Librairie Théâtrale

  • 3h - Durée : 75 min
    Trois musiciens, en costume-cravate, jouent piano, guitare, « valisophone », chantent et conversent autour d'un verre. Ils discutent de tout, de rien, du cinéma japonais et des pop-corn, d'un regard qui en dit long et qui parle en alexandrins. L'un d'eux veut se débarrasser d'un bout d'arc-en-ciel, un autre prétend avoir vu Verlaine hier soir... Un univers décalé, drôle, élégant et absurde rythmé par des chansons allant de Trenet à Gershwin.

  • 6 f. - 4 h. Aux "Flots-Bleus" en ce début de mois d''août, les habitués, comme tous les ans, se retrouvent avec plaisir. Dans ce camping, géré par le Capitaine (qui ne s''exprime qu''en termes marins et considère chaque résident comme un membre d''équipage), ...

  • 2h. - 4f. À peine arrivés chez la veuve, après les mots d'usage et les airs de circonstance, ils s'installent et, petit à petit, ils s'incrustent. Puis ils évaluent, marchandent et enfin raflent tout. Ils sont répugnants, immondes et sans scrupule, mais ils sont dans leur droit : ce sont les héritiers.

  • 6f - 3h ; Décor : un studio ; Durée : 1h 45 min Bertrand Bertrand, agent immobilier, invite une maîtresse potentielle, dans son studio. Mais il ignore qu'il est déjà occupé, par malveillance, par son inspectrice des impôts, la tante Antonine, et un squatter qui se fait discret dans le placard. Lorsque tout ce monde se rencontre, ...

  • 5 f. - 1 h. Peu de temps après son retour dans sa banlieue natale, Irma Santos est assassinée. On trouve dans sa main un petit bout de papier sur lequel elle a griffonné le mot « Martin »... Le fringant commissaire Oscar Berthomieu, chargé de l'enquête, ...

  • 4h. - 3f. Un octogénaire qui habite dans la Nièvre, décide de divorcer et vient se réfugier chez sa fille Denise qui habite Paris. Depuis le mariage de sa petite-fille Michèle, il n'a pas mis les pieds dans la capitale, et ce mariage remonte à vingt ans ! Quand il sonne chez Denise, elle n'est pas là, ...

  • 5 h. - 4 f. - ou 4 h. - 5 f. Un directeur de collège se voit obligé d'organiser des cours du soir pour adultes dans son établissement avec les professeurs en place. Habitués à un enseignement pour enfants, ...

  • 5 f. - 3 h. Durée : 1 h 45 La police locale, intriguée par le nombre de morts subites et inexpliquées qui se succèdent dans la Maison de Retraite des CHARMETTES, y introduit, à l'insu des pensionnaires et du personnel, ...

  • 7 f. - 5 h. - Décor : salle de café - Durée : 1 h 50 Jacques a décidé de vendre un château qui n''existe pas à un pigeon. Pour réussir, il va devoir séduire la patronne de l''auberge afin que celle-ci l''aide dans son odieux projet. Son aide sera précieuse car, comme par hasard, toutes les personnes qui ont des raisons de lui en vouloir sont justement à l''auberge : d''abord son épouse,(depuis le temps qu''il la trompe), ses deux ex-maîtresses (à qui il a promis monts et merveilles), les personnes qu''il a escroqué (qui ne sont pas d''humeur à boire avec lui le verre de l''amitié) et même le commissaire qui est à sa recherche depuis plusieurs années... Bref, vous y trouverez tous les ingrédients d''une hilarante comédie policière en 2 actes et 5 coups de feu (comptez-les bien, c'est important).

  • 5 f. - 3 h. Décor : un salon/salle à manger Durée : 1 h 20 Léa veut épouser Clovis, unique héritier des entreprises Bareuil. Afin de séduire sa future belle-mère, Joseph et Geneviève, ses parents, doivent organiser un repas où tout doit être parfait. Difficile quand on a peu de moyens ! Joseph a l'idée lumineuse de recruter Gisèle et Louis, un couple de clochards, pour tenir les rôles de gouvernante et de majordome. Entre-temps, Geneviève demande à Rosine, une jeune prostituée qu'elle vient de sortir d'un mauvais pas, de faire la cuisine. Après réflexion, Joseph décide de ne garder que Rosine. Seulement voilà, Gisèle et Louis ne veulent plus partir : être bien au chaud avec un toit sur la tête leur donne envie de s'incruster. Enervée, Léa claque la porte. Les parents, inquiets, partent à sa recherche, laissant nos trois personnages recevoir Clovis et sa mère, femme snob et autoritaire. Gisèle et Louis, se faisant passer pour les grands-parents, vont essayer d'être aimables, mais en vain Quant à Rosine, elle trouve que Clovis est vraiment mignon. Léa, tu naurais peut-être pas dû partir !

  • 4 f. - 2 h. ou 3 f. - 3 h. - Décor : un intérieur simple - Durée : 40 mn
    L'arrivée d'une lettre renfermant une bien fâcheuse nouvelle a de quoi déjà agacer sérieusement le Jeannot. En effet, une ligne TGV doit traverser la propriété familiale tout juste à l'emplacement de sa grange ! Mais c'est sans compter l'appétit insatiable dont fait preuve en ce moment la Bernadette, sa fille, qui, prise de fringales à répétition, en arrive même à faire perdre la boule à sa femme, la Germaine...

  • 5 f. - 4 h. - Décor : un salon et une chambre - Durée : 1h30 Trois rendez-vous amoureux (et illégitimes) donnés le même soir, sans concertation, dans le même appartement, ce n''est déjà pas simple à gérer. Mais quand le même soir, une auteure à succès vient proposer au propriétaire de l''appartement, grand éditeur parisien, le contrat du siècle, ça se complique franchement.... Surtout quand l''auteure en question n''a qu''une exigence : sa nouvelle maison d''édition ne doit en aucune manière être impliquée dans quoi-que-ce-soit de sexuel ! Une des meilleures pièces de Ray Cooney, le roi du vaudeville anglais.

  • 6 f. - 4 h. - Décor : un gîte de montagne - Durée : 1h30
    Un célèbre acteur se réfugie au Paradis, gîte isolé en pleine montagne, pour y vivre quelques jours dans l'anonymat. Hélas, l'endroit est beaucoup plus fréquenté qu'il n'y paraît et les situations s'enchaînent de sorte que le Paradis devient un... enfer! Gags, jeux de mots, imbroglios : tout est! Avec une distribution pour six femmes et quatre hommes, Yvon Taburet renoue ici avec ses plus grands succès ("Un Réveillon à la montagne", "On a perdu le Youki"," Grand-mère est amoureuse"...).

  • 4h. - 6f. - Durée 1h15 Le lendemain d'une soirée bien arrosée, deux frères s'apprêtent à assister au mariage de leur soeur. Une matinée somme toute normale, mais qui va tourner au cauchemar ! Ce vaudeville des temps modernes est extrêmement bien rythmé, les situations s'enchaînent et s'épaississent à vitesse grand V, les répliques fusent, les portes claquent et les quiproquos se succèdent pour le plus grand bonheur du spectateur... Si vous cherchez une pièce originale, drôlissime, énergique, délirante et qui conquiert à coup sûr le « tout public », ne cherchez plus : vous avez trouvé ! En effet, après plus de mille représentations à Paris Mes meilleurs ennuis a fait ses preuves. Depuis plus de six ans et quels que soient l'âge du public, les différents théâtres ou les changements d'horaires, le spectacle rencontre toujours le succès.

  • 5 f. - 5 h. - Décor : le salon d'un appartement et un balcon - Durée : 75 min
    Samedi soir. Sandrine, artiste peintre accompagnée de Kiki son hamster, a préparé un apéritif dînatoire pour son vernissage. Ses invités arrivent. La soirée démarre sous de bonnes vibrations, mais au fil des verres, les tensions éclatent. Sous le masque des apparences, chacun dévoile son vrai visage. Les petits secrets explosent au grand jour. Chacun tente de ne pas sombrer dans ce grand déballage et le meilleur moyen est encore d'enfoncer son voisin pour s'en sortir. La palette est colorée. Comédie turquoise comme les cheveux de Madame Saraxe, la voisine agressée. Comédie noire comme les tissus qui recouvrent les toiles. Comédie acide et verte comme le gazon du balcon, lieu de toutes les confessions. Comédie rouge et grinçante comme un rictus : les masques tombent, le tableau est cruel. Comédie multicolore sur la vanité et les faux semblants.

  • Olivier Lejeune a écrit des centaines de sketches, monologues ou scénettes. Voici une première sélection de ses textes diffusés notamment au petit théâtre de Bouvard, dans les Grosses Têtes, à la Classe, etc... et qui ont été joués par M. Leeb, Chevallier et Laspalès, A. Lear, F. Perrin, M. Galabru, M. Méril, Sim, P. Bellemare, J. Courbet, S. Bern, Carlos...

  • 3 f. - 3 h. - Durée : 50 minLucienne Le Guérec, dite Lulu, rude bretonne bretonnante qui porte la coiffe, tient l'unique café de l'île de Ouassec. Ayant gagné au loto, elle voit débarquer un certain nombre de "parasites" pris d'une soudaine affection pour elle et décide de donner ses gains à celui ou celle qui sera capable de vivre un temps comme un "vrai" breton. Avec l'aide de Loïc, son ami d'enfance et capitaine de la Marie-Claudette, elle va mettre leur cupidité et leurs estomacs à rude épreuve. Qui emportera le gros lot : Rocket, la nièce loubarde, Bébel son copain rappeur, Nanard le neveu au QI de bigorneau ou encore Alexandra la conseillère financière BCBG ? Le public ne le saura que dans les ultimes répliques et ce ne sera pourtant pas la dernière des surprises que lui réserve cette pièce véritablement désopilante, multipliant les situations cocasses, les surprises et les gags.

  • 7 f. (dont un tout petit rôle) - 4 h. Décor : un très chic appartement parisien - Durée : 1 h 30 Prenez un jeune acteur vedette de série télé en pleine gloire. Mariez-le à une ravissante jeune femme. Ajoutez à cela un père radin, une mère abrutie, une grand-mère trop bavarde, une bonne exubérante, un voisin collant, un beau-père têtu, ...

  • 4 f. - 4 h. - Durée : 2 heures
    Agathe de Saint-Alban, industrielle au bord de la ruine, attend la venue d'un important client allemand capable de renflouer l'entreprise familiale. Elle prépare cette réception capitale avec l'aide d'un valet de chambre imprévisible et d'une soeoeur aussi bigote que psychorigide, tout en essayant de maîtriser une mère loufoque, complètement sourde et obnubilée par la pêche à la ligne. C'est sans compter sur l'arrivée impromptue d'un apprenti cambrioleur accompagné d'un crétin congénital, qui se fera passer pour le client en question. Client qui, affublé d'un surprenant et gratiné garde du corps, ne manquera pas de débarquer à son tour mais avec des objectifs plus libertins que commerciaux.

  • 6 f. - 4 h. - Durée : 85 min
    Le rideau se lève, la pièce commence comme un vaudeville : le mari, la femme, l'amant et l'inévitable placard. Tous les ingrédients du genre semblent réunis, mais les spectateurs ne vont pas assister à une représentation comme les autres ; cette fois l'amant, que le mari a découvert dans le placard, s'écroule dès son apparition sur scène. L'acteur ne se relève pas, il est réellement décédé. Panique sur le plateau. Y a-t-il un médecin dans la salle ? Faut-il faire évacuer ? Doit-on laisser le rideau ouvert en attendant l'arrivée de la police ? Les avis divergent, la tension monte... La thèse de l'accident étant très vite écartée, il faut se rendre à l'évidence, il s'agit bien d'un meurtre. Qui a bien pu le commettre ? Pour quelles raisons, et surtout de quelle manière, le ou la coupable a-t-il ou a-t-elle procédé ? La police, dépêchée sur les lieux, mène l'enquête. Des spectateurs à la maquilleuse, du metteur en scène aux acteurs, tout le monde est considéré comme suspect, pour l'inspecteur, une seule certitude : le coupable est dans la salle.

  • 4 f. - 3 h. - Décor : une salle d'auditions - Durée : 105 min
    Entre quatre femmes, situations cocasses, quiproquos, agendas rouge et noir, escroqueries et menaces de mort, Pierre, le réalisateur aux multiples maîtresses, ne sait plus à quel saint se vouer. Trois actrices convoitent le même rôle et sont prêtes à tout. Une autre femme les rejoint. Pourquoi Pierre est-il si troublé en la voyant ? Soumis à un stress insoutenable, sera-t-il la victime du crime parfait perpétré par Sophie, la mystérieuse invitée surprise: l'assassinat par infarctus ?

  • Eva Milcec, reine du royaume de Mythonie, est en visite officielle en France. Elle a pris dans ses bagages : son mari, Hubert, bien décidé à ne plus jouer les utilités ; sa fille, la princesse Leonida, en pleine rébellion contre son milieu ; Angèle,, sa secrétaire trop zélée ; et Anton, son professeur de chant - qui est aussi son amant. À peine arrivée, elle apprend que dans son pays, à quelques milliers de kilomètres de là, la révolte gronde et qu'elle semble sur le point d'être éjectée de son trône ! Depuis la suite de son palace, Eva va tenter de dompter la rébellion, et de sauver sa peau. Mais l'Hôtel Paris, où elle séjourne, regorge d'espions à la petite semaine, et va devenir rapidement le théâtre de chassés-croisés rocambolesques...

  • Le boa aux fraises : 5 femmes. 2 hommes. Durée : 30 minutes.Un homme marié (abominablement infidèle) voit soudain ses nombreuses maîtresses débarquer toutes ensemble dans son appartement et se présenter à son épouse : « Madame, ravies de vous rencontrer, c'est nous qui faisons l'intérim quand vous laissez seul votre mari » ! Bien sûr, la visite se met vite à ressembler à un match de rugby féminin : tous les coups sont permis, même les plus honnêtes! Une joyeuse comédie qui, néanmoins, pourrait donner envie à chacun d'entre nous de rester fidèle toute la vie à son conjoint. (Les dommages causés par le théâtre sont parfois étonnants).La brouette russe : 5 femmes. 2 hommes. Quelques figurantes. Décor : la place d'un village. Durée : 30 minutes.Un petit village tranquille se retrouve en grande turbulence à cause d'un coureur de jupons qui affirme que, s'il drague régulièrement épouses et célibataires, son but est uniquement social : de la même façon que les Restos du Coeur aident les gens sur le plan nourriture, lui aide les femmes qui, sur le plan sentimental, sont en situation précaire. Les événements deviennent de plus en plus explosifs car si ces pauvres assistées vont jusqu'à manifester sur la grande place pour défendre leur bienfaiteur menacé par les gendarmes, curieusement les hommes, eux, aimeraient bien voir disparaître le soi-disant Humanitaire. Comment tout cela va-t-il se terminer? Sacrée question.

  • 2f. - 5h. ; Durée : 1h30 min
    Un homme est retrouvé mort, noyé dans son lavabo. Le commissaire Roussin et l'inspecteur Lacave mènent l'enquête : s'agit-il d'un simple accident, ou bien d'un meurtre ? D'autant plus que les habitants qui occupent l'immeuble où vivait la victime sont bien étranges. Les deux policiers vont redoubler d'efforts pour délier les langues de ces mystérieux voisins.
    Le noyé du lavabo est une comédie policière, dans la plus pure tradition des Frères Ennemis : humour décapant, sens de l'absurde et grand délire.

empty