Les Editions LEN

  • Dans le cadre de la prise en charge éducative des mineurs sous protection judiciaire, la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) s'est donnée pour orientation de réduire les comportements de trafic et de consommation de produits psycho-actifs des mineurs, qui sont largement concernés par le problème, et d'intégrer à la démarche éducative les questions relatives à leur implication dans le deal et/ou le trafic s'y rapportant.
    Pour accompagner les équipes éducatives dans cette démarche, la direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) a développé de multiples initiatives : développement de formations spécifiques, élaboration d'un référentiel dédié adapté à l'action d'éducation dans le cadre pénal, création d'un environnement favorable par son inscription dans les politiques publiques, orientation des services vers un accueil individualisé du mineur.
    En renforcement de cette démarche, la DPJJ a souhaité réaliser aujourd'hui un recueil des connaissances de base indispensables pour un éducateur intervenant auprès des mineurs soumis au risque de la toxicomanie. Il permettra aux professionnels, sur ce sujet très souvent soumis aux représentations de sens commun, d'avoir une culture partagée utile aux échanges avec les mineurs, au sein de leur équipe comme avec les partenaires extérieurs avec lesquels ils mèneront leurs actions.

  • En 1974, René-Marc Guedj a 11 ans quand Coluche passe pour la première fois à la Télévision. C'est le choc. Sa vocation est née, il va y consacrer sa vie, et va découvrir quasiment tous les humoristes français de ces 50 dernières années.
    Dès les années 80, il dirige la première scène ouverte sur Paris, « la Timbale », où il découvre Laurent Violet, Anne Roumanoff, Pierre Palmade, Chantal Ladesou au Tintamarre, là-même où débutent à ses côtés Laspales-Chevallier, Smain et Alain Bernard, Buffo, Muriel Robin... Puis « le Sunscène » qui révèle Gilles Detroit, Virginie Lemoine ou encore Pierre Aucaigne...
    Dans les années 90, il crée le célèbre « Trempoint » du Point-Virgule qui lancera Elie Kakou, Jean-Marie Bigard, Gustave Parking, Jean-Luc Lemoine, Jean-Jacques Vanier, Sophie Forte, Christophe Alévêque, Dany Boon, Jamel Debbouze, Tex, Albert Meslay...
    Dans les années 2000, il amène l'humour à Avignon en ouvrant le théâtre Pittchoun qui fait naître notamment Olivier de Benoist, Garnier et Sentou.
    Dans les années 2010, il lance le concours « Kandidator » qui révèle une nouvelle génération d'humoristes : Max Bird, Laura Laune, Cécile Djunga, Laura Domenge, Biscotte, Alexandra Pizzagali, Desgars, Jim, Jean-Baptiste, Thaïs Vauquieres, Elodie Arnould, Timothé Poissonnet, Fabien Olicard, Alex Ramires, Geremy Credeville, etc.
    Enfin en 2016, il fonde l'EHAS, École de l'Humour et des Arts Scéniques, d'où sortent les talents de demain : Benjamin Pays, Achref, Isabelle Arnaud, Valentin Reinher...
    Bref, René-Marc Guedj est à l'humour en France ce qu'était Jean Vilar au Théâtre, ou Paul Bocuse à la gastronomie. Avec ce livre il a décidé de tout révéler sur les coulisses de ces 50 dernières années.

  • Sur Walse, Bérellins et Moans vivent ensemble, leur population soudée autour de trois grandes Cités. Au fil des années, leur société commune s'est développée grâce à l'extraction des précieuses navilithes, roches chargées en une énergie très convoitée. Mais les tensions s'accumulent et l'étau de l'histoire se resserre autour d'un monde en souffrance.
    Sérine, jeune Bérelline de la Cité d'Orkhamir, entreprend un nouveau voyage en quête de vérité. Sa route croisera le destin d'une Moan en fuite, d'un ancien mineur et d'une Entité vagabonde, à travers les paysages de Walse et les drames qui se jouent à sa surface.
    Depuis l'obscurité des Forêts fossiles aux glaces des Monts Siekter, des ruines d'un temps perdu à l'immensité des plaines de l'Est, le monde de Walse s'apprête à livrer tous ses secrets.

  • Pour celles et ceux qui choisissent de vivre en couple, il est couramment admis que la durée de la relation et les contraintes de la vie quotidienne nuisent à la force du désir. Ceci est souvent vrai.
    Pourtant, l'usure du désir n'est pas fatale dans un couple qui dure. Bien souvent, les dysfonctionnements sexuels sont étroitement liés à la détérioration de la relation. Si on parvient à améliorer la qualité de la relation amoureuse entre les deux conjoints, la vitalité du désir sexuel demeure ou s'accroît au fil des années.
    C'est pour cette raison que la recherche d'une forte intimité dans le couple est un des objectifs majeurs de la sexologie relationnelle.
    Nicole et Alain Faucher, psychanalystes et psychosexologues, nous font bénéficier de plus de vingt années de pratique avec les couples.
    Les auteurs montrent comment l'approche sexologique relationnelle peut, dans un premier temps, aider le couple à retrouver une sexualité satisfaisante. Dans de nombreux cas, ce travail de réparation crée une intimité nouvelle entre les conjoints. Celle-ci permet alors au couple d'aller vers un épanouissement amoureux et sexuel de plus en plus profond.
    L'ouvrage s'appuie sur les témoignages de plusieurs couples qui décrivent avec précision les différentes étapes de ce processus. Ces témoignages, écrits dans un style vivant et direct, intéresseront beaucoup les couples qui souffrent d'un essoufflement de leur vie sexuelle.

  • Ce livre est un recueil de témoignages pleins d'humilité de femmes surdouées. Il consacre tout le premier chapitre à une synthèse de la question de la douance et apporte quelques explications innovantes à ce sujet.
    Les témoignages touchants de ces femmes douées, trop souvent ignorées, sont issus de réflexions profondes et démentent ainsi certains préjugés. Le livre est destiné à tout public homme ou femme, connaisseur ou non de la précocité.
    « Un enfant précoce très jeune, soumis à un environnement dans lequel il ne peut acquérir des expériences nouvelles enrichissantes peut se trouver être totalement déstabilisé dans son développement cognitif. »

  • Au-delà du miroir

    Iman Eyitayo

    Paris, 2148.
    Le monde « miroir », identique au nôtre, mais dans les pires conditions possibles, a été découvert, et ils en veulent à notre eau, denrée rare depuis des décennies. Pour assurer la sécurité de la population, l'eau, déjà rationnée, fait l'objet d'une surveillance plus accrue, tandis que les miroirs, seul passage entre les deux mondes, ont été interdits.
    Vin, informaticienne rebelle, souhaite pourtant se mirer à tout prix. Lorsqu'après moult péripéties, elle atteint enfin son but, non seulement la satisfaction n'est pas au rendez-vous, mais elle relâche également son double dans son monde.
    Dès lors, les événements prendront une tournure qui lui permettra de découvrir la vérité sur son histoire et le fameux monde « miroir »...

  • Ce livre témoigne des efforts d'un jeune multi-diplômé pour entrer sur le marché du travail en temps de crise, et décrit la lente chute psychologique et physique que les échecs entraînent, une vraie descente aux enfers.
    Le titre fait explicitement référence à Oscar Wilde, et à sa lettre écrite depuis sa geôle de Reading. Cependant, aujourd'hui la prison ne fait plus peur à personne. Ce qui fait peur aujourd'hui : c'est le chômage.

  • « On peut dire qu'une personne est résiliente lorsque, plutôt que de nier les événements ou de s'enfoncer dans la tristesse et la dépression à cause d'eux, elle parvient à y faire face, à ressortir plus fort de ses expériences, à rester optimiste et confiant en la vie. » (Larousse)

    Justine mène une vie heureuse dans le sud de la France. Mère de deux garçons, divorcée, jolie, amoureuse, médecin, propriétaire d'une magnifique propriété, la naissance de sa fille Laura la comble de bonheur. Tout se passe merveilleusement bien jusqu'à ses deux ans lorsque Justine commence à remarquer que Laura a quelques petits retards.

    « Pendant toutes ces années, Laura, sans dire un seul mot, m'a conduite aux portes de l'incontrôlé, m'obligeant à m'engouffrer, sans possibilité d'échappatoire, sur des terres exigeantes et coriaces. Rien dans mon existence, jusque-là presque trop bien maîtrisée, ne m'y avait préparée.
    Ma fille a bousculé les convictions profondes de ma jeunesse, ce temps où tout allait si bien pour moi, ce temps où, offensive, je lançais fréquemment : "Quand on veut, on peut !" La succession d'événements heureux et de réussites connus depuis ma naissance expliquait cette assurance. Mais l'expérience de la non-maîtrise colore les choses différemment. "L'ignorant assure, le savant doute et le sage réfléchit", cette pensée d'Aristote, que mon père citait souvent, prend aujourd'hui une teinte toute particulière. »

  • Le 7 janvier 2015, la France est sous le choc après l'attentat de Charlie Hebdo. À Châlons-en-Champagne, on pleure Cabu, l'enfant du pays. Le dessinateur de presse Jean Cabut a été assassiné avec ses collègues et amis lors de la réunion de rédaction du journal satirique. Il allait fêter ses 77 ans la semaine suivante. C'est pour lui rendre hommage que le journaliste Fabrice Minuel a décidé de retracer la vie du père du Grand Duduche. Fabrice Minuel a fait la connaissance de Cabu en 1996. Pour écrire ce livre, il a rencontré Georges, l'ami de toujours, complice des premières heures et des premiers canulars. Il donne la parole à d'autres Châlonnais qui ont croisé Cabu et le portent dans leur coeur. Cabu de Châlons retrace le parcours étonnant de Jean Cabut, le petit gars de Châlons précocement diagnostiqué allergique à l'école et à l'église, mais talentueux en dessin et caricature. Ce livre n'est pas une biographie ordinaire, c'est un hommage de tous les Châlonnais pour que personne n'oublie l'un des défenseurs majeurs de la liberté d'expression !

  • « Il ne s'agit pas de choquer, ce n'est pas mon genre, juste témoigner calmement : le corps est notre ami, tout le corps, sans exclusion du sexe, pauvre ingénu ! L'Amour est compatible avec la Foi, j'en ai fait l'expérience sans vouloir me vanter ni me justifier, le même absolu s'incarne joyeusement au quotidien, hors carcan, hors frontières, toujours par-delà le bien et le mal. Donc, à toi de voir et de l'exprimer au mieux. »
    L'auteur de ces mots était prêtre catholique. À son ancien amant devenu son meilleur ami, il a confié un sulfureux recueil en lui demandant d'en écrire un livre et de le publier à titre posthume.
    Ce témoignage raconte quelques-unes de ses rencontres hors-normes : Damien, Joan, Philippe, Warren et les autres...
    Face à une sincérité aussi désarmante et à un tel débondage de pulsions ingénues, ce livre est à réserver à un lectorat averti et hors jugement moral.

  • Paris, XXIIe siècle. Dans une société ultra-libérale où tout se vend, et sur fond de réalités virtuelles, la dernière « mode » est la construction personnelle, ou "self art". Titania est l'un des multiples noms d'une jeune adepte de cet art : tout en elle est artificiel et modifié. La nouvelle raconte la brève histoire d'amour entre un poète en deuil, un peu rétrograde, et cette insaisissable créature.

    Paris, 22nd century. In an ultra-liberal society where everything is for sale, against a background of multiple virtual realities, the latest craze is personal creation, or "self art". Titania is one of the many names of a young woman addicted to this art: everything about her is artificial and modified. The story relates the fleeting love affair between a rather old-fashioned poet in mourning and this elusive creature.

  • Sur un monde, que se partagent deux continents radicalement opposés et séparés par un immense abyme le combat entre les Mages et les Sorciers va chambouler l'ordre établi depuis dix mille ans.
    Sur les Terres d'Antyras - pays matriarcal - la magie n'existe pas. Les humains y vivent docilement sous l'égide du Grand Temple et de ses représentantes omniprésentes : les Mères. Ces dernières, responsables entre autre, de l'éducation du peuple, se gardent bien d'évoquer les Terres d'Avalyn et la Magie. Pour les Antyriens, rien n'existe au-delà de l'abyme.
    En revanche, sur les Terres d'Avalyn la vie y est tout autre. Un patchwork de peuples aux moeurs et aux caractéristiques très diverses se partagent les terres : Mages, Sorciers, Elfes, Dragons, Gobelins, Finaï, Acarans, Nâgas... Sur les Terres d'Antyras vit Éthan, seize ans. Il coule des jours heureux, entouré de ses parents au sein d'Ythéria, petit village isolé à la périphérie du monde. Ses principaux soucis résident essentiellement à approcher la jeune et belle Mira et d'arriver chaque matin à l'heure pour La Parole : l'enseignement religieux promulgué par la Mère Armania.
    Mais le destin en a décidé autrement, lorsque dix-huit ans plus tôt, une ancienne prophétie, protégé par un puissant sort, resurgit sur les Terres d'Avalyn. Commence alors une course effrénée principalement entre les Mages et les Sorciers afin de retrouver les Gardiens des éléments : seuls êtres capables d'empêcher la fin du monde. Un fabuleux voyage, plein de rebondissement, de joie, de rencontre mais également de souffrance attend Éthan, Mira et leurs compagnons de voyage...

  • Pour écrire un livre sur ses mémoires il faut savoir rêver, mais parfois aussi se faire un peu violence pour réussir à tout se remémorer, à remettre dans l'ordre les anecdotes, les moments heureux ou plus difficiles qui constituent une vie entière. On peut alors partager son vécu, et se dire « heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage ». Mon livre est un véritable voyage qui ouvre sur le monde. Il fait partie de mon histoire et de mon identité. Comme mon métier m'a permis de véhiculer l'image de la France sur toute la planète, j'aimerais qu'il rayonne auprès de mes lecteurs.

  • Un royaume mystique, des djinns, un jeune voleur...

    Au centre d'un monde désertique se trouve un vaste royaume dirigé par le roi Bardian et sa reine Anahita. Mais, Narfat le Miséricordieux, chef incontesté de la pernicieuse guilde des voleurs, a la mainmise sur la ville d'Elolia, la capitale.

    Bien loin des jeux du pouvoir, dans les dunes du désert, une femme appartenant au peuple des nomades est sur le point d'accoucher lorsqu'une éclipse solaire assombrit le ciel. La Mabaï, la Sage du clan, ordonne à la jeune mère de ralentir le travail ; l'enfant ne doit pas naître un jour obscurci par les ombres. Mais la nature ne peut être endiguée et elle donne naissance à un bébé aux cheveux aussi blancs que les sommets du mont Isaran. Effrayée, la Mabaï ordonne que le nouveau-né soit abandonné dans les sables.

    Mais les hommes dirigent-ils réellement leurs destins ? Qui, à Elolia, n'a jamais regardé par-dessus son épaule pour scruter les recoins sombres ? N'est-ce pas tapis dans ces mêmes ombres que vivent dissimulés les djinns : les génies malfaisants ?
    Plongez dans un monde régi par les complots, les voleurs et les assassins, mais également par des forces dérobées aux regards du commun. Oubliez tout ce que vous pensiez savoir et pénétrez à vos risques et périls, dans le royaume d'Obrazim...

  • Mémoire positive

    N'Zo Okem

    Chefs d'entreprise, dirigeants, responsables des ressources humaines, encadrants et managers, vous tous qui souhaitez optimiser vos résultats, ceux de vos équipes et de votre entreprise, Mémoire positive est pensé pour vous. Plus encorequ'une méthode pour optimiser la mémoire, la « mémomé­thode » originale de N'zo a pour objet de fluidifier la commu­nication et de rendre les échanges plus efficaces : une base saine pour tutoyer la performance ! Ludique et modulable, cette « mémométhode » est basée sur la confiance en soi, l'acceptation de sa différence, la bienveillance et de nombreux « trucs » simples à mettre en oeuvre au quotidien. Soyez positifs, le reste suivra !

  • Sous un angle encore jamais abordé, découvrez le monde de la scène française du rock, de la variété et du jazz, raconté par un de ses acteurs les plus assidus, musicien « notoirement » inconnu, comme il s'amuse à se définir lui-même.
    Un récit captivant qui couvre la longue carrière d'un « sideman », batteur de son état. Un témoignage riche en anecdotes parfois touchantes, souvent drôles, apportant pour la première fois sur le show-business à la française le point de vue d'une corporation qui parle peu, dont on parle peu : ces artistes musiciens qui vivent « à l'ombre des étoiles » et sont pourtant indispensables à leur éclat...

  • Paradis fatal

    Rafael Briones

    Qui n'a pas rêvé un jour, de tout plaquer et de partir vivre une vie paradisiaque sous les tropiques ? Encore faut-il en avoir le courage ! Malgré le désaveu de sa famille et de ses proches, Arnaud cinquante et un ans, l'a fait ! Il liquide ses affaires dans un petit village du Jura et muni d'un pactole très confortable, il s'envole pour l'île de Madagascar. Il se marie à une charmante femme malgache et commence une nouvelle vie sans contraintes. Mais, c'était sans compter sur l'esprit diabolique qui anime sa nouvelle famille et qui va l'entraîner vers une voie sans issue...

  • Depuis quelque temps les jeunes gens
    n'osent plus tourner les yeux vers le ciel.
    Une hirondelle trace des messages sur les nuages...
    Il neige en nous cette tristesse qui mue la mémoire.
    Pourtant l'âme humaine n'a pas pris une seule ride puisqu'elle est, contre toute attente, à la fois juive,
    chrétienne, musulmane, des jours bouddhiste et parfois je ne sais quoi encore dans mon multimillénaire d'Homo sapiens.

empty