Les Éditions Crescendo!

  • Une rencontre fortuite à Paris. Un auteur fait la connaissance d'un homme. L'autre homme. Celui dont il ignorait totalement l'existence et qui lui apprend qu'il est cocu. Depuis très longtemps.

    C'est le point de départ de ce roman auto fictif qui entraîne le tourbillon de la violence dans ce couple, dont les conjoints sont des hommes. Dans ce tumulte, les rôles d'agresseur et de victime s'échangent.

    Avec son humour cinglant, Denis-Martin Chabot nous emmène dans l'univers parfois désolant, parfois drôle d'un homme prêt à tous les compromis dans sa quête d'amour.

  • Sarah, la soixantaine, est rejetée par son fils depuis dix ans. En 2013, elle reçoit un courriel de lui, où les mots « T'as fucké ma vie! » la blessent si profondément qu'elle veut mourir. Mais elle fait volte-face et se penche avec lucidité sur une période déterminante de sa vie à ses côtés, inscrite dans le contexte sociopolitique effervescent des années 70. C'est pour elle le début d'un apprentissage vers la sagesse et l'amour véritable. Qui sait? Christophe lui reviendra peut-être.
    Le roman raconte trois années - 1974-1977 - du parcours de cette femme, qui porte en elle une autre blessure, celle-là reliée à son père : un père d'autant plus déifié qu'il était absent, exilé en Californie depuis sa petite enfance. En 1974, devenue mère d'un garçon conçu par accident lors d'un voyage sur le pouce en Europe, la jeune Sarah multiplie les aventures amoureuses: une quête effrénée à la fois d'un père pour Christophe et d'un compagnon idéalisé. Traînant avec elle son petit et changeant souvent de ville et de pays, elle tourne en rond. Un périple survolté, vécu à travers son travail de journaliste et sa recherche
    inlassable de célébrité.

  • Cette saga à travers les générations familiales ne peut être qu'inventée puisqu'elle est née du silence qu'engendrent les morts... de ces parcelles de vérités ou de mensonges, de ces histoires qui n'appartiennent à personne dans la quête d'une identité organique où subsiste la recherche du sens de la vie.

    Plus loin que le regard des autres qui aurait pu être le nôtre, le hasard se moque de la destinée de deux familles aux attaches rompues. Ascendants et descendants à la dérive sur deux continents, dans un monde où nous sommes tous immigrants. À trop chercher ses origines pour savoir d'où l'on vient pour comprendre où l'on va, on oublie de prendre le gouvernail de sa vie. Sur une mer de tragédies on vogue tant bien que mal à travers les histoires de ces deux familles sur la Saga de l'oubli... On porte en soi l'héritage de tous ces autres sans savoir que le destin génétique existe, qu'il est implacable et sournois, qu'il transcende les générations.

    Parce que l'on ne peut échapper à l'histoire de ceux qui ont vécu avant nous et que nous portons leur destin, parce que nous mourrons de leur existence, nous les devinons sans les connaitre, nous écrivons leur histoire sans savoir que quelque part nous sommes inspirés par ces fantômes attachants ou tyranniques...nous leur donnons vie pour qu'ils puissent nous libérer. Mais à quel prix?

    Dans un style sincère, parfois touchant, avec un soupçon de prose, l'auteure nous fait découvrir un monde imaginaire transgénérationnel.

  • Un regard moqueur sur le quotidien des couples ...

    Quiproquo, jalousies, tabous, propos machistes, ironie sur le monde savant, sans oublier l'importance du soccer...

    Un savoureux mélange à déguster en 26 petits récits.

    La femme de rêve est un recueil de nouvelles bien ancrées dans la réalité brésilienne actuelle qui fait cependant écho à la réalité de la vie nord-américaine et européenne.

    Les thèmes reflètent la complexité des rapports humains dans un genre résolument humoristique porté par un narrateur ingénu et bon vivant. Rien n'est épargné. Les histoires forment une fresque de situations et de mises en scène cocasses qui traduisent bien les contradictions de la vie moderne.

  • Fille d'eau et de sable, sur les rives de ce long fleuve, libre d'espaces, tu imaginais tes contes de fée. Le bonheur ! Tu as couru dans les prés parmi les fleurs, les ronces, les blés. Vient un temps où on désapprend le rêve et se glisse dans le savoir des autres.
    Oui, j'appris à tourner le dos au froid, à me présenter face au bonheur. Tu es venu tête frisée, m'as prise par la main et ensemble avons marché, marché tant d'années, éraflures aux pieds et joie dans le coeur. Nous avons parcouru
    notre chemin accrochés au temps, aux blessures. Mon piano, nos soirées à
    peindre. Nous nous sommes levés ce matin de grandes noces et avons bâti
    maison au pays de l'amour infini. Le soleil a séché nos doutes et rempli de
    joyaux l'espace entre nos deux corps.
    Cette maladie sournoise, mon sang, tes larmes. Je te soignerai de mes
    baisers, de mon amour, de mes craintes. N'aie pas peur. Nous ne céderons
    pas notre bonheur aux désirs de la mort. Que veux-tu que nous fassions d'une seule vie ?...
    Ce livre est un seul poème dédié à la mémoire de la conjointe de l'auteur qui
    retrace, dans un seul souffle, le fil de leur vie commune alors que son épouse l'a quittée au terme d'une maladie.

  • L'existence de la grossophobie dans notre société ou dans votre vie
    personnelle vous interpelle puisque ce livre est entre vos mains...
    Cet ouvrage témoigne à partir d'abord du vécu de l'auteure, des
    impacts de la grossophobie sur la qualité de vie des personnes
    concernées. D'autre part, on y apprend à partir de nombreuses sources
    d'information sérieuses, que la persistance de cette stigmatisation
    contribue au gain de poids et à l'obésité.
    Militante et intervenante de longue date auprès de personnes et de
    jeunes en souffrance émotionnelle et sociale vu leur poids élevé, Diane
    Lesage nous invite à réfléchir sur le fait que les rondeurs qui relèvent
    prioritairement de la diversité biologique, soit une manière d'être qu'il
    faut corriger et médicaliser.
    Éveillées aux causes de leur mise à l'écart sociale, les personnes
    victimes de stéréotypes grossophobes deviennent mieux outillées
    pour assumer leur manière d'être, s'affirmer et investir leurs propres
    chemins de mieux-être. C'est l'objectif fondamental de cette prise de
    parole. Rien n'est plus puissant que l'éducation, la connaissance de la
    vérité et la conscience des manipulations.
    Pour le plus grand bien de millions de personnes n'est-il pas
    indispensable de transcender cette vision d'une différence devenue
    une tare aux yeux de tant de gens? Cet ouvrage est aussi un chemin
    de résilience. Un exemple d'une démarche de codéveloppement avec
    des pairs y est proposée. Les personnes de poids plus élevé que la
    moyenne peuvent bien vivre et bien vieillir dans leur spécificité dans
    le bonheur de l'existence.
    Ce livre vise à contribuer à ce que cette discrimination cesse et
    qu'enfin les personnes de poids élevé s'épanouissent dans leur unicité.

  • Dans les médias, on entend encore parler de violence conjugale menant
    à des homicides familiaux : trop de femmes, encore aujourd'hui, se
    font tuer par leur partenaire ou leur ex-conjoint. Il y a aussi des enfants
    qui servent parfois, et un peu trop souvent, d'armes de combat pour
    se venger d'une séparation. Quand est-ce que nos enfants vont cesser
    d'être les victimes des chicanes des grands? Le Québec détient un
    triste record de suicide. On entend aussi encore trop souvent parler
    d'agressions sexuelles faites sur des mineurs par des figures d'autorité.
    Il faut que ça change, maintenant! C'est assez! L'être humain se doit de
    progresser, d'évoluer. Comment peut-on détruire la vie de quelqu'un
    par amour?
    Dans ce livre il sera question des peines d'amour menant au suicide,
    des différentes formes de violence conjugale, de l'aliénation parentale,
    de la manipulation, de la perversion narcissique et de la pédophilie en
    offrant des conseils de survie autant pour les victimes que pour les
    agresseurs.

  • Et si, l'imagination et l'art n'étaient pas, comme on le croît trop souvent, une parure superficielle de la vie, mais plutôt la source essentielle de toute expérience humaine. Et si, la logique et la science étaient issues de toute forme artistique et non l'inverse... la société serait-elle différente ? Serions-nous
    enclins à écouter nos pulsions créatrices et à les appliquer dans notre quotidien ?
    Le courage de créer nous plonge au coeur des impulsions créatives profondes
    qui, une fois libérées, nous permettent de nous accomplir et déjouer les vieux scénarios inhibiteurs, trop longtemps ancrés en nous, pour dépasser nos peurs. C'est aussi la découverte de nouvelles formes, de nouveaux symboles, de nouveaux modèles sur lesquels nous pourrons bâtir une société. Toute profession exige cette sorte de courage. En sa qualité de thérapeute, Rollo May a pu observer ses patients et les aider à découvrir ou à redécouvrir leur potentiel créateur. Il s'appuie sur la définition antique de la créativité qui la présente comme une « folie divine », un moyen d'échapper à la psychose. L'être créatif serait en effet protégé de la folie grâce à sa faculté de créer.
    Le courage de créer est un « grand classique »
    que tout être humain devrait lire.
    « L'homme et la femme ne deviennent totalement humains que par leurs choix et par l'engagement qu'ils prennent par rapport à ces choix. » - Rollo May

  • « Ce livre est une invitation à la découverte de l'univers des fromages
    dans toutes leurs formes, saveurs, arômes et textures ».
    C'est ainsi que l'auteur propose à chaque lecteur de ce fabuleux
    répertoire d'accéder à une parcelle de la gastronomie qui est pour le
    Québec relativement jeune, mais plus mature pour quelques « vieux »
    pays européens.
    Les fromages font partie d'un univers qui leur est propre. Au coeur de
    chacun d'eux s'unissent la Nature et le savoir-faire de l'humain à partir
    d'un seul élément : le lait. Loin de « s'encroûter », le fromage évolue
    à mesure qu'il vieillit en développant ses propriétés gustatives. C'est
    un aliment qui, selon sa personnalité, se mange seul ou s'associe à
    d'autres ingrédients pour la création d'une recette.
    En incubation depuis plusieurs années, élaboré avec soin, ce livre se
    parcourt aisément grâce à un langage accessible qui permettra au
    lecteur et amateur de bien choisir « ses » fromages en fonction de ses
    besoins, ses envies, ses petits caprices, sa gourmandise... De faire de
    ses choix un repas unique de découvertes à partager entre amis.
    À travers ce répertoire, Yannick Achim veut transmettre ses découvertes
    non seulement en racontant l'histoire et les caractéristiques de ces
    fromages, mais en offrant également une fiche d'analyse sensorielle
    afin de guider le palais du dégustateur.
    C'est donc avec des lunettes d'approche que chaque lecteur arpentera
    le monde fascinant des fromages.
    Les fromages
    L'ART DE CHOISIR, DE PRÉSENTER ET DE DÉGUSTER
    DISTRIBUTION

  • Clark Thompson est journaliste politique au New York Times. Après
    une soirée avec une urgentologue, il retrouve un carnet de notes
    mystérieux à l'arrière de son véhicule. Au même moment, le NYPD et
    le FBI sont toujours à la recherche de Douglas Harris qui a assassiné sa
    famille avant de s'enfuir dans la nature. Depuis 14 ans, les recherches
    n'ont rien donné. L'avocate Clara Lee, qui se passionne pour ce fait
    divers depuis le début de l'enquête, convainc le journaliste de résoudre
    l'affaire.

  • Louise Vézina, enseignante et violoniste de Québec, en vacances au Mexique en 1972, perd son mari dans un violent accident de la route. Son fils de quatre ans, Thomas, et elle-même, gravement blessés, sortent d'un long coma qui les laisse profondément transformés. À 53 ans, profitant d'une sabbatique, Louise retourne au Mexique 16 ans plus tard pour tenter de découvrir les causes des séquelles psychologiques que son fils et elle auraient subies. Elle obtient des autorités de faire rouvrir l'enquête policière, mandat qui a été confié à l'officier Toyo Gonzalez. Policier bourru, corrompu, près de la retraite, il hésite d'abord puis, tombant lentement sous les charmes de la belle Québécoise, accepte de rouvrir le dossier de l'accident et convainc son vieil ami médecin, le Dr. Ernesto Perez, d'analyser les dossiers médicaux de Louise et de son fils qu'il devra subtiliser à l'hôpital.

    Quelques mois plus tard, le Dr. Perez les prie de revenir au Mexique pour leur transmettre les résultats de son étude des rapports médicaux. Sitôt arrivé, le couple est confronté au kidnapping du médecin à qui un ancien collègue réclame les dossiers dérobés. Toyo reprend du service pour enquêter sur cette ténébreuse affaire liée au trafic d'organes d'enfants. Croulant sous la pression, le Dr Perez disparaît en laissant une missive dans laquelle il fait des aveux troublants. Toyo est plongé dans un dilemme douloureux qui met à rude épreuve l'affection qu'il porte à son vieil ami. Tout aussi troublée, Louise a une révélation qui la pousse à revoir ses priorités.

  • Jean Dubois, agent secret d'infiltration, est chargé d'enquêter sur la complexité irrégulière d'un transporteur canadien possédant une flotte de camions et parcourant les ports internationaux. L'ordre de mission sera de débusquer les transports frauduleux de stupéfiants ou autres dans cette entreprise, surtout d'en comprendre la gestion ainsi que son processus d'opération. L'action se passe aux ports de Chongqing en Chine, de Vancouver et aux installations portuaires de Montréal.

    Des compagnies associées aux crimes ont été répertoriées, particulièrement celles comportant des astuces comptables douteuses correspondant à des dépôts en multidevises liés de près ou de loin à la Shanghai Logistics Co. Int. et leurs bureaux satellites. À cela s'ajoutent meurtres, trahisons, amour, sexe et oeuvres d'art, avec des personnages ayant des dossiers criminels, affiliés à la pègre montréalaise pour la revente de stupéfiants. Ce dossier comprend les états de compte et la manipulation des documents offshore incriminant les méthodes de blanchiment d'argent. Dans ce thriller, nous voyagerons de Chongqing en Chine à Vancouver et à Montréal. Jean Dubois examinera les dossiers d'oeuvres d'art. Cet agent émérite de l'I.M.F. est aussi spécialisé en contrefaçons.

  • Avec rigueur et clarté, ce livre propose une réflexion sur la réalité, sur la vérité, sur le bien et le mal ainsi que sur leur objectivité. Alors que, depuis des siècles, un consensus se dégage quant à l'impossibilité d'identifier un fondement objectif pour la morale, l'auteur relève le défi d'y parvenir. L'auteur reconnaît la vie comme le bien le plus précieux pour tout être vivant, et la santé physique et mentale comme la manifestation d'une plénitude de la vie humaine. Il explicite ensuite comment les conséquences du comportement humain sur la santé physique et mentale des personnes concernées constituent un fondement objectif pour la morale.

  • L'Éthique publique reste au coeur de la démocratie. Mieux encore : la vie sociale, politique et professionnelle demande toujours plus d'Éthique. Comme une compétence, les citoyens exigent l'Éthique dans tous les actes publics desquels ils attendent désintéressement, droiture, dévouement, modération, circonspection, convenance, convivance, confiance, intégrité, impartialité, objectivité, équité, qualité, neutralité, humilité, bonté, beauté, honnêteté, probité, générosité, fidélité, loyauté, etc. Les citoyens réclament même du naturel et de l'habitus en Éthique. Toutes ces équivalences de la pratique professionnelle du bien sont en demande. Ainsi, une pratique active du bien, nourrie par la volonté, la confiance, autant que par l'habitude, reste une demande du présent et de l'avenir, cette ère d'après pandémie Covid-19. Le monde d'après sera éthique ou ne sera pas.
    />
    Cerner une telle nécessité éthique porte à se munir d'un outil adéquat. L'arbre a tout de l'Éthique pour en permettre la démocratisation, la compréhension et l'accès au plus grand nombre de citoyens et de décideurs en affaires, en politique, etc. L'arbre est Éthique... L'arbre n'a pas de définition, mais il est reconnaissable de partout et s'enorgueillit de son interdépendance de la nature. C'est notre modèle d'appropriation de l'Éthique; un parcours qui nous mène à la métacompétence.

  • Un enquêteur du service de police de Montréal se fait entraîner dans une affaire qui dépasse rapidement son champ d'expertise; une pièce à l'aura cérémoniale, emplie de cadavres, et dont l'unique indice se résume à l'étrange symbole dissimulé sur les lieux. L'affectation de la GRC à ce cas ouvre de nouveaux horizons sur ce qui se serait réellement passé, ainsi que sur ce qui demeure encore à venir... Rituel, magie noire, démonologie; que diable pourrait-il y avoir de pire ?

  • Vous êtes sans doute l'un des milliers de lecteurs qui ont retrouvé le rire perdu après avoir lu L'Histoire en perles. Donc, vous aimez rire. Vous vous souvenez de l'histoire de Youri Gagarine racontée dans le premier livre ? Elle vous a parue loufoque ? Tut, tut. Figurez- vous qu'elle est rigoureusement exacte et qu'elle est à l'origine de ce deuxième volet. Préparez-vous à vivre une expérience hors du commun car le Professeur Rose a prouvé que le gaz qui a réellement propulsé Youri dans l'espace peut être reproduit à volonté. Le Pr attend les brevets officiels pour lancer une entreprise qui va produire un nouveau carburant non polluant, renouvelable, inépuisable, disponible en abondance à faible coût qui va révolutionner le monde. Deux de ses anciens élèves ont reçu le mandat de dégotter 15 milliards pour lancer l'entreprise. Pas facile comme mandat car le Pr ne veut pas d'investisseurs privés avides de profits. Il reste peu d'options. Mais nos anciens élèves ont une imagination débordante. Ils sont drôles, brillants, humains, créatifs et très attachants. Préparez-vous à l'inédit et, un conseil, pensez-y deux fois avant de manger du popcorn.

    Chers lecteurs, que le rire soit avec vous et dans votre esprit pour les siècles des siècles. Amen.

    Le Frère André

  • À la suite de l'incendie de sa maison - réduite en cendres par une main criminelle -, Richard Ribbcroft, lieutenant-détective au Service des enquêtes criminelles du Service de police de la Ville de Montréal, se rend à son chalet situé à Montebello avec l'intention de profiter de l'air pur et frais de la campagne pour récupérer. Mais quand au hasard d'une randonnée, dans un boisé non loin de chez lui, il découvre le corps momifié d'une jeune femme dans un marais, le lieutenant est aussitôt propulsé au coeur d'une sordide affaire de meurtre survenue il y a près de cinquante ans.

  • Le corps sans vie d'un homme à la peau foncée est retrouvé flottant dans les eaux du fleuve Saint-Jean à Lac-Frontière, une municipalité située dans les Appalaches à 50 kilomètres au sud de Montmagny. Marie St-Félix et son partenaire François Ouimet seront chargés d'une enquête qui les mènera des forêts des territoires non organisés du Maine au refuge d'un groupe survivaliste basé à Notre Dame- Auxiliatrice-de-Buckland. Leur enquête les plongera au coeur d'un réseau de trafic d'armes prohibées entre les États-Unis et le Canada.

  • Devenir qui je suis, c'est devenir le soi qui nous habite et agir en conséquence. C'est un projet qui dépasse largement notre capacité de vivre en société, capacité qui trop souvent mobilise toutes nos ressources. Comme l'a écrit Simone de Beauvoir, «on ne naît pas femme, on le devient». Cette affirmation met en évidence qu'à la naissance, tout est possible, car c'est l'environnement qui bâtit un être humain. Or, sans la connaissance de soi, nous sommes plus ou moins condamnés à réagir aux événements de la vie. C'est pourquoi il est impératif de sortir de nos habitudes, d'oser faire les choses autrement, afin d'élargir notre façon d'appréhender le monde et ainsi de percevoir, avec encore plus d'acuité, la beauté du monde.

    Devenir qui je suis réfère au travail d'introspection de la personne qui va vers soi et qui agit en résonnance avec son for intérieur. Ce parcours est unique. Il ne peut être ni appris, ni transmis. La rencontre avec le qui je suis nous amène à réaliser notre mission individuelle, celle de répondre à ce qui nous «met en joie», et à réaliser notre mission commune, celle de faire fondre les barrières qui nous séparent les uns des autres. De plus, sans la connaissance de soi, aucun « amour accompli» entre deux personnes n'est possible. C'est le seul amour capable de dépasser l'attraction et le sentiment et le seul qui permet d'atteindre la plénitude.

    Devenir qui je suis, c'est trouver la sagesse de vivre ici et maintenant. C'est l'art d'habiter l'éternité.

  • Lors de ses recherches, l'auteure a constaté un manque d'écrits concernant les impacts des échecs scolaires à répétition sur les apprenants. Par contre, dans sa pratique, l'orthopédagogue a observé plusieurs mécanismes de protection et de défense face à l'impuissance d'apprendre. Dans ce guide, elle raconte plusieurs histoires afin que vous puissiez cerner les émotions qui se cachent derrière les comportements dérangeants ou inquiétants. Certains récits se terminent comme dans un conte de fées, ils sont porteurs d'espoir. Cependant, d'autres cheminements se vivent dans une grande souffrance. Ce bouclier contre les insuccès en milieux scolaires demeure un sujet peu connu des intervenants. Grâce à son expertise, l'intervenante a ciblé certains types de protection que développent les élèves afin de survivre dans ce monde « de la jungle scolaire. »

    Le point de mire du deuxième chapitre concerne la relation de confiance et le lien d'attachement entre l'élève et l'intervenant scolaire. L'auteure revient avec quelques vignettes «coups de coeur» où le lien d'attachement fut plus fort que les notions scolaires. L'orthopédagogue partage quelques idées pour soutenir votre enfant lors de moments plus difficiles: la période de devoirs et leçons, la signature des examens et la remise du bulletin. Puis, elle précise les enjeux des passages dans le parcours scolaire.

    Bref, l'auteure insiste sur l'importance de comprendre les consé- quences des réactions émotionnelles et comportementales face aux échecs scolaires afin de les identifier comme des faits observables et mesurables, non comme de la mauvaise volonté.

  • « Jamais je n'abdiquerai, et si je devais faire un aveu, il faudrait le contester et le considérer comme faux : la conséquence de la torture ». Tels sont les mots de Josef Mindszenty lorsqu'il est arrêté le 26 décembre 1948 et inculpé de haute trahison par les autorités communistes hongroises. Nommé Primat de Hongrie par le pape Pie XII en septembre 1945 et cardinal en février 1946, il mène une lutte inflexible pour préserver l'église des attaques d'un gouvernement à la botte de Staline. A l'issue de son procès, il est condamné en 1949 à la prison à perpétuité. Libéré quelques jours lors du soulèvement de Budapest en 1956, il doit se réfugier à l'ambassade des Etats-Unis à Budapest, surveillé nuit et jour par le KGB. Il va y rester cloitré 15 ans. Et lorsqu'en 1971 un concordat lui permet de rejoindre le Vatican où Paul VI l'accueille comme un symbole de la foi et de la liberté, il ne sait pas encore qu'une ultime épreuve l'attend.

  • Une invitation adressée à celui ou celle qui choisit de voir sa vie comme une opportunité de création, de renouveau par la maîtrise de ses pensées.

    La confiance en soi, la joie de vivre en harmonie avec les autres, le secret des choix éclairés, tout repose sur la nature de ton discours intérieur et ta volonté de le renouveler à l'aide de ce guide.

    À TOI DE JOUER!

  • À la veille du sixième débat des primaires qui a lieu à Los Angeles, le candidat Chris Lee est assassiné d'une balle dans la tête lors de son jogging matinal à Central Park. Alors que Clark Thompson vient de commencer trois mois de congé pour remettre de l'ordre dans sa vie, son amie avocate, Clara Lee lui demande d'enquêter avec elle sur l'assassinat de son frère ainsi que du conseiller aux communications, Everett Sullivan. Ils vont devoir faire face à des politiciens qui aiment le pouvoir et qui ont mis une machine de désinformation en place, soit le « Projet Rectitudo ».

  • Qui n'a jamais entendu cette phrase «Et ils vécurent heureux...»? Mais que se cache-t-il derrière ces trois énigmatiques petits points? Comment réussir notre vie de couple à l'heure du speed-dating et de la liberté sexuelle ? Vous le découvrirez dans ce petit guide du couple moderne qui vous donnera les clés pour construire une relation à toute épreuve qui durera «jusqu'à ce que la mort vous sépare». Pour les nouveaux couples et ceux qui cherchent à se retrouver.

empty