comment l'auteure a réussi si brillamment ce qu'elle a entrepris avec cet exceptionnel premier roman ! " - The New York Times
    Mrs March vit oisive dans un appartement huppé de New York. Alors que George, son mari, atteint la consécration littéraire avec son dernier roman, l'existence de Mrs March se met à vaciller. Aurait-elle, comme on le dit, servi de modèle à l'un des personnages peu reluisant du livre de son mari ? Impossible, connaissant George. Mais le connaît-elle vraiment ? N'aurait-elle pas été aveuglée, toutes ces années, par son existence dorée ? Mrs March se met alors à enquêter sur la vie intime de l'homme qui partage sa vie. Et elle découvre que celui-ci se passionne pour l'étrange disparition d'une jeune femme. Simple travail de romancier ? Peu à peu, le doute s'installe, et ses soupçons la mènent bien au-delà de ce qu'elle pensait. Au-delà même de la raison ?
    Avec ce portrait d'une femme dont le monde s'effondre, Virginia Feito nous offre un récit à la tension extrême. Un coup de maître, pour un premier roman, qui la place d'emblée en digne héritière de Patricia Highsmith. Les droits d'adaptation du livre ont été achetés par l'actrice Elisabeth Moss.
    " Ce livre m'a tellement captivée que je n'ai plus eu qu'une envie : l'adapter et jouer Mrs March. C'est un personnage fascinant, complexe, profondément humain - et je brûle d'impatience de m'y faire les dents ! " Elisabeth Moss

  • Memory

    Arnaud Delalande

    • Le cherche-midi
    • 14 Janvier 2021

    Un meurtre, huit témoins, pas un ne se souvient de ce qui s'est passé.Elle voudrait tout oublier. Ils donneraient tout pour se souvenir... Au coeur de Memory, une clinique spécialisée perdue dans la montagne et la forêt, un patient est retrouvé pendu. Un suicide qui a tout l'air d'un meurtre déguisé : huit personnes ont assisté à la scène.
    Un homme mort. Huit témoins. Un huis clos. La combinaison parfaite pour une enquête vite résolue... C'est sans compter sur l'amnésie bien particulière dont souffrent les résidents : leur mémoire n'excède pas six minutes. Ils ont vu, mais ils ne se souviennent pas.
    En plein deuil de son père adoptif, Jeanne Ricoeur, jeune inspectrice de police, hérite de cette affaire impossible. Elle découvre une communauté à part, celle d'étranges victimes de la vie à la mémoire brisée, au quotidien hanté de post-it et de mémos. Tandis qu'elle essaie désespérément de reconstituer le puzzle du drame, ses propres démons refont surface...
    Mais bientôt, on la menace.
    Qui veut l'assassiner, et pourquoi ?

  • Ailleurs

    Gérard Depardieu

    • Le cherche-midi
    • 8 Octobre 2020

    L'ailleurs : cette petite distance qu'il faut trouver pour rester profondément humain.Je suis parfois un innocent, parfois un monstre.
    Tout ce qui est entre les deux ne m'intéresse pas.
    Tout ce qui est entre les deux est corrompu.
    Seuls l'innocent et le monstre sont libres.
    Ils sont ailleurs.

  • Les malchanceux de l'histoire de France

    Jean-Joseph Julaud

    • Le cherche-midi
    • 6 Novembre 2014

    L'Histoire de France rincée à l'humour.Savez-vous ce qui est arrivé à Clotilde, la reine des Francs ? Ses petits-enfants... Non ! C'est terrible, on ne le croira pas !
    Avez-vous appris la nouvelle ? Charles VI, le roi de France, est devenu fou ! Fou ? Oui, fou à lier !
    Quelle fin pour Olympe de Gouges, la belle Olympe qui défendait la cause des femmes, jusqu'à l'horreur !
    Et la jeune Cécile Renault, pourquoi ses 19 ans l'ont-ils conduite à l'échafaud ?
    Que de destins de femmes et d'hommes frappés par la malchance dans l'histoire de France !
    C'est Jacques Coeur, plus riche que cent rois, banni, abandonné sur l'île de Chios. C'est la pauvre reine Margot, calomniée, défigurée, avilie, jusqu'à aujourd'hui. C'est le duc d'Enghien, fauché dans les fossés de Vincennes, le jour du printemps...
    En voulez-vous encore ? À travers les vingt récits historiques de ce livre, laissez-vous emporter vers les amonts de la mémoire où vous attendent de l'émotion, de l'étonnement, du révoltant, du cruel, du pittoresque, du pathétique, de l'amusant, du frisson... Tout cela dans le souple confort que procure une belle et bonne écriture !
    Chanceux que vous êtes !

  • Jolie petite histoire Nouv.

    Jolie petite histoire

    Louis Bertignac

    • Le cherche-midi
    • 28 Avril 2022

    " Pour ceux qui n'attendent que ça, rassurez-vous, je parlerai de sexe, de drogue et de rock'n'roll et de ma relation avec Jean-Louis Aubert, de Corine, des Stones, du showbiz, puisque tout ça fait partie de la jolie petite histoire. "" Avant d'acheter ce livre, vous voulez savoir si, dans cette jolie petite histoire, il est question de Téléphone. De mes relations avec les autres membres du groupe. De mes histoires avec Corine, Carla Bruni, les Rolling Stones, Jimmy Page, Prince et tant d'autres.
    Vous pouvez cocher toutes les cases.
    Vous pouvez aussi cocher la case sexe, drogues et rock'n'roll.
    Mais vous pouvez lire ce livre pour d'autres raisons. Car cette
    Jolie petite histoire est une histoire d'amour.
    Prenez le temps des préliminaires et savourez les caresses. La caresse de parents magnifiques. La caresse de mes mains sur les manches des guitares, de la musique qui m'a sauvé la vie, des voyages en Inde, au Népal ou à Essaouira.
    La caresse de l'amitié. Les caresses de celle qui écrit avec moi les chapitres à venir.
    Les caresses des regards des musiciens sur scène et des spectateurs à la fin des concerts, et celles de toutes les rencontres qui ont fait cette jolie petite histoire. "

  • De l'urgent, du presque rien et du rien du tout

    Olivier de Kersauson

    • Le cherche-midi
    • 14 Novembre 2019

    Le monde à la lettre, par Olivier de Kersauson.Tour à tour poète, critique, humoriste, moraliste, il passe au crible notre époque et ses moeurs, son enfance, ses désirs et ses rêves, en essayiste et en conteur. Ses propos inédits sur un monde disparu forment ensemble un portrait et dessinent la philosophie d'un aventurier, libre dans tous les sens du terme.

  • J'avais dix ans à Bergen-Belsen Nouv.

    J'avais dix ans à Bergen-Belsen

    ,

    • Le cherche-midi
    • 5 Mai 2022

    La survie d'un enfant dans un camp de concentrationL'horreur qu'il a vécue enfant hante toujours ses nuits. Sa vie. À près de 90 ans, Léon Placek n'a pas oublié ce qu'il a subi pendant la Seconde Guerre mondiale. L'étoile jaune, la dénonciation, le commissariat de police de son quartier, à Paris, puis l'internement à Drancy et le départ en train vers l'inconnu, jusqu'à l'arrivée au camp de Bergen-Belsen. Le choc de la faim, du froid, la mort côtoyée à chaque instant, la torture qui porte un autre nom... Et enfin la Libération, mais accompagnée de tant d'incertitudes...
    Ce livre raconte l'histoire de ce jeune garçon et de sa famille confrontés à la législation promulguée en 1941, qui exclut de la communauté nationale tous ceux désormais fichés et considérés comme " ennemis ". Léon Placek a dès lors connu le pire, jusqu'au désespoir.
    Il témoigne aujourd'hui avec une infinie sensibilité et partage ses réflexions sur l'humanité, en se confiant à Philippe Legrand. Son récit, intime et bouleversant, est plus qu'une leçon de vie : c'est un parcours unique pour mieux comprendre la force des hommes et des femmes lorsque tout semble perdu. Une incursion dans le temps qui trouve tout son sens à notre époque, de nouveau plongée dans la tourmente et confrontée au retour des idées extrêmes.

  • La tyrannie vertueuse

    Pierre Jourde

    • Le cherche-midi
    • 17 Février 2022

    Un essai qui dénonce le moralisme, la surveillance et la censure que font peser des minorités agissantes, au nom du Bien.On croyait autrefois que la tyrannie future serait fondée sur les modèles des États totalitaires du milieu du xxe siècle. La prophétie était fausse. Ce sont les citoyens eux-mêmes, dans les sociétés démocratiques, qui organisent leur asservissement. Nul besoin de Big Brother : il y a Facebook, où les individus se dévoilent et se surveillent. On croyait aussi que, comme dans les procès faits à des artistes au xixe siècle, la censure continuerait à être l'apanage de l'État. Désormais, ce sont les intellectuels, les étudiants ; ce sont des groupes de femmes, d'homosexuels, de musulmans, de Noirs, qui exigent interdictions, mises au ban, renvois, et jusqu'à des excuses publiques, à la manière des procès de Moscou. On expurge les textes du passé, on y traque tout ce qui pourrait blesser les identités modernes, décidées à exercer leur tyrannie au nom de la justice et du progrès. La gauche française, qui s'est construite contre la religion, en vient à soutenir le pire obscurantisme religieux. Des femmes arborent le signe de leur sujétion, au nom de leur identité musulmane, tout en se réclamant du féminisme. Bienvenue dans ce monde à l'envers,
    brave new world où la culture de la surveillance universelle se substitue à la culture tout court.

  • Crocodile Nouv.

    Crocodile

    Denis Gombert

    • Le cherche-midi
    • 5 Mai 2022

    Un roman d'apprentissage sur terre battue.Alain joue au tennis depuis son plus jeune âge. On le dit doué et, très vite, il se prend à rêver d'un destin de champion. Son père aussi semble croire à ses futurs triomphes, lesquels vengeraient une existence pâle et sans relief.
    Avec l'aide de son coach, Alain travaille, développe sa technique et ses points forts ; il devient un " crocodile ", un de ces joueurs spécialistes de la guerre d'usure, calculateurs, qui restent en fond de court et s'obstinent à défendre plutôt que de verser dans l'attaque. Ainsi est-il l'opposé de son ami Éric, un génie de la balle jaune, chez qui le geste élégant semble " inné " et le panache une seconde nature.
    Qui gagnera ? Qui est appelé à devenir un vrai champion ?
    À rebours d'une époque contemporaine qui s'illusionne sur les bénéfices des failles personnelles qu'il faudrait cultiver,
    Crocodile raconte l'émouvante réalité d'un joueur qui, toute sa vie, reste accroché aux branches sèches de son rêve.
    Voici un
    vrai roman d'apprentissage.

  • Petit guide d'entrée dans la vie sexuelle

    Olivia Benhamou

    • Le cherche-midi
    • 17 Mars 2022

    Tout le monde se pose des questions sur la sexualité, la sienne et celle des autres ..." Mon.a partenaire me met la pression pour avoir des rapports sexuels ", " Je me demande si je ne suis pas gay ", " Suis-je addict à la pornographie ? ", " J'ai une baisse de libido alors que je suis amoureux.se, pourquoi ? ", " J'ai peur de tomber enceinte ", " Je n'y arrive plus depuis mon agression ", " Je me masturbe trop souvent ", " J'ai peur de ne pas être assez performant "...
    À l'âge des premières expériences, les innombrables questions sur la vie affective et sexuelle traduisent des inquiétudes légitimes qui, sans réponse, peuvent devenir des angoisses envahissantes.
    Pour retrouver de la légèreté et de la spontanéité, tout en s'informant, ce petit guide propose de vous apporter des réponses à la fois précises, simples et directes, ainsi que des pistes de réflexion, destinées à rendre votre entrée dans la vie sexuelle la plus agréable et la plus sécure possible.
    Parce que, contrairement aux idées reçues, la sexualité n'est pas innée, mais qu'elle s'apprend. Puisse ce petit guide vous aider à aborder la sexualité comme un pan joyeux de votre vie !

  • Autobiographie de moi par moi Nouv.

    Autobiographie de moi par moi

    Daniel Prévost

    • Le cherche-midi
    • 12 Mai 2022

    " Entre deux éclats de rire, j'ai travaillé d'arrache-pied. En voici les preuves, elles sont nombreuses et je n'en oublierai aucune ! "Incontournable Daniel Prévost ! Acteur truculent du paysage culturel français depuis plus de cinquante ans, il a presque tout fait : amuseur pour la radio et la télé, chroniqueur inoubliable du
    Petit Rapporteur, il est avant tout un comédien boulimique de tournages et de scène... Depuis
    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, de son ami Jean Yanne, jusqu'à
    Maison de retraite, de Kev Adams, en passant par
    Le Dîner de cons, pour lequel il a reçu le César du meilleur second rôle, il est une des figures emblématiques du cinéma populaire.
    On croit le connaître, il s'échappe à nouveau. La preuve en est avec cette
    Autobiographie de moi par moi (le personnage qu'il s'est forgé est connu pour sa " modestie "), qu'il déroule non pas date après date, mais pensée après pensée, dans un coq-à-l'âne réjouissant.
    C'est drôle, c'est décapant - il règle quelques comptes au passage -, mais pas seulement. Car derrière l'humoriste se découvre un acteur passionné, capable de jouer tous les registres, et un homme sensible, profondément marqué par son histoire familiale.

  • La tour maudite des templiers

    Barbara Frale

    • Le cherche-midi
    • 27 Janvier 2022

    Après le succès international des Souterrains de Notre-Dame, le nouveau roman de Barbara Frale.Paris, 1302. Le royaume de France est au bord de la faillite. Philippe le Bel décide alors d'attaquer la ville de Florence pour s'emparer de ses réserves d'or. Si le Pape tente de maintenir la paix, un seul homme a réellement ce pouvoir : Arnaud de Villanova, dit le Catalan. Ce savant énigmatique, gardien de la tradition magique de l'Orient, est en effet le seul à pouvoir interpréter les symboles mystérieux inscrits dans le plus ancien sceau des Templiers, l'Abraxas. Ceux-ci sont réputés mener au légendaire trésor perdu de l'Ordre. Une fabuleuse partie d'échecs se met alors en place entre les différents protagonistes pour percer les derniers secrets des Templiers.
    Barbara Frale tisse ici une toile machiavélique autour de faits réels et peu connus de l'histoire de France. Elle nous fait ainsi découvrir la face cachée du charismatique et puissant Philippe le Bel et nous conduit dans une enquête haletante sur les pas des mystérieux Templiers.
    À propos des
    Templiers :
    " C'est le livre que j'attendais, il est passionnant et d'une érudition sans faille. "
    Umberto Eco

  • La robe Nouv.

    La robe

    Jérôme de Verdière

    • Le cherche-midi
    • 5 Mai 2022

    Un roman vaudeville aux dialogues percutants et à l'humour caustique" Ma question est simple, Isabelle. Si cette robe n'est ni pour toi, ni pour Solange, ni pour Maria, elle est pour qui ?; Elle est pour toi.; Pour moi ?; Oui, Jean-Pierre, elle est pour toi... Essaye-la. "Un soir, avant de recevoir des amis, Isabelle offre une robe à son mari. Est-ce un mauvais canular ou une réelle injonction à changer ? Se pourrait-il que le monde ait à ce point évolué sans que Jean-Pierre s'en soit rendu compte ?
    Une soirée pleine de rebondissements l'attend, à commencer par cette robe à fleurs qu'il refuse de porter pour le dîner, au grand désarroi de sa femme.
    Dans ce roman vaudeville aux dialogues percutants et à l'humour caustique, Jérôme de Verdière interroge les bouleversements de notre société et les relations de couple, se moquant aussi bien des progressistes béats que des réactionnaires renfrognés... Ce monde devient fou !

  • Les papillons

    Barcella

    • Le cherche-midi
    • 8 Avril 2021

    Un récit traversé par le conte, à la lisière de l'onirisme." Ce bruissement céleste qui jadis m'enchantait s'était cousu les lèvres en plein mois de juillet sous un soleil de plomb. Plus un battement d'ailes, plus une mélopée [...] Il était quinze heures trente ce dimanche onze juillet, et j'avais vingt-sept ans, l'âge où les étoiles meurent. "Rêveur déchu du 21e siècle, Alexandrin a perdu ses papillons.
    Vous savez, ceux qui virevoltent au creux de nos ventres endormis lorsqu'on tombe amoureux. Ceux dont le doux bruissement nous émerveille.
    Au détour d'un hasard, la jeune Marie croisera sa route et l'aidera à renaître.
    Mais Marie porte en elle un silencieux fardeau avec lequel il devra composer avant de réentendre ce doux murmure.
    Contraints de se cacher, bravant les interdits, nos amoureux se dessineront un monde à part. Jusqu'à ce que...
    Avec
    Les Papillons, son premier roman, Barcella nous offre un récit traversé par le conte, à la lisière de l'onirisme. Un univers à la fois poétique, sensible et malicieux. Des personnages symboliques et singuliers comme autant de petits cailloux placés sur nos routes pour que renaisse une ode oubliée.

  • Minuit au bord du monde

    Alizée Gau

    • Le cherche-midi
    • 17 Mars 2022

    Entre le conte initiatique et la fresque socio-politique, un superbe premier roman porté par une plume prometteuse.Nichée entre les chaînes de montagnes enneigées, la Zaramestrie est un pays abîmé par la guerre. Après des années de combat, alors que la paix a été déclarée et les armes déposées, les adversaires tentent de cohabiter à nouveau.
    Deux étrangers sont attirés en plein hiver dans cette région. Tandis que Leila Alaman, violoniste française, découvre le pays avec un regard neuf et fait la connaissance de jeunes musiciens, le photographe de guerre Tim Volker retourne sur les traces du conflit qu'il a couvert quinze ans plus tôt. Le directeur charismatique et utopiste d'une école de rock, une peintre révoltée et d'autres survivants vont croiser leurs routes ; mais que peut vraiment l'art contre les fantômes du passé ? Et comment reconstruire sur des braises attisées par les crises politiques ?
    Une histoire de résilience et d'émancipation, où l'humain et la poésie trouvent un chemin sous les décombres.
    Entre le conte initiatique et la fresque sociopolitique, Alizée Gau nous offre un premier roman porté par une écriture libre et cadencée, résolument poétique.

  • L'homme transparent Nouv.

    L'homme transparent

    Jeanne Auzas

    • Le cherche-midi
    • 12 Mai 2022

    Une plongée impressionnante et romanesque dans la personnalité de l'assassin du collaborateur René Bousquet, prêt à tuer pour obtenir son quart d'heure de célébrité.Le 8 juin 1993, René Bousquet, ancien secrétaire général de la police de Vichy, organisateur de la rafle du Vél d'Hiv, est assassiné par Christian Didier. Aussitôt le crime perpétré, ce dernier convoque la presse et revendique crânement son geste.
    Mais qui est Christian Didier ? Un justicier souhaitant venger des milliers d'innocents ? Un illuminé en proie à des hallucinations ? Un individu manipulé depuis le plus haut sommet de l'État ? Ou simplement un écrivain raté, en mal de reconnaissance et prêt à tout pour faire connaître son oeuvre ?
    Pour échapper à sa vacuité, à sa transparence, ce passionné de poésie, grand admirateur de Rimbaud, multipliera les actes extravagants, jusqu'au plus fatal. Dans ce roman écrit à la première personne, très librement inspiré de faits vrais, Jeanne Auzas sonde les pensées et le coeur d'un rêveur au narcissisme exacerbé, d'un homme fragile et singulier qui cherche à sortir d'un anonymat devenu insupportable à ses yeux - ce en quoi il préfigure l'" homme d'aujourd'hui ".

  • Fragments de prison : histoires vécues

    Véronique Sousset

    • Le cherche-midi
    • 10 Mars 2022

    La prison vue de l'intérieur : des portraits saisissantsVéronique Sousset est directrice d'établissement pénitentiaire. Tirés de son vécu professionnel, ces Fragments de prison répondent au lecteur curieux et traversé d'impressions opposées, entre répulsion et fantasme, quant à ce lieu méconnu qu'est la prison : ses visages, ses histoires singulières, ses missions, ses ombres, ses représentations...
    Mettre en mots la prison afin de ne pas laisser le silence dicter sa loi, faire entendre d'autres échos pour mieux comprendre le fonctionnement de l'institution carcérale.
    Au travers d'anecdotes, de tranches de vie, de portraits, ce texte nous fait découvrir, au fil des pages, la vie de détenus, hommes et femmes, célèbres ou anonymes, et donne à voir la prison autrement : par le prisme de la rencontre.

  • Je vais m'en farcir quelques-uns

    Jean Yanne

    • Le cherche-midi
    • 10 Novembre 2021

    Aussi féroce qu'irrespectueux, toujours irrésistible, Jean Yanne avait tous les talents." Je me souviens avoir dit un jour à la radio : "Si les piles de votre transistor sont usées, vous pouvez leur donner un coup de fouet en trempant l'appareil dans votre baignoire." Des mecs l'ont fait. Plein. Et ils ont le droit de vote. "
    Aussi féroce qu'irrespectueux, toujours irrésistible, Jean Yanne avait tous les talents. Ce qui nous fait sans doute le plus cruellement défaut aujourd'hui est son regard subversif et provocateur sur la société française. Ce regard que l'on retrouve dans la plupart de ses films, de
    Tout le monde il est gentil aux
    Chinois à Paris en passant par
    Moi y'en a vouloir des sous ! Vous tenez dans vos mains ses phrases les plus incisives issues de cette veine provocatrice et polémique, celle qui s'attache à la bêtise de l'homme, et en particulier de l'homme en société. Qu'il dézingue d'un trait ou d'un texte argumenté les institutions politiques, religieuses, culturelles, médiatiques, les hommes d'affaires, les syndicats, l'administration et toutes les manifestations du pouvoir, le jeu de massacre est d'autant plus réjouissant qu'il est d'une justesse édifiante. Composé de textes en partie inédits, et magnifiquement illustré par Tito Topin, un livre on ne peut plus d'actualité.

  • L'économie numérique comme vous ne l'avez jamais vue : sans foi ni loi.Internet a surgi comme un geyser d'innovation, de liberté, de renouveau. Quelques années plus tard, le masque digital est tombé : le Web est le lieu d'un business planétaire, féroce, où la loi du plus fort se résume en l'indémodable formule :
    winner takes all. Les fondateurs de Google ont annoncé sans complexes comment ils allaient devenir un monopole, un monopole zen, pour faire un monde meilleur, aux goûts contemporains, où tout est moins cher, plus facile, où l'effort est dispensable et l'existence une féerie de la consommation immobile.
    Vingt-cinq ans après leurs créations, Google, Amazon, Facebook sont autant de trusts qui dominent les économies et font trembler les démocraties. Derrière leur statut d'hébergeur se joue une irresponsabilité sur mesure, déstabilisant médias et institutions. Derrière leurs façades riantes, leurs amitiés virales, leurs cours assidues aux grandes causes écologiques et sociales, se dévoilent le cynisme et la cupidité. Ceux d'un nouveau western qui n'a rien à envier au temps des Rockefeller et autres J. P. Morgan. Comment en est-on arrivés là ? Pourquoi les a-t-on laissés faire ? Comment les réfréner ? Olivier Bomsel et Rémi Devaux privilégient la nuance pour faire la part entre leurs bienfaits et leurs vilénies. Et celles-ci sont sans appel. " Il devrait y avoir une loi contre ça " : ce livre explique pourquoi et comment.

  • Une plongée dans l'" âge d'or " du mannequinat, qui a tout d'un voyage au bout de l'enfer.Ils s'appellent Jean-Luc Brunel, Gérald Marie, Claude Haddad ou John Casablancas. Pendant des années, la nuit leur a appartenu, et les plus beaux mannequins de la planète - Linda Evangelista, Karen Mulder, Stephanie Seymour ou une certaine Melania K., future Trump - rejoignaient leurs agences prestigieuses. Ils ont incarné l'âge d'or de la mode et se sont crus intouchables. L'ère MeToo et le scandale Jeffrey Epstein ont précipité l'inéluctable chute de ces chasseurs de " chair fraîche ", qui affichaient avec outrance leur réussite. Les accusations de viols et d'agressions sexuelles sont désormais leur quotidien et la justice n'est pas près de les lâcher, qu'ils soient en liberté, morts ou emprisonnés. Notre époque ne pouvait plus être la leur.
    La Nuit des chasseurs est le récit de leur irrésistible ascension et de leur violente déchéance. Une immersion au royaume du vice, dont personne ne sort indemne.

empty