Policier & Thriller

  • Dartmoor, au Sud-Ouest de l'Angleterre. Le vieux Sir Charles Baskerville succombe à une crise cardiaque après une balade sur la lande. Selon une légende vieille de plusieurs siècles, un énorme chien démoniaque en aurait après les membres de cette famille. Sherlock Holmes et le docteur Watson enquêtent. Ils doivent protéger le dernier descendant, Sir Henry, revenu du Canada pour hériter du domaine familial...

  • Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur est un recueil de neuf nouvelles, écrites par Maurice Leblanc, qui constituent les premières aventures d'Arsène Lupin. La couverture en couleurs de l'édition originale est dessinée par Henri Goussé. La première nouvelle du recueil, L'Arrestation d'Arsène Lupin, est publiée en juillet 1905 dans le journal Je sais tout. Il s'agit de la première nouvelle mettant en oeuvre Arsène Lupin. Celle-ci ayant rencontré un réel succès, Maurice Leblanc est encouragé à écrire la suite par son éditeur. Or, comme l'auteur est perplexe sur la façon de poursuivre les aventures d'un héros qui vient d'être coffré, l'éditeur l'enjoint de le faire évader. La saga du gentleman-cambrioleur est née. Plusieurs nouvelles paraissent dans Je sais tout, à intervalles irréguliers, jusqu'en 1907, avant d'être regroupées en volume.

  • Le jeune reporter Rouletabille, réputé pour avoir démêlé de dures énigmes, se rend au Château du Glandier pour y éclaircir une agression. Il emmène son ami l'avocat Sainclair - le narrateur de l'histoire. Le château appartient au professeur Joseph Stangerson, un physicien de renommée qui y mène des expériences avec sa fille Mathilde, la victime du crime. Celle-ci a été retrouvée plus morte que vive dans la chambre peinte en jaune adjacente au laboratoire, dont la porte est fermée de l'intérieur et les volets clos.

  • La Poupée sanglante suivi de La machine à assassiner.

    La poupée sanglante : Christine, fille d'un horloger habile et fiancée du savant Jacques Cotentin, ne trouve qu'un défaut à son bel automate Gabriel : son absence d'âme. Comme elle aimerait que celui-ci ait la belle âme poétesse de son voisin Bénédict Masson ! Hélas, simple mécanique, il ne peut donner que ce que ses rouages savent du monde. Bien peu. Bénédict est quant à lui un relieur à l'esprit fin et sensible, malheureusement affligé d'une laideur physique qui tient Christine loin des bras de sa belle âme. Il ignore la nature de l'étrange jeune homme, au port noble et à la mine si parfaite, qu'il observe parfois de sa fenêtre visiter l'élue de son coeur. Mais voilà qu'un soir Bénédict Masson entend une dispute entre Christine et son père. Christine le supplie de ne pas « le » tuer. Mais de qui parle-t-elle ?... Un jour, étrangement, Christine se confie au relieur. Elle lui demande s'il ne pourrait pas travailler à mi-temps pour l'aider dans la bibliothèque du marquis. Ce dernier aurait voulu l'embrasser, ce qui a déplu à la jeune fille. La machine à assassiner : La peur s'abat à nouveau sur Paris. Alors que le relieur d'art Bénédict Masson a été guillotiné pour avoir tué de nombreuses femmes, les mystères continuent. Bénédict Masson avait toujours clamé son innocence, qu'en est-il maintenant après sa mort ?

empty